Histoires de coming out

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1611
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 252 fois
A été aimé : 454 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Aphélie » 12 févr. 2017, 22:17

Je pense pas qu'on soit "réfractaires" à l'amour, il se trouve simplement qu'il y a pas mal d'aro/ace sur le forum et que du coup c'est pas quelque chose qui nous intéresse. En ce qui me concerne je ne ferme aucune porte, je ne suis d'ailleurs pas totalement sûre d'être aro, mais à l'heure actuelle je n'ai en tout cas aucun désir d'entamer une relation romantique avec quelqu'un. Après si ça doit changer, ça changera, le fait d'être ace n'est pas un facteur en l'occurrence.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Camilledessine
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 30 janv. 2017, 00:24
Localisation : France-Sud
A aimé : 1 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Camilledessine » 13 févr. 2017, 02:18

J"ai déjà parlé de mon asexualité à plusieurs personnes avec qui j'ai des rapports très divers et j'ai eu aussi des réponses très diverses et presque étonnantes sur le moment

Un ami très proche et de longue date (on s'est connu on est sorti ensemble, ça a été très court mais ça a donné lieu à une amitié très profonde) l'a plutôt mal pris car on a une conception des relations assez différente et il a tendance a tout idolâtrer chez la personne etc et le désir pour cette personne chez lui ça matérialise au plus pur tous les sentiments et la dévotion qu'il a pour cette personne. Du coup il m'a un peu fait la gueule sur le coup quand je lui ai avoué que 'bah non, jamais." je n'avais désiré quelqu'un et il avait du mal a accroché au concept

A l'opposé totale, un mec que je ne connaissais quasiment pas m'a sorti "En fait, t'es une sorte d'être supérieur/évolution de l'humanité', c'était assez embarrassant et j'étais un peu en mode "ouais nan mais c'est bien aussi de vivre avec son temps et de pas trop être en avance" X)
Bon ça ne l'a pas empêché d'être un gros con par la suite mais au moins sa réaction était sympa.

Quand à la famille, un jour peut-être je l'expliquerai à mes parents et ma sœur le sait déjà je crois. Peut-être mes cousins/ cousines aussi mais pour les oncles tantes et grands-parents, ce n'est pas trop la peine: ça ne les regarde pas vraiment, ça ne changera rien à leur vie (à part apprendre quelque chose) et en plus vu qu'ils sont un peu arriéré, ils penseront que je ne fais que de manière (en plus je suis l'artiste de la famille alors vous pensez bien!)

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1533
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 205 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Hestia » 13 févr. 2017, 10:29

En parlant de coming out, j'ai trouvé cette petite BD sur le coming out de l'asexualité qui m'a fait sourire.

La BD publié hier. http://casesdepart.blog.lemonde.fr/2017 ... sexualite/
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Histoires de coming out

Message par didou » 13 févr. 2017, 12:00

@Hestia, excellent :D En plus j'aime beaucoup le style de dessin, simple mais expressif.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Histoires de coming out

Message par Lockarius » 10 mai 2017, 10:51

Pour ma part je n'ai jamais fait clairement mon "coming out" en famille. Toute ma famille sais parfaitement que je ne suis pas du tout "porter sur la chose", je n'ai tout simplement pas vu l'utilité d'y coller un mot d'autant plus que comme mon désintérêt est connu les conversations ne s'orientent jamais vers ce sujet et donc aucune opportunité de l'aborder dans le cadre de la conversation.

Avec mes amis et mes collègues par contre si, je l'ai aborder de façon tout à fait direct et ça m'arrive encore. En général quand une discussion dérive sur le cul et qu'on me demande mon avis.
D'ailleurs ce n'était même pas une façon de m'assumer, c'était surtout une façon de faire comprendre :
pour ce genre de discussion allez voir ailleurs svp

J'ai été surpris de voir que pas mal de mes collègues (note : je suis prof) savais déjà vaguement ce que c'était, juste un collègue qui n'en savais rien et était vraiment surpris (ça date d'hier) et même deux collègues qui pensent avoir un proche A.

Bref en gros ceux qui savent s'en confrefiche et ça ne change rien :mrgreen:
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2954
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 586 fois
A été aimé : 563 fois

Re: Histoires de coming out

Message par clotaire » 10 mai 2017, 11:05

Il m'est encore arrivé la semaine dernière, au cours d'une conversation un peu profonde comme je les aime, d'expliquer que "coucher" c'était pas trop mon truc. Mais je me surprends à ne pas vouloir lâcher le terme asexuel, non pas par peur d'être incompris, mais pour ne pas risquer d'aiguiller trop facilement les gens sur ce forum : je n'ai pas forcément envie que n'importe qui vienne découvrir ce que je raconte ici ;-)
Or, j'ai tendance à penser que si je dis "asexuel", quelqu'un un peu curieux va taper le mot dans google, tomber très facilement sur le site et me reconnaître assez facilement. Pour certains ça ne me dérange pas, mais je préfère que ça ne soit pas trop facile !

Midlight
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 13 mai 2017, 17:14

Re: Histoires de coming out

Message par Midlight » 13 mai 2017, 17:32

Personnellement, j'ai fait un coming-out à mes parents, mais c'était plus pour les convaincre que je n'avais pas couché avec qui que ce soit (je viens d'une famille très religieuse).

C'était assez violent dans le sens ou ils ne m'ont pas crue du tout. Ça s'est répandu comme une traînée de poudre chez des membres de ma famille qui ne devaient rien savoir. J'ai vraiment très mal pris leur réaction.

Un jour, j'ai eu un petit ami, asexuel comme moi. Ça faisait du bien d'avoir quelqu'un qui me comprenait à ce stade. Évidemment, remarque des parents: "Ha bah tu vois que tu es normale en fait!"

Je crois que ça m'a bien aidé que mon petit ami les remette en place.

"Bien sur qu'elle est normale. Vous savez, pas tout le monde ne ressent le besoin d'aller faire des enfants sous une couette. Je n'en ai pas besoin, votre fille non plus."

Aujourd'hui je ne suis plus avec cette personne et ma famille ne me fait plus de remarque à ce sujet, ils sont comme mes amis qui me posent beaucoup de questions (ce qui peut m'énerver par moment hein) mais voilà, globalement c'est ça.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Histoires de coming out

Message par cyclodocus » 14 mai 2017, 10:27

bienvenue à toi
Image
désolé
pas pu m'empêcher d'en manger un bout :mrgreen:

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Alban » 14 mai 2017, 11:36

cyclodocus a écrit :
14 mai 2017, 10:27
désolé
pas pu m'empêcher d'en manger un bout :mrgreen:
Ne le sois pas, je vois le morceau en bas à droite. :lol:
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Ramón

Re: Histoires de coming out

Message par Ramón » 16 mai 2017, 14:43

clotaire, tu n'as qu'à demander à changer de pseudo et à mettre "Mister Big One" ou un truc du genre, je suis sûr qu'à la lecture du pseudo ces personnes se diront : "Pas possible, c'pas lui, il est trop chou pour prendre un pseudo pareil" :P

Sois la bienvenue Midlight :)
Perso, je penche pour la méthode incisive et abrupte de ton ex, voire ne pas hésiter en rajouter une couche (genre "il suffit de vous voir pour ne pas avoir envie de vivre ce que vous vivez" étant ce que je privilégie), ça calme régulièrement les velléités de vouloir moraliser la personne qui fait son coming-out. Montrer les dents en grognant fait son petit effet sur la plupart des gens ;)

Avatar du membre
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Awkward » 28 mai 2017, 13:37

Perso j'ai fait mon coming out à des amis car, lors d'une aprèm avant la fin des cours, ils voulaient faire les comêres et on s'est lancés dans le jeu du :" Avec qui tu aurais coucher ?". ( J'ai d'ailleurs été étonné du nombre de personnes qui m'aurait sautées dessus :oops: )

Lorsque mon tour est venu, je leur ai clairement dit que j'était A. Ils ont tous été surpris, moi qui d'ordinaire est super ouverte sur le sujet et ai tendance à faire plein d'allusions.
Et ils l'on tous trés bien pris, j'ai même découvert qu'un de mes amis est probablement A aussi :D

La seule personne perdue était un S trés trés actif, qui ne comprenant absolument pas comment on pouvait ne pas avoir de désir. Et moi je ne comprenait pas comment on pouvait avoir du désir :lol:

Puis s'en est suivi une discussion super interessante sur le sujet, les raisons, les fantasmes etc... J'ai pu m'exprimer sur le sujet, et c'était cool :oops:

Mais c'est les seules personnes à qui j'en ai parler. Ça dépend du contexte pour en parler je pense :wink:
Et une excellente journée à vous ♥

Image

Avatar du membre
eulalie00
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 11 mai 2017, 22:51
A aimé : 14 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Histoires de coming out

Message par eulalie00 » 16 juin 2017, 15:00

I
Modifié en dernier par eulalie00 le 29 nov. 2017, 11:05, modifié 1 fois.

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Polymnie » 17 juin 2017, 09:14

coucou du fait qu'on vient d'annoncer notre projet d'adoption à tout le monde, on a forcément des questions ou des jugements :-(
En tous cas, en ce moment on nous pose des questions donc on répond. Je dirais que pour l'instant ça se passe plutôt bien.
Je suppose que mon mari doit avoir des questions répétitives mais il m'a dit qu'il assumait notre situation et qu'il n'avait pas de soucis à parler de mon asexualité. On est plutôt clair. Nous n'avons pas encore eu l'occasion d'en parler avec certaines personnes proches avec qui on sait d'avance que se sera compliqué. On verra bien

Leny
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 02 avr. 2017, 10:05
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Histoires de coming out

Message par Leny » 20 juin 2017, 11:32

Coming out récent pour moi, il date d'hier auprès de mes parents, on parlait des orientations sexuelles, j'ai simplement dit qu'il n'y avait pas que les homosexuels, les hétéros et les bi, mais aussi d'autres orientations comme les pansexuels ou les asexuels.
Mon père me répond "non asexuel c'est pas une orientation, c'est quand on a pas de sexe -_-" et du coup je lui explique l'absence de désir, d'attirance sexuelle (ne pas avoir de sexe c'est asexué, ça n'existe pas chez les humains, mais il y a des animaux asexués je crois)
Il me répond "ça c'est pour les nanas qui n'ont eu que des mecs maladroit et qui ont pas eu de plaisir"
Alors je lui explique que ça n'a rien à voir. Après ma mère me dit "mais pourquoi tu parles de ça, tu es asexuelle ?" je mets du temps à répondre, mais finalement...

Ma mère elle dit qu'elle "en a déjà connu", le mari d'une ex belle-sœur qui la touchait jamais et ils ne couchaient presque jamais.
Mais j'ai eu droit dans tous les cas au discours de "tu as 23 ans, tu ne connais pas la vie." "Si c'est vrai c'est triste pour toi" et "mais tu es jeune, il faut que tu essaie avant de dire, tant que t'a pas essayé tu peux pas savoir..."
Et à cet argument j'ai dit "vous ne diriez pas ça à une fille homo "tant que t'a pas essayé avec les mecs" ou à une fille hétéro "tant que t'a pas essayé avec les filles"
Et mon père me répond "c'est pas pareil, eux ils aiment le sexe"
Et du coup je lui explique que ça n'a rien à voir avec aimer ou pas aimer, c'est juste une affaire d'attirance sexuelle pour autrui mais je crois pas qu'il ait saisit. Et lui n'en démord pas en mode "mais tant que t'as couché avec personne, tu peux pas savoir, le jour où t'auras un rapport ça changera" en résumé pour lui, on est asexuel tant qu'on n'a pas couché et ça change après -_-

Peut-être en attendant, je suis sûre de moi à 90%... (ah et mon père a aussi comparé les asexuels aux prêtres et aux bonnes sœurs, c'est charmant, n'est-ce-pas ?)
Bref, ça aurait pu être pire, mais mes parents restent assez peu ouvert d'esprit, je pense que de cette conversation, aucune d'eux ne me croit (mais j'en ai l'habitude, c'est comme ça pour presque tout)

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: Histoires de coming out

Message par thailog » 20 juin 2017, 13:05

Leny : "tu as 23 ans, tu ne connais pas la vie." Des phrase comme ça me font toujours rire, je trouve ça d'une prétention ceux qui estime qu'ils ont tous vu et tout vécu parce qu'ils sont vieux. Sinon pour revenir au sujet, je pense que tu as bien expliqué les choses après si tés parents restent bloqué et fermé d'esprit c'est leurs problèmes. Je crois que tés parents, comme beaucoup de S, ne dissocient pas l'attirance romantique et l'attirance sexuelle. Ne les écoutent pas, toi seule sait si tu es asexuelle ou pas.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité