les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
zaya
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 oct. 2013, 13:08

les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par zaya » 25 oct. 2013, 10:01

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce site que je connais pourtant depuis 2 ans , environ.!
Pour faire le plus cours possible, voici mon histoire.
Je suis une femme de 46 ans et je suis à mon 3ème couple.
Au début de la relation, le sexe ne me dérange pas trop et au bout d'un an...( chasser le naturel, il revient au galop). Bien sur, je me suis fait traitée d'anormal, que je devais me faire soigner, que j'avais certainement des amants... et j'en passe.
Bien sur, je me suis posée la question mais pour mes 2 premier couple de savoir si c'était normal mais je ne pouvais plus continuer à faire semblant et je suis partie et mon 3ème couple est occupé à chavirer.
J'ai donc fait des recherches et je suis tombée sur votre site, et la, j'ai compris que je n'était pas la seule dans cette situation.
Mon homme actuel, S, essaye de comprendre mais est en manque. Il y a beaucoup de dialogue entre nous et jamais aucune dispute, depuis 8 ans mais à cause d'un manque de sexe ( donc +ou- 20 min par semaine... Il n'y a pas de norme bien sur) la séparation est proche....
Cela me rend bien triste parce que tout se passe bien entre nous, sauf "ca" et que juste pour 20 min de manque, tout va basculer.
Je ne sais plus ce que je dois faire et en tous cas si la séparation devait se produire, la vie de couple ne serait plus pour moi.
Dois finir ma vie seule ou forcer mon corps à faire ce qu'il ne veut pas?
Je lui ai proposée d'aller voir ailleurs, comme beaucoup de A mais il ne veut pas.
Si vous avez des idées , si vous connaissez des thérapeutes qui connaissent le sujet, dites moi tout.
Je suis belge et j'habite la région d'Arlon.
Merci à vous tous.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Baelfire » 25 oct. 2013, 11:16

Salut,

Peut être que si vous vous trouviez une activité à faire ensemble qui vous passionne ça résoudrait le problème.

Sondez vos goûts, vos attentes et vos envies et voyez ce que vous pouvez faire. Quand on est bien épuisés physiquement et enrichi moralement et émotionnellement le sexe n'est plus aussi important
♪Love is in the A ♫

zaya
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 oct. 2013, 13:08

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par zaya » 25 oct. 2013, 11:21

Bonjour et merci pour votre réponse.

Je pense que nous essayons de trouver des activités à faire ensemble mais ce que j'avais oubliée de dire , c'est qu'il a un problème de parurésie ( c'est à dire une phobie d'uriner en dehors de chez lui).
Peu de gens connaissent ce problème mais ca nous pourris la vie aussi en ce qui concerne les sorties, les vacances etc....
Merci

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Zimou » 25 oct. 2013, 11:51

Ne fait pas ce que ton corp ne veux pas déjà. ça te sera néfaste psychologiquement et surement physiquement aussi.
Par contre, tu parle de "20mn de manque" (ce qui rend le manque très superficiel, peu difficile à vivre), c'est évidement bien plus que ça. Un manque ne se manifeste pas qu'une fois par semaine. Il se calme pendant une semaine mais se manifeste régulièrement jusqu’à ce qu'il soit comblé, pour se recalmer une semaine après être assouvi. Un peu comme la cigarette, quand on est en manque, le manque est présent tout le temps, sauf durant le moment qui sépare 2 clopes.
Bref, ne prend pas à la légère le manque de ton homme, c'est vraiment difficile à vivre (bien plus qu'avoir a refuser ses avances). mais ne te force pas non plus à faire ce dont tu n'a pas envie.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

zaya
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 oct. 2013, 13:08

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par zaya » 25 oct. 2013, 13:06

Oui, je comprend pour le manque et surtout quand le sexe est partout autour de vous.( Surtout pour les hommes)!! Vous ouvrez votre PC le matin, que voyez vous? Des nanas à moitié habillées...
Vous regardez la TV, on vous dit que ce n'est pas normal... Vous achetez un nouvelle voiture , qui est assis sur la voiture? Etc....

De mon coté, je m'étais dit , en découvrant votre site... Mais oui, voila ce que je suis et cela m'a soulagé donc depuis 1 an, plus de sexe....Mais que devient mon Homme, sachant que j'ai l'esprit très ouvert.
Les prostituées, il n'en veut pas car pas de sentiment!
Avoir une maitresse, et si je tombe amoureux d'elle?
Me satisfaire tout seul, ca ne va pas! je souffre

Alors voila, moi de mon coté je me sentais beaucoup mieux mais il y a une distance qui se crée entre nous et du coup, je me sens à nouveau responsable de son mal etre.
C'est sans doute pour cela que je dis que les asexuelles sont presque condamnées à vivre seules.
Il n'y a pas de solution.
C'est bien malheureux car je pense au fond que ce n'est qu'une histoire hormonale , certain ont plus de ceci ou de cela et du coup cela nous rend différent.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Piccolo » 25 oct. 2013, 13:53

zaya a écrit :C'est bien malheureux car je pense au fond que ce n'est qu'une histoire hormonale , certain ont plus de ceci ou de cela et du coup cela nous rend différent.
Non, ce n'est pas hormonal. Dans l'absolu, une insuffisance hormonale peut éventuellement altérer la libido (à ne pas confondre non plus avec le taux d'hormones) mais pas l'attirance sexuelle en elle-même. Et inversement, un fort taux de testostérone (comme dans mon cas, relevé fait lors d'une prise de sang "complète") ne donnera pas envie de se taper tout ce qui bouge.
Cela correspond plus à une manière d'être, il n'y a pas de lien de type "cause à effet".
La sexualité humaine se base davantage sur la neurobiologie et "l'intelligence" (faut le dire vite) que sur la réception des phéromones (qui flirte avec le nul chez l'humain). Rien à voir avec les mammifères dits "inférieurs" dont les systèmes nerveux et reproductif sont extrêmement basiques.

L'attirance sexuelle subsiste énormément chez les femmes enceintes et ménopausées; ainsi que chez les hommes castrés chimiquement pour des motifs de nature pénale. Sans compter que le taux de testostérone décroit avec l'âge chez les hommes, et pourtant une majorité de seniors restent sexuellement actifs.

Pour répondre à ta question, les asexuels ne doivent pas être condamnés à rester seuls si cela est contraire à leur volonté. Par contre c'est effectivement un fardeau d'un point de vue "statistique" si je puis dire.

zaya
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 oct. 2013, 13:08

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par zaya » 25 oct. 2013, 14:29

Effectivement, un fardeau..;

Car après 30 ans d'une sexualité chaotique et plusieurs partenaires vous trouvez enfin , votre " diagnostique" , ( super, je suis asexuelle... et j'en fais quoi maintenant?) c'est pas gagné pour autant... Un partenaire malheureux et un couple qui part en vrille.
Je dois avouer que j'en ai un peu assez d'avoir des problèmes.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Baelfire » 25 oct. 2013, 15:13

C'est pour ça que je crois pas aux relations A-S moi.

Mais on dit qu'à tout probléme il y a une solution. Il suffit de la trouver.

Eh non les A ne sont pas condamnés à être seuls. Je refuse de le croire
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Maëlle » 25 oct. 2013, 15:18

non nous ne sommes pas condamnées à vivre seules puisqu'il y a aussi des A hommes !

sinon tu parles de therapeutes dans ton premier post ? pour votre couple ? pour toi contre l'asexualité ?

si c'est la seconde raison : au sein de la communauté A il est considéré que l'asexualité est une orientation sexuelle qui donc s'accepte mais ne se soigne pas.

De mon côté j'ai décidé d'essayer tout de même parce que c'est lorsqu'on croit que les choses sont impossibles qu'elles le sont vraiment.
J'ai choisi un sexologue ouvert d'esprit tant sur les sexualités differentes que les solutions envisageables c'est à dire autant la reflexion pour trouver les origines dans le vécu que des remèdes dans des médecines parallèles pour renouer avec mon corps. L'important étant d'éviter les freudiens qui te sortiront des trucs totalement délirants. Pour l'instant pas mal de pistes intéressantes mais qui avancent lentement à la fois parce qu'il faut du temps et que c'est un coût financier élevé pour les petits salaires.... Le dit sexologue est près de rouen, si quelqu'un ici est intéressé je donnerais plus de détail en mp.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Jullianna » 25 oct. 2013, 20:14

Chacun fait comme il veut... et tout dépend de notre histoire, de notre tempérament. A chacun ses exigences ... et ses compromis.

Personnellement, cela fait longtemps que j'ai décidé de vivre en harrmonie avec ce que je suis (mais d'autres facteurs m'y aident aussi, je pense).
Doit-on toujours faire tout parce que c'est normal de faire comme ? Ma personnalité, mon histoire, ce que je suis tout simplement, me dit non ! Dois-je me sentir coupable ? non ...
Ce n'est pas le cas pour d'autres ? ok, c'est bien, du moment que ça leur correspond.

Etre seule ? mais j'en connais des femmes seules (depuis tout le temps ou pas ou divorcée) et pas forcément asexuelle. Certaines aimeraient ne plus l'être et d'autres n'y pensent même pas.

Mon ressenti est qu'à partir du moment où on connait l'asexualité, qu'on découvre qu'on n'est pas E.T. (comme le dit Buzzbeni et d'autres), on a au moins des chances de faire des rencontres ou LA rencontre. Après, c'est chacun sa route, comme n'importe qui.
Oui, on est moins nombreux mais quand on voit les difficultés, les séparations, les divorces ailleurs ... franchement, pouvons-nous dire qu'on est condamné à ci ou ça ?
L'essentiel est de se connaître (un peu, beaucoup) et ne pas se perdre en court de route, non ?

Avatar du membre
buzzbeni
Apprenti
Messages : 59
Enregistré le : 01 mai 2013, 11:45
Localisation : Paris et Flers (Orne)

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par buzzbeni » 25 oct. 2013, 22:40

Baelfire a écrit : Eh non les A ne sont pas condamnés à être seuls. Je refuse de le croire
+1
qui ne tente rien n'a rien

Avatar du membre
Ménélas
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 26 sept. 2013, 23:31
Localisation : Île de France

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Ménélas » 25 oct. 2013, 23:09

Baelfire a écrit :C'est pour ça que je crois pas aux relations A-S moi.

Mais on dit qu'à tout probléme il y a une solution. Il suffit de la trouver.

Eh non les A ne sont pas condamnés à être seuls. Je refuse de le croire
Je suis de ton avis mais parfois c'est dur de ne pas succomber à cette pensée.

Bon courage à l'auteur du topic, au fond sur ce forum on se serre tous les coudes ;)

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Uiravaivahui » 26 oct. 2013, 18:47

Les asexuelles ou n'importe qu'elle autre femme se doivent uniquement de vivre comme elles l'entendent.
Il existe des couples asexuels d'autant plus. En parcourant le forum tu pourras le constater.
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

Erica Toda
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 nov. 2013, 03:04
Localisation : sud ouest

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Erica Toda » 23 nov. 2013, 04:21

Bonjour Zaya.
Je suis toute fraîchement arrivée sur ce site pour des raisons assez similaires aux tiennent. Je me suis mise 3 fois en couple, j'ai même eu des enfants (2 surprises sur 3) et j'ai plus de bonheur à donner mon amour à mes enfants que je ne l'ai eu à le donner à mes compagnons. Vois tu ils étaient toujours à me mettre la pression, mon dernier compagnon avec qui j'étais mariée me faisait des reproches, disant que je l'aimais pas, m'a fait croire qu'il allait voir ailleurs pendant mes séances de kiné pour garder l'usage de mes jambes... me faisait culpabiliser et j'ai même sa mère qui est venu me faire la morale sur les besoins d'un homme. En 2011 la pression en plus du non soutien face à ma maladie (il disait que j'avais trouvé un prétexte pour éviter l'acte alors que j'ai une neuro myopatie qui dégénère), j'ai fais une ts en prenant tout mon traitement mensuel en un coup (traitement lourd) et j'ai fini en réa et si pour risque d'arrêt respiratoire.
J'ai du voir un psy qui a compris mon désintérêt mais mon besoin de partager autre chose que le sexe.
Cependant bien que je me sente mieux dans ma peau je crains comme toi la solitude.
Ma maladie m'isole ne pouvant travailler et dans une ville où je ne connais que mon aide ménagère devenue mon amie, même si je ne. Manque pas d'occupations la solitude pese et je ne veux pas finir seule parce que je n'ai pas de besoins sexuels. A presque 39 ans j'ai beaucoup à partager mais personne. Je me sens doublement condamnée de façon injuste. :?:

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: les asexuelles doivent elles vivrent seules?

Message par Leonie » 25 nov. 2013, 11:22

Baelfire a écrit :Eh non les A ne sont pas condamnés à être seuls. Je refuse de le croire
Je soutiens tout à fait Baelfire. D'ailleurs, je suis asexuelle, et je suis mariée, et tout se passe bien. J'ai vécu des difficultés avec mon mari le temps que nous prenions nos marques, mais tant que le couple est basé sur du respect mutuel, chacun est capable de faire des compromis pour que ça marche durablement. Si le premier doit comprendre que forcer quelqu'un est tout sauf de l'amour, le deuxième doit aussi reconnaître que même si lui-même ne ressent pas de frustration, ça peut être le cas pour son partenaire.
Alors non, il n'est pas question de se forcer et de le vivre comme une torture, il suffit de réaliser que si le sexe nous rend indifférent, et bien alors ça ne fait pas grand chose de séduire son partenaire une fois de temps en temps (et non pas de le laisser nous posséder contre notre gré :non: ), et que pour lui c'est indispensable. C'est un acte à accomplir dans un respect mutuel, pour satisfaire l'autre, et non pour se satisfaire soi-même, et ce pour les deux parties.

Par contre, si au lieu de l'indifférence, le sexe nous apporte du dégoût, c'est beaucoup plus difficile... Pour ma part, j'ai réussi à surmonter ça par amour pour lui, et en ayant mes conditions: toujours dans le noir, zéro baisers "mouillés", et toujours le préservatif. Comme ça, lui est satisfait (peut-être pas autant qu'il en rêverait), et moi aussi (ça reste "propre", même si je préférerais rester un corps-objet plutôt que le stimuler...). Mais c'est ça aussi, la vie à deux, l'amour et le partage.

Bref, ne désespérez pas! Si j'ai trouvé mon bonheur, il y en a un quelque part aussi pour vous! L'important est de beaucoup se parler, se respecter, et savoir être conciliant.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités