Argh!

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Camilledessine
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 30 janv. 2017, 00:24
Localisation : France-Sud
A aimé : 1 fois
A été aimé : 10 fois

Argh!

Message par Camilledessine » 30 janv. 2017, 02:02

Ne sachant pas trop où poster mais ne disant rien d'explicite me voici ici!

Au début de cette année scolaire j'ai connue plein de changement: j'ai quitté ma prépa pour me réorienter en dernière minute dans un milieu totalement différent et j'ai changé de ville, bref, que du neuf.

Et c'est là que je l'ai rencontré lui. Qui était un peu comme moi (l'asexualité en moins) et même si je ne croyais pas au coup de foudre, il m'a plu presque dès les premiers mots et regards échangés. Un choc pour moi, haha
"Oh mes dieux! mais que m'arrive-t-il ?!"pensais-je. Rien de bien désagréable cependant

Mais la vie n'étant pas sublime, ça s'est plus terminé comme chez les personnages secondaires d'un film d'auteur que comme ceux principaux d'une comédie romantique.

Il a été indécis puis a retourné sa veste, est sorti avec moi 2 mois avant de me quittée.
Mais deuxième choc pour mon esprit: j'avais du désir sexuel envers lui (suis-je alors demisexuelle ?) sauf que rien ne s'est fait et on se voyait rarement en privé et lui-même envoyait des signes contradictoires (il me désirait oui et m'apprécie/m'appréciait mais ne demandait jamais à me voir ou ne m'envoyer de messages) . Mais du coup lorsqu'il m'a largué, le peu de confiance en moi (inexistant) à ce niveau que j'avais, a volé en éclat.

Surtout que puisque j'ai accepté mon asexualité plutôt tôt (début lycée) je ne me suis jamais mis dans le crâne de me forcer à avoir des relations/ expériences sexuelles ou non et d'ailleurs les bonnes occasions ne se sont pas forcément présentées, mais du coup, totalement inexpérimentée je suis désemparée et j'ai du mal à faire la part des choses.

Et maintenant ça me hante. Mon cerveau a pour conclusion très conne de se dire que je ne suis pas désirable en plus d'être pas intéressante non plus et que de tout manière si c'était le cas j'arriverai pas à plaire/contenter mon/ma partenaire. Stupide je vous l'accorde mais c'est imprimé. Et alors que mon asexualité ne m'a jamais posé problème, elle commence à me peser sur la conscience.

Je ne peux pas vraiment en parler autour de moi, je ne sais pas vers qui j'aurai pu me tourner donc me voici ici pour vider mon sac (et ça fait du bien)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Argh!

Message par PassionA » 30 janv. 2017, 02:42

Ne t'inquiète pas, ce sentiment négatif et dévalorisant que tu ressens pour toi est passager. Petit à petit, tu vas reprendre confiance en toi.

Personnellement, je comprends ce que tu traverses. J'ai vécu plusieurs fois ce genre d'aventure, avec la même conclusion logique, et c'est difficile à accepter mais c'est inévitable. C'est normal de se dire que si on était différent, plus "normal", on aurait moins de tristesse dans nos relations intimes, mais en fait c'est une façon biaisée de voir les choses car toutes les relations ont des problèmes et rien n'est jamais tout beau.

Ce qui est certain, c'est qu'il est toujours bon de se respecter avant tout soi-même, en valorisant son propre ressenti, et de ne pas aller contre sa nature - parce que ça, crois-moi, ça ne marche pas et ça ne peux que rendre encore plus triste. C'est dommage que nous nous sentions souvent mis à l'écart à cause de notre asexualité, mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas développer des relations saines et stables définitivement, cela veut juste dire que ce n'est pas fait pour fonctionner avec certaines personnes en particulier.

En tout cas, tu as bien fait d'en parler. Vider son sac ça fait toujours du bien ^^

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Argh!

Message par Baelfire » 30 janv. 2017, 08:22

Bienvenue Camille,

Ce qui t'es arrivé là arrive malheureusement à (presque) tout le monde.

Et c'est vrai qu'on se sent particulièrement dévalorisé. Dans ce cas là ton asexualité ou demi sexualité n'y est pour rien. Peu ou pas d'occasions pour approfondir votre relation. C'est que les choses ne devaient pas se faire tout simplement.

Et ça arrive couramment. Et ce n'est pas que toi et ce n'est pas parce que tu es moins bien qu'une autre.

Tu as vécu une petite histoire sympa. C'est peut-être ça qu'il faudra retenir :)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: Argh!

Message par Hestia » 30 janv. 2017, 09:35

Effectivement, cette experience beaucoup la vivent, et cela n'a rien avoir avec l'orientation sexuelle. Je suis convaincue que tu peux être desirable pour un certain nombre d'individus c'est juste que là, tu ne les as pas encore rencontré, et en plus tu as ce sentiment negatif car tu es encore affectée par ce que tu viens de vivre. Tu verras avec du temps ça ira mieux, et tu rencontreras quelqu'un qui te ferra sentir que tu es desirable.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Ramón

Re: Argh!

Message par Ramón » 30 janv. 2017, 09:59

Comme Baelfire, je pense que ne te focaliser que sur ce qui a été positif entre vous deux te fera du bien.
Tu dis qu'il était indécis puis à changer d'avis avant de retourner à une situation sans toi. A mon avis, ce n'était pas une relation confortable pour lui, il n'a pas su se positionner clairement, il manque peut-être d'expérience et de confiance en lui, son manque de communication me semble plutôt confirmer cette attitude. Si c'est le cas, il vaut mieux que cela ait duré peu. Pour vous deux. L'impact négatif est plus fort quand une relation dure et que l'on a l'impression d'avoir été flouée comme tu sembles l'être.

Dédicace toi à toi-même pour le moment, reconnais tes forces et tes faiblesses, apprends à t'en servir pour progresser de ton côté, te renforcer. Si tu n'as pas confiance en toi-même, c'est important de passer par là. Écris sur toi-même, sur ta vie, sur ce que tu aimes, découvre-toi. Et puis, quelque chose qui peut jouer, prends soin de toi, apprends à te maquiller pour t'être agréable (tu peux aller dans un salon pour apprendre), à t'habiller pour t'être agréable (pareil, dans un magasin), à avoir un rythme de vie qui t'apaise (tu peux apprendre à ressentir ton corps, la sophrologie pourquoi pas),... Tu viens de changer du tout au tout apparemment, tu as besoin d'au moins quelques repères, et tu es la personne idéale pour commencer à te fixer ces repères.
C'est simple à dire mais il faut travailler. Ça ne vient pas comme ça. Tu seras "désirable et intéressante" (je suis sûr que tu l'es déjà, tu ne veux juste pas voir dans quelle mesure pour le moment, on vit dans une société qui tend à nous dévaloriser et à vouloir nous faire changer, c'est notre lot à tous, après c'est plus dur pour certaines personnes de s'en sortir). Il existe une chose qui tend à fonctionner : au plus tu te concentres sur toi-même (sans être asociale non plus, mieux vaut trouver un équilibre), au plus tu t'enveloppes d'une aura de mystère, de rareté, de curiosité (on tendrait à aimer ce qui semble inatteignable). Cela semble être une mécanique de psychologie sociale fonctionnelle, même s'il n'y a pas de garantie. N'aies pas peur d'être unique, n'aies pas peur d'être détestée par certaines personnes pour cela. On a le droit d'être fier de ce que nous sommes, quitte à être orgueilleux. Le tout est d'éviter de trop se rigidifier et apprendre (encore du travail) à se laisser aller. Pas besoin d'être faussement complexe, la simplicité c'est très intéressant aussi :)

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Argh!

Message par clotaire » 30 janv. 2017, 14:52

Je souscris à ce qu'ont dit les voisins du dessus.
j'ajoute une chose, qui vient d'expériences similaires que j'ai pu observer chez quelques ami-e-s :
le risque que tu pourrais courir, entre le manque de confiance en soi et la volonté que tu pourrais avoir de te prouver que tu es désirable, serait de te jeter sans discernement dans les bras du premier venu qui s'intéressera à toi. Il faut absolument éviter cela, et prendre suffisamment d'assurance pour te dire que c'est toi qui choisiras celui qui te plait, et que tu ne te laisseras pas guider par défaut vers quelqu'un qui ne te plais pas, juste pour te prouver quelque chose.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Argh!

Message par didou » 30 janv. 2017, 19:50

Mes voisins du dessus ont déjà dit plein de choses très sensées, donc je ne vais pas répéter.
Camilledessine a écrit :Mon cerveau a pour conclusion très conne de se dire que je ne suis pas désirable en plus d'être pas intéressante non plus
Ce n'est pas parce qu'une personne s'est détournée de toi que tu es "pas désirable", "pas intéressante". L'avis d'une personne ne fait pas la vérité :evil: Et si justement c'était cette autre personne qui ne méritait pas ta confiance ?
Même si un échec est toujours douloureux, surtout lorsqu'il touche intimement (ça peut d'ailleurs être d'autre nature que sentimental, parfois dans le domaine professionnel on se sent aussi dénigré et la pilule passe mal), il faut arriver à mettre de côté cette douleur. Ensuite, tant que possible s'il y a lieu, tirer quelques leçons pour améliorer le futur. Mais surtout, arriver à évacuer la rancoeur, la douleur, l'amertume.
Camilledessine a écrit :et que de tout manière si c'était le cas j'arriverai pas à plaire/contenter mon/ma partenaire.
Ca, difficile d'en être sûr, à moins de connaître l'avenir ;) Tu ne sais pas ce qu'attendra ton potentiel "bon" partenaire.
Camilledessine a écrit :Stupide je vous l'accorde mais c'est imprimé. Et alors que mon asexualité ne m'a jamais posé problème, elle commence à me peser sur la conscience.
Bin il faut mettre un coup de typ-ex sur l'impression ;)
Camilledessine a écrit :Je ne peux pas vraiment en parler autour de moi, je ne sais pas vers qui j'aurai pu me tourner donc me voici ici pour vider mon sac (et ça fait du bien)
Le forum est entre autre là pour ça :)
Courage et remets-toi.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

AvenAndHell (metallitux)
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 12 sept. 2015, 17:54
Localisation : Près du Luxembourg
A aimé : 7 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Argh!

Message par AvenAndHell (metallitux) » 30 janv. 2017, 21:00

Salut

Il a tenu 2 mois, c'est que quand même il a apprécié des choses chez toi et a désiré être à tes côtés pendant deux mois. Le film de ta vie n'est pas fini, cette scène l'est mais la caméra continue de tourner et attend la suite du scénario :wink:

je viens de vivre aussi la fin du début d'un truc (2 semaines), et ce qui m'a fait du bien c'est les réponses des membres de ce forum (plein de bisous ! :bise: ) et d'aider une asso du coin où je vais de temps en temps le lendemain soir ce qui m'a permis de revoir des gens avec lesquels on s'apprécie, et de blaguer aussi. Est-ce que l'école où tu es maintenant a des clubs étudiants où tu vas ou pourrais aller ? Est-ce qu'il y a des assos dans cette ville autour de choses que tu aimes ? Tu pourrais aller y faire un tour ? Après ma prépa à l'école il y avait des clubs, dont un jonglage et un théatre, dans la ville de l'école un club d'utilisateurs Linux, et je pense que réaliser des choses avec d'autres dans le cadre d'assos ça aide (en tout cas ça l'a fait pour moi) à gagner de la confiance et se sentir appréciée, et le plus important, à prendre du plaisir et se détendre.

Un gros bout de :cake: pour toi et un gros câlin :bise:

Avatar du membre
Camilledessine
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 30 janv. 2017, 00:24
Localisation : France-Sud
A aimé : 1 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Argh!

Message par Camilledessine » 30 janv. 2017, 23:24

Tout d'abord: merci à tous d'avoir chaleureusement pris le temps de lire et de répondre!
Du coup je vais essayer de n'oublier personne:
En tout cas, tu as bien fait d'en parler. Vider son sac ça fait toujours du bien ^^
Énormément! En soi ce n'est pas grand chose mais le fait de ne pas pouvoir en parler rendait le tout pesant

Les messages se rejoignent sur les mêmes points, il faut que je fasse attention et prenne soin de moi, gagner confiance etc. Le pire je crois c'est que j'en suis consciente mais que, comme tout le monde, j'ai une période de "bas" très prononcée depuis la prépa et c'est assez frustrant du coup, mais j'essaie de remonter la pente de manière définitive. Je ne suis pas en trop mauvais chemin je crois
Clotaire: le risque que tu pourrais courir, entre le manque de confiance en soi et la volonté que tu pourrais avoir de te prouver que tu es désirable, serait de te jeter sans discernement dans les bras du premier venu qui s'intéressera à toi.
ça je sais que ça n'arrivera pas! Déjà rien que dans l'idée, ça sonne comme un mauvais plan xD

Ensuite par rapport au "désirable", le truc frustrant c'est que lui semblait être indifférent, quand moi, pour une fois je ne l'étais absolument pas haha...

Ces derniers temps j'ai essayé justement d'amoindrir au maximum cet aspect "désirable/charmant" de moi parce qu'en tant qu'ace, ça donnait lieu à des situations plutôt gênante même si parfois ça part d'un bon sentiment (comme un ami beaucoup plus vieux qui me propose d'être mon tuteur sexuel ou alors par esprit de contradiction quand dans ma famille c'est l’apparence qui compte plus que tout pour les femmes et je vous raconte pas les horreurs que j'ai entendu dans un même court laps de temps :ouhla: je pense même pas à parler asexualité là-bas). Le tout était que je me plaise à moi-même!
Mr.Nya: je sais me maquiller, m'habiller et j'ai réussi à trouver un équilibre avec moi-même depuis un bon moment. Mais je crois que je n'étais pas prête pour rajouter quelqu'un dans l'équation, ça a tout déséquilibré :) ça revient peu à peu aussi. A la limite le seul truc sur lequel je pourrai à redire c'est ma maigreur, on voit un peu facilement mes côtes et c'est pas forcément super confortable pour s’asseoir (pour moi, comme pour les autres xD)
AvenAndHell (metallitux):
Est-ce que l'école où tu es maintenant a des clubs étudiants où tu vas ou pourrais aller ? Est-ce qu'il y a des assos dans cette ville autour de choses que tu aimes ? Tu pourrais aller y faire un tour ?
Ben en fait, c'est une excellente idée MAIS je suis dans le milieu artistique donc j'ai déjà plein de choses à réaliser sur les bras en plus de mener un double cursus (université/école professionelle) et je n'ai que très peu de temps pour dormir et je m'en octroie un peu pour dessiner histoire de sortir un peu ce qui me passe par la tête pour que ça n'empiète pas trop sur mon travail. Après j'avais aussi songé aux asso LGBT+ mais je ne sais pas... ça me faisait un peu peur et je ne savais pas trop comment j'allais être accueillie là-bas et j'ai abandonné l'idée assez vite.
Un gros bout de :cake: pour toi et un gros câlin :bise:
à toi aussi! :bise:

Enfin voilà, en m'expliquant j'ai l'impression d'être quelqu'un qui en rajoute et qui fait n'importe quoi c'est un portrait assez horrible haha
(En tout cas merci encore, ça fait chaud au cœur)

Ramón

Re: Argh!

Message par Ramón » 31 janv. 2017, 09:48

Dakoduck, ce n'est pas ce que je percevais quand tu parlais de désirabilité, je voyais plus un manque d'estime personnelle, my bad ;)
Si tu te trouves belle et désirable, dis-toi qu'il y a forcément d'autres personnes qui sont dans ce cas, hommes ou femmes, adultes ou enfants,... Mais être désirable ne veut pas dire que la personne qui te désire viendra vers toi pour chercher à te plaire, c'est une autre histoire :)
Content que ça s'améliore. Ajouter une personne dans l'équation "my life" c'est forcément délicat, et je ne crois pas que l'on soit prêt ou non, ça s'apprend sur le tas, d'autant plus que chaque personne est différente. C'est comme la parenté, ça s'improvise énormément car anticiper les réactions humaines, puis s'accorder à elles, sont des exercices délicats ^^
Oui, on voyait mes côtes avant. Avant que le corps ne se mette à stocker un peu plus les graisses. Cela varie selon les personnes, mais généralement vers 25 ans on commence à "se remplir" :)

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Argh!

Message par FTC » 31 janv. 2017, 21:22

Je me joins à tous mes collègues. Après je temporiserai aussi en disant que 2 mois c'est une relation très courte, d'autant si vous vous êtes très peu vu en privé. Ce que je veux dire, c'est qu'il faut un certain temps pour se découvrir. Y a peut-être une première attirance forte par rapport à un trait, qui peut être physique, ou un trait de personnalité. Après on apprend à plus se connaître, et parfois on se rend compte que l'on se retrouve pas dans les valeurs qui nous importent avec l'autre. Non pas que la personne soit inintéressante, c'est juste que l'on retrouve pas ce que l'on apprécie.
Si je prends un exemple, imaginons que tu as un certain style d'humour, au début c'est un peu le plaisir de la découverte donc tu vois pas trop les bémols, puis au bout d'un petit moment vous vous rendez compte que vous avez pas le même humour... si c'est qqch d'important pour toi, la personne a beau être super intéressante, désirable, tu te rends compte que vous ne riez pas des mêmes choses.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité