Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Merionne
Adepte
Messages : 167
Enregistré le : 31 janv. 2016, 11:30
Localisation : Rohan - Middle-earth
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Merionne » 29 avr. 2016, 21:36

Ahlalala ! Ces S me désespèrent de plus en plus. Au boulot, il y a une majorité d'hommes, dans la vingtaine, alors en salle de pause je vous raconte pas -___- A part parler Q, faire passer les femmes pour des chaudasses et leur faire des remarques graveleuses...youhouuuu ambiance en salle de pause XD Et tous les jours je me dit "mon dieu, ce que j'aime être A !"

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 29 avr. 2016, 23:38

En même temps, j'ai l'impression que c'est quasiment leur principal sujet de conversation.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par FTC » 30 avr. 2016, 00:11

Faut pas généraliser non plus hein ^^

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 30 avr. 2016, 06:55

C'est sûr qu'il ne faut pas généraliser.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

PaulL
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par PaulL » 30 avr. 2016, 07:29

Et puis ce n'est pas parce qu'on est A qu'on ne peut pas faire des blagues en dessous de la ceinture. :)

Ramón

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ramón » 30 avr. 2016, 08:08

Le truc c'est que l'on est vraiment dans l'objétisation de la personne, en l'occurrence les femmes.
C'est comme certains parents qui veulent un enfant parce que c'est chouette un enfant, ça change la vie un enfant. Et qui, dès que cela devient compliqué de gérer sa vie et celle d'une personne qui n'est pas encore autonome s'aigrissent, se rendent compte qu'un enfant c'est un poids,... Comme si, à la base, c'était à une poupée qu'ils allaient avoir affaire...

Maintenant, c'est vrai que le bistrot c'est plus pour parler avec les personnes que je connais et qui y travaillent que pour y discuter de ce genre de sujets. C'est devenu trop fatiguant, l'échappatoire "blague foireuse" ressemble plus à un crachat qu'autre chose.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 30 avr. 2016, 10:16

Je crois que le soucis c'est qu'aujourd'hui, il est de plus en plus rare que les S arrivent à trouver des sujets de conversations autres que le sexe; pour plus précise des problèmes des couples et des allusions aux possibles tromperies, et si ce n'est pas cela, cela se résumait à critiquer d'autres personnes derrière leur dos ou lancer des propos de jugement des gens en fonction de leur tenue vestimentaires ou art de vivre. Je ne généralise pas, mais c'est juste un constat que j'ai remarqué en fréquentant quelques personnes qui se réunissaient dans les bistrots la plus part du temps. Je reconnais que voulant m'intégrer je me suis laissé prendre à cette attitude hypocrite, et quand j'ai réalisé que je devenais ce que je ne voulais pas j'ai pris mes distances.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par FTC » 30 avr. 2016, 10:46

Mouais je suis pas tellement d'accord avec ce constat. Pour prendre exemple sur ma vie perso (milieu de vingtaine donc logiquement dans le cliché énoncé au dessus), les conversations en bar, en soirée, ou au curling ne tournent pas qu'autour de ça. Alors oui forcément, il y a les potins, et le plus souvent les potins c'est sur nos amis qui sont en couple ou non, mais ça ça ne vient pas de la sexualité. Cela vient plus car c'est un point commun de discussion qui sont les mêmes amis. Après les sujets sont souvent tout autre, le sport, l'actu, nos vis perso hors couple, enfin des sujets banaux.
L'important n'est pas tant ce que tu racontes mais comment tu ressens les choses avec eux, donc souvent n'importe quel thème peut être sujet à une plaisanterie.
Tu n'as pas besoin d'être une comère pour t'intégrer à un groupe S.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 30 avr. 2016, 11:03

Après je ne dis pas que tous les S parlent que de la sexualité, mais que je constate que la plus part de ceux que j'ai fréquenté; en tout cas depuis l'âge adulte, soit criques leur amis derrières leur dos, soit parlent des problèmes de leur couples ou des autres. Alors ce n'est pas que cela m'ennuie, mais bon il empêche que c'est quelque chose qui se fait, certes pas par toute la population, mais c'est tout de même une chose que dont j'ai pu être témoin.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par FTC » 30 avr. 2016, 11:13

Ca devait juste être des gens peu intéressants, plus que des S.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 30 avr. 2016, 11:23

OUI, je précise que je n'ai rien contre les S; j'ai un ami que j'adore comme un frère et il est S.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Merionne
Adepte
Messages : 167
Enregistré le : 31 janv. 2016, 11:30
Localisation : Rohan - Middle-earth
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Merionne » 30 avr. 2016, 11:36

Tiens, il y a une histoire qui me revient à l'esprit ! Ça c'est passé il y a environ 8 ans, j'avais 20 ans je crois, du coup le récit ne sera pas top précis mais je vais faire de mon mieux ^^

C'était lors d'un diner au restaurant avec la troupe de théâtre dont je faisais parti et à un moment la discussion vient sur les relations de couples. La femme assise en face de moi parlait (critiquait serait plus juste) d'une de ses connaissances qui avait beaucoup de relations, qui sortait avec tout le monde et n'importe qui et qui n'en était pas heureuse..et moi je ne comprenais pas pourquoi cette connaissance faisait ça alors, innocemment j'ai demandé :

Moi : Pourquoi est ce qu'elle fait ça ? Si ça ne la rend pas heureuse ?!
Elle : et bien, tu vois, c'est parce qu'elle a peur d'être seule.
Moi du tac au tac : Bah elle a qu'à prendre un chien !

Explosion de rire de toute la table. J'étais surprise, je ne comprenais pas pourquoi tout le monde riait, pour moi si tu te sens seule tu prends un chien ou un autre animal mais tu ne prends pas le premier mec qui passe.

Elle : Hahahaha ! Oui tu n'as pas tort.

Certes je n'avais pas tort mais j'ai mis quelques temps avant de comprendre que mon mode de pensée n'était pas (et ne sera jamais) le même que le leur XD

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Piccolo » 30 avr. 2016, 11:41

Moi c'est bizarre, les gens ne parlent pas de cul en ma présence, et le peu qui ont essayé (avec un air complice) se sont pris un bide en plus d'un regard froid.

Mais je sais que ça existe et à quoi ressemble une conversation type quand je tends l'oreille.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1553
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Hestia » 30 avr. 2016, 11:50

Effectivement, pour la plus part des S, Ne pas vouloir être seul, fait référence à ne pas finir leur vie vieille filles ou vieux garçons. Moi perso, je ne vois pas trop le rapport avec le célibat et la solitude. J'ai toujours bien vécu le célibat, et j'ai toujours mal vécu la solitude, lorsque je n'ai pas de contact régulier avec autrui et surtout des relations amicales.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Enregistré le : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Nannerl » 30 avr. 2016, 12:27

Moi j'ai eu un moment assez gênant y'a 3 mois. On fêtait l'anniv d'une amie, et puis bon on s'est amusé à faire un action/vérité. Bien sûr ça tombe sur moi, et je choisi vérité:

- Pourquoi t'aime pas l'amour ?
- Euuuuh ? J'ai jamais dit que j'aimais pas l'amour ?
- Ouai mais qu'est-ce que tu entends par être asexuelle.

Je précise que certaines personnes étaient au courant à ce moment, j'avait vaguement évoqué ça à mes amis les plus proches un jour, mais voilà certains dans la salle n'étaient pas au courant et je comptais pas leur en parler lol. Du coup je me suis sentit super mal sur le coup c'est pas vraiment mon gros kiff de parler de mon orientation comme ça aux gens v'voyez. S'en suivit tout de même que je leur ai tout expliqué, parce que bien sûr des questions ont fusées genre "ouai mais t'as eu un traumatisme ou bien".

Au final, ils étaient tous adorables, sans aucun jugement. J'ai eu le droit à un câlin d'une de mes amies parce que ça devait vraiment se voir sur mon visage que j'étais pas du tout à l'aise et vu que je suis hypersensible bah voilà.

Du coup oui les gens hyper compréhensif ça existe \o
Modifié en dernier par Nannerl le 30 avr. 2016, 13:52, modifié 2 fois.
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité