asexualité et fiction

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Piccolo »

Alfred a écrit :Pour une fois, je vais être assez ludique! Mais vous avez un couple sympa que tout le monde connaît: John steed et Emma Peel. Ils faisaient une bonne "paire" dans la série "chapeau melon et bottes de cuir"! Après, étaient-ils un couple? Je pense que Steed est A et Emma S. N'empêche que çà fonctionnait bien!
Il est impossible de déterminer l'orientation sexuelle d'un personnage de fiction avec exactitude, sauf mention explicite ou implicite de l'auteur ou du scénariste. Tout ce qui n'apparait pas, n'existe pas.

John Steed est la figure typique du gentleman, ça ne va pas plus loin que ça.

Zimou
Administrateur
Messages : 5013
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 438 fois
A été aimé : 471 fois
Contact :

asexualité et fiction

Message par Zimou »

Piccolo a écrit :Il est impossible de déterminer l'orientation sexuelle d'un personnage de fiction avec exactitude, sauf mention explicite ou implicite de l'auteur ou du scénariste. Tout ce qui n'apparait pas, n'existe pas.
Tout à fait. j'ajouterai d'ailleurs qu'il est impossible de déterminer l'orientation sexuelle d'un personnage tout court, fictif ou réelle, sauf mention explicite.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Alfred »

Je n'en suis pas si sûr: Un personnage existe. Et, je dirai même qu'au moment de l'adolescence certains sont bien plus structurants que les adultes soi-disant "référentiels" auxquels on est condamné à subir son quotidien. Le capitaine Fracasse, Jean Valjean, Fabrice del Dongo, Antigone et le Roi Créon (...) m'ont apporté une assise morale bien supérieure à ce que proposait les "vrais gens" qui m'ennuyaient.
Par là, les personnages fictifs ont une réalité. Sur wikipedia, les personnages sont signifiés de la même manière que les êtres qui existent ou ont existés. Simplement, ils sont nés de l'imagination et non de rapports charnels. Je ne vois pas en quoi cela devrait les dévaloriser!
Et puis, dans la mesure où ils peuplent ma propre structuration d'être, je ne vois pas pourquoi je n'aurai pas la volonté de les comprendre dans ce qu'ils sont.
Après, il ne faut pas devenir schyzophrène! Mais, la base imaginaire qu'offre le "lecture" d'un personnage de fiction permet souvent une compréhension intelligente de soi-même. Donc, je ne pense pas être idiot!

Zimou
Administrateur
Messages : 5013
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 438 fois
A été aimé : 471 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou »

en quoi est ce les dévalorisé que de dire qu'on ne peut pas dire quel est leur orientation sexuel? eux seul (et dans le cas des personnage de fiction, leur auteur) peuvent dire si ils sont A ou pas. Personne d'autre.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Alfred »

Là, non: Un personnage dépasse de très loin la vie de son auteur. Par là, son créateur ne peut plus rien dire quand son "personnage" a trouvé son autonomie parmi les gens qui l'apprécient. Il devient lui-même, depuis ses lecteurs, et accède à une identité propre depuis la vie qui lui devient propre. Je crois que c'est là le jeux de toute création.
Un personnage EST et possède une existence propre. Son créateur n'a rien à dire: Il a balancé au "monde" une entité qui va - ou pas- s'encrer dans le cœur des gens. Si l'ancrage intervient, alors, il doit être comme tout parent qui se respecte: Protéger sa création ( son enfant) et faire en sorte qu'il devienne adulte et puisse prononcer des images de maturité. Mais si on retire aux personnages la vie qu'ils ont en propre depuis les autres qui les font habiter depuis leur imaginaire, alors, nous allons sombrer dans un autoritarisme absolu...

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Piccolo »

C'est l'auteur seul qui décide de ce que pense son personnage et évidemment s'il juge tel élément comme pertinent ou utile au développement de l'intrigue.
Tout le reste est non-canon ou non-officiel.

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Sleepless Knight »

En gros, il a des headcanons qu'il aime beaucoup. Surtout qu'il parle d'oeuvre fini et que l'auteur n'a plus aucune emprise sur le personnage donc le canon ne pourra jamais rattraper son idée du personnage.
Donc, c'est pas Frascasse qui est X, c'est le Frascasse d'Alfred qui est X. Pour moi, c'est un ptérodactyl.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Alfred »

Je ne faisais que défendre l'autonomie de la faculté imaginative... Si nous n'avons même plus cela. Le Monde est bien triste!

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Piccolo »

Mais ce n'est pas interdit.

Le truc c'est qu'autant on peut dire si un personnage est S s'il exprime un comportement caractéristique, autant il est difficile de faire la même chose pour un A.

Zimou
Administrateur
Messages : 5013
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 438 fois
A été aimé : 471 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou »

Piccolo a écrit :Le truc c'est qu'autant on peut dire si un personnage est S s'il exprime un comportement caractéristique, autant il est difficile de faire la même chose pour un A.
Même pour un S, un A peut avoir un comportement de S (pour diverse raison non exprimé ou non connu), être donc jugé comme un S et être en réalité un A. et vice versa, un abstinent qui a de l'attirance, peut avoir un "comportement" de A (ne pas chercher de relation sexuel) et être S. Seul ce que l'auteur annonce clairement peut être interprété. c'est d'ailleurs aussi vrai pour les personnage non fictif, on ne peut définir quelqu'un A ou S que si il le dit clairement.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Zimou pour son message :
Baelfire (05 nov. 2015, 14:36)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Piccolo »

Zimou a écrit :
Piccolo a écrit :Le truc c'est qu'autant on peut dire si un personnage est S s'il exprime un comportement caractéristique, autant il est difficile de faire la même chose pour un A.
Même pour un S, un A peut avoir un comportement de S (pour diverse raison non exprimé ou non connu), être donc jugé comme un S et être en réalité un A. et vice versa, un abstinent qui a de l'attirance, peut avoir un "comportement" de A (ne pas chercher de relation sexuel) et être S. Seul ce que l'auteur annonce clairement peut être interprété. c'est d'ailleurs aussi vrai pour les personnage non fictif, on ne peut définir quelqu'un A ou S que si il le dit clairement.
Non, là par contre ce n'est pas logique qu'un A ait un comportement de S, du moins si celui-ci est "actif". Mais si le personnage est abstinent, alors je pense que ce sera indiqué d'une façon comme une autre.
Faut dire que c'est pas un élément intéressant, que ce soit dans la fiction ou dans la réalité.

Zimou
Administrateur
Messages : 5013
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 438 fois
A été aimé : 471 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou »

j'ai eu un comportement S alors que je suis A dans le sens ou j'ai déjà cherché à avoir des relations sexuel avec ma 1ere copine. il y a toujours une logique, mais elle ne se trouve pas forcement là ou on le pense, et si on en a pas connaissance on peut pas comprendre si la personne est A ou pas. j'ai cherché à avoir des relations sexuel au début par curiosité et ne connaissant pas l'asexualité, j'étais indissociable d'un S (moi même je n'aurai pas pu me définir A, ou très très difficilement). et après avoir eu de l’expérience, j'ai chercher à avoir des relations sexuel car mon ex m'avais fait la remarque que je n'en désirai jamais, il m'est donc arrivé d'aller vers elle pour plus qu'elle pense ça, j'avais la aussi un comportement S. Il y a pas mal de personnes (qui ne connaissent pas l'asexualité) qui ont un désir de sexualité qui disparait après avoir eu un enfant, pour certaine personne ça peut être causé par un problème, pour d'autre il est possible aussi que ce n’était que des personnes asexuels qui ne souhaitaient qu'avoir un enfant (une fois le but atteins, plus d’intérêt au sexe). Un A peut avoir diverse raisons d'avoir un comportement S, surtout si il ne connait pas l'asexualité et qu'il veut simplement avoir l'air normal.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Piccolo »

Tout le monde ne se représente pas l'orientation sexuelle de la même manière ou ne fait pas une distinction aussi nette entre comportement et attirance.

Mais c'est HS.

Ce serait une bonne idée de déplacer les derniers messages portant sur la fiction, en créant un topic s'intitulant "asexualité et fiction"

Zimou
Administrateur
Messages : 5013
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 438 fois
A été aimé : 471 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou »

Oui en effet, le sujet à dérivé, c'est déplacé.
Piccolo a écrit :Tout le monde ne se représente pas l'orientation sexuelle de la même manière ou ne fait pas une distinction aussi nette entre comportement et attirance.
tout le monde ne fait pas la distinction entre amour et sexe, certain en sont même complétement incapable, pourtant c'est bien 2 choses distincte. pareille entre comportement et orientation (j'ai connu une femme qui s'est marié avec un homme, à eu un enfant, avait donc un comportement totalement hétéro à l'époque ou l'homosexualité était une maladie et qui s'est découvert homo par la suite. et ce n'est pas la seul dans cette situation). Les comportements sont issue de choix, pas l'orientation. on peut donc choisir d'avoir un comportement différents de son orientation (même si ce sont bien sur des cas minoritaire, ça existe quand même pour beaucoup de monde)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: asexualité et fiction

Message par Piccolo »

Je ne dis pas le contraire, je parle simplement de la façon dont pourrait être traitée l'orientation d'un personnage selon le point de vue d'un auteur quelconque.
Comme les A sont très différents les uns des autres, il serait plus difficile d'en identifier un dans une oeuvre de fiction.
Si je devais faire une oeuvre de fiction (roman ou BD) je ferais un héros dont l'asexualité serait facilement identifiable dans le sens où on le suivrait partout dans son intimité. Il ferait des commentaires qui renseigneraient indirectement le lecteur, mais ce ne serait pas un héros asexuel, simplement un héros avant tout.

Répondre