Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Théma
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 06 oct. 2015, 21:57

Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Théma » 12 oct. 2015, 21:14

Bonsoir à tous !

Voilà mon premier post sur ce forum (en dehors de la présentation...).
Étant donné que je me cherche un peu, comme je l'ai déjà expliqué. Je cherche encore à comprendre qui je suis, à me définir (non pas que la sexualité, ou l'asexualité fasse tout, mais ça en fait partie, sinon je pense que je ne serais pas là, vous non plus et que personne ne se serait jamais posé la question).

Je me demandais comment vous en étiez arrivé à la conclusion que vous étiez asexuel(le).

Est-ce en trainant sur le net et en tombant par hasard sur un article (souvent mal fait d'ailleurs) sur l'asexualité et vous vous êtes reconnu dans le terme après avoir lu ça et cherché des infos ailleurs sur le net (et en arrivant ici par la même occasion).
Est-ce un psy qui vous a qualifié ainsi ? Vos proches (famille, amis) ?
C'était un cheminement intérieur plus personnel ?
Ça a été une prise de conscience assez rapide, genre vous avez lu une définition/vu une vidéo/un documentaire dessus et, en mode révélation, vous vous êtes dit "ah mais c'est exactement moi en fait"
Ou alors ça a été plus long, vous avez plus longuement réfléchis (après rien n'est jamais tout noir ou tout blanc, on a souvent du mal à dire oui ou non catégoriquement, ce sont plutôt des "oui mais" ou des "non mais" (du moins dans mon cas)) ?

Petille
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 18 août 2015, 11:28
A été aimé : 2 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Petille » 12 oct. 2015, 22:40

Hello

C'est toujours compliqué de se définir soi même
Je me suis toujours doutée qu'il y avait "un problème", en tout cas que mon rapport à la sexualité était atypique, a force d'entendre des "tu finiras par trouver le bon". A force de ne pas avoir envie.

J'avais déjà lu le terme "asexuel" sur le net. Je m'étais dit "Ca pourrait... mais non". J'ai lu des articles de blog. J'avais même fait un test qui pouvait t'indiquer ton orientation sexuelle, et en le remplissant de manière assez honnête, je pensais avoir comme réponde "bisexelle", j'ai eu "asexuelle". Réaction de ma tête: "Nan mais trop pas, n'imp. Arrête les tests à la con va plutôt regarder des videos de gnous sur youtube". Bon.

Pourquoi je suis retournée plus tard chercher des témoignages de personnes asexuelles?
Bien sur ça devait me travailler un peu. Je devais commencer à admettre que je n'avais en fait aucune attirance sexuelle pour personne. J'ai relu certains articles avec un autre regard. Et là je me suis mis à lire un témoignage (en anglais) qui aurait pu être écrit par moi. Puis plusieurs. Puis j'ai eu l'impression que des gens de l'interweb mondial s'étaient soudainement mis à décrire avec une précision troublante mes sentiments. Du coup en me regardant de l'extérieur, j'ai compris que ce n'était pas vraiment un hasard si ça m'émouvait autant. J'ai compris que je n'étais pas obligée de coller exactement à aucune définition, mais que ce terme là me décrivait mieux qu'aucun autre jusqu'à présent.
Alors je me suis dis: "Ok, je suis asexuelle"

A partir de là, comme ça m'a fait plutôt du bien de l'admettre, je l'ai dit à d'autre gens de la vraie vie.Je suis une asexuelle, je ne suis pas comme tous les asexuels du monde. Il y a des aspects très "sexualisés" en moi et d'autres très "asexualisés". Et comme ça me convenait toujours et que je ne m'étais pas transformée en une autre personne pour autant, j'ai adopté le terme.

Avatar du membre
ZKL
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
Pronom : Il
A été aimé : 122 fois
Contact :

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par ZKL » 12 oct. 2015, 23:08

Pour ma part, ça a toujours été plus ou moins ancré en moi. Je me suis toujours ressenti une distance vis-à-vis des discours sexualisés en général. Petit, je répétais à ma famille que je ne me marierais jamais et que je deviendrais abbé (catéchisme, tout ça). On pensait que ça passerait avec l'age, il s'est avéré que non (j'ai changé de convictions religieuses cependant, j'apprends la physique plutôt que la spiritualité). J'ai appris l'existence de l'asexualité à peu près au moment où je suis arrivé en fac (il y a 3 ans) et où j'ai commencé à sérieusement remettre en question la normativité sexuelle qu'on voit dans les médias (je ne sais plus à quelle exacte occasion j'ai découvert le terme "asexuel" cependant, je m'en veux un peu), ça n'a pas été un grand bouleversement pour moi, je me suis juste dit "Ah ok, ben ça doit être ça" mais je ne l'ai pas évoqué à l'extérieur pour autant. Cependant, j'ai continué à me renseigner de plus en plus, sans jamais intervenir dans les discussions qui mentionnaient le sujet.

L'aromantisme est venu plus tard et a été plus perturbant pour moi. J'avais du mal à qualifier ce que je ressentais, la documentation en français s'obstine à mettre ce qu'elle veut derrière l'expression "tomber amoureux" et j'ai dû travailler un bon moment sur moi-même avant de voir que je ne désirais pas de relation romantique (et là pour le coup, ça a profondément changé mon quotidien : j'étais au plus profond de ma dépression à l'époque, me rendre compte que beaucoup des attentes classiques du "tomber amoureux" ne s'appliquaient finalement pas à moi et que je pouvais sortir d'un certain fatalisme pour apprécier mes relations comme je les vivais m'a beaucoup soulagé). Ça m'a vraiment sensibilisé aux les lacunes en termes de documentation dans le domaine, si j'avais été mieux informé, je n'aurais peut-être pas vécu si mal ce passage de ma vie. J'essaye donc d'apporter ma pierre à l'édifice en en parlant à mon échelle sur le web, en partageant et en discutant le peu de documentation que nous avons déjà.

À l'heure actuelle, j'ai fait des coming-out plus ou moins prononcés à ma famille et à ma meilleure amie, j'ai acquis un superbe anneau noir avec un as de pique dessus que je porte au majeur de ma main droite, et je ne me sens plus aucune gêne à en parler, sur le web ou en face à face.
 

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Zimou » 13 oct. 2015, 08:58

Pour ma part et pour faire simple, apres avoir decouvert l'asexualité et sa signification, j'ai tenté de prouver que j'etais S pour me definir A. Quand apres avoir fait le tour de toute les causes possible, les blocages possible ou autre, il ne restait plus qu'une explication à mon abscence d'attirance : je suis asexuel.
Pour etre sur d'etre ce qu'on pense etre, le mieux est de s'assurer de ne pas etre ce qu'on pense ne pas etre (j'ai découvert plus tard que c'est la base de la methode scientifique : lorsqu'on a une theorie, il faut commencer par essayer de demontrer qu'on a tort. Si on y arrive pas, et les autres non plus, il y a de bonne chance qu'on ait raison)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Piccolo » 13 oct. 2015, 12:14

Quand j'ai eu connaissance et surtout conscience du concept de sexualité.

Tout d'abord par rapport à la sexualité homme-femme telle qu'elle est enseignée dans les livres pour son caractère reproductif (même si cet aspect est secondaire dans les faits, mais ça je l'ignorais encore) .

Ensuite par toutes les variantes de la sexualité "traditionnelle": les pratiques de toutes sortes ainsi que les relations homosexuelles.

Je ne comprenais pas pourquoi les gens étaient attirés par toutes ces choses, c'était vraiment un mystère. Tout cela me rebutait personnellement.

Et quand j'ai appris que la pratique sexuelle précédait bien souvent une "orientation" bien particulière, je me considérais A sans toutefois mettre un mot bien précis dessus.

Après je ne tolérais la sexualité que dans un contexte un peu moqueur et humoristique, comme dans Titeuf par exemple.

Jamais personne ne m'a demandé mon opinion ou mes sentiments pour ce sujet.

Quand j'ai découvert l'asexualité sur internet, ça n'a pas été une révélation. En revanche j'ai appris que les couples A pouvaient exister alors que je pensais que toute relation amoureuse était forcément de nature sexuelle. Je connaissais le concept des relations amoureuses platoniques, mais je pensais que ce sentiment sexuel était toujours contenu, et non inexistant comme pour les A dits "romantiques".

Théma
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 06 oct. 2015, 21:57

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Théma » 13 oct. 2015, 21:05

Merci pour vos réponses et vos ressentis, c'est vrai que ce n'est pas évident de se définir, ni de réussir à se connaitre et à ne pas faire fausse route.
Pétille a écrit :Je me suis toujours doutée qu'il y avait "un problème", en tout cas que mon rapport à la sexualité était atypique, a force d'entendre des "tu finiras par trouver le bon". A force de ne pas avoir envie.
J'avoue que pour moi c'est un peu pareil, je ne sais pas combien de fois j'ai entendu ça et à quel point ça peut me rendre mal à l'aise, parce que je n'en ressens pas vraiment l'envie (à part celle de ne pas finir seule à tout jamais peut-être...)

PaulL
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par PaulL » 14 oct. 2015, 14:42

Il y a quelques année, j'ai entendu à la radio une émission sur RTL à propos de l'Asexualité. Ca m'a beaucoup parlé et depuis, j'ai gardé cette émission dans mon téléphone portable. Quoi qu'il en soit, à cette époque (j'avais 20 ans à l'époque, et aucune expérience tant sexuelle que relationnelle), je ne me définissais pas comme Asexuel.
Puis, en septembre dernier, une de mes connaissance sur Facebook a partagé un article du figaro (si je me souviens bien) à propos de l'asexualité. Là encore, l'article me parlait beaucoup et j'ai repensé à l'émission de quelques années auparavant.

Pendant 5 ou 6 mois, j'ai laissé trotté ça dans ma tête. Puis j'ai Découvert AVEN courant fin Décembre 2014. Je m'y suis inscrit et j'ai lu énormément. Ce n'est que vers Avril de cette année que je me défini comme Asexuel, après un gros et long travail sur moi et de remise en question.

Puis fin mai s'est produit "ma première fois". Et au moment où ma partenaire après quelques préliminaires m'a chuchoté "J'ai envie de toi" que ça a fait un vrai déclic dans ma tête. J'ai presque eu envie de répondre à ce moment : "Moi je n'ai pas envie".
Rassurez vous, tout s'est merveilleusement bien passé par la suite et nous avons eu du plaisir, et c'est l'essentiel j'ai envie de dire.

Voila, c'est pendant cette première fois que j'ai vraiment compris que j'étais Asexuel, si ma partenaire (nous ne sommes plus ensemble pour d'autres raisons que l'Asexualité) ne m'avait pas dit ces 4 petits mots, j'aurai toujours un petit vide dans ma tête en ce moment.
Quand on s'est quitté, je l'ai remerciée. Elle n'a pas ou mal compris ce que je voulais dire, et ça j'en suis certain, mais peu être que dans queqlues années je lui dirai, quand on se revera. Mais peut être qu'elle ne s'en souviendra pas.

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par ~flor_vermelha~ » 14 oct. 2015, 18:40

Je vais essayer de raconter une histoire plutôt longue en peu de mots.
A 20 ans, je suis tombée amoureuse d'un garcon et me suis rendue compte que coucher avec lui ne m'intéressait pas. J'ai découvert un peu plus tard le mot "asexuel" et la communauté asexuelle et ai pensé, bon, c'est peut-être ca. Pourtant, je me suis définie comme A seulement après avoir fait des expériences sexuelles avec un autre mec, à 24 ans. C'est avec lui que j'ai compris que le désir sexuel pour une autre personne m'est complètement étranger. C'est un peu comme ce que a écrit PaulL, quand quelqu'un me dit "j'ai envie de toi", je trouve ca bizarre (et ne ressens jamais le même type d'envie).

Théma
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 06 oct. 2015, 21:57

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Théma » 17 oct. 2015, 15:20

Merci pour vois réponses :)

J'avoue ne m'être jamais retrouvée dans une telle situation, mais je n'ai jamais éprouvé l'envie de coucher avec quelqu'un en particulier. Quand je trouve quelqu'un beau, dans la rue, homme ou femme, je ne pense pas à coucher avec, je ne me l'imagine pas non plus (et pourtant j'ai une imagination fertile ^^). Je trouve juste la personne belle ou très belle, mais sans plus, sans vouloir faire quoique ce soit avec.
Je pense donc raisonnablement dire que je n'ai jamais éprouvé d'attirance sexuelle pour personne.

J'ai pourtant une espèce de libido, puisque j'ai parfois des "envie" de sexe, mais jamais de quelqu'un en particulier.

Du coup, c'est aussi ce qui me pousse à me poser ces questions en fait, et à rechercher ce que je suis. Je sais que personne ne peut me dire si je suis asexuelle ou non, ce n'est pas une maladie à diagnostiquer. En fait c'est plus une espèce d'introspection que je dois effectuer pour mon connaitre, me comprendre et me définir. Je dois réfléchir à mon ressenti, à celui que j'ai pu déjà éprouver dans le passé.
Je me reconnais beaucoup dans certains témoignages (je lis assez sur ce forum, plus que je ne participe, pour l'instant), pas dans tous, après chacun est différent, c'est évident.
Je ne pense pas que j'arriverai à une réponse catégorique tout de suite (pas avant longtemps d'ailleurs), mais pour l'instant j'ai l'impression d'être sur la bonne voie en y pensant et en y réfléchissant, même si je m'interroge encore. Je peux très bien avoir une expérience la semaine prochaine qui me prouve le contraire, ou pas du tout.

D'autant que le malaise qu'on peut ressentir (du moins au début lorsqu'on se découvre différent) est plus causé par la société normatrice et son regard plein de jugement, que par nous même ou nos propres sentiments, ressentis. Ce n'est pas nous qui avons un problème avec la sexualité, c'est la société qui a un problème avec ce qui n'est pas représenté par la majorité. En fait, ce sont les attentes de la société qui m'agacent plus qu'autre chose (il faut être comme ça, comme ça et comme ça (et ce à n'importe quel âge) sous peine d'être regardé bizarrement et d'être taxé de différent avec un étiquette sur le front.

PaulL
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par PaulL » 17 oct. 2015, 19:36

Théma a écrit :Quand je trouve quelqu'un beau, dans la rue, homme ou femme, je ne pense pas à coucher avec, je ne me l'imagine pas non plus (et pourtant j'ai une imagination fertile ^^).
Moi non plus :)
Disons que dans mon cas elle est venue de son propre gré, et c'est probablement logique compte tenu de mon Asexualité.

En ce moment au boulot il y a une fille jolie, j'aime la regarder, vraiment. Mais pas de coucher avec elle. Après c'est le problème de l'interpretation des regards qui rentre en compte, alors je n'en abuse pas.

Théma a écrit : J'ai pourtant une espèce de libido, puisque j'ai parfois des "envie" de sexe, mais jamais de quelqu'un en particulier.
Libido =/= Envie
Je me masturbe, et c'est plus poussé par un "besoin physique" que par "envie de sexe".
Théma a écrit : Du coup, c'est aussi ce qui me pousse à me poser ces questions en fait, et à rechercher ce que je suis. Je sais que personne ne peut me dire si je suis asexuelle ou non, ce n'est pas une maladie à diagnostiquer. En fait c'est plus une espèce d'introspection que je dois effectuer pour mon connaitre, me comprendre et me définir. Je dois réfléchir à mon ressenti, à celui que j'ai pu déjà éprouver dans le passé.
C'est complétement une remise en question de ce que tu es vraiment. Et ça prend un certain temps, surtout si tu n'es pas habitué à le faire. Mais c'est une étape importante pour acquérir une maturité visible et savoir ce que tu es et ce que tu veux vraiment !


Théma a écrit : Je me reconnais beaucoup dans certains témoignages (je lis assez sur ce forum, plus que je ne participe, pour l'instant), pas dans tous, après chacun est différent, c'est évident.
Je suis dans le même cas que toi, à lire beaucoup mais n'intervenir que quand je le juge pertinent (ou pas des fois, mais bon :p).

Théma
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 06 oct. 2015, 21:57

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Théma » 18 oct. 2015, 00:03

PaulL a écrit :
Libido =/= Envie
Je me masturbe, et c'est plus poussé par un "besoin physique" que par "envie de sexe".
Ok, c'est vrai, mais c'est pas évident de mettre des mots sur des ressentis, mais ça se rapproche plus de quelque chose de physique en effet. Mais c'est pas vraiment évident à expliquer (un ressentit est toujours difficile à expliquer.

Après, le sexe a aussi été un objet de curiosité pour moi, vers l'adolescence (mais je pense que c'est l'adolescence qui joue là-dessus, ça passe réellement avec l'âge)
PaulL a écrit :
C'est complétement une remise en question de ce que tu es vraiment. Et ça prend un certain temps, surtout si tu n'es pas habitué à le faire. Mais c'est une étape importante pour acquérir une maturité visible et savoir ce que tu es et ce que tu veux vraiment !
Oui c'est à peu près ça, j'ai déjà effectué des réflexions sur moi (j'ai passé quelques mois à tenter de dégager mes propres "principes de vies" que je voulais suivre), mais ici c'est un peu différent.
En tout cas, ce forum aide à se faire une idée.

tyrnastie
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 25 sept. 2015, 16:29
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par tyrnastie » 19 oct. 2015, 21:01

C'est assez difficile à expliquer le comment on a compris "exactement". Du coup je vais étaler les détails lol

Pour ma part jusqu'à 18 ans j'ai enchaîné les petits copains sans jamais aucunes relations sexuelles, j'avais parfois des pulsions, de la libido mais pas d'envie de passer à l'acte.
Puis à 18 ans j'ai emménagé en ville dans un studio pour mes études et je me trouvais tellement étrange d'être vierge a 18 ans que j'ai couché avec le premier venu. Bon j'ai bien rigolé mais c'est plutôt un mauvais souvenir : beaucoup de douleur, de gêne, de "franchement c'est quoi l'intérêt" mais aucun plaisir. J'ai arrêté aussitôt puis j'ai continué avec les histoires d'un soir au départ assez régulièrement puis de temps en temps pendant 6 ans. Au départ je me disait juste que je n'avais pas trouvé quelqu'un qui arrive à me donner l'envie et le plaisir puis que moi j'étais bloqué/gêné... Et j'ai continué juste pour être comme tout le monde. Mais je savais très bien que je n'avais aucun désir de l'autre et de relations sexuelles. A 25 ans j'ai eu une relation longue où j'étais très amoureuse, mais mon absence de désir faisait que je cherchais des excuses puis au bout d'un moment je l'évitais carrément parce que j'avais honte d'aborder le sujet. Çà c'est évidemment mal fini. Je suis ensuite resté seule de nombreuse année puis il y a peu de temps j'ai rencontré quelqu'un et j'ai foncer tête baissé en brûlant toutes les étapes mais en évitant tout rapport sexuel. Je crois que c'étais ma dernière tentative pour faire partie de cette population dite normale. Quelques jours après la fin j'ai pris mon courage (et mon ordi) à 2 mains et je me suis dit qu'au lieu de chercher à être "normale" j'allais chercher d'autres personnes comme moi, avec qui je pourrais vivre MA normalité. J'ai donc chercher sur internet absence de désir sexuel sur google. Et c'est là que j'ai trouvé le terme d'asexuelle sur wikipédia. La définition correspond à ce que je vis donc j'ai taper forum asexualité et je suis arrivé ici (j'ai vu de la lumière lol). Après je ne cherchais pas tant la définition de ma sexualité que de trouver d'autres personnes comme moi. Mais la réalité c'est que je le sais depuis toujours je n'étais juste pas prête à l'accepter.

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Alfred » 23 oct. 2015, 16:03

Je suis très en retard par rapport à vous tous! Comme la sexualité ne m'a jamais interessé, vivre sans ne m'a jamais gêné. Seulement de ne pas avoir une longue relation avec une jeune fille. Forcément, comme on n'a pas de relation, quand on vit avec une "s" ( votre vocabulaire commence à rentrer!), elle finit par prendre un "vrai mec"!
Un jour, j'ai vu un film de Joel Séria intitulé "Marie poupée". Il met en scène un quadragénaire joué par André Dossolier qui épouse une jeune fille. Seulement, il l'aime d'un amour platonique et passe son temps à la regarder, à l'habiller, à la déshabiller, à lui crée un environnement privilégié... A la fin, la jeune fille est tellement considérée comme une poupée qu'elle se suicide. Cela m'a vraiment chamboulé: Je m'étais identifié au personnage joué par Dussolier et que donc quelque chose clochait, et, que je n'arriverai jamais à être heureux avec une femme. J'ai donc pris mon ordinateur et me suis dit, si je tape "asexuel" Est-ce que quelque chose vat apparaître? Voilà! C'était il y a deux ans. J'avais 43 ans! Depuis, j'ai rencontré une personne comme moi et nous vivons ensemble. Mais je ne veux pas que la personne qui vit avec moi finisse comme cette jeune fille du film. Je pense m'en sortir pas mal. Même si parfois j'ai un peu peur!

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par didou » 24 oct. 2015, 20:17

Bonjour,

Comme un certain nombre d'entre vous, ça a toujours cloché chez moi. Mais bon, embarqué par le flot de la vie, j'ai fait avec sans chercher à nommer le phénomène.
C'est après avoir commencé à divorcer que j'ai retrouvé le temps de pousser l'analyse un peu plus loin et surtout la liberté d'esprit de pouvoir me poser la question sans être "biaisé" par le cadre vie-à-2, dans lequel il semble hérétique d'oser sortir la question de son in/sub-conscient.
Et bon, Google étant notre ami, on fini par voir qu'on n'est pas le seul et que ça a même un nom...
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Tropked
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 10 sept. 2015, 20:05
Localisation : France (à coté de l'Allemagne)
A aimé : 3 fois

Re: Comment avez vous compris que vous étiez asexuel(le) ?

Message par Tropked » 24 oct. 2015, 23:23

Déjà merci ! Cette article m'a fais en apprendre plus sur moi même, grâce aux réflexions que je me suis faite pour répondre! Donc je conseille à tous/te de répondre ou de ce poser la question sérieusement.

Il faut déjà savoir que j'ai seulement 15 ans et que j'ai découvert mon orientation il y a quelques mois.

Je ne me suis jamais senti inclu dans les discours du type "Ouais c'est qui que vous voudriez taper plus tard" ou "Comment elle est bonne", j'étais comme un spectateurs qui hochais la tête mécaniquement. C'est plus tard (14ans) que j'ai appris l'existence de l'asexualité par une amie (elle même asexuelle), mais à l'époque il m'était complètement impensable d'appartenir à cette minorité, je pensais vouloir avoir des relations sexuelles, c'était logique, comme une fatalité. Et petit à petit, je me suis remis en question, je ne comprenais pas ce qui m'attirait dans ce domaine et qu'es-ce que j'en tirerais ? La conclusion arriva grâce à ce site/forum : rien ne me donnais envie " d'essayer ".

Donc merci aux sites et mon amie qui m'a aidée inconsciemment!
J’espère qu'un jour, il n'y aura plus besoin de ce genre de forum.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités