Etre asexuel et rester seul

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Toscane
Affilié
Messages : 272
Enregistré le : 27 déc. 2012, 08:48
A été aimé : 5 fois

Etre asexuel et rester seul

Message par Toscane » 27 avr. 2015, 15:56

Comme bon nombre d'entre nous , je ne suis pas attiré par la sexualité , c'est ainsi.

Le plus difficile est de concevoir une amitié et d' aller plus loin .

Je suis bel homme mais n'ai aucune expérience sexuelle ( 53 ans)

Après onze ans d'abstinence , j'ai rencontré une superbe femme ( 33 ans) , connue et retrouvée lors d'un stage professionnel .

J'avais de l' attirance pour elle , car outre son charme irresistible , je savais qu'elle était attirante et qu'elle plaisait aux
hommes.

Le prétexte pour elle, était de me retrouver chez moi pour un suivi , je n'en étais pas dupe.

J'ai compris qu'elle avait besoin d'amour et de relations sexuelles , suite à ses ruptures et elle avait confiance en moi .

Pour faire court , j'ai dû céder à ses tentations , faire semblant de la séduire et d'aller plus loin en la deshabillant à sa
demande et face à son charme, son sourire.

Le pire est lorsqu'elle l'a fait sur moi , et quand je me suis retouvé entièrement dévêtu devant elle , je n'avais pas l'habitude .

Face à mon inexpérience et impuissance , elle fut navrée , je ne pouvais pas la toucher , les préliminaires et le reste , trop peu
pour moi , mais elle tenta de m'aider , en vain.

Rien à faire pour faire, quoi que ce soit , j'en aurais été malade d'angoisse , de trac.

, Elle a été compréhensive , humaine , je lui ai tout dit , ( elle est hyper intelligente , mais a aussi celle du coeur), elle m'a
rassurée et détendue.

Bref , elle m'aide désormais par son amitié , m'encourage par son expérience , et je sais qu'elle prendra ma défense, si un
débat à lieu sur l'asexualité , comme elle est hyper intelligente , elle m'aidera à surmonter cet obstacle et n'acceptera jam&is
que je sois humililié d'être dans cette situation.

L'amitié féminine m'aide dans l'asexualité et je le vis mieux.





J'avais l'impression de n'être pas dns la norme .

" Be&ucoup d'hommes aimeraient m'avoir dans leurs bras " me dit elle , il est vrai qu'elle est hyper intelligente , c'est une
superbe femme et elle attire les hommes , mais alors sans problème.





Il était hors de question pour moi d'assurer à ses désirs .

Avatar du membre
Totoromantique
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 15 mars 2015, 15:38
A aimé : 3 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Totoromantique » 29 avr. 2015, 18:48

Bonjour Toscane,

Je souhaite juste réagir pour dire que j'aime beaucoup la simplicité de ton témoignage, et aussi la note de détachement qu'il dégage.

C'est toujours réconfortant et motivant de lire des récits de belles rencontres.

Amicalement :)

Avatar du membre
arianem
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 26 avr. 2015, 16:15
Localisation : liège - belgique
A été aimé : 1 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par arianem » 30 avr. 2015, 18:06

je suis vraiment dans le même cas , en femme et avec un fils de 22 ans ; mais je n'ai mis un nom sur cette situation que récemment , car je me sentais très seule et incapable de vivre "normalement ";malheureusement je n'ai personne à qui parler de mon mal-être , car on me dit toujours qu'il faut que je "refasse ma vie ";or je n'en ai pas la moindre envie , renoncer à la sexualité a été pour moi un énorme soulagement,même avant que je connaisse le concept d'asexualité ...j'ai centré ma vie sur mon fils mais maintenant il est adulte et prend son envol, ce qui laisse un vide terrible que j'essaye de lui cacher, je ne veux pas lui faire porter un poids qui n'est pas le sien ...
comment font les autres pour ne pas être dramatiquement seuls ?

Avatar du membre
Kami
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 avr. 2015, 12:30
Localisation : Hainaut, Belgique
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Kami » 02 mai 2015, 09:57

Si je veux être honnête, je n'ai qu'une seule réponse à fournir: j'ai pris un chat. Au-delà de ça, je suis seule. La plupart du temps, ça ne me pose pas de problème, j'apprécie ma tranquillité. Mais quand même, parfois... quand je vois ou que je lis quelque chose qui me fait rire ou m'énerve, il n'y a personne avec qui le partager. Alors, je me dis qu'il faut que je m'en souvienne pour en reparler quand je serai au boulot ou en famille ou encore quand je verrai mes amis, mais ce n'est quand même pas pareil. Je ne recherche pas vraiment une histoire d'amour, je suis asexuelle et aromantique, mais parfois, avoir quelqu'un à qui parler me fait envie, quelqu’un avec qui aller au restaurant ou en vacance, quelqu'un qui me ferait un enfant. Mais, je n'ai pas trouvé. Alors je vais me débrouiller toute seule pour le bébé. Je ne le fais pas parce que je me sens seule, mais bien parce que je veux un enfant. Néanmoins, sa présence devrait me faire me sentir moins seule. Mais, comme toi arianem, il faudra que je veille à ne pas lui rogner les ailes, à le laisser prendre son envol.
En tout cas, en ce qui te concerne, Toscane, je suis contente que tu aies trouvé quelqu'un qui t'aide à mieux vivre ta situation.
On pense que le rêve de toute femme est de trouver l'homme de sa vie. Erreur! Le rêve de toute femme est de manger sans grossir... :lol:

Toscane
Affilié
Messages : 272
Enregistré le : 27 déc. 2012, 08:48
A été aimé : 5 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Toscane » 02 mai 2015, 15:34

Merci pour vos réponses et témoignages .

La solitude n'est pas une plaie en soi , il faut savoir l'utiliser , la vivre .

Pour ma part , je suis d'une nature indépendante , je la vis très bien ( je l'ai connue pendant mon adolescence donc je l'ai apprivoisée même si j'en ai souffert).

Je passe des Noëls , des réveillons , tout seul depuis mon divorce , cela ne me pose aucun souçi .
J'ai la chance d'avoir des passions ( litterature , art en général , cinéma , théâtre et autres ) donc , le mot ennui m'est étrangé .
Je ne suis bien que seul , c'est égoïste mais c'est ainsi.

Picasso disait " J'aime mes amis mais quand ils s'en vont" , la solitude lui était nécessaire pour créer , la présence des autres
l'importunait.
Je suis heureux d'être entouré mais , il me faut très vite redevenir indépendant .
Si j'avais les moyens , je parcourerais le monde en solitaire , en aucun cas accompagné.

Quant à ma copine , c'est un baume au coeur , un enrichissement certes, au regard de cette superbe femme , mais on est
incompatibles sur le plan sexuel et j'essaie de faire des efforts alors qu'on s'entend sur le plan culturel , amitié .
Je ne peux qu'essayer de la caresser , les joues , son corps également, sa poitrine et en faisant des efforts , un baiser tout au plus mais c'est tout , sinon je serai malade .

Beaucoup d'hommes aimeraient toucher un corps sublime comme le sien . J'ai culpabilisé car je ne me sens pas "normal", je voudrais tant lui donner physiquement.

Le pire c'est lorsque certains de mes copains me disent " Tu as de la chance , tu dois te régaler avec elle " , je suis obligé de mentir et de parler d'autres choses.
Même si cela me fait du mal , je l'incite à voir ailleurs sur le plan sexuel , elle le fait mais n'est pas plus heureuse , c'est purement physique.

Elle m'a proposée de m'apprendre à faire l'amour , rien que d'y penser , je suis mal à l'aise , bien qu'elle m'ait dit qu'elle irait doucement , progressivement.
Difficile d'accepter mais je ne veux pas cependant la perdre .

Avatar du membre
Kami
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 avr. 2015, 12:30
Localisation : Hainaut, Belgique
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Kami » 05 mai 2015, 18:50

C'est vrai que la plupart des S, selon mon expérience, ne comprennent pas vraiment ce que ça veut dire d'être asexuel. Ils disent que oui et je pense qu'intellectuellement, ils le comprennent, mais sans en mesurer la profondeur. C'est tellement différent de ce qu'ils ressentent que ça doit leur sembler inenvisageable... J'espère que ton amie et toi trouverez une manière de vivre qui vous conviendra. Je crois qu'il faut absolument en parler, que tu lui expliques ce que tu ressens aux points de vue sexuel et amoureux. Je ne crois pas qu'il y ait une "bonne manière": même si tu te forces, je ne pense pas qu'elle se sentira épanouie et désirée. J'espère pour toi que vous réussirez.
On pense que le rêve de toute femme est de trouver l'homme de sa vie. Erreur! Le rêve de toute femme est de manger sans grossir... :lol:

Avatar du membre
Ennelya
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 03 mai 2015, 20:58
A été aimé : 1 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Ennelya » 08 mai 2015, 21:38

Je lis ton témoignage Toscane, et je comprend que ce doit etre dur parfois. je trouve que le plus compliqué reste toujours les autres, c'est la "norme" d'avoir des relations sexuels, et les autres ne comprennent pas toujours qu'on ne puisse pas en eprouver le désir...

Kami, je me reconnais un peu dans tes dires, ça manque de n'avoir personne a qui partager les moments du quotidien, les petites choses qu'on raconte sans importance... Et un bébé! :) Moi aussi j'aimerais avoir un enfant, mais sans compagnon....

Tamino
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 12 mai 2015, 18:07
Localisation : Clermont-Ferrand
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Tamino » 15 mai 2015, 18:18

Comment réagir autrement qu'en acceptant qui nous sommes et ce que nous sommes ???
Personnellement, j'ai su dès l'adolescence que le sexe et moi nous n'étions guère compatibles ! et j'étais probablement le seul du lycée à ne jamais aborder le sujet sauf pour dire "Bof, il y a plus important !" ; Je ne me suis jamais senti mal à l'aise, handicapé ou pire, anormal car j'ai toujours assez bien vécu cette différence mais parfois...
Comme j'ai eu l'occasion de l'écrire dans d'autres messages, je n'ai jamais ressenti de véritable dégoût pour le sexe (sauf quand j'ai visionné un porno, histoire de...) mais bien du désintérêt. J'ai noué de belles relations et suis "tombé amoureux" deux fois ; à chaque fois, j'ai fait des efforts (trop visibles, trop pénibles ) et puis... l'un souffrant de ne pouvoir répondre aux attentes de l'autre et l'autre ayant l'impression d'être "trompé" sur le produit... les belles aventures se sont terminées. Par contre, je ne désespère pas de rencontrer l'âme soeur car je suis tout à fait apte à la tendresse, à la complicité et aux câlins! pour le moment, mes deux chats en sont les principaux bénéficiaires mais, bon, il y a quand même beaucoup de situations où un A souhaite avoir quelqu'un avec qui partager ! Mais c'est sûr que de dire "je peux tout partager sauf ... le lit" (du moins pour les galipettes) ça refroidit les ardeurs de n'importe quel S .
A mon avis, quand un A et un S ne sont pas raccord sur leurs désirs, rien ne peut arranger la chose ce qui n'empêche nullement de nouer une très belle relation d'amitié "amoureuse" ; quand on voit combien de couples qui batifolent joyeusement dans un lit se déchirent le reste du temps (et parfois en public) on se dit que c'est déjà pas mal !
Après, il reste le vieux diction "à barbe" - mieux vaut être seul que mal accompagné mais, ça ne console qu'un temps ; mais il reste toujours de l'espoir ! Courage !!!
"Nul feu, nulle glace ne rivalisera jamais avec la foule des chimères qui se pressent dans un coeur d'homme"F.S. FITZGERALD

Avatar du membre
Kami
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 avr. 2015, 12:30
Localisation : Hainaut, Belgique
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Kami » 28 mai 2015, 09:09

Ennelya, c'est vrai que sans un compagnon à ses côtés, avoir un bébé peut faire peur. C'est ce qui m'a retenu pendant longtemps. Mais finalement, je me dis qu'on ne sait jamais de quoi la vie sera faite. On peut être mariée à un homme (ou femme, hein, pas d'importance) génial, être enceinte de lui, puis le perdre dans un accident et devoir élevé seule l'enfant. Ou l'homme peut prendre la poudre d'escampette en apprenant qu'il va être père. Ou rester là mais n'être qu'un "fantôme" qui ne servira à rien. Alors, bien sur, dans mon cas, je saurai dès le départ que je serai seule pour élever mon enfant et que je devrai tout assumer, mais je ne suis pas la seule dans ce cas. Je pense que si tu veux un bébé, tu dois bien réfléchir, prendre du temps et du recul par rapport à ça. Mais ce n'est pas parce que tu seras seule que tu ne pourras pas, jamais, avoir d'enfant. Il n'y a pas de bonne ou de mauvais réponse. La seule chose que tu dois te demander c'est avec quoi tu pourras vivre le restant de ta vie? Qu'est-ce qui sera le plus difficile? Avoir un enfant? Ou ne pas en avoir? Bien sur, avoir un père, ça aide pour un enfant, c'est important pour son développement, mais les enfants sont résilients. Il y en a des milliers qui ne vivent qu'avec un seul de leurs parents et ils s'en sortent plutôt bien. Oui, il y aura des questionnements, des rancœurs,... (il y en a toujours quelque soit la "normalité" de la famille) mais mon enfant ne se dira jamais que son père l'a abandonné, qu'il ne voulait pas de lui. Il saura que son "père" est un homme fantastique, qui a accepté de donner son sperme, de faire le plus merveilleux cadeau du monde à une femme qu'il ne connait pas et de se priver de son enfant pour rendre heureuse une illustre inconnue. Et puis, je l'aimerai de toutes mes forces. Il me semble que ce n'est déjà pas si mal. A toi d'y réfléchir et de voir si ça te conviendrait... Bonne chance pour la suite, en tout cas, quelque soit ta décision.
On pense que le rêve de toute femme est de trouver l'homme de sa vie. Erreur! Le rêve de toute femme est de manger sans grossir... :lol:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3650
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 629 fois
A été aimé : 921 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Baelfire » 28 mai 2015, 09:44

Wahou !

Je trouve tous vos témoignages très touchants. Vous êtes des personnes belles et fortes!

Etant moi-même quelqu'un d'assez indépendant je me reconnais un peu dans vos propos. Toutefois l'indépendance et la solitude sont pour moi deux choses bien différentes. J'ai toujours eu des passions et des envies. Et toute relation intime m'auraient empêché de les vivre pleinement. Sans parler du fait que le sexe...voilà quoi. Bref j'ai toujours été très entourée mais célibataire. Et quand un homme s'approchait d'un peu trop près et risquait de me bouffer ma liberté je l'éconduisais...le plus subtilement possible. Ou alors je vivais mon expérience.

Etre célibataire ne veut pas dire rester enfermé chez soit ni s'enfermer tout court. Ca peut être une une chance qu'il faut exploiter. Si je m'étais mise en couple à l'âge conventionnel je serais passée à côté de trop de trucs et à long terme j'aurais été frustrée. Ce n'était pas le moment pour moi. Bref, puisque vous êtes libres, vivez-le à fond profitez-en. Quand les autres verront que vous êtes heureux et rayonnants ils auront envie de venir vers vous. Et peut être que de fil en aiguille vous trouverez votre Personne...Quand vous serez prêts. Parce que on ne l'est pas toujours même si on se le fait croire.

Avoir un enfant seule j'y ai pensé aussi. D'autant plus que j'ai recueilli de nombreux témoignages d'adultes ayant été elevé par un seul parent qui ont été trés heureux. Je me suis inscrite sur un site de co-parentalité pour faire ça dans les meilleures conditions possibles. Ce n'est pas que pour moi. Un enfant finira par partir de la maison si vous faites votre travail de parent correctement. C'est que je ne fais que passer et il me semble que c'est important de pouvoir transmettre un flambeau avant de disparaître.

Bonne continuation et surtout...amusez-vous, éclatez-vous! Peu importe votre situation "amoureuse". La vie est bien trop courte pour se priver des bonnes choses^^
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Kami
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 avr. 2015, 12:30
Localisation : Hainaut, Belgique
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Kami » 28 mai 2015, 10:13

Baelfire, je suis tout à fait d'accord.

J'avais aussi pensé à la co-parentalité, pour finalement me dire qu'élever un enfant à deux, quand on s'aime, c'est déjà pas simple de s'accorder, alors quand ce n'est pas le cas, ça doit être plus difficile encore de trouver une éducation pour l'enfant qui convienne aux 2 co-parents. Mais on a la chance d'avoir plusieurs possibilités (en particulier les femmes, pour les hommes, le choix est plus restreint) et chacun doit trouver la situation qui lui convient le mieux. J'espère que tu rencontreras un homme bien avec qui tu pourras fonder ta famille. Je te souhaite le meilleur et je te pique ta phrase: "vous êtes libres, vivez-le à fond profitez-en!" :-)
On pense que le rêve de toute femme est de trouver l'homme de sa vie. Erreur! Le rêve de toute femme est de manger sans grossir... :lol:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3650
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 629 fois
A été aimé : 921 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Baelfire » 28 mai 2015, 10:35

Merciii :)

J'ai justement rencontrer quelqu'un de formidable (en pratiquant une de mes passions justement ) avec qui je suis très heureuse. Mais ça ne fait que 3 mois. On va laisser le temps passer et voir comment le couple évolue :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Kami
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 avr. 2015, 12:30
Localisation : Hainaut, Belgique
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Kami » 28 mai 2015, 10:45

Je suis ravie pour toi et je croise les doigts (ça peut pas faire de mal, n'est-ce pas?). Bonne chance.
On pense que le rêve de toute femme est de trouver l'homme de sa vie. Erreur! Le rêve de toute femme est de manger sans grossir... :lol:

Avatar du membre
MariMa
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 27 mai 2015, 22:31
Localisation : Thionville (57)
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par MariMa » 29 mai 2015, 20:51

Vos histoires m'ont aussi beaucoup touchée. Je suis contente de voir qu'il y ait des gens qui pensent comme moi.

Toscane, tu as de la chance d'être resté ami avec cette femme. J'ai eu de bons amis masculins étant plus jeune et puis ils sont tombés amoureux de moi (pas en même temps!! :lol:). A chaque fois, ça ne s'est pas bien fini et je n'ai pas su rester amie avec mes ex-partenaires - ce qui est très regrettable :(
Etre célibataire ne veut pas dire rester enfermé chez soit ni s'enfermer tout court. Ca peut être une une chance qu'il faut exploiter. Si je m'étais mise en couple à l'âge conventionnel je serais passée à côté de trop de trucs et à long terme j'aurais été frustrée. Ce n'était pas le moment pour moi. Bref, puisque vous êtes libres, vivez-le à fond profitez-en.
Je suis 100% d'accord avec toi, Baelfire. Je te souhaite aussi plein de bonheur avec ton compagnon :)

Ca fait plusieurs années que je vis seule et je ne m'en suis jamais plaint. Au contraire, j'aime profiter de la liberté et des possibilités qu'offrent le célibat. Il y a beaucoup de choses que je souhaite faire dans la vie et elles ne sont pas compatibles avec une vie de couple, et encore moins une famille - le travail me prend déjà assez de temps comme ça!
Tant que j'ai ma famille (dont je reste proche) et mes amis, je ne me sens pas seule.
Comme vous avez parlé de chats - j'aimerais aussi en avoir un mais ma proprio ne veut pas :(

Diel

Re: Etre asexuel et rester seul

Message par Diel » 30 mai 2015, 13:33

Baelfire a écrit :Wahou !

Etre célibataire ne veut pas dire rester enfermé chez soit ni s'enfermer tout court.
Lorsque tu exprimes ton célibat (étant donné qu'une tierce personne prend de tes nouvelles) et que ta situation ne change pas, beaucoup interprète cela de manière péjorative. Ils vont te dire : "Ah ok" mais ils n'en pensent pas moins. En gros pas mal de personnes sont d'avis qu'être célibataire est une tare car s'est associé à l'image de la solitude extrême. T'es vu comme un ermite qui n'a aucune interaction sociale avec ses congénères. Il te manque quelque chose dans ta vie. Célibataire = Seul à l'infini. Bah non...

Moi quand j'entends "J'ai trouvé ma moitié" je me dis "Ah bon ? Parce qu'à la base tu ne t'estime pas entier/entière ?" Donc effectivement le statut de célibataire à une triste image, très souvent sous-estimé. Mouais :ouhla:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité