Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Imoto
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 18 mai 2015, 18:19
Localisation : Suisse (NE)
Pronom : iel / elle / il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 19 fois

Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Imoto » 18 mai 2015, 19:04

Bonjour à tous,
J'écris parce que j'en ai vraiment besoin... Je désespère...
J'ai bientôt 19 ans. J'ai découvert que j'étais asexuelle il y a quelques mois. Enfant, j'ai été bien informée sur le sexe, ça n'a jamais été un tabou pour moi, c'était un sujet comme un autre. En grandissant je me suis rendu compte que ce n'était pas le cas pour les autres, alors j'ai contrôlé toutes mes paroles et réactions de peur qu'elles soient mal interprétées par ceux et celles qui semblent "ne penser qu'à ça"... Comme j'ai toujours grandi en me sentant différente (je sais depuis un an que je suis également surdouée), j'ai mis ça avec le reste sans penser que le décalage était si important. J'ai peu à peu décidé que si je trouvais quelqu'un qui m'aime vraiment, il (je pense être hétéro) serait prêt à ne pas avoir de relations sexuelles. À 18 ans, je n'avais toujours pas eu de petit-ami, ni même embrassé sur la bouche un garçon (je ne m'y étais retrouvé confrontée qu'une fois) . Quand ça m'est arrivé il y a 9 mois, c'était déjà extraordinaire. Mais après une semaine avec lui, j'ai senti qu'il fallait que je lui parle de ma vision du sexe, j'avais trop peur d'attendre. Je lui ai dit, on a failli se séparer mais on a décidé de faire chacun un effort... Peu à peu, j'ai découvert le plaisir sexuel mais l'envie ne venait que quand on commençait concrètement les préliminaires, et je devais me concentrer pour qu'elle ne s'échappe pas... J'ai toujours refusé d'aller plus loin, en 8 mois je n'ai hésité qu'une fois, mais pas longtemps. Je pensais ne pas être prête, jusqu'à ce que je découvre l'asexualité : certains ne sont jamais prêts! Ça a été une révélation. On a fini par rompre principalement à cause de ce décalage qui nous posait problème 9 week-ends sur 10.
Je n'aime pas trop non plus les baisers avec la langue, je trouve ça intrusif... Pour moi, le plus fort c'était juste d'être dans ses bras, ou à la limite de s'embrasser délicatement.
Du coup, je ne suis pas sûre d'oser un jour recommencer quelque chose avec quelqu'un, parce que même si je "flashe" très souvent sur des jeunes hommes, je ne sortirais pas avec quelqu'un qui me plaît juste, pour moi il faut que je puisse imaginer ma vie avec, m'investir pour de vrai...
En grandissant je me rends compte que je plais, et je me retrouve confrontée à la séduction, devant laquelle je me sens démunie : Je tombe amoureuse facilement, alors j'ai du mal à refuser l'affection qui me manque, quand un garçon m'a pris dans ses bras ce week-end c'était très fort pour moi et j'ai failli le laisser m'embrasser, mais je ne veux rien commencer de peur de ce qui suivra...
Je ne sais pas combien de temps je vais tenir comme ça. Je n'ose même pas tomber amoureuse, du coup j'évite tout contact avec les deux personnes qui me plaisent le plus pour l'instant, mais je pers aussi leur précieuse amitié... Et j'ai l'impression que l'amour est le seul carburant qui m'aide à vivre ("amoureuse-addict" comme j'appelle ça)
Merci d'avoir lu mon texte!
L'anormalité n'est pas anormale ; c'est une parfaite normalité qui ne serait pas normale :¤@µ:
~ Avec Amour ~

Zimou
Administrateur
Messages : 5000
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 457 fois
Contact :

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Zimou » 18 mai 2015, 19:59

Bienvenue!
Dur de tomber facilement amoureux, je sais ce que c'était, à ton age j'étais comme toi, à la différence que j'ai jamais plus donc j'ai jamais été séduit... par contre je m’accrochais beaucoup et je faisais beaucoup pour plaire et avoir mes chances (comme je sais que j'ai pas bien de chance physiquement, je donnai beaucoup psychologiquement, amicalement). enfin qu'importe les raisons, quand quelqu'un nous plait et qu'on peut pas aller plus loin qu'importe la raison, et qu'il faut s'éloigner de ces personnes, c'est vraiment dur... bon courage :s
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Ennelya
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 03 mai 2015, 20:58
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Ennelya » 18 mai 2015, 21:09

Bonsoir Imoto!

Tu as peur de quoi finalement? Lances toi!
si tes deux amis du moment sont vraiment des amis, peut etre peux tu essayer de leur en parler, petit a petit, sans brusquer les choses. Si ça se trouve ce seront des perles rares et tu te prive de quelque chose actuellement!! Héhé je sais, c'est plus facile a dire qu'a faire, mais en tout cas c'est beau une addict-amoureuse.... ;)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3717
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 635 fois
A été aimé : 936 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Baelfire » 19 mai 2015, 10:55

Oh! j'étais comme toi à ton âge. J'avais envie d'être amoureuse mais quand ça pouvait arriver je n'osais pas concrétiser parce que je savais qu'aprés suivraient des trucs (comme embrasser avec la langue justement!) qui ne me plaisaient pas spécialement.

Du coup j'ai regardé mes amis sortir les uns avec les autres, éconduit pas mal de garçons qui voulaient faire la même chose avec moi. Je ne le sentais pas! Manque de confiance peut être ?

J'ai eu quelques petites expériences ( des embrassades) mais rien de significatif...disons que je m'étais laissée emporter par l'ambiance du moment et que aussitôt j'y mettais fin. Pas envie de me sentir prisonnière en sortant avec quelqu'un. J'avais d'autres envies, d'autres choses à faire.

Et puis à 24 ans je me suis dit que quand même il fallait que je passe à la casserole histoire de ne pas mourir bête. Je suis donc sortie avec un garçon que j'aimais vraiment beaucoup et ce qui devait arriver est arrivé. Et de là mes histoires se sont enchaînées, je n'étais plus bloquée pour embrasser et je pouvais même passer à l'acte (mais qu'une fois de temps en temps faut pas déconner non plus!).

Toutefois je restais une célibataire convaincue et convaincante (pourtant mes histoires étaient sérieuses mais je n'y arrivais pas! Ce n'étais pas mon truc d'être dépendante de quelqu'un). Les gens en général sont célibataires par périodes quand ils sont un peu paumés qu'ils ont besoin de faire le point. Moi c'est le contraire je suis en couple par périodes quand je me laisse entraîner dans des trucs qui me font perdre la tête. Mais je dois avoir trop les pieds sur Terre pour que ça puisse durer.

Actuellement et depuis 3 mois (c'est encore tout récent) je suis avec quelqu'un qui me fait voir les choses autrement et avec qui j'ai envie de rester. C'est tout nouveau pour moi...On verra bien ce que ça donnera.

Bref, la morale de cette histoire c'est que en fait tout ça, ça doit être une question d'expériences, de la confiance qui vient avec et de personne.

Un jour tu te débloqueras (puisque tu en as envie). Laisse toi du temps :)
Image

TAGADAAAAA !!!

BouBousk
Apprenti
Messages : 59
Enregistré le : 22 févr. 2015, 13:44
Localisation : Paris
A aimé : 18 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par BouBousk » 19 mai 2015, 22:38

ouahou c'est balèze, entre ton texte et celui de zimou, j'ai l'impression que vous avez pris controle de mon esprit ^^'

bienvenue au fait ;)

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4215
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par cyclodocus » 20 mai 2015, 12:45

Image
bienvenue

Stell74
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 06 sept. 2014, 10:31
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Stell74 » 20 mai 2015, 15:47

Bonjour Imoto, simplement pour te rassurer, j'ai exactement le même souci que toi, mais avec les filles (et faut pas croire : les filles ont des désirs sexuels tout aussi puissants que les mecs), bref, j'ai tenu jusqu'à 30 ans et à priori je tiens encore.
Même si je me suis mise en arrêt aujourd'hui pour cause de pleurs incessants :-P
Quoi qu'il en soit, il faut dire aussi que je n'ai jamais rencontré d'autres asexuels, ni amoureusement ni amicalement.
Et je me pose quelques questions à ce niveau, une en particulier : est-ce vraiment un manque total de désir sexuel vis-à-vis des autres, ou est-ce un désir qui n'a jamais eu le temps de pointer le bout de son nez (car trop de pression, même inconsciente, de la part de mes partenaires) ?

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Sleepless Knight » 20 mai 2015, 15:58

Asexualité c'est l'absence totale d'attirance sexuelle pour autrui.
Pour une attirance conditionelle, se référer à ses cousins/variantes: demi-sexuel, grey-sexuel etc.
Cependant, l'absence d'attirance (surtout, si elle était présente avant) est un état mais aussi peut également être un symptôme. Dans ce cas, l'absence de désir est accompagnée d'autres problèmes et ne se suffit pas à elle même.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Stell74
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 06 sept. 2014, 10:31
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Stell74 » 20 mai 2015, 16:04

Oui enfin pour ma part je n'ai jamais eu de désirs sexuels pour qui que ce soit : mais est-ce vraiment une fatalité ? Avez-vous déjà été en couple avec quelqu'un que vous aimez plus que tout, et avec qui vous avez pu partager des câlins de plus en plus poussés, des semaines ou des mois durant, sans aucune pression en ce qui concerne le sexe ?

Stell74
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 06 sept. 2014, 10:31
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Stell74 » 20 mai 2015, 16:16

En fait j'ai beaucoup de mal avec la fatalité.
D'ailleurs je suis lesbienne et pour autant je suis bien incapable de prédire si je finirai ma vie avec une femme ou avec un homme. Cela dit, selon mes statistiques, je penche de plus en plus pour l'option seule avec mes chats ^^.

Zimou
Administrateur
Messages : 5000
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 457 fois
Contact :

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Zimou » 20 mai 2015, 16:37

Stell74 a écrit :Avez-vous déjà été en couple avec quelqu'un que vous aimez plus que tout, et avec qui vous avez pu partager des câlins de plus en plus poussés, des semaines ou des mois durant, sans aucune pression en ce qui concerne le sexe ?
oui.
ensuite tu te dis lesbienne mais ne sais pas si tu fera ta vie avec une femme ou un homme. c'est loin d’être le cas pour la majorité des homosexuels (dans ce que je vois un peu partout et des témoignages d'homo qui sont autour de moi qui ont plus de 25 ans) qui eu, quand ils ne se disent pas bisexuel, savent qu'ils seront avec une personne de même sexe qu'eux. d'ailleurs, ni les homosexuels, ni les asexuels ressente leur attirance sexuel comme une fatalité. chacun fait ses choix de vie en fonction de leur orientation, personne ne les oblige, ils ont le choix, ce dont ils n'ont pas le choix c'est leur orientation. c'est juste que quand t'es homo, bas logiquement tu va chercher une personne du même sexe et envisager l'avenir ainsi. quand t'es hétéro, c'est pareille avec le sexe opposé. et quand t'es A, c'est pareille, sans sexe. Ta vision de l'avenir ressemble à celui d'une personne bi (qui est ouvert au 2 sexe) qu'a une personne lesbienne.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Stell74
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 06 sept. 2014, 10:31
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Stell74 » 20 mai 2015, 18:11

Très franchement je ne me vois pas non plus finir avec un homme. Par contre je pense qu'on ne peut pas savoir. Effectivement, la plupart des lesbiennes ne pensent pas comme ça. Mais j'ai connu trop de cas de femmes, lesbiennes et sûres de leur orientation, qui pourtant sont un jour tombées amoureuses d'hommes, et inversement, des hétéros sûres d'elles finalement amoureuses de femmes, pour ne pas pouvoir mettre les gens aussi facilement dans des cases... Et donc, moi y compris. Ça ne m'empêche pas de savoir qui je suis et ce que je ressens (je n'ai d'ailleurs jamais eu besoin de rentrer dans une case pour ça).
Mais voilà, j'admets aussi que, sans cases, finalement on n'a pas beaucoup de légitimité à être ce qu'on est. Je ne crache pas dessus, mais je reste ouverte dans ma façon de voir les gens, je préfère ne pas les étiqueter, contrairement à beaucoup effectivement.

Avatar du membre
Imoto
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 18 mai 2015, 18:19
Localisation : Suisse (NE)
Pronom : iel / elle / il
A aimé : 29 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Imoto » 20 mai 2015, 18:34

Stell74 a écrit :En fait j'ai beaucoup de mal avec la fatalité.
D'ailleurs je suis lesbienne et pour autant je suis bien incapable de prédire si je finirai ma vie avec une femme ou avec un homme. Cela dit, selon mes statistiques, je penche de plus en plus pour l'option seule avec mes chats ^^.
Contente de savoir que je ne suis pas la seule dans ce cas (sauf que je me sens plutôt hétéro - jusqu'à preuve du contraire...) Et si on ouvrait un refuge pour chats et asexuels?? xD
Plus sérieusement, vos messages me rassurent un peu, et c'est toujours bon de se sentir (partiellement) compris et pas tout(e) seul(e) :D
J'ai la chance d'avoir un ami très proche asexuel, et on s'en est rendu compte au même moment. Nous voyons les choses très différemment, mais il m'aide beaucoup et nous avons même envisagé à un moment de vivre quelque chose lui et moi dans une optique un peu "hors-normes"... Mais il se détache un peu de moi ces temps-ci et je sens que j'ai encore besoin de soutien... Alors merci pour le vôtre et toutes vos expériences!
L'anormalité n'est pas anormale ; c'est une parfaite normalité qui ne serait pas normale :¤@µ:
~ Avec Amour ~

Zimou
Administrateur
Messages : 5000
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 457 fois
Contact :

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par Zimou » 20 mai 2015, 19:37

Personne ne peut connaitre l'avenir, et personne ici ne dira qu'il sera toujours asexuel, on n'est pas voyant. On pense qu'on le sera toujours, l’expérience nous montre que rare sont les asexuels qui change après un certain age, ce constat nous permet de dire que pour nous aussi, il y a peu de chance que ça change. J'ai aussi vu pas mal d'hétéro devenir bi (rarement totalement homo), mais ça a toujours été des jeunes, moins de 25 ans. des personnes qui change d'orientation après cet age, je crois pas en avoir déjà connu. enfin si, la mère d'une amie à changé, mais je connais pas son histoire, si c'est qu'elle avait toujours été homo et refoulai les choses. d'ailleurs, quand les gens change, c'est souvent ça. un asexuel ne devient pas asexuel quand il découvre l'asexualité. On découvre juste des choses sur nous même qui nous font nous comprendre mieux et permet de mieux nous redéfinir. les case, c'est juste des repères et un moyen de communication, pas quelque chose dans lequel on s'enferme (en tout cas, on incite tout les membres à ne surtout pas le faire)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

libeldens
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 03 oct. 2016, 11:34
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle surdouée "amoureuse-addict" désespérée ^^'

Message par libeldens » 03 oct. 2016, 11:51

Comme je me retrouve des années en arrière dans ton témoignage. On a beaucoup de points communs (dont le fait d'être zèbre/surdouée).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités