Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par PassionA » 04 avr. 2018, 14:28

Si tu vis avec elle, clairement elle veut juste te foutre dehors.

Si tu ne vis pas avec elle, clairement la situation actuelle ne lui convient pas et son bonheur passe par toi étant en couple - sur la route peut-être d'un mariage princier avec de beaux enfants et ils vécurent heureux...
Modifié en dernier par PassionA le 04 avr. 2018, 14:29, modifié 1 fois.

Ramón

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ramón » 04 avr. 2018, 14:28

C'est même plus que faire équipe : le corps et l'esprit ne forment qu'une seule et même entité : toi XD

Tu peux lui dire que tes opinions politiques sont opposées au couple et à la famille aussi, ce modèle d'aliénation qui rend les mères envahissantes :P

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 37 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 04 avr. 2018, 17:14

mimosa a écrit :
04 avr. 2018, 14:16
Mdr donc ton corps aurais des pulsions que ta tête ignorerait. Surtout en dessous de la ceinture je suppose :evil:
Faut croire... je lui demanderai la prochaine fois que je communiquerai avec lui :lol:
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 37 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 04 avr. 2018, 17:16

PassionA a écrit :
04 avr. 2018, 14:28
Si tu vis avec elle, clairement elle veut juste te foutre dehors.

Si tu ne vis pas avec elle, clairement la situation actuelle ne lui convient pas et son bonheur passe par toi étant en couple - sur la route peut-être d'un mariage princier avec de beaux enfants et ils vécurent heureux...
Elle ne veut pas me foutre dehors, mais a une obsession malsaine avec la procréation. Pour ma mère dès que tu es en âge de te reproduire tu n'as plus d'intérêt, sauf celui de faire des petits... D'où sa réaction, j'imagine! Sa fille chérie qui ne lui donnera pas de petits enfants: Satan sort de ce corps!
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Aphélie » 06 avr. 2018, 20:08

"Tu pourrais faire un effort" c'est quand même dingue d'entendre des choses pareilles. Pour qui, pour quoi ? Si tu es heureuse, quel est le problème ? Tu vas quand même pas te caser pour lui faire plaisir ? Je pense que tu devrais vraiment mettre les points sur les i et lui faire comprendre qu'elle t'impose sa volonté et qu'en ne respectant pas tes choix elle risque moins de te convaincre que de te faire fuir. Je me foutrais dehors toute seule à entendre des trucs pareils franchement :mrgreen:
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Raccoon » 06 avr. 2018, 20:54

Je compatis j'ai déjà eu droit au "non mais t'es pas vraiment asexuelle, déjà ça existe pas, c'est juste dans ta tête", de la part de quelqu'un en qui tu as beaucoup confiance et à qui tu dis presque tout parce que tu le sais ouvert et intelligent... ça calme un peu.
The day is my enemy, the night my fave

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par PassionA » 06 avr. 2018, 22:43

Raccoon a écrit :
06 avr. 2018, 20:54
Je compatis j'ai déjà eu droit au "non mais t'es pas vraiment asexuelle, déjà ça existe pas, c'est juste dans ta tête", de la part de quelqu'un en qui tu as beaucoup confiance et à qui tu dis presque tout parce que tu le sais ouvert et intelligent... ça calme un peu.
Oui ça m'est arrivé également, de la part d'une personne que je respecte énormément et qui a toujours été super ouverte d'esprit. Je me livre, je lui dit que je suis asexuel, et elle me réponds : "ça n'existe pas." J'avoue que depuis ça je n'ai plus beaucoup envie de lui parler même si ça n'a pas changé l'affection que je lui porte.

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 37 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 07 avr. 2018, 09:29

PassionA a écrit :
06 avr. 2018, 22:43
Raccoon a écrit :
06 avr. 2018, 20:54
Je compatis j'ai déjà eu droit au "non mais t'es pas vraiment asexuelle, déjà ça existe pas, c'est juste dans ta tête", de la part de quelqu'un en qui tu as beaucoup confiance et à qui tu dis presque tout parce que tu le sais ouvert et intelligent... ça calme un peu.
Oui ça m'est arrivé également, de la part d'une personne que je respecte énormément et qui a toujours été super ouverte d'esprit. Je me livre, je lui dit que je suis asexuel, et elle me réponds : "ça n'existe pas." J'avoue que depuis ça je n'ai plus beaucoup envie de lui parler même si ça n'a pas changé l'affection que je lui porte.
Heureuse de voir que je ne suis pas un cas isolé! J'en ai parlé à un ami gay plus âgé que moi, et après l'avoir fait rire il m'a dit "En fait c'est comme si on m'avait dit "ta tête veut coucher avec des hommes et ton corps avec des femmes"". Il n'en revenait pas. C'est quand même incroyable qu'en 2018 on ait pas compris que le corps et l'esprit ne sont pas deux choses séparées, et que si on a les deux il y a une raison autre que "il nous faut une enveloppe corporelle". :evil: Perso je l'aime mon enveloppe corporelle, et plus je l'écoute mieux mon esprit se porte. Elle aime nager, je la met dans l'eau, je suis heureuse; je la met pas en haut d'une montagne parce qu'elle a horreur de ça. Je vais pas les forcer (mon corps et mon esprit) à aimer le ski pour une raison obscure non mais? :lol:
Mais je n'arrête pas de me demander: imaginez que cette situation de dissociation corps/esprit garni d'un merveilleux "l'asexualité ça n'existe pas" arrive de la part d'une personne de grande confiance à un A qui commence à s'apercevoir que quelque chose ne "tourne pas rond" avec sa sexualité (disons entre 13 ans et 16 ans). Ce serait pas destructeur pour lui? (me vient l'image dans Harry Potter 1 de l'oncle Vernon fermant la porte du placard en un grand "Mon garçon la magie ça n'existe pas!").
Il m'est arrivé un épisode un peu comme ça, et la personne m'a présenté ses excuses pour sa réaction assez récemment. Ça m'a fait un bien fou, mais je suis une personne forte: comment tu peux honnêtement gérer ça en pleine adolescence?

Plutôt que de distribuer des capotes dans les infirmeries scolaires, on ferait mieux de prodiguer des paroles d'acceptions comme "Non, l'asexualité existe, comme le fait d'être agenre, bi, homo ou ce que tu veux". Ça aiderait peut être un peu.
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Iseuth8
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 10 avr. 2018, 22:13
A été aimé : 2 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Iseuth8 » 10 avr. 2018, 23:26

Quand un peu inconsciemment je me suis à manger et prendre quelques kilos (hé, hé! Moins "bien foutue" =moins de sollicitation sexuelles pas demandées!) et que mon copain m'a révélé carrément être plus attiré par les femmes avec des kilos "en trop" !
Stupeur et tremblements ! Maintenant il ne me reste plus qu'à maigrir pour moins lui "faire envie"

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 37 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 12 avr. 2018, 17:13

Ah, Ah, Ah! Arroseur arrosé! Ça arrive plus souvent que ce qu'on pense.
Bon courage pour ton régime!
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 425
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 114 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par mimosa » 13 avr. 2018, 22:16

Raccoon a écrit :
06 avr. 2018, 20:54
Je compatis j'ai déjà eu droit au "non mais t'es pas vraiment asexuelle, déjà ça existe pas, c'est juste dans ta tête", de la part de quelqu'un en qui tu as beaucoup confiance et à qui tu dis presque tout parce que tu le sais ouvert et intelligent... ça calme un peu.
Peut-être pas si ouvert et intelligent que ça finalement. Il y a un dicton qui dit qu'on ne connaît pas vraiment quelqu'un tant qu'on ne l'a pas vu en colère, à méditer. Parce que mes potes, je les ai jamais vus en colère, alors je me dis que d'après ce dicton je ne les connais pas vraiment.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Ramón

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ramón » 13 avr. 2018, 23:16

Sans colère besoin, la frustration des individus suffit à savoir à qui on a affaire. Les frustrations des gens sont les points où ils sont dangereux.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par PassionA » 14 avr. 2018, 00:00

mimosa a écrit :
13 avr. 2018, 22:16
Il y a un dicton qui dit qu'on ne connaît pas vraiment quelqu'un tant qu'on ne l'a pas vu en colère, à méditer. Parce que mes potes, je les ai jamais vus en colère, alors je me dis que d'après ce dicton je ne les connais pas vraiment.
En même temps, as-t-on vraiment de connaitre ce genre de chose ? Moi, ça me va très bien de ne pas connaitre les gens plus que ça - j'avoue que déjà je ne me connais pas moi-même aussi bien alors du coup je reste plein de surprise. Les personnes énervées, colériques, manipulatrices, je les exclue de ma vie, pareil pour les personnes râleuses et jamais contentes. Je préfère m'entourer de gens positifs et non toxiques. Peut-être que je suis comme ça parce que je suis aro et d'un naturel détaché, et que même avec quelqu'un de proche je n'ai jamais ressenti le désir de trop connaitre l'autre mais juste de partager des bons moments - tant que ça dure.

Avatar du membre
Fandarel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 27 déc. 2016, 22:10
Pronom : Il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Fandarel » 14 avr. 2018, 13:25

Mr.Nya a écrit :
15 mars 2016, 14:29
_Non mais les potes c'est de la compote hein.
Mr.Nya a écrit :
15 mars 2016, 14:29
_Bon, on fait à bouffer ?
Cette discussion qui tourne autour de la bouffe et qui rapproche les gens des compotes, t'es sur qu'il y a pas une sombre histoire de cannibalisme dans le lot ?

Bon, je vous aime bien mais ya 13 pages vous etes beaucoup trop prolifiques :oops:

Dans le meme genre à chaque fois que j'essaye d'avoir une discussion sur mon aromantisme j'ai droit a des "tu as pas trouvé le bon" "l'amour ca arrive comme ca un jour" et le pire c'est les trucs paternalisants sur mon physique du genre "c'est parce que tu es en surpoids que tu penses ca? Ecoute tu trouveras bien quelqu'un qui te trouvera jamais, tous les gouts sont dans la nature" euh? Merci ?

Et j'ai été au mariage de mon frere l'an dernier, je suis plutot garcon manqué (surtout maintenant que j'ai les cheveux courts) en tant normal mais j'avais "fait un effort" c'est a dire j'etais maquillée, j'avais tenté de dresser mes cheveux et j'avais un magnifique noeud papilllon waluigi (oui.) et ma tante, lesbienne, m'a sortie "ah tu es craquante tu vas séduire tous les hommes" et j'etais juste "??????"

Si je me suis "fait belle" c'est parce que je savais que j'allais etre sur les photos et que je voulais me faire plaisir à moi aussi de pouvoir mettre mon noeud pap et tout ca, j'ai pas du tout compris comment elle en est arrivée à la conclusion que je faisais ca pour séduire les hommes du mariage... Et surtout direct cette conclusion hetéronormative alors qu'en plus j'etais venue avec Aphelie et que genre deux personnes ont cru qu'on etait en couple (le reste non evidemment eheh et c'etait deux personnes d'a peu pres nos ages)

Du coup bon, mes amies proches savent, les autres j'essaye même plus de toute facon c'est toujours le meme discours quand j'en parle donc autre chose a faire de mon temps. :D
------------------------
Image

Ramón

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ramón » 15 avr. 2018, 10:25

Mince, spotted ! Il va falloir que je travaille une nouvelle peau ! Damn !


Grand signe de classe le noeud pap', toujours stylé. Et avec une version Waluigi, c'est le swagg total !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités