Nous montrer ou non ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Nous montrer ou non ?

Message par Gianni » 13 août 2006, 19:49

Depuis que nous sommes de plus en plus visible, tout au moins dans la presseImage, nous pouvons entendre ou lire des remarques du genre :

Pourquoi se montrent-ils ?

Oui... Pourquoi ? ImageEt pourquoi nous tairions-nous ? Qu'est ce qui les dérange que nous nous exprimions ?

Soit : Taisons nous.... Mais... que les sexuels ne parlent plus de sexe alors Image! Ce serait une bonne chose de faite ! Image

Plus sérieusement, je pense qu'il faut en parler lorsque je vois les nombreux témoignages des nouveaux arrivants qui sont soulagés de découvrir qu'ils ne sont plus seuls !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Adelys
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 13 août 2006, 15:10

Message par Adelys » 13 août 2006, 20:24

Effectivement, en lisant quelques articles parus sur le net, il ressort que tout ce qu'on va récolter c'est des rires en coins. Toujours le même problème de l'incompréhension des autres. Pour ma part je n'envisage pas de faire de coming out, maintenant que je suis soulagée de savoir que je ne suis pas seule, je ne vais pas m'en rajouter une couche ! :roll:

Avatar du membre
Mystery
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 17 juin 2006, 11:10
Localisation : Sud Ouest

Message par Mystery » 14 août 2006, 11:36

Moi, je n' ai pas envie de me montrer ni de revendiquer quoi que ce soit. Et franchement, il n' y a pas de quoi se moquer ni même rire de cette situation. Chacun a le droit de vivre sa vie comme il veut selon ses propres désirs.

snake
Aspirant
Messages : 43
Enregistré le : 11 mai 2006, 13:43

snake

Message par snake » 14 août 2006, 12:01

Moi non plus, je n'ai pas envie de me montrer. Il faudrait que les gens deviennent plus tolérants et qu'ils comprennent une bonne fois pour toutes que nous ne sommes pas tous pareils. A bon entendeur...

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 14 août 2006, 12:12

Je parlais de manière globale, pas forcément individuelle.

et par "se montrer" j'entendais aussi les témoignages dans des journaux et autres, même sous couvert d'anonymat ! Simplement le fait que nous puissions dire à la face du monde : "nous existons !"
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 14 août 2006, 13:39

Rien que d'avoir ce forum, c'est déjà "se montrer" (effectivement, pas à prendre au sens personnel, mais global).
Et n'oublions pas que l'utilité principale de se montrer, c'est que d'autres asexuels qui se croient seuls découvrent enfin qu'ils ne le sont pas. Nous-mêmes, si nous avons fini par apprendre que nous étions asexuels, si nous sommes sortis de cette solitude où nous plongeait notre différence, c'est parce que d'autres avant nous se sont montrés :wink:

Marylune
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 14 août 2006, 20:27
Localisation : TOULOUSE

Message par Marylune » 14 août 2006, 21:49

se montrer ou pas se montrer quelle importance! l'Espoir n'est t'il pas que nous existions déjà?

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 14 août 2006, 23:45

Marylune a écrit :se montrer ou pas se montrer quelle importance! l'Espoir n'est t'il pas que nous existions déjà?
Mais il faut penser à ceux qui pensent être anormaux, qui ignorent que nous sommes nombreux ! Il n'y a qu'à lire les présentations des membres pour savoir que beaucoup vivaient mal le fait de se croire "différents"
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

snake
Aspirant
Messages : 43
Enregistré le : 11 mai 2006, 13:43

Message par snake » 15 août 2006, 18:36

J'ai appris l'existence de l'asexualité par une emission de radio. J'ai l'impression que des tas de médias, tele, radios, journaux s'interessent à nous. Dans un avenir plus ou moins proche, je ne sais pas si quelqu'un ignorera encore que nous existons.
Alors pour ceux qui se croient anormaux et seuls, je pense que la presse les aidera à sortir de l'ombre.

al
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 15 août 2006, 22:51

Message par al » 15 août 2006, 23:59

Bonjour,

Je découvre le forum, et ce fil en particulier "se montrer ou pas".
Je suis assez surpris. Je découvre qu'il y aurait des "sexuel-le-s" et des "asexuel-le-s". Pourtant j'avais toujours eu dans l'idée que la sexualité était vécue différement par chaque personne, et donc que tout le monde n'avait pas le même désir d'avoir des rapports sexuels, ou même que ce qu'on nomme "rapports sexuels" pouvaient avoir des formes bien différentes. J'ai connu beaucoup de personnes qui n'avaient pas, et pour certaines probablement jamais eu, des rapports sexuels, pour des raisons diverses, dont probablement l'absence de désir. Moi même j'ai eu assez peu de relations sexuelles dans ma vie, et je serai bien en peine d'expliquer pourquoi. Mais je n'ai jamais eu l'impression que ces personnes ou moi-même aient été victimes de discriminations ou quelque segrégation que ce soit.... enfin, pour être plus précis, les rapports sociaux sont pleins d'injustices, et je sais que "assexualité" est le plus souvent associé à la solitude. Je sais que la solitude est probablement l'une des choses les plus difficiles à vivre, ou du moins à concevoir, et que la société est depuis longtemps organisée autour du couple. Cependant, je n'ai jamais perçu vraiment un rejet des gens qui n'auraient pas de rapports sexuels... une inquiétude des parents pour leurs enfants qui ne "trouvent" pas de compagnon/compagne... au même titre qu'ils/elles ne réussissent pas leurs études, qu'ils/elles ne trouvent pas de boulot etc... Personnellement je n'ai jamais eu de quelquonque reproche, ni remarque, de qui que ce soit...et en particulier des gens ayant une vie très classique de couple hétérosexuel, marié etc... en règle générale je n'ai jamais remarqué que les gens que je cotoyais se préoccupaient de la sexualité des autres (et pour cause...tout le monde sait bien, par sa propre expérience, que la sexualité n'est pas une chose simple et mécanique)... ou s'ils se sont parfois posés des questions, c'était pour savoir si tout allais bien.
Mais bien sur, je me suis moi-même beaucoup posé de questions sur le regard des autres.
Enfin bref, je me demande qui sont les ennemis potentiels des "assexuel-le-s".
Mais il faut dire que j'ai la quarantaine, que je ne connais pas beaucoup de gens plus jeunes que moi... et que je suis régulièrement assez surpris par l'évolution des mentalités...je découvre des petites choses surprenantes chaque jour.
le plus important est d'être soi même

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 16 août 2006, 00:07

Bienvenue sur le forum Al :cake:

L'âge n'a rien à voir, je pense. Nous (sur le forum) sommes de toutes les tranches d'âges, et pourtant, nombreux sont celles et ceux ayant eu des problèmes d'intolérance. Certes, cela ne va pas aussi loin que l'homophobie, mais les paroles peuvent aussi blesser profondément.

Qui sont les "ennemis" ? Des esprits étroits qui n'acceptent pas que l'on puisse avoir une sexualité différente de la leur !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Stranger
Apprenti
Messages : 54
Enregistré le : 17 août 2006, 15:50
Localisation : L'enfer

Message par Stranger » 17 août 2006, 19:23

Je suis d'accord avec al, la question de la visibilité ne se pose pas pour moi. Je n'ai rien à prouver ou à renvendiquer. Je ne demanderais éventuellement qu'une chose, c'est que les gens évoluent et finissent par l'idée de rapports amoureux et sentimentaux sans attirance sexuelle (car être assexuel est véritablement un problème dans le monde actuel) et qu'en matière de sexualité il n'y a pas de normes il me semble.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 18 août 2006, 12:01

Stranger a écrit :Je ne demanderais éventuellement qu'une chose, c'est que les gens évoluent et finissent par l'idée de rapports amoureux et sentimentaux sans attirance sexuelle (car être assexuel est véritablement un problème dans le monde actuel) et qu'en matière de sexualité il n'y a pas de normes il me semble.
Ca, c'est déjà énorme, et impossible à obtenir sans nous montrer.

Quant à l'a-phobie, j'ai déjà vu des exemples, mais je pense que c'est dû à un amalgame avec les prudes et autres anti-sexe, bref une raison de plus pour expliquer ce qu'est l'asexualité.

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 20 août 2006, 15:18

Moi je voudrais qu'on parle plus de l'asexualité et d'une façon très égoiste, pour que lors de prochaine relation, je n'ai pas à justifier mon asexualité comme étant "normale".

Plus cette orientation sera connu, et défini, plus les gens pourront l'accepter.

Les problèmes de discrimination sont venu principalement de partenaire qui ne comprennent pas, n'acceptent pas, et ne respectent pas l'asexuel.

Et là dessus je crois qu'il y a un grand écart... esseyer la phrase suivante sur un/une asexuel-le: je t'aime mais je n'ai aucune envie et n'aurai jamais envie de faire l'amour avec toi... :shock:
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Marylune
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 14 août 2006, 20:27
Localisation : TOULOUSE

Re: Nous montrer ou non ?

Message par Marylune » 20 août 2006, 23:18

Oui bien sur que se cacher ne sert a rien non plus, et puis comment se cacher quand (et aujourd'hui j'en suis intimement persuadée )l'asexualité nous couvre de cette expression inéfable, de cet espéce de manteau de bonheur, que les uns et les autres ne peuvent pas connaître.
Peut être estce cette énergie conservée en nous et qui fait que bien gérée elle nous rend plus radieuse (x)?
Gianni a écrit :Depuis que nous sommes de plus en plus visible, tout au moins dans la presseImage, nous pouvons entendre ou lire des remarques du genre :

Pourquoi se montrent-ils ?

Oui... Pourquoi ? ImageEt pourquoi nous tairions-nous ? Qu'est ce qui les dérange que nous nous exprimions ?

Soit : Taisons nous.... Mais... que les sexuels ne parlent plus de sexe alors Image! Ce serait une bonne chose de faite ! Image

Plus sérieusement, je pense qu'il faut en parler lorsque je vois les nombreux témoignages des nouveaux arrivants qui sont soulagés de découvrir qu'ils ne sont plus seuls !
:P

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités