Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Novembre
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 23 nov. 2013, 14:57
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Novembre » 22 juil. 2014, 14:59

Héraclite a écrit :
Novembre a écrit :devoir me justifier auprès de mes amis
Voilà quelque chose d'incompréhensible pour moi. Vous parlez de cela avec vos amis ? :shock:
Euh oui... Mes amis sont tous relativement jeunes donc ils en parlent souvent. Et quand ils voient que je ne suis pas sur la même longueur d'onde qu'eux, ils s'étonnent. Donc on en vient à parler de l'asexualité etc.

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Héraclite » 22 juil. 2014, 15:46

Novembre a écrit :
Héraclite a écrit :
Novembre a écrit :devoir me justifier auprès de mes amis
Voilà quelque chose d'incompréhensible pour moi. Vous parlez de cela avec vos amis ? :shock:
Euh oui... Mes amis sont tous relativement jeunes donc ils en parlent souvent. Et quand ils voient que je ne suis pas sur la même longueur d'onde qu'eux, ils s'étonnent. Donc on en vient à parler de l'asexualité etc.
Jeune ou pas je n'ai jamais parlé de cela même avec mon meilleur ami. Du coup je suis bien tranquille.

fran55
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 12 juil. 2014, 11:18
Localisation : lens
A aimé : 4 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par fran55 » 22 juil. 2014, 22:20

non 60 ans n'est pas vieux.et ils recherchent autre chose que la tendresse.tu dois être très jeune pour penser ça.les seniors maintenant sont actifs (sport etc....)

AlfredBakou
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 23 févr. 2016, 00:22
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par AlfredBakou » 25 sept. 2016, 17:59

Si j'avais la possibilité de ne plus être asexuel, je ferais ce choix. Car le sexe est jugé très important et les filles asexuelles/frigides/chastes sont vraiment rares, limitant mes possibilités de trouver l'amour, qui semblent déjà faibles.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2929
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 573 fois
A été aimé : 555 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par clotaire » 25 sept. 2016, 19:16

Intéressant comme question. Spontanément j'aurais tendance à dire oui. En même temps, nous ne nous rendons pas forcément compte des difficultés et frustrations que rencontrent ceux qui ne sont pas asexuels. Et il ne faut pas croire qu'individuellement, le fait de ne plus être A demain résoudrait tous nos problèmes ^^

Avatar du membre
Saany
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 24 sept. 2016, 15:26
A aimé : 2 fois
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Saany » 25 sept. 2016, 21:12

Très honnêtement je me sens très bien en tant que A ! Mais j'ai aussi besoin d'amour et j'ai déjà essayé avec des S ça passe pas du tout j'ai une pression affreuse. Je n'ai pour le moment trouvé aucun gentil garçon A pour combler ma vie, du coup, je pense que si je pouvais devenir S ça faciliterait bien des choses.....
Brûle mon cosmos !

Avatar du membre
Awawexd
Aspirant
Messages : 44
Enregistré le : 23 juil. 2015, 12:37
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Awawexd » 25 sept. 2016, 21:47

Etre ou ne pas être.... telle est la question.... :roll:

Personnellement être A ne me gène pas plus que ça.... Je serais différente si j'étais S... Etre A fait juste partie intégrante de ma personne... Bon je n'ai rien à raconter dans les soirées entre filles et j'évite le sujet des conquêtes et aventures (elles pensent juste que je suis prude.... :lol: Si elles savaient...)

Sinon être A c'est pas si mal... j'ai l'esprit libre pour plein de choses... :P

Allez bonne soirée!

eternite
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2016, 09:43

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par eternite » 31 oct. 2016, 17:16

Bonjour
j'entends souvent dire ici,c 'est un avantage d’être asexuel comme ça on a plus de place pour penser a autre chose .
il ne faut non plus penser que le fait d 'être asexuel nous rendrait plus intelligent que les s ou une meilleure personne etc .si on le vivait si bien que ça ,o ne serait pas la en a parler .
je crois que si j'avais le choix et bien ça me faciliterait la vie car j'aurais pas été force pour autant d'avoir des rapports sexuels si j'avais ete s .
j'aurais eu surement une vie sociale plus remplie même si elle l'est déjà mais tout de même .
on nous rabâche ici oui c 'est la faute a une société trop sexuée ,le sexe rapporte de l'argent etc .
mais dans ce cas on pourrait dire la même chose pour tout .
je n 'ai jamais subit aucune pression du fait d’être asexuelle
mais il y a une chose qui est évidente c 'est que nous vivons en société et cette société on est bien oblige de faire avec .
je crois que ce serait un plus de pouvoir et avoir envie de pratiquer le sexe même si c 'est pas un besoin
faut pas penser que tous les couples s se grimpent dessus toute la journée
mon mari aurait été plus heureux si il avait pu me pénétrer de temps a autre car a doit faire parti de son équilibre j'imagine
et pour moi cela aurait une source de plaisir et de partage supplémentaire
on est comme on est,on vit avec mais je crois que la vie aurait été tout de même plus simple si j'avais été s .
tout ce que je veux c 'est de ne pas être persécuté car je suis A mais cela n'a jamais été le cas .
en fait quand on est A on s'auto persécute .

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par didou » 31 oct. 2016, 22:20

eternite a écrit :Bonjour
j'entends souvent dire ici,c 'est un avantage d’être asexuel comme ça on a plus de place pour penser a autre chose .
il ne faut non plus penser que le fait d 'être asexuel nous rendrait plus intelligent que les s ou une meilleure personne etc.
Ca, tu as bien raison ! Un cliché à la gomme comme plein d'autres !
Moi en tant qu'enseignant-chercheur, j'entends également des choses genre "ahhhh mais voulus, les chercheurs, z'êtes sur votre petit nuage et il ne vous faut que peu de choses". :evil: D'une part je ne suis pas sur un petit nuage, ni dans une tour d'ivoire, ni à me prendre pour un exceptionnel-élite-des-êtres-pensants. D'autre part si, en effet, je me contente de peu de choses, ça date de bien avant d'avoir découvert ma vocation :lol: Et dans le genre "petit nuage", j'adore quitter mes schémas inductifs et autres treillis pour aller mettre les main dans la terre, à ramasser des champignons ou défricher des bois. Sans compter que si je n'ai pas ma dose de Pokémon Go dans la journée, je risque l'apoplexie :lol:

Bin pour l'sexualité, c'est pareil. Pendant que l'on ne pense pas à "pilou-pilou", "avec qui", "quand", "" et "dans quelle position", bin on peut penser à des choses nettement moins intellectuelles... Genre... "Ah bin tiens, si j'allais buter 2-3 vouivres, zombies z'et autres squelettes dans mon jeu favori" :mrgreen: Ou bien "bon moment pour aller faire une partie de Nerfs avec les gamins" :wink:

eternite a écrit :si on le vivait si bien que ça ,o ne serait pas la en a parler .
Là, je ne te rejoins pas. On n'est pas ici "parce que l'on ne le vit pas si bien que ça". Enfin, ça peut être un passage, mais pas forcément le long terme. Personnellement, il m'a fallu environ une trentaine d'années pour mettre un mot sur mon ressenti. Être venu ici m'a permis de comprendre que ce que je ressentais n'était pas unique. Ensuite, on en vient à un niveau où l'on vient ici pour échanger avec des gens du même centre d'intérêt (un peu comme les forums pour les geeks, les mycologues, etc) et aussi pour tenter d'aider les nouvelles personnes arrivant (tout comme les anciens nous ont aidé).

Bon, sinon, pour donner mon avis entre les lignes de tout mon pavé :mrgreen: ... non, je ne souhaiterais rien changer. D'une part ce n'est de toute façon pas possible. Donc, avec des "si" et des "mais", on mettrait Paris en bouteille. D'autre part, ça fait partie de ma personnalité. Au même titre que mon attirance pour l'impertinence des l'énoncé de vérités (qui m'a valu parfois un peu cher :roll:), l'humour noir et le désintérêt des choses superficielles. Et d'ailleurs, j'ai un bon paquet de choses peu "amusantes" qui m'ont éloignées de la "ligne droite du parti conventionnel". Mais jamais je ne me demande si j'aurais préféré qu'elles n'arrivent pas. Elles sont arrivés et on n'y changera rien. Alors certes, dans un monde idéal, c'eût pu être évité / mieux. Mais de toute façon, la question est inutile puisque la modification du passé est impossible.
eternite a écrit :j'aurais eu surement une vie sociale plus remplie même si elle l'est déjà mais tout de même .
Argggg, la vie sociale :lol:

eternite a écrit :mais il y a une chose qui est évidente c 'est que nous vivons en société et cette société on est bien oblige de faire avec .
Oui. Oui. Bon. Mais dans une certaine limite. On n'est pas obligé de satisfaire à tous les caprices ce cette conne de société actuelle. :evil: Bon, certes, ça occasionne parfois des frictions, des situations moyennement sympas. Moi, personnellement, je préfère suivre le chemin que je pense bon plutôt que celui de la masse bêlante. Je n'ai peut-être pas raison, mais au moins je serai en accord avec mes convictions. Et par un heureux hasard, je ne suis pas le seul à avoir le genre de convictions que j'ai :)
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

eternite
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2016, 09:43

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par eternite » 01 nov. 2016, 10:05

Oui. Oui. Bon. Mais dans une certaine limite. On n'est pas obligé de satisfaire à tous les caprices ce cette conne de société actuelle. :evil: Bon, certes, ça occasionne parfois des frictions, des situations moyennement sympas. Moi, personnellement, je préfère suivre le chemin que je pense bon plutôt que celui de la masse bêlante. Je n'ai peut-être pas raison, mais au moins je serai en accord avec mes convictions. Et par un heureux hasard, je ne suis pas le seul à avoir le genre de convictions que j'ai :)


je suis totalement d'accord avec toi mais je m’étais mal exprimée .
Par société je voulais dire plutôt monde dans lequel on vit et adaptation a ce dernier .
On vit dans un monde a majorité s et je vais pas m’empêcher de vivre un amour car la personne est s .
Cela demandera plus d efforts mais peut être d’intérêt aussi .
la richesse n 'est t'elle pas aussi dans la différence .
Je n'ai pas envie de communautarisme .
J ai peur aussi de vouloir forcer une rencontre avec un A car je me dis que la relation sera presque forcée voir se fera peut être par désespoir ou dépit .
J 'ai crainte que les sentiments soient fausses .
Si un jour je devais tomber par ex amoureuse d'un chinois:devrais je y renoncer ou plutôt me battre pour comprendre nos différences et mieux vivre ensemble .
Je pense que les A si on rajoute pas par dessus l’homosexualité et l'aromantisme et je ne sais quoi d'autre on a un champs d'action assez large finalement en terme de relation .
Et puis un homme pourra trouver plus excitent de vivre avec une femme se donnant peu .
Par ex moi je peux décider de faire l'amour pour faire plaisir a mon mari ,je pense pas qu'un homo puisse faire l'amour a une personne de sexe oppose
pour lui faire plaisir .

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par didou » 01 nov. 2016, 12:57

eternite a écrit : On vit dans un monde a majorité s et je vais pas m’empêcher de vivre un amour car la personne est s .
Ca c'est sûr. D'ailleurs tous les gens sont différents et une situation qui convient à une personne ne conviendra pas forcément à une autre. En plus, l'orientation S ou A n'a rien de définitif.
eternite a écrit :Je n'ai pas envie de communautarisme .
Je ne pense pas qu'il soit question de communautarisme. Certain(e)s A préfèrent vivre avec un(e) A: c'est une question personnelle, tout comme les sentiments qui peuvent naître entre 2 personnes. Chacun a ses attirances, ses préférences. Ca ne s'explique pas :)
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Baelfire » 01 nov. 2016, 16:59

En ce qui me concerne ça n'aurait absolument rien changé à ma vie étant donné que je ne suis pas une A révulsée par les rapports. Aucune de mes relations ne s'est terminée à cause de ça.

En plus si je ne l'avais pas été, je n'aurais pas fait connaissance avec des superbes personnes qui sont maintenant mes amis.

Alors en définitive...non...rien de rien...je ne regrette rien :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Frejya » 02 nov. 2016, 22:23

eternite a écrit :Bonjour
j'entends souvent dire ici,c 'est un avantage d’être asexuel comme ça on a plus de place pour penser a autre chose .
il ne faut non plus penser que le fait d 'être asexuel nous rendrait plus intelligent que les s ou une meilleure personne etc .si on le vivait si bien que ça ,o ne serait pas la en a parler .
Heu... peux-tu m'expliquer le rapport entre "avoir plus de place pour penser à autre chose" et "être plus intelligent ou meilleur que les S"?
Parce que personnellement je ne le vois pas.

Et en tant que A je considère effectivement qu'être A est un avantage et que mon esprit est bien plus libre qu'il ne le serait si j'étais S, puisque qu'il n'est pas parasité par des pulsions et désirs que je considère comme inutiles et encombrants. Est-ce que ça me rend meilleure que les S? Je ne vois pas pourquoi. Les S ne font de mal à personne tant qu'ils n'imposent pas leur mode de vie à ceux qui n'en veulent pas. Et pour moi, ne pas faire le mal autour de soi est le seul critère qui à mes yeux peut définir si une personne est meilleure qu'une autre ou pas, en tout cas d'un point de vue moral. Et d'ailleurs, il y a peut-être des A qui essayent aussi d'imposer leur mode de vie à des S, et c'est tout aussi préjudiciable que si c'était l'inverse.
Quand à la question de savoir si ça nous rend plus intelligent, je ne me rappelle pas avoir vu le critère de l'orientation sexuelle parmi ceux qui servent à définir l'intelligence humaine, ou alors j'ai raté un truc.

Mais une chose est sûre, je ne changerai pour rien au monde, car mon identité sexuelle fait partie de moi, elle est un des aspects qui me définit en tant que personne. Si je n'étais pas asexuelle, ma vie aurait suivi un autre chemin et je ne serais pas moi telle que je le suis aujourd'hui. Et je n'ai rien à reprocher à ce que je suis ^^

Et personnellement, si je suis ici, ce n'est pas parce que je ne le vis pas bien. Au contraire, je suis plus ici pour apporter mon soutien à ceux qui voudraient pouvoir assumer ce qu'ils sont mais qui n'y sont pas encore arrivés, et leur donner quelques conseils. Et bien sûr pour connaître d'autres gens comme moi. Car après tout, plus on est de fous, plus on rit comme le dit le dicton ^^
Image

eternite
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2016, 09:43

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par eternite » 04 nov. 2016, 10:23

coucou Frejya

En effet il y a aucun rapport entre "avoir plus de place pour penser à autre chose" et "être plus intelligent ou meilleur que les S"
Mais je ne vois pas pourquoi tu aies voulu y trouver un rapport c’était deux choses distinctes .
Et puis tu n'en sais strictement rien si des pulsions ou désirs sont inutiles ou encombrantes car logiquement tu ne les ressens pas .
Tu as l'air vouloir te défendre de quelque chose alors que tu n'as été nullement attaquée .
Si toi tu ne penses pas qu’être A te rendrait meilleur ou autre et bien tant mieux car je crois en effet que cela n'a aucun rapport mais c’était juste un constat que parfois certains A qui sentirait peut être une inferiorite ou manque que sais je vis a vis des S peuvent écrire voir penser de telles choses .
Tant mieux que tu sois heureuse comme tu es mais je suppose que cela n'a pas toujours été le cas sinon tu ne connaitrais peut être pas ce site .
Car si on est totalement en phase avec sa personne et bien on ne cherche pas des réponses ou autre a ce que l'on est .
Il faut arrêter de vouloir toujours combattre ou juger tout ce qui nous est étranger .
Pour ma part je disais juste que j'aurais voulu avoir le choix de penser au sexe ou pas et connaitre cette experience .
Car je suis curieuse de tout .

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Frejya » 04 nov. 2016, 17:47

eternite a écrit :coucou Frejya

En effet il y a aucun rapport entre "avoir plus de place pour penser à autre chose" et "être plus intelligent ou meilleur que les S"
Mais je ne vois pas pourquoi tu aies voulu y trouver un rapport c’était deux choses distinctes .
Tu as dit "j'entends souvent dire ici,c 'est un avantage d’être asexuel comme ça on a plus de place pour penser a autre chose .
il ne faut non plus penser que le fait d 'être asexuel nous rendrait plus intelligent que les s ou une meilleure personne etc .si on le vivait si bien que ça ,o ne serait pas la en a parler .
"
Ces deux phrases se suivent et la deuxième est construite comme un complément à la première, ou en tout cas comme une précision par rapport à la première. Donc techniquement le rapport que j'y ai vu est clairement exposé par ta phrase. C'est peut-être une erreur d'interprétation de ma part mais dans ce cas il fallait préciser que l'une était sans rapport avec l'autre.
eternite a écrit :Et puis tu n'en sais strictement rien si des pulsions ou désirs sont inutiles ou encombrantes car logiquement tu ne les ressens pas .
Tu as l'air vouloir te défendre de quelque chose alors que tu n'as été nullement attaquée .
Ce n'est pas parce qu'on ne ressent pas quelque chose que ça empêche de voir l'utilité de cette chose. En réalité, je suis la seule à pouvoir savoir si ces pulsions sont utiles ou non pour moi, puisque je suis la seule à connaître mes aspirations et ce que je veux dans ma vie. Et ce que je veux dans ma vie tient à ce que je suis et à ce que j'ai vécu. Donc si, je peux savoir si ressentir des pulsions sexuelles serait utile ou inutile et si cela peut être encombrant pour moi, sachant la vie que j'ai décidé de mener selon ce qui me convient. Tout comme tu es la seule à savoir si ces pulsions seraient utiles ou encombrantes pour toi selon la vie dont tu rêves.
Et je ne me défends de rien, j'essayais juste de t'expliquer que ce qui tient pour toi ne tient pas forcément pour les autres. Après tout ce topic sert à exposer comment nous visons notre asexualité chacun de notre côté et je n'ai fait qu'exposer un point de vue contraire au tien, ce qui est mon droit. Et vu ta réaction, j'ai plus l'impression que c'est toi qui t'es sentie attaquée, ce qui n'était pas du tout mon intention, donc si c'est le cas je m'en excuse.
eternite a écrit :Tant mieux que tu sois heureuse comme tu es mais je suppose que cela n'a pas toujours été le cas sinon tu ne connaitrais peut être pas ce site .
Car si on est totalement en phase avec sa personne et bien on ne cherche pas des réponses ou autre a ce que l'on est .
Il faut arrêter de vouloir toujours combattre ou juger tout ce qui nous est étranger .
Et bien tu suppose mal, puisque je ne suis pas du tout ici parce que je me posais des questions sur moi. D'ailleurs, tu peux le voir dans mon premier post de ma présentation. Je suis arrivée ici en sachant ce que j'étais, et en l'ayant totalement intégré à ma vie, et ce depuis longtemps. En réalité si je suis venue ici c'est pour élargir mes connaissances et surtout rencontrer d'autres personnes comme moi, et non pas parce que je ne m'entends pas avec les gens qui ne sont pas asexuels, mais par simple curiosité, afin de savoir si ce phénomène était courant ou vraiment isolé. Car je ne connaissais pas le terme d'asexualité et que je ne savais pas qu'il existait une communauté autour de cette orientation sexuelle. D'où ce que j'ai dit plus haut, que si je reste ici c'est aussi pour apporter du soutien à ceux qui ne se sentent pas encore en phase avec ce qu'ils sont. Mais concernant mon orientation, j'ai toujours été sure de moi, et j'ai un caractère qui me pousse naturellement à défendre les différences de chacun comme étant une richesse, donc pour moi mon asexualité en tant que différence est aussi une richesse.
Et je ne combats ni ne juge quoi que ce soit, je ne vois pas où tu as vu ça. Si tu parles des sexuels, sache que tous mes amis le sont, et que ça ne me pose aucun problème, d'autant qu'ils m'acceptent parfaitement comme je suis, et bien évidement je les accepte aussi comme ils sont sans aucun problème.


Quand je disais que je considère mon asexualité (et mon aromantisme) comme un avantage, c'est que du coup, je n'ai pas tous les problèmes qu'ont les sexuels, à savoir:
- se sentir triste, désespéré et croire que je n'atteindrait jamais le bonheur parce que je ne suis avec personne (je ne ressens pas la solitude donc être seule ne me fait rien) => je connais de gens qui ont tellement peur de finir seuls qu'ils préfèrent rester avec un partenaire pervers narcissique qui les maltraite plutôt que de redevenir célibataire, ce que je trouve assez triste.
- avoir des envies sexuelles à satisfaire et devoir trouver quelqu'un pour le faire (parce que si c'était pas le cas, tout le monde se masturberait pour se satisfaire sexuellement et le sexe à deux ne servirait qu'à se reproduire) => encore une fois, j'ai connu des gens qui avaient tellement ce besoin qu'ils en venaient à coucher avec n'importe qui et plusieurs personnes différentes chaque semaines et qui se sentaient super mal après (certains le font surement sans se sentir mal, mais je n'en ai jamais rencontré pour le moment)

Je ne ressens pas le besoin de vivre et d'avoir une relation privilégiée avec quelqu'un, ce qui me laisse plein de temps pour faire des choses que j'aime faire et pour mon travail, et je ne ressens pas non plus de désir sexuel ce qui fait que je n'ai pas besoin de me trouver en urgence une personne pour coucher parce que l'envie se fait trop pressante (et je dis ça sans jugement aucun, mais ça m'étonnerait que se retrouver dans cette situation plaise à qui que ce soit).

Voilà en quoi je considère qu'être asexuel est un avantage, mais c'est mon avis, et je sais bien que d'autres voient les choses autrement, ce qui est leur droit.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités