Autosexuelle

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Ramón

Re: Autosexuelle

Message par Ramón » 05 oct. 2016, 09:14

C'est justement parce que tu es fortement ancrée dans le réel qu'il y a ce décalage et que tu as le sentiment d'être hors du réel. Pour exemple, je n'ai pas l'impression d'être moi-même réel, vivant, que je suis une projection d'autre chose. J'ai découvert un jour que cela s'approcher du solipsisme : "je suis mon monde, et le reste n'est qu'une projection viciée de mon monde".
Tes projections sont, pourtant, on ne peut plus réelles, tu peux les ressentir même si c'est d'une manière plus abstraite qu'une piqûre de guêpe. Et puisque nous ressentons fortement les choses mentalement, tout ce qui intervient "concrètement" dans notre relation avec notre environnement paraît moins réel, moins puissant => ça peut être décevant. Une de mes caractéristiques est de faiblement ressentir la douleur physique : frappe-moi de toutes tes forces, tu risques de plus te faire mal qu'à moi, pourtant je suis nerveusement "normalement" constitué, je reçois bien les messages, mais rien à voir avec les projections de la douleur que je peux avoir. Par moments, je me dis, comme tu le soulignes, que c'est une réaction parfaitement naturelle du corps : le mental sert à nous protéger des agressions quotidiennes en les ressentant moins fortement, une extrapolation qui permet de ne pas nous écrouler quand nous subissons des dommages plus... "concrets" (pourtant notre mental est très concret en réalité).
Pour tout ça, il semblerait qu'il n'y ait rien à faire d'autre que d'accepter notre situation et apprendre à "mieux" réagir. Personnellement, j'ai éliminé les personnes qui étaient nuisibles à mon équilibre (à part mes parents). Et je profite de cette caractéristique pour approfondir mes recherches sur moi-même, j'ai une acuité accrue quand il s'agit d'analyser les causes et les conséquences de certains évènements. A trouver des causes, on peut y remédier nous-mêmes, éliminer ou atténuer souffrances, angoisses, frustrations,...

Girafepower
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 02 oct. 2016, 15:17

Re: Autosexuelle

Message par Girafepower » 06 oct. 2016, 08:57

En vous lisant, ca m'a fait penser que moi aussi, si j'aime cette sensation de tomber amoureux, d'etre "attiré -mais pas sexuellement, pas pour une nouvelle connaissance) par elle, une fois que j'ai conquis cette personne...alors ce n'est plus pareil!

J'ai plus besoin de toute la gamberge qui entoure la relation que de la,relation en elle-meme (sans compter que depuis qqs temps si j'imagine qu'il va y avoir du sexe, je me stresse tout seul:))

Ego, narcisse, y a qq chose à chercher à ce niveau là je crois...

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 590 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Autosexuelle

Message par clotaire » 06 oct. 2016, 10:58

J'ai un peu la même sensation pour l'aspect relationnel... Sachant que dans mon cas, l'autosexualité est canalisée par un fétichisme.

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 947
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 116 fois
A été aimé : 127 fois

Re: Autosexuelle

Message par Vince27 » 06 oct. 2016, 20:20

Girafepower a écrit :[...]

Ego, narcisse, y a qq chose à chercher à ce niveau là je crois...
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Autosexuelle

Message par Nostera37 » 26 mai 2019, 17:11

Je sais que ce topic est vieux, mais c’est le seul que j’aie trouvé sur le sujet, je me lance.

Je suis également autosexuelle.

Je trouve aussi que les rapports sexuels avec les autres se ressemblent, et j’ai eu plusieurs petits copains/copines.

La progression est la même, l’entrée en jeu identique, la conclusion aussi.

J’ai personnellement un blocage au niveau du plaisir avec un/une autre, pour deux raisons:

- je ne me sens pas à l’aise, en ce sens que j’ai l’impression que mon/ma partenaire me juge sur mes réactions verbales ou physiologiques durant l’acte, le fait qu’il/elle me regarde, surtout dans les yeux, pendant ce temps coupe totalement mon plaisir, donc je maintiens un contrôle permanent là-dessus, je fournis une performance, à la fois pour éviter le jugement, et pour faire plaisir.

- je ne me sens pas en confiance, remettre mon plaisir entre les mains d’un autre me semble très précaire, on peut être coupé au bord du grand pic de plaisir, et quand il s’agit de donner à mon/ma partenaire, j’ai peur de ses réactions, autant dans l’hypothèse où je ferais ça comme une déesse, ou celle où je m’y prends comme un manche.

En clair, j’ai un vrai souci de performance, dans tous les sens possibles. Et ce que j’ai vécu n’a fait que confirmer mes craintes.

Je n’ai pas ce problème avec moi-même, évidemment, et c’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles je m’épanouis dans mon autosexualité.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Emma-phrodite
Affilié
Messages : 277
Enregistré le : 22 mai 2019, 21:23
A aimé : 3 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Autosexuelle

Message par Emma-phrodite » 26 mai 2019, 22:26

La masturbation ne m’est pas venu à l’esprit (ou ailleurs ) avant mes...25 ans !
Si si ! Avant je voyais mon organe génital uniquement pour aller aux toilettes.

Et j’ai eu mon premier rapport à ...27 ans !

Autosexuel(l)e c’est joli comme terme ;)

Avatar du membre
Lucyliane
Adepte
Messages : 177
Enregistré le : 27 avr. 2019, 22:03
Pronom : elle/iel
A aimé : 10 fois
A été aimé : 16 fois

Re: Autosexuelle

Message par Lucyliane » 27 mai 2019, 00:19

Je sais que la masturbation féminine existe mais je ne crois même pas savoir comment cela fonctionne donc...

Tout comme toi, j'ai longtemps vu les organes génitaux comme ayant un rôle unique pour les toilettes (et ensuite avoir des enfants)
Ne comprenez-vous donc pas ? C'est un mal qui ronge la Galaxie tout entière. On pratique le culte du passé. On stagne !
- Salvor Hardin (Fondation d’Isaac Asimov)

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Autosexuelle

Message par Nostera37 » 27 mai 2019, 00:31

Lucyliane, la masturbation féminine est mon quotidien, mais dans mon cas, elle n’a rien de « classique », car le « classique » n’a pratiquement aucun effet sur moi.

C’est l’histoire de ma vie...
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: Autosexuelle

Message par Yellow Cab » 28 mai 2019, 17:02

Asexuelle, Autosexuelle...ceux sont des definitions.
Avant toute chose c'est d'etre bien equilibree. Tand que l'on a pas une sexualité nefaste pour une personne, cela n'est pas imporant a mes yeux.

Vouloir trop definir sa sexualité, et je crois, plutot nefaste.
Il n'ya pas de sexualite classique, juste des sexualité personnelle qui evoluent avec le temps.
Image

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Autosexuelle

Message par Nostera37 » 28 mai 2019, 17:10

Je suis d’accord Yellow Cab, vouloir mettre un terme sur quelqu’un est assez peu nécessaire, mais parfois ça peut rassurer.

On se sent souvent seul, je me souviens qu’on m’avait toujours caché la possibilité qu’une femme tombe amoureuse d’une autre, alors quand ça m’est arrivé, certes je l’ai pris à la cool: j’étais déjà quelqu’un de « bizarre », alors j’ai pris ça pour une autre de mes « bizarreries ».

Je me suis dit exactement: « Ah tiens, je peux faire ça aussi. »

D’autres n’ont pas une opinion aussi décontractée, et savoir que d’autres personnes vivent la même chose aide à se sentir moins seul, et on peut se dire qu’on ne restera pas seul toute sa vie, car on peut trouver quelqu’un comme nous pour la partager.

La nouveauté et la rareté sont deux conditions prévalant dans la recherche de réponses et de compréhension.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Autosexuelle

Message par Anne981 » 16 juin 2019, 10:54

Bonjour,

Je me permets d'intervenir car je me retrouve dans vos expériences.

Pour ma part, je n'éprouve du plaisir et de l'intérêt, sexuellement parlant, que seule. Je ne peux me laisser aller que seule. Je ne me sens en sécurité que seule. Je ne peux désirer personne d'autre, même quand je suis amoureuse, je dirais même surtout quand je suis amoureuse.

Dans votre cas, est-ce que l'auto sexualité fait partie d'un repli sur soi, d'un hyper indépendance ou d'autres aspects de votre vie où là aussi, vous ne comptez que sur vous-mêmes?

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Autosexuelle

Message par Nostera37 » 16 juin 2019, 11:43

Anne,

Au début c’était du repli sur moi, de la pure masturbation sans passion destinée à me soulager, c’était tous les trois mois, et c’était assez inefficace.

Quand mon « mari » (je l’appellerai jean) m’a annoncé qu’il ne voulait plus de moi sexuellement, je l’avais déjà compris depuis longtemps, mais ça m’a libérée de l’obligation de l’attendre indéfiniment.

Mes rapports avec moi-même sont devenus plus fréquents, et entre temps j’ai découvert mon autoromantisme, et la masturbation est devenu un véritable acte d’amour qui remplissait le vide émotionnel qui me rongeait.

Par la suite j’ai vécu mon autoromantisme avec aussi peu de limites que possible, et ma relation avec moi-même est devenue ce que j’avais connu de mieux dans toute ma vie.

Aujourd’hui je ne veux plus ni romance ni sexe avec qui que ce soit d’autre, car j’ai la conviction d'avoir trouvé en moi la personne qu’il me faut, et ajouter qui que ce soit ne ferait que gâcher mon bonheur.

En résumé ça a été tout un processus.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Autosexuelle

Message par Anne981 » 16 juin 2019, 15:07

Tu estimes donc que tu es au bout du parcours ?

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Autosexuelle

Message par Nostera37 » 16 juin 2019, 15:18

Je suis au bout d’un parcours oui, mais au tout début d’un autre, et j’espère que celui-là durera toute ma vie.

Ma quête de l’amour et du bonheur est terminée. Elle est couronnée de succès. Maintenant, je suis en quête d’expérience.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Autosexuelle

Message par Anne981 » 16 juin 2019, 17:38

Nostera37 a écrit :
16 juin 2019, 15:18
Je suis au bout d’un parcours oui, mais au tout début d’un autre, et j’espère que celui-là durera toute ma vie.

Ma quête de l’amour et du bonheur est terminée. Elle est couronnée de succès. Maintenant, je suis en quête d’expérience.
Je te souhaite bien des expériences heureuses.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités