35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Incognito
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 14 janv. 2014, 17:41

35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Incognito » 14 janv. 2014, 18:56

Salut à tous,

Bon je vais un poil développer sur mon cas mais sans franchement m'interroger dessus (cela sert à quoi de catégoriser les gens: se justifier, s'excuser de qq chose, se rassurer?), plus comme un témoignage.

Donc oui, il est encore possible de nos jours d'avoir 35 ans et de ne pas être encore passé à l'acte, ni d'ailleurs d'avoir encore jamais caressé, "roulé de pelle", ou dit des mots doux à quelqu'un lol

Aucun doute sur le fait que ce soit les femmes qui m'attirent, mais j'imagine le sexe être l'aboutissement d'une relation, d'une intimité, d'une complicité avec la personne, comme une "cerise sur le gâteau". OU plutôt que de dire l'aboutissement d'une relation, c'est je pense probablement une composante de la vie à deux, pas forcément un "indispensable" (la complicité et la tendresse me semblent être un indispensable à toute vie à deux)

Au 1er abord assez chaleureux et enjoué, je suis quelqu'un plein de principes moraux, d'idéalisme, quelqu'un de cartésien, d'ultra-rigoureux et d'organisé. J'ai des soucis de confiance en moi qui me viennent probablement du fait d'avoir été beaucoup et d'être toujours pas mal "couvé" par mes parents ainsi que du fait de petits complexes d'ordre physique (1.66 m comme Tom Cruise :) et quelques kilos en trop en dessous de la ceinture).

Le souci, parce qu'il faut bien qu'il y en ait un, c'est qu'avec un gros rythme de travail (à des lieues de mes aspirations/centres d'intérêt personnels), je ne sors pas beaucoup du train-train quotidien métro-boulot-dodo FATIGUE et le souci... c'est donc une certaine solitude. Le mot est lâché!

Les vacances, je m'ennuie et je ne sais pas quoi faire, comment occuper mon temps, je reste pas mal inerte LOL. Je fais le plus souvent les choses parceque j'y suis obligé/contraint. Jamais eu de hobbies (loisirs auxquels on s'inscrit pour pratiquer) dans ma jeunesse, juste beaucoup d'intérêt pour le cinéma et la lecture.

Si je pense à ce que j'aimerais faire comme boulot dans la vie (lol): je ne sais pas. Il y a toujours eu des gens pour prendre des décisions à ma place.

Pour en revenir au sujet de se forum "les A", je compte deux petits flirts au compteur, d'1 mois 1/2 fin 2011, d'un mois fin 2012.
Pour tout dire je me sens assez mal à l'aise quant aux contacts physiques et aux attentes des uns et des autres.

Je peux être tout à fait charmant en soirée, à 2 ou à beaucoup plus, rigoler, discuter, animer un peu la soirée: sorties ciné ou sorties restos mais j'ai comme un blocage à aller plus loin. [Nota. pour les 2 périodes de "flirt": des filles que l'on m'avait présentées, que je n'aurais pas choisi de mon simple fait dans la rue, sympas mais peut-être pas totalement intéressées non plus à moins que ce ne soit mon interprétation. Sorties en tête à tête comme avec leurs ami(e)s].

Probablement que je n'ai pas encore rencontré la bonne personne, celle susceptible d'être patiente, pleine de compréhension, celle qui me fera me lâcher au-delà de mes limites et de ma zone de confort. Me faire aller à l'étape supérieure de la relation (se balader main dans la main, les petits bisous, tout ça lol).

On est tous le fruit d'une éducation et d'un parcours particuliers. Pas facile de faire sauter les verrous que l'on a pris tant de temps à installer. La pression sociale et la solitude font leur travail (de sape?)... serait temps de passer à la deuxième, voir à la troisième vitesse, non? :mrgreen:

L'idéal serait probablement de me greffer à un groupe qui organise des soirées sur un thème qui m'intéresse (lecture, cinéma, nouvelles techno, économie, Bourse, finances...). Mon entourage proche m'incite à m'inscrire à des cours d'improvisation théatrale ou à des cours de danse pour faire avancer tout cela (la danse, quelle horreur! lol LE truc qui ne m'est pas naturel du tout).

Allez bonne lecture aux présents et n'hésitez pas à vous lâcher dans vos conseils :mrgreen:

Avatar du membre
completesavages
Affable
Messages : 128
Enregistré le : 04 janv. 2014, 16:21
Localisation : Satakunta, Finlande
A aimé : 5 fois
A été aimé : 4 fois

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ?

Message par completesavages » 14 janv. 2014, 19:44

Bienvenue Incognito ^^ :cake:
Tu as déjà l'air de très bien savoir ce que tu veux dans ta vie amoureuse et sexuelle. Voir même de savoir comment y parvenir. Qu'est-ce que je pourrais ajouter?
J'ai des soucis de confiance en moi [...]
Juste un petit "Lance toi" ! Ecoute toi et fait ce dont tu as besoin pour parvenir à tes fins !

Pour ce qui est des A, la seul question est: "Est-ce que tu as déjà ressenti une attirance sexuelle pour quiconque (une femme dans ton cas) ?"
Après, optionnellement, tu peux te demander si tu as une libido (tu n'as pas précisé dans ton post -ça viens forcément d'un non-lib comme question ça hein :lol: -). C'est pas des plus important mais ça permet de mieux se connaître, et d'expliquer parfois un comportement (ou non-comportement).
Partir pour oublier, et oublier de revenir.
Partir en voiture et revenir à pieds... (ou en auto-stop, et bientôt en traîneau)
Votre Père Noël Finnois !

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Sven L. » 14 janv. 2014, 20:05

Well, il n'y a pas besoin de planifier autant : Laisse-toi aller. Si tu n'es pas à l'aise en groupe ou avec quelqu'un, ça ne sert à rien de forcer.
Pour tout dire je me sens assez mal à l'aise quant aux contacts physiques et aux attentes des uns et des autres.
>Si tu es capable d'identifier les attentes c'est déjà un grand talent.
Probablement que je n'ai pas encore rencontré la bonne personne, celle susceptible d'être patiente, pleine de compréhension, celle qui me fera me lâcher au-delà de mes limites et de ma zone de confort. Me faire aller à l'étape supérieure de la relation (se balader main dans la main, les petits bisous, tout ça lol).
>La "bonne" personne...un mythe.
Et il n'y a pas d'étape dans une relation mais un continuum : On ne passe pas au niveau supérieur quand on as assez pratiqué telle étape.
La pression sociale et la solitude font leur travail (de sape?)... serait temps de passer à la deuxième, voir à la troisième vitesse, non?
>Je sais pas ; t'es pas à l'aise avec toi-même ? C'est à toi de répondre à cette question, pas à d'autres.

Et bienvenue parmis nous :cake: :cake:
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Maëlle » 14 janv. 2014, 20:25

Coucou incognito et bienvenue :)

pour sortir de ta bulle moi je te conseille le site onvasortir.com. c'est avant tout un site pour des sorties amicales en tous genres, il y en a vraiment pour tous les gouts et styles et si tu ne trouves pas, tu peux toujours les créer ! ce n'est pas sensé être un site de rencontre amoureuse et il ne faut pas aborder les gens dans ce but. mais comme les plus actifs sont les plus libres , se sont aussi en général les célibataires. et quoi de mieux pour briser la glace que de se rencontrer pour autre chose ;) je n'y ai pas fait de rencontres amoureuses personnellement mais je n'y ai passé que des bons moments et j'ai des connaissances qui y ont trouvé leur moitié.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Zimou » 14 janv. 2014, 21:20

bienvenu ^^
Sven L. a écrit :>La "bonne" personne...un mythe.
Et il n'y a pas d'étape dans une relation mais un continuum : On ne passe pas au niveau supérieur quand on as assez pratiqué telle étape.
+1 ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Incognito
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 14 janv. 2014, 17:41

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ?

Message par Incognito » 15 janv. 2014, 00:15

Merci pour vos remarques et conseils :P
completesavages a écrit : Pour ce qui est des A, la seule question est: "Est-ce que tu as déjà ressenti une attirance sexuelle pour quiconque (une femme dans ton cas) ?"
Après, optionnellement, tu peux te demander si tu as une libido (tu n'as pas précisé dans ton post -ça viens forcément d'un non-lib comme question ça hein :lol: -). C'est pas des plus important mais ça permet de mieux se connaître, et d'expliquer parfois un comportement (ou non-comportement).
Euh... 95% des femmes que je croise dans la rue m'attirent "au sens large" (sur les 20-40 ans tout de même lol), suscitent mon intérêt sans que cela ne se manifeste physiquement par quoi que ce soit :lol: Quand on a une vie affective à 0 on est un peu curieux de tout (probablement mal exprimé là), du quotidien de la vie à 2, tout ça...

Du désir pour la gent féminine je dirais qu'il y en a, reste à dépasser ses blocages/timidités/appréhensions/pudeurs/(peurs?) personnelles. Pour la question de la LIBIDO ("en avoir ou pas"), ça m'échappe un peu cette question? Je pense avoir des besoins dont l'historique de mon navigateur pourrait témoigner, mais in real life/dans mon quotidien contrairement à beaucoup mon "imagination est limitée" je dirais? "Quand je vois des femmes, je vois des femmes" je n'ai pas de "Tutute à la place du cerveau" (un peu violent comme image).

Je suis probablement plus à classer dans les "abstinents par principes" (respect, valeurs, bal bla bla) ou dans un déni que dans les A. Peut être la peur que rien ne soit plus pareil avec la personne après un passage à l'acte (dans la façon de voir l'autre) ou qq part un refus de grandir et d'avoir à prendre des responsabilités. LOL

Ou je suis un TIMIDE qu'il faut réussir à faire sortir de sa coquille. Dans le sexe, je dirais qu'entre en jeu une notion d'abandon, de lâcher prise, quelque part. Pour les gens perfectionnistes ou qui aiment bien tout prévoir, je pense que c'est tout un apprentissage par lequel il faut passer... Dans une relation à deux, la CONFIANCE EN L'AUTRE me semble être le terreau indispensable à cet apprentissage (quel théoricien pour un non-pratiquant béotien lol)

Allez ouste: faut se botter l'arrière train et se trouver des activités à faire en groupe pour aller de l'avant!
Je note vos propositions de sites, n'hésitez pas à en ajouter :)

"Merci pour votre écoute" :o

Incognito
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 14 janv. 2014, 17:41

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Incognito » 15 janv. 2014, 00:31

Anecdote rigolote: présentation de données et de rapports importants à des clients et commissaires aux comptes autour d'une table.... bref, suis accompagné par une collègue et me suis occupé de tout bien expliciter, justifier pendant 2 heures 1/2 (collègue présente pour "la représentation", pour me backer au cas où auprès des interlocuteurs mais sans connaître les dossiers LOL)

Bref, on sort de la réunion et ma collègue de me dire: "waow, le décolleté pigeonnant de la cliente que tu as de temps en temps au téléphone!, 30tenaire en face de toi et à qui tu as parlé tout du long! quel décolleté!!! tu as du bien te régaler!" ET d'en faire la publicité auprès des collègues après...
Ben, nada, lol j'étais occupé à autre chose, j'avais pô remarqué plus que cela ce point particulier. :cake: :mrgreen:
(et aucun doute quant à mon attirance pour le genre féminin, je le répète)

Bon c'était peut être pas drôle comme anecdote. Je sors :wink:

NewDawn81

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par NewDawn81 » 15 janv. 2014, 18:00

Je me reconnais pas mal dans ta description, à la différence que je suis une femme. :mrgreen:

Je n'ai jamais eu de relations amoureuses et j'ai du mal à comprendre qu'on fasse passer le sexe avant la relation en elle-même… Du coup je me suis enfermée dans ma vie de célibataire, je n'ai jamais eu l'ombre d'une amourette, je n'ai jamais flirté avec un homme, ni "roulé une pelle", comme tu dis, lol. J'accorde beaucoup d'intérêt à la personnalité des gens, et histoire de couronner le tout je suis trèèèèèès à cheval sur des principes qui semblent désuets à beaucoup. Par exemple je ne POURRAIS PAS sortir avec un type qui jure comme un charretier. La politesse, le respect, l'écoute, le partage… Tout ça a énormément d'importance pour moi ! Et malheureusement je me fais l'effet du vilain petit canard… Parce qu'au final, ça se retourne contre moi, et on me traite de snob, de coincée, de rigide… :roll: Et puis je respecte les règles, je suis du genre à aller avouer à mes supérieurs la moindre petite erreur commise, quand bien même elle pourrait passer inaperçue. Ce qui me rajoute l'étiquette de lèche-bottes. Youpi. :mrgreen: Ma vie professionnelle est assez stressante (car dans un milieu "difficile") et est également très loin de mes centres d'intérêt… Moi, je suis une littéraire pure souche, et j'exerce comme…comptable. :mrgreen:

Niveau vie personnelle, je suis proche de mes parents, et fille unique de surcroît… Par contre je ne pense pas avoir de problèmes de confiance en moi (ma mère dirait l'inverse, justement !!) même si j'ai un petit complexe… Petit…comme ma taille, justement. 1,57 mètres et quelques rondeurs tenaces malgré un quotidien rythmé par deux heures de marche à pied !! Mais je suis assez pantouflarde dans mes activités : lecture, écriture, jeux vidéos, séries tv, cuisine… Je ne sors jamais, je n'aime pas les boîtes de nuit ni les ambiances trop bruyantes…

Le hic c'est que plus je vieillis (j'ai 32 ans) et plus je réalise que ce mode de vie risque de devenir un cercle vicieux. Mais je me vois mal renier toutes mes valeurs, toutes mes convictions juste pour plaire aux autres… Du coup je sais que ma seule chance serait de rencontrer quelqu'un qui soit fait sur le même moule que moi. On dit que les contraires s'attirent, mais franchement moi je sais que je ne pourrais pas sortir avec quelqu'un qui soit l'exact opposé de moi !!!

Enfin bref, si tu veux discuter avec moi, n'hésite pas à me contacter par messagerie privée ! (mais attention, je suis bavarde !)

Avatar du membre
whathappen
Ascendant
Messages : 977
Enregistré le : 31 mars 2010, 21:22
Localisation : 37

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par whathappen » 15 janv. 2014, 23:07

Bonjour Incognito
Incognito a écrit :
Je ne sors pas beaucoup du train-train quotidien métro-boulot-dodo FATIGUE et le souci... c'est donc une certaine solitude. Le mot est lâché!

Les vacances, je m'ennuie et je ne sais pas quoi faire, comment occuper mon temps, je reste pas mal inerte LOL. Je fais le plus souvent les choses parceque j'y suis obligé/contraint. Jamais eu de hobbies (loisirs auxquels on s'inscrit pour pratiquer) dans ma jeunesse, juste beaucoup d'intérêt pour le cinéma et la lecture.

Si je pense à ce que j'aimerais faire comme boulot dans la vie (lol): je ne sais pas. Il y a toujours eu des gens pour prendre des décisions à ma place.
Je pense qu'il faut avant tout que tu trouve un centre d'intérêt qui te fait vibrer, qui te donne une raison de vivre et de t'épanouir TOUT SEUL, avant de vouloir trouver une nana absolument. Je suis peut être à côté de la plaque parce que je te parle de mon ressenti (comme tout le monde d'ailleurs) mais le fait de changer d'objectif, de t'occuper la tête avec autre chose que les nanas, le sexe et tout ça, ça va te faire du bien et les nanas ne seront plus ton ULTIME CHANCE d'être heureux. C'est à ce moment là que tu vas les attirer :mrgreen:

Incognito a écrit : Pas facile de faire sauter les verrous que l'on a pris tant de temps à installer.
ça c'est bien vrai...
Incognito a écrit : L'idéal serait probablement de me greffer à un groupe qui organise des soirées sur un thème qui m'intéresse (lecture, cinéma, nouvelles techno, économie, Bourse, finances...).
Tu connais OVS?

A+
Certaines solutions sont tellement compliquées qu'on préfère parfois avoir des problèmes.

Incognito
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 14 janv. 2014, 17:41

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Incognito » 15 janv. 2014, 23:10

Salut,

@ NewDawn81, sympa ton petit message! :P Oui, pourquoi pas discuter ensemble, cela ne nous engage à rien. :cake: :cake:

@Whathappen :"Je pense qu'il faut avant tout que tu trouves un centre d'intérêt qui te fait vibrer, qui te donne une raison de vivre et de t'épanouir TOUT SEUL, avant de vouloir trouver une nana absolument."

Oui, je pense que tu n'as pas tort sur le fond. (Au delà de chercher à faire une rencontre) c'est important je pense de s'épanouir par soi-même que ce soit par un changement de boulot ou plus simplement en s'investissant dans des hobbies/passions personnels. +1 avec toi sur ce point.
APRES je pense qu'il est possible de "se chercher" sur les 2 plans en même temps. Pas toujours bon de se donner des priorités pour finalement remettre certaines choses... aux calendes grecques? Je pense qu'il ME FAUT essayer d'avancer sur les 2 plans en même temps, même pas à pas, petit à petit. :)
Pour OVS, non je ne connais pas, je vais demander à Mr Google lol

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Baelfire » 16 janv. 2014, 16:25

Salut Incognito,

On dirait que tu ressens le besoin de te donner "un bon coup de pieds aux fesses" et que tu es en train de le faire doucement mais surement. A ton rythme et c'est très bien. On est pas tous fais pareil, chacun son parcours. Prend le temps qui t'es nécessaire.

J'ajouterais qu'en plus tu as l'air de savoir ce que tu veux et quels moyens te donner. Ben y a plus qu'à :) Que demande le peuple ?

Quant à savoir si tu es A malgré ton âge (mais est ce que ça compte vraiment ?) je pense que c'est un peu prématuré pour le savoir vraiment.

OVS c'est le site On Va Sortir. Et c'est vrai que c'est pas mal du tout. Bonne continuation In :D
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
whathappen
Ascendant
Messages : 977
Enregistré le : 31 mars 2010, 21:22
Localisation : 37

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par whathappen » 16 janv. 2014, 19:30

oui en effet OVS c'est OnVaSortir et Maelle en a parlé plus haut (j'avais pas tout lu)
Maëlle a écrit :Coucou incognito et bienvenue :)

pour sortir de ta bulle moi je te conseille le site onvasortir.com. c'est avant tout un site pour des sorties amicales en tous genres, il y en a vraiment pour tous les gouts et styles et si tu ne trouves pas, tu peux toujours les créer ! ce n'est pas sensé être un site de rencontre amoureuse et il ne faut pas aborder les gens dans ce but. mais comme les plus actifs sont les plus libres , se sont aussi en général les célibataires. et quoi de mieux pour briser la glace que de se rencontrer pour autre chose ;) je n'y ai pas fait de rencontres amoureuses personnellement mais je n'y ai passé que des bons moments et j'ai des connaissances qui y ont trouvé leur moitié.
Concernant ce point:
Incognito a écrit :APRES je pense qu'il est possible de "se chercher" sur les 2 plans en même temps. Pas toujours bon de se donner des priorités pour finalement remettre certaines choses... aux calendes grecques? Je pense qu'il ME FAUT essayer d'avancer sur les 2 plans en même temps, même pas à pas, petit à petit. :)
tu peux en effet avancer sur les deux plans en même temps. Dans tous les cas, le fait d'avoir un hobby qui t'intéresse permets aussi (en plus de t'épanouir) d'avoir des choses intéressantes à raconter, qui te tiennent à coeur, et c'est important pour faire des rencontres.

a+
Certaines solutions sont tellement compliquées qu'on préfère parfois avoir des problèmes.

Incognito
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 14 janv. 2014, 17:41

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par Incognito » 18 janv. 2014, 17:25

Je ne trouve pas le profil de NewDawn81 pour lui écrire... tant pis :) Après tout, ce n'est pas un site de rencontre ici :mrgreen:

En effet, je pense qu'il est trop tôt pour apprécier quoi que ce soit pour mon cas (A ou pas A...)
L'on m'a appris le respect de la personne et à travers nombre de messages que j'ai pu lire ici, je comprends que beaucoup de femmes ne sont pas (n'ont pas été) pour le mieux respectées dans leurs relations à 2. Nul n'est à l'abri d'une mauvais expérience...
Pour pas mal d'autres ici, vous vous sentez en décalage par rapport à une société hyper-sexualisée ou presque toutes les outrances publicitaires comme de communication sont autorisées... je vous rejoins sur ce point. Quant à la pression sociale qui s'exerce sur les solitaires à se mettre en couple, je peux en témoigner lol :P
One step at a time, chacun doit avancer et progresser selon ses envies! :bise:

Merci à vous pour l'accueil et pour vos conseils. OVS a l'air bien sympathique en effet pour les sorties en groupe :idea:
Bonne continuation à tous :)

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: 35 ans, parisien, vierge... pas forcément A ;-)

Message par RValiasRV » 20 janv. 2014, 23:52

Bienvenue Icognito !
Incognito a écrit :
Bon c'était peut être pas drôle comme anecdote. Je sors :wink:
Pas drôle peut-être, mais intéressante ! Pour aller dans ton sens cela ne fait que 2-3 ans que je sais ce qu'est un décolleté :mrgreen: À force de rabattage, de commentaires etc...et pourtant je ne pense pas y avoir échappé plus tôt !

Côté sorties/activités, j'irais timidement dans le sens que dans tout les cas, il ne faut pas de forcer, ou y aller à ton rythme...Je ne sais pas trop comment exprimer mon idée clairement, mais j'ai toujours su que les boites de nuits, ce n'était pas mon truc, malgré tout j'ai fait en sorte pour que la seule fois où j'y suis allé se passe bien (avec d'autres amis «casaniers», etc...). Même si cela n'a pas changé mon opinion là-dessus cela s'est tout de même bien passé.

Mais à priori avec OVS, aucun problème :woke:
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité