Je ne sais pas ce que je suis

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Alhexa
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 14 oct. 2015, 17:00
A été aimé : 1 fois

Je ne sais pas ce que je suis

Message par Alhexa » 14 oct. 2015, 17:13

Bonjour, je suis nouvelle ici, et j'ai longuement hésité avant de poster quelque chose, car je ne suis pas sûre de pouvoir mettre en forme ce que je ressens, et j'ai un peu peur de perdre mes dernières illusions quant à ma sexualité (ou asexualité, je ne sais pas encore qui je suis, mais j'espère pouvoir me trouver en en parlant enfin)

Très jeune, j'ai été fascinée par le sexe. Je me suis toujours masturbée, d'aussi loin que je m'en souvienne, avant de faire la sieste ou parce que je m'ennuyais. J'ai eu une vie sexuelle très mouvementée. J'ai eu beaucoup de relations sexuelles avec beaucoup de partenaires différent. Etrangement, je n'ai jamais été attirée sexuellement par eux/elles, mais j'aimais les sensations de l'acte, et je dois l'avouer, l'alcool a pas mal aidé à lancer l'acte (qui en soit ne m'excite pas plus que ça). Je ne suis pas sûre d'arriver à trouver les mots justes. Disons que je n'ai pas envie de faire l'amour, mais une fois que c'est lancé, les sensations me donnent du plaisir.

Aujourd'hui, je suis mariée et j'ai deux enfants, et je continue de me "forcer" (je n'aime pas ce mot, disons que je veux faire plaisir à mon mari) à faire l'amour avec mon mari qui lui est totalement sexué, mais je n'ai toujours aucune attirance sexuelle pour lui. Pourtant je l'aime, j'aime être dans ses bras etc.

En entendant parler de l'asexualité la première fois je me suis dit que ça ne me correspondait pas, étant donné que j'ai quand même une libido et des fantasmes, malgré le fait que l'acte sexuel, les baisers etc ne m'intéressent pas du tout. Et puis j'ai parlé à un ami sur internet qui m'a dit que les asexuels n'étaient pas forcément dépourvus de libido, et je suis venue voir par moi-même. Cependant, dans la FAQ du site, je n'ai rien vu sur des asexuels qui auraient quand même une libido, sans éprouver cependant le besoin d'avoir des rapports sexuels.

Est-ce donc possible que je sois asexuelle, ou y a-t-il une autre définition ? Je sais que je suis "moi-même" etc, mais j'aimerais bien trouver un mot à mettre sur ce que je ressens, et peut-être pouvoir en parler à mon mari, pour l'aider à comprendre que si je n'ai pas envie de faire l'amour avec lui, ce n'est pas que je n'ai pas envie d'être avec lui.

Désolée pour le long pavé, et merci d'avance de vos réponses :)

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Je ne sais pas ce que je suis

Message par ZKL » 14 oct. 2015, 18:21

Bonjour Alhexa, bienvenue :cake: sur le forum.

Ton ami a totalement raison, l'asexualité raisonne en terme d'attirance (donc d'un individu à un autre), pas de désir. Les fantasmes ne sont donc pas une caractéristique pertinente non plus pour étudier son asexualité. Pour faire simple, la question à se poser est de savoir si tu ressens l'envie de créer une intimité sexuelle avec quelqu'un. Quelques articles du wiki parlent de libido (ici, ici et ), même s'ils ne sont pas très pourvus, ils sont assez clairs à propos de cette question.

Pour ce qui est de la situation avec ton mari, il convient peut-être aussi de savoir si tu ne ressens pas d'attirance du tout ou si c'est seulement à l'égard de ton mari, les deux situations sont possibles, peut-être qu'il serait aussi intéressant d'interroger ça en toi si tu t'intéresses à la question.
Modifié en dernier par ZKL le 14 oct. 2015, 18:48, modifié 1 fois.
 

Alhexa
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 14 oct. 2015, 17:00
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis

Message par Alhexa » 14 oct. 2015, 18:32

Non je n'ai jamais eu envie de coucher avec quelqu'un (enfin, je ne dirais pas jamais, mais ça a du arriver 2 ou 3 fois dans ma vie, et je n'ai eu cette attirance sexuelle que pendant un court moment, et ai revu ces personnes après sans avoir d'attirance sexuelle).

Je réfléchis beaucoup sur ma sexualité depuis quelques mois, j'ai parlé avec mon mari de ce manque de libido, mais n'arrive pas forcément à mettre les mots justes dessus, et surtout à le rassurer quand à mon attirance intellectuelle, sensuelle, esthétique etc. pour lui. Car dans notre société, amour rime avec sexe, et c'est dur de s'en défaire (je me souviens qu'à l'adolescence, le sexe était presque obligatoire, comme un rite de passage, et je me souviens m'être fait quitter par un garçon car je ne voulais pas faire l'amour avec lui, d'où peut-être le fait de m'être forcée par la suite pour garder une relation "saine", enfin ce que je croyais à l'époque être une relation saine, vu que les sexologues de comptoir disent qu'une relation sans sexe est vouée à l'échec)

Il m'arrive d'avoir envie de relations physiques mais c'est très très rare, et m'étant pas mal renseignée sur le site et le forum aujourd'hui, je me dis que je suis peut-être gray-sexuelle.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis

Message par Piccolo » 14 oct. 2015, 18:36

Est-ce que le genre/sexe des personnes t'indiifère ou pas ?

Alhexa
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 14 oct. 2015, 17:00
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis

Message par Alhexa » 14 oct. 2015, 18:47

Totalement. J'ai eu des relations avec des femmes comme des hommes, que j'ai aimés sentimentalement, mais pas sexuellement.

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Je ne sais pas ce que je suis

Message par ZKL » 14 oct. 2015, 18:51

Sur la base de ce que tu écris, je ne vois pas de contradiction avec l'asexualité. ;)
La graysexualité désigne une attirance faible ou dépendante de certaines circonstances mais tout de même présente. Après oui, c'est à toi de voir ce dans quoi tu te reconnais le mieux. :)
 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité