Complètement perdue sur ma sexualité :(

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Loly
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 29 avr. 2017, 23:13
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Loly »

cyclodocus a écrit : 01 mai 2017, 10:11 mais notre "spécificité" réduisant le "choix" dès le départ
il y a beaucoup moins de chances de se tromper
C'est vrai que je n'avais jamais vu les choses sous cet angle et ça me plaît. Ça permet de relativiser. Enfin pour le moment, il faut déjà que j'arrive à en parler à mon copain :/
Avatar de l’utilisateur
Aelyz
Amibe
Messages : 88
Inscription : 29 avr. 2017, 01:27
A aimé : 3 fois
A été aimé : 23 fois

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Aelyz »

Hello Loly,

Je reviens à la charge car, comme toi, il y a quelques jours, mon copain n'était toujours pas au courant de mon asexualité (après 4 ans de relation).
Je n'ai pas encore participé à ce genre de débat ici mais je pense être de celles qui croient qu'une histoire A + S ça peut fonctionner. Je vais te raconter comment ça s'est passé avec mon copain, je sais que tu n'as probablement pas la même relation que moi et que chaque relation est différente mais si ça peut faire partir une partie de la pression c'est toujours ça !

Je lui ai demandé si on pouvait parler et on s'est installé tranquillement sur le canapé pour discuter. Je lui ai dit que j'avais quelque chose à lui dire mais je n'ai pas fait une introduction de 10km (les introductions c'est ce qu'il y a de pire dans ce genre de conversation, à force de faire des disclaimers les gens deviennent de plus en plus stressés et s’apeurent). Je lui ai annoncé être Ace et je pense que j'ai bien fait de dire "Ace" et pas "Asexuelle" parce que dans son esprit la place qui aurait pu être "reservée" à s'énerver ou être triste était occupée en partie par la curiosité.
Ensuite je lui ai expliqué très précisément comment je me sentais, en précisant (mais pas trop souvent) que ça n'avait rien à voir avec lui et que ça n'avait rien à voir avec moi non-plus, que c'était comme ça, pas un choix mais un fait.
Il a pas dit grand chose pendant que je parlais puis il m'a posé des questions. Voilà quelles étaient ses "craintes" (si ça peut t'inspirer à les pré-shot) :
- Est-ce que tu m'aimes quand même ?
- Est-ce que tu penses à quelqu'un d'autre qu'à moi ?
- Est-ce que tu te forces à chaque fois pour nos relations sexuelles ?
- Est-ce que ça veut dire que tu es incapable de ressentir du plaisir ?
- Est-ce que tu préfèrerais que nos relations soient comme dans certains de tes fantasmes ?

Alors après c'est très lié à moi mon type d'asexualité, mais voilà en gros.
Finalement, il m'a dit "ok" et on a eu une conversation sur la démarche à suivre à partir de maintenant (puisque du coup c'est compliqué pour lui de se dire que je n'ai pas envie de faire l'amour, jamais.) et comme je suis d'accord pour faire des compromis non-forcés (c'est à dire que je n'y vais pas vraiment à reculons, le plaisir de mon partenaire compte, lui faire plaisir fait partie du bonheur dans mon couple donc je le fais avec joie :) ) je lui ai expliqué qu'il ne fallait juste vraiment pas qu'il "insiste" quand je n'ai pas envie parce que c'est certainement que je n'ai VRAIMENT PAS DU TOUT DU TOUT ENVIE. Mais qu'il ne fallait pas qu'il change outre-mesure.

Fun Fact :
Hier nous sommes allés voir des amis, et il a eu une sorte de poussée d'ego ; mon copain est quelqu'un de très fermé et discret (et de pas très expansif), et là, lors d'une conversation où je devais aller allumer une multiprise située très loin sous un meuble j'ai dit "ah non ! j'ai pas envie de me mettre à quatre pattes pour aller récupérer ça !" et mon copain a répondu "c'est pas ce que tu disais hier soir" et il a rigolé grassement avec nos amis.
Ce qui est très étonnant c'est qu'il n'aurait jamais fait ça, ce genre de plaisanteries ne lui ressemble pas du tout et je crois qu'il a eu un besoin irrépressible de réaffirmer face à nos amis sa "virilité". Je ne lui ai pas fait remarquer et je ne lui en ai pas parlé, mais je pense que je devrais dire quelque chose et ne pas laisser passer ça. J'ai l'impression qu'il m'a en quelque sorte fait passer le message que personne ne devait être au courant et que nos amis devaient continuer à croire que nous avions une vie sexuelle remplie et épanouie. Alors que bon... j'estime que ça ne les regarde pas A ou S.

Courage Loly ! Les compagnon.ne.s ont parfois des réactions un peu bêtes parce qu'ils sont un peu "blessé" mais le tout est de faire une bonne explication bien claire où tu expliques ce que tu ressens (reprend l'exemple de ton message de présentation peut-être ?). Et s'il te reproche quelque chose ou se montre intolérant, au moins tu seras fixée sur le genre de personne avec qui tu es :/ Allez ! moi j'y crois ! Ca va bien se passer :D
Joueuse avec 4 As de Coeur dans la manche...
Loly
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 29 avr. 2017, 23:13
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Loly »

Merci Aelyz pour ton témoignage ! Ca m'aide beaucoup à relativiser ^^ En fait, j'en ai discuté avec lui et c'est vrai que ses questions étaient à peu près les mêmes, particulièrement le "est-ce que tu te force". J'ai essayé d'être le plus claire possible (ce qui n'était pas tellement simple ^^ ) et il a plutôt bien réagit (mieux que ce à quoi je m'attendais) même s'il se pose encore beaucoup de questions. Etant donné qu'il habite à 200km de moi, je pense que nous pourrons en discuter plus facilement quand il viendra me voir (soit vendredi, ça me stresse un peu ^^ ). Je pense qu'il a besoin d'un peu de temps pour vraiment appréhender la chose et à ce moment là on pourra vraiment discuter de ce que ça implique pour l'avenir :/

En ce qui concerne ton "fun fact", j'espère qu'il ne me fera pas quelque chose dans ce goût là, je ne sais pas comment je le prendrai ^^ (ce n'est vraiment pas son genre non plus ). (Et je pense aussi que tu devais peut-être en discuter avec lui, même si je ne me sens pas tellement légitime à te donner des conseils dans ce genre de cas ^^ )
Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 4092
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 700 fois
A été aimé : 1145 fois

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Baelfire »

Aelyz a écrit : 02 mai 2017, 11:53 Fun Fact :
Hier nous sommes allés voir des amis, et il a eu une sorte de poussée d'ego ; mon copain est quelqu'un de très fermé et discret (et de pas très expansif), et là, lors d'une conversation où je devais aller allumer une multiprise située très loin sous un meuble j'ai dit "ah non ! j'ai pas envie de me mettre à quatre pattes pour aller récupérer ça !" et mon copain a répondu "c'est pas ce que tu disais hier soir" et il a rigolé grassement avec nos amis.
Nan mais ça se résume en quatre mots : c'est un homme. Ils ont beau dire que non ils ne sont pas comme ça bla bla quand il s'agit des copains il ne faut surtout pas perdre la face ! J'y ai eu droit moi aussi une fois avec mon ex. Quand on s'est retrouvés que tous les deux il s'est senti super mal de s'être comporté ainsi. Et moi de lui rétorquer "tu vois je te l'avais dis. Les hommes vous êtes tous les mêmes sur certains aspects. C'est incontournable".

Sinon l'une comme l'autre vous avez super bien avancé en en parlant à vos conjoints.

C'est difficile à faire (surtout la première fois) alors je pense que vous pouvez vous auto-congratuler :D
Ramón

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Ramón »

Aelyz, m'est d'avis que c'est plus une manière d'exprimer son inconfort que sa virilité. Il est des choses que l'on n'assimile pas rapidement. On a tous plus ou moins cette tendance à faire dans la facilité dans ces moments. Le bon rire bien gras de la personne gênée m'interpelle à cet égard.

Tiens Loly, quand tu parles d'esthétique, tu parles d'une esthétique brute, juste le corps, ou bien d'une esthétique dynamique, quand le corps est en mouvement, que la personne parle,... ? Je dois avouer que l'esthétique est quelque chose qui me parle dans la mesure où c'est une discipline venant de la philosophie qui a trait aux sens. Où et comment trouves-tu "le Beau" ?

Autrement, je te souhaite la bienvenue :)
Loly
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 29 avr. 2017, 23:13
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Complètement perdue sur ma sexualité :(

Message par Loly »

Et bien je dois dire que je n'avais jamais réfléchi à la question! Je pense que ça dépend beaucoup de la personne mais qu'en général, il s'agit plutôt d'une esthétique dynamique, quand le corps est en interaction avec son environnement, que ça soit les autres personnes, ou simplement la lumière, les vêtements,... Mais je pense que la réflexion demanderait à être approfondie ^^
Répondre