Assumer son asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
KikiDesu
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 02 nov. 2014, 13:32

Assumer son asexualité

Message par KikiDesu » 02 nov. 2014, 14:23

Bonjour à tous, voilà j'ai envie moi aussi de partager mon vécu et d'être écoutée, puisque personne autour de moi ne semble me comprendre.

Voilà j'ai 18 ans, et j'ai découvert il y a quelques temps grâce à ma meilleure amie le terme "asexualité". Elle me disait que moi, qui ne ressent pas le besoin ni l'envie particulière d'avoir des relations sexuelles, j'étais surement asexuelle et j'ai donc fait des recherches.

Ca faisait déjà plusieurs années que je me posais des questions, jamais envie d'avoir une relation impliquant le sexe avec quelqu'un, je me sentais donc bloquée et j'ai refusé toutes les propositions que des gens m'ont faites, puisque je pensais que je n'étais pas normale et que ça les "décevrait" de ne pas avoir de relations sexuelles comme avec les autres. Je rejetais la faute sur moi et du coup je ne suis jamais vraiment sortie avec personne puisque je me considérais comme "anormale" Ca ne m'a jamais vraiment dérangée mais bon je me dis que j'aimerais bien être avec quelqu'un, qui pourrait comprendre ce que je suis maintenant que j'ai pu mettre un mot dessus. Seulement la seule personne avec qui j'en parle c'est ma meilleure amie puisqu'elle est la seule à qui j'ose en parler. Même avec mes parents je n'ose pas aborder le sujet, ils sont très fermés dans leurs idées et ils ne comprendraient pas. Je préfère attendre de voir si un jour j'ai l'occasion de leur dire parceque pour moi c'est important qu'ils soient au courant ...
Seulement voilà je fais un vrai blocage au niveau social parceque dès que je parle à des personnes qui me plaisent, homme ou femme, je pense toujours que si on finissait par avoir une relation je sais que je bloquerai quand il s'agira du sexe, c'est juste horrible. C'est pas que ça me dégoute, juste que ça m'attire vraiment pas, c'est pas quelque chose d'intéressant ou quoi que ce soit d'autre pour moi.

Maintenant que j'arrive à mettre un mot sur ce que je suis, je me suis enfin trouvée, je me sens libérée d'un poids et je ne me considère plus comme anormale. J'ose juste pas en parler avec les autres parceque je crains leur regard. Mais je pense qu'il viendra un moment où je m'assumerai complètement; je pense déjà que je suis en bonne voie, j'ai juste peur de faire fuir les gens s'ils savent que je suis asexuelle.

C'est un véritable torrent de contradictions dans ma tête, j'ai envie de m'affirmer et m'assumer, mais en même temps je redoute le jugement des gens. C'est pour ça que parler sur ce forum ne peut que me soulager. Alors ma question, c'est, comment vous vivez vous asexualité dans la vie de tous les jours ? Quand vous avez découvert que vous étiez asexuel, comment les gens autour de vous ont réagit ?

Merci de m'avoir lue :sun:

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Divine » 02 nov. 2014, 18:59

Beaucoup d'asexuels choisissent de rester dans le placard ou, en tout cas, de ne se dévoiler qu'à un club de gens très select.

Perso, je me suis contenté de dire à mes parents que je n'étais pas portée sur la chose et que je n'étais pas trop charnelle. Je ne sais pas si mon père comprendrait vraiment ce qu'est l'asexualité. Peut-être que oui! Concernant ma mère, je pense que non. Elle m'aime inconditionnellement et ne me rejetterai pas si je faisais un coming out complet mais elle est peut ouverte concernant la sexualité en général. Elle est 100% okay avec les homos mais elle ne croit même pas que la bisexualité existe. Du coup j'évite d'utiliser le mot asexuel devant elle, de peur qu'elle me croit sous l'emprise d'une secte ou un truc du genre. Mais que le sexe en soit ne m'intéresse pas trop, je n'ai pas de mal à le dire.

J'ai dit à mes amis que j'étais asexuels et ils l'ont tous très bien pris. Sois ils s'en fichent et n'en parlent jamais, sois ils sont curieux et posent des questions (auxquels je m'efforce de répondre, même si elles sont parfois de nature privé, pour les «instruire»). Un ou deux ont déjà exprimé un doute quant au fait que l'asexualité existe, ou le fait que je sois vraiment asexuel, mais ces doutes ont toujours été exprimé dans le respect et dans un désir d'écoute.

La pire réaction que j'ai eu me vient d'une de mes soeurs (j'ai deux soeurs, lesquelles sont au courant de mon asexualité). Elle a fait une crise comme de quoi elle voudrait que je sois «normal». Son discours était assez insultant mais je ne l'ai pas mal pris car je sais que sa seule préoccupation est mon bonheur et que, dans son étroitesse d'esprit, elle s'imagine que je ne peux pas être asexuelle et heureuse. Mais, depuis, on n'en parle plus alors ca ne me gêne pas.

Puis, si des personnes que je connais moins bien me questionne sur ma sexualité, je m'efforce d'être honnête et de parler de mon asexualité mais parfois je ne le fais pas, car je sais que se déclarer asexuel engendre souvent tout un tas de question et je me fais un honneur de toujours répondre aux questions que les gens me posent sur l'asexualité...du coup, si je ne suis pas d'humeur â etre interrogé, j'évite.

J'ai été en couple avec une fille (on est séparé pour le moment, mais on prévoit peut-être revenir ensemble quand le moment sera plus propice) avec qui j'ai découvert progressivement mon asexualité. Je connaissais déjà le terme avant de sortir avec elle et je m'y sentais déjà proche, mais comme je n'étais pas vraiment sure, je me suis contentée dans les débuts de dire que je n'avais jamais été interessée par la chose. À peine deux semaines ensemble et je lui disais que j'étais asexuelle. Bien qu'ouverte d'esprit, ça a pris un bon 2-3 ans avant qu'elle ne comprenne vraiment ce qu'était l'asexualité. Mais aujourd'hui, elle me comprend à 99,99999999999%.

Sinon, si tu as des flirt et que tu voudrais que les choses aillent pour le mieux, le mieux est d'y aller progressivement je crois: tu commences par sousentendre (puis par dire concrètement) que tu n'es pas porté sur la chose (et crois moi, si c'est un vrai flirt, il sera à un moment question de sexe et tu auras de plusieurs fois l'occasion de glisser sur ce sujet)...De cette façon, tu feras déjà fuir ceux qui n'en veulent vraiment qu'à tes fesses. Puis tu finis par parler de ton asexualité (idéalement avant que ce ne soit trop sérieux entre vous)
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Polymnie
Amène
Messages : 438
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Polymnie » 04 nov. 2014, 08:43

Coucou, pour ma part c'est plus simple, comme je suis en couple on ne me pose pas de question.

Donc la seule personne au courant c'est mon chéri. On a découvert mon asexualité en cours de route :D
Pour les autres, je ne vois pas en quoi ma vie sexuelle les regarde.

Travaillant dans un milieu masculin je fais semblant de trouver drôle leur réflexion sur les autres filles, de leur propres mots moi c'est pas pareil je ne suis pas une fille je suis moi. :D

Avatar du membre
KikiDesu
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 02 nov. 2014, 13:32

Re: Assumer son asexualité

Message par KikiDesu » 04 nov. 2014, 23:38

Oui mais j'ai vraiment peur des réactions que les gens pourraient avoir. Je sais que je n'échapperai pas aux phrases clichées du style "t'as juste pas trouvé le bon" ou des choses idiotes comme ça. L'incompréhension des autres est bien ma plus grande peur.

J'ai réussis à trouver une fille dans le même cas que moi dans ma ville, et elle s'assume totalement, en parle librement aux autres et je trouve ça génial. Plus je lui parle et moins j'ai envie de craindre le regard des autres, mais je n'arrive pas à m'en empêcher... C'est super stressant.

Laco
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 19 août 2014, 21:57
A aimé : 1 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Laco » 09 déc. 2014, 01:06

-
Modifié en dernier par Laco le 06 févr. 2016, 22:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
melleA
Adepte
Messages : 231
Enregistré le : 16 févr. 2014, 21:51
Localisation : Picardie
A aimé : 6 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par melleA » 10 déc. 2014, 11:53

Salut KikiDesu!
Je vois que tu tiens beaucoup à parler de ce sujet avec tes proches!
Tu ne devrais pas précipiter les choses, pourquoi en parler maintenant?
Je ne pense pas que ça te ferait te sentir mieux!
Il y aura certainement des gens qui te comprendrons et d'autre non!
Alors à quoi bon crier au monde entier ce que nous sommes ? Après tout ça ne les regardes pas!
On est ce que l'on est ;)

Zimou
Administrateur
Messages : 4994
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Assumer son asexualité

Message par Zimou » 10 déc. 2014, 15:16

melleA a écrit :Tu ne devrais pas précipiter les choses, pourquoi en parler maintenant?
Je ne pense pas que ça te ferait te sentir mieux!
Il y aura certainement des gens qui te comprendrons et d'autre non!
Alors à quoi bon crier au monde entier ce que nous sommes ? Après tout ça ne les regardes pas!
ce point est très discutable. en parler à des proches peut être très nécessaire, et le sentiment de ne pas vouloir se cacher, de ne pas vouloir mentir lorsque le sujet est abordé aussi. certain auront se besoin et se sentiront bien mieux en en parlant, d'autre non. mais ce n'est pas à nous de dire si une personne qui ressent le besoin d'en parler se sentira mieux ou pas si elle le fait, elle seul peut le savoir.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

KINE44
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 30 nov. 2014, 11:25

Re: Assumer son asexualité

Message par KINE44 » 14 déc. 2014, 20:12

Je suis asexuée ;et quand je dis comment je suis on m'agresse,on me dit que je suis malade,j'ai besoin de communiquer avec des personnes comme moi ,j'attends vos messages avec impatience ,j'ai besoin de parler ,et de soutien en ce moment.
Merci

line
Modifié en dernier par KINE44 le 05 janv. 2015, 13:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Chaussette
Adepte
Messages : 192
Enregistré le : 22 nov. 2014, 22:32
Localisation : Paris
A aimé : 4 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Chaussette » 14 déc. 2014, 22:41

KINE44 a écrit :Je suis asexuée ;et quand je dis comment je suis on m'agresse,on me dit que je suis malade,j'ai besoin de communiquer avec des personnes comme moi ,j'attends vos messages avec impatience ,j'ai besoin de parler ,et de soutien en ce moment.
Merci

line
Bonjours KINE44, si je ne me trompe pas il s'agit de ton premier message sur ce forum :). Je te conseil de te présenter en postant dans la partie "Bonjour" :mrgreen: pour qu'on puisse mieux te connaitre. Cela nous permettra de pouvoir t'aider, et ça n’encombrera pas le post de KikiDesu :D. Sache que je serais ravi de te parler :mrgreen:, de te souhaiter la bienvenu et de t'offrir un gâteau :cake: si tu le fais.
S'il n'y a pas au moins un trou dans tes chaussettes, tu ne peux pas les mettre. Eddy Mitchell
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3641
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Baelfire » 15 déc. 2014, 11:05

KINE44 a écrit :Je suis asexuée ;et quand je dis comment je suis on m'agresse,on me dit que je suis malade,j'ai besoin de communiquer avec des personnes comme moi ,j'attends vos messages avec impatience ,j'ai besoin de parler ,et de soutien en ce moment.
Merci
line
Alors, à moins que tu sois né sans organes génitaux tu n'es pas asexuée. C'est pas la même chose qu'être asexuelle hein :)

Bienvenue à toi KikiDesu :)

Tu n'as que 18 ans...je sais que tu es persuadée d'être asexuelle et peut être que tu as raison. Mais sincèrement tu es trop jeune pour en être sûre. Avant de vouloir te revendiquer comme telle je t'invite déjà à bien te renseigner et à discuter sur l'asexualité et ensuite à laisser passer un peu de temps et d'expérience.

18 ans (je le redis sans arrêt) vous êtes encore des bébés. C'est normal d'avoir un peu (beaucoup) peur du sexe. Surtout chez les filles. Peut être que tu ne passeras jamais à l'acte mais peut être que si et que ça te plaira. Tu ne peux pas avoir encore, alors ne te mets pas déjà Martel en tête :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Assumer son asexualité

Message par Lockarius » 16 déc. 2014, 23:10

KikiDesu a écrit :Plus je lui parle et moins j'ai envie de craindre le regard des autres, mais je n'arrive pas à m'en empêcher... C'est super stressant.
Cela me parait normal, que cela soit vis à vis de proche ce n'est jamais vraiment facile de se "mettre à nue", d'autant plus les premières fois.
Donc ton "stress" me parait tout à fait normal. Quand tu le sentiras ça sortira tout seul, nul besoin de te forcer ou de te "torturer" avec ça selon moi.

Le rappel de rigueur sur l'âge ayant été fait, je m'en passerait ;)
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Sven L. » 17 déc. 2014, 11:41

Au contraire, quel gain de temps.
Diriez-vous à une lesbienne qu'en fait "c'est juste une phase/tu changeras en grandissant" ?
Ça revient au même avec la version A.
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3641
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Baelfire » 17 déc. 2014, 14:07

Je dirais ça à n'importe quelle personne de cet âge pour ma part quelque soit l'orientation sexuelle qu'elle pense avoir.

J'en ai connu des homos de 17 ans qui se sont avérés bi, pour finir hétéros...Toutes les combinaisons sont possibles :)

Voilà pourquoi j'encouragerais toujours à ne pas chercher à se classer trop tôt. La vie est imprévisible.
♪Love is in the A ♫

Zimou
Administrateur
Messages : 4994
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Assumer son asexualité

Message par Zimou » 17 déc. 2014, 16:15

Baelfire a écrit :Je dirais ça à n'importe quelle personne de cet âge pour ma part quelque soit l'orientation sexuelle qu'elle pense avoir.

J'en ai connu des homos de 17 ans qui se sont avérés bi, pour finir hétéros...Toutes les combinaisons sont possibles :)

Voilà pourquoi j'encouragerais toujours à ne pas chercher à se classer trop tôt. La vie est imprévisible.
+1, surtout à l'adolescence. j'en ai connu aussi qui se définissait homo à 19/20 ans et qui ont fini par se définir bi quelques année plus tard pour finir en couple avec le sexe opposé. quand on est ado, on se cherche, beaucoup de chose changent en nous et tout ne se fixe pas d'un coup. il n'y a que chez les adulte que les choses changent pas ou peu. chez un ado, tout peut arrivé.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Chaussette
Adepte
Messages : 192
Enregistré le : 22 nov. 2014, 22:32
Localisation : Paris
A aimé : 4 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Assumer son asexualité

Message par Chaussette » 17 déc. 2014, 17:22

Je vais me permettre de mettre mon grain de sel dans cette conversation :mrgreen: :

Zimou, Baelfire et beaucoup d'autres, vos propos me semble tout à fais justifiés et je peux qu'être d'accord avec ce que vous dites, mais je pense que tout cela manque de nuances... Laisser moi m'expliquer :).

Tous les adolescents (16-18 ans) qui viennent sur ce forum souhaite une réponse, sur ce point je suis tout à fait d'accord avec vous : le temps est le meilleur conseiller généralement pour la question de son orientation sexuelle.
Cependant, ils ne vous demande pas ce qui va leur arriver dans une dizaine d'années !
Zimou a écrit :j'en ai connu aussi qui se définissait homo à 19/20 ans et qui ont fini par se définir bi quelques année plus tard pour finir en couple avec le sexe opposé.
Evidemment, tous les cas de figure existent seulement on vous demande des conseilles, pas un horoscope de notre vie sexuelle future ! A mon humble avis il faut rester modéré sur cette réponse, afin d'éviter d'être blessant : parfois on ne mesure pas la porter de ses mots
Baelfire a écrit :18 ans (je le redis sans arrêt) vous êtes encore des bébés.
A mon avis cette phrase était à éviter... Surtout si tu le redis sans arrêt cela n'améliore pas ton cas :lol:.
Zimou a écrit :quand on est ado, on se cherche, beaucoup de chose changent en nous et tout ne se fixe pas d'un coup.
Tout à fais d'accord, et c'est surement cela qui donne toute la beauté à cette période de notre vie :).
Zimou a écrit : il n'y a que chez les adulte que les choses changent pas ou peu.
La constance est une belle chose seulement mais ce n'est pas non plus dans tous les cas une qualité :lol: , J'ai eu le malheur, et vous de même à mon avis, de rencontrer des adultes qui sont rester de manière parfaitement constante dans leur connerie :mrgreen:ce qui reste un exploit ! je tiens à le préciser.

J'espère que ce gros pâté était suffisamment appétissant pour vous donner l'envie de le lire :mrgreen: .
S'il n'y a pas au moins un trou dans tes chaussettes, tu ne peux pas les mettre. Eddy Mitchell
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités