faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Uiravaivahui » 01 sept. 2013, 21:22

Nous vivons tous et toutes l'asexualité de manière différente. De ce fait je ne pense pas qu'il faille ajouter la catégorie "indifférence". On dirait plutôt la case "Vote blanc" des sondages.
newAje a écrit :ça ça me parle car j'ai l'impression que beaucoup de A sont dégoutés par le sexe et y voient plein de choses dégoutantes comme la soumission, le SM, une perte de l'honneur, etc.
Je suis sûre qu'il y a aussi beaucoup de A qui voit la sexualité comme une expression merveilleuse de l'amour et/ou un véritable moment de plaisir. Ils sont autant asexuels que ceux qui en sont dégoûtés, d'ailleurs s'ils ont juste une vision dégradante de la sexualité alors ce sont des antisexuels, non ?
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Rising Sun » 01 sept. 2013, 21:51

Je pense qu'on peut à la fois aimer le sexe et y être indifférent. Par exemple, je suis capable d'aimer et de trouver ça bien, mais d'un autre côté, je suis indifférente à l'idée que ça m'arrive à l'avenir ou non... C'est un peu comme aimer les montagnes russes, on peut adorer les montagnes russes mais ne pas ressentir l'envie d'y aller plus tard.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Piccolo » 01 sept. 2013, 22:43

Asexuel: pas d'orientation sexuelle ou pas d'attirance sexuelle envers les autres. Et ça s'arrête là, indépendamment de nos sentiments envers la sexualité de manière générale.

Après ça ne reste qu'une étiquette, comme toutes les autres orientations sexuelles d'ailleurs.

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Uiravaivahui » 02 sept. 2013, 00:47

newAje a écrit :désolée, mais "attraction sexuelle" pour moi cela ne me parle pas. Si on remplace ces mots par "envie d'avoir une relation sexuelle" (plus concret donc plus parlant) donc les A ne veulent pas avoir de relation sexuelle... c'est pas pareil qu'être indifférent à cela, n'est-ce-pas? "ne pas avoir envie" et "être indifférent", 2 choses différentes non?
Il y a des A qui se masturbent, c'est une pratique sexuelle, mais ils n'ont pas envie d'avoir une relation sexuelle avec quelqu'un. L'asexualité c'est l’absence d'attirance pour autrui et non pour la sexualité générale.
newAje a écrit :idem : pour moi "aimer" et "être indifférent" c'est incompatible... J'aime le chocolat, j'en mange régulièrement, et je ne suis pas indifférente au chocolat (ça me fait de l'effet vu que cela me procure du plaisir)
"Le contraire de l'amour ce n'est pas la haine mais l'indifférence" dit-on. Tu peux très bien trouver que l'huile de foie de morue a un goût désagréable mais si en la voyant ou en l'évoquant elle t'inspire un sentiment : dégoût, répulsion, répugnance... Alors l'huile de foie de morue ne te laisse pas indifférente ^^
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Maëlle » 02 sept. 2013, 10:31

newAje a écrit :
ou (pour les A) "ne pas vouloir/pouvoir en aucune façon avoir de relation sexuelle"... Donc, il faudrait (encore) une autre catégorie???
euhhhh... depuis quand ? :?: la définition a toujours été pour les A : de ne pas avoir d'attirance, de désir ou de besoin sexuel. Après pouvoir le faire ou pas, en avoir un vrai rejet ou pas.. c'est autre chose.

je vois pas pourquoi "s'en foutre" aurait plus droit à une sous étiquette que "pratiquer", "refuser" etc puisque ça ne change rien au désir/besoin :lol:
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par RValiasRV » 02 sept. 2013, 12:00

Uiravaivahui a écrit :
newAje a écrit :désolée, mais "attraction sexuelle" pour moi cela ne me parle pas. Si on remplace ces mots par "envie d'avoir une relation sexuelle" (plus concret donc plus parlant) donc les A ne veulent pas avoir de relation sexuelle... c'est pas pareil qu'être indifférent à cela, n'est-ce-pas? "ne pas avoir envie" et "être indifférent", 2 choses différentes non?
Il y a des A qui se masturbent, c'est une pratique sexuelle, mais ils n'ont pas envie d'avoir une relation sexuelle avec quelqu'un. L'asexualité c'est l’absence d'attirance pour autrui et non pour la sexualité générale.
newAje a écrit :idem : pour moi "aimer" et "être indifférent" c'est incompatible... J'aime le chocolat, j'en mange régulièrement, et je ne suis pas indifférente au chocolat (ça me fait de l'effet vu que cela me procure du plaisir)
"Le contraire de l'amour ce n'est pas la haine mais l'indifférence" dit-on. Tu peux très bien trouver que l'huile de foie de morue a un goût désagréable mais si en la voyant ou en l'évoquant elle t'inspire un sentiment : dégoût, répulsion, répugnance... Alors l'huile de foie de morue ne te laisse pas indifférente ^^
Tu viens d'ouvrir le sujet aux analogies alimentaires ! Si cela prend, je sors le pop corn pour profiter de la discussion :mrgreen:
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Zimou » 02 sept. 2013, 12:42

newAje a écrit :désolée, mais "attraction sexuelle" pour moi cela ne me parle pas.
En faite, je pense que ça ne va pas parler à grand monde ici. difficile d'expliquer et de comprendre quelque chose que nous ne ressentons pas. Donc que ça ne te parle pas est normal. et c'est justement parce que ça te parle pas que ça montre que tu es asexuelle (si tu savais ce que c’était, c'est que tu en ressentirais). Je me suis aussi parfois demander pourquoi ça ne me parlais pas. la réponse est pourtant évidente ^^
newAje a écrit :Si on remplace ces mots par "envie d'avoir une relation sexuelle" (plus concret donc plus parlant) donc les A ne veulent pas avoir de relation sexuelle... c'est pas pareil qu'être indifférent à cela, n'est-ce-pas? "ne pas avoir envie" et "être indifférent", 2 choses différentes non?
Je suis totalement d'accord. ne pas avoir envie et être indifférent sont 2 chose bien distincte. et d’ailleurs, l'asexualité n'est la présence de rien et l'absence de rien d'autre que l'attirance sexuel pour les autre. Ce n'est donc ni la présence d'un dégout ou de gout, ni la présence de traumatisme ou de flagornerie, ni la présence de quoi que ce soit. ce n'est pas non plus l'absence de tout ça.
Tu remplace "attirance sexuel" par "avoir envie de relation sexuel". Jusque là, ça me parait remplaçable. mais après, tu parle de "ne pas vouloir de relation sexuel". Vouloir et avoir envie sont 2 choses différente. ne pas vouloir c'est quelque chose de plutôt négatif car c'est un refus, alors que ne pas avoir envie n'est pas un refus. Il y a plein de chose dans la vie dont on a pas envie mais qu'on ne refuse pas, qu'on fait quand même (travailler par exemple, surtout certain jours), alors qu'il y a moins de choses qu'on ne veut pas et donc qu'on ne fait pas (sortir/voyager par exemple, pour quelqu'un qui serait casanier). Il y en a qui ont juste pas envie de quelque chose mais qui sont pas dans le refus non plus si c'est nécessaire, et il y en a qui ne veulent pas et qui ne font pas (le travail par exemple s'applique aux 2 cas, certain refuse de travailler quitte à avoir un niveau de vie peu élevé, d'autre en ont besoin pour avoir un certain niveau de vie qu'ils estiment avoir besoin, donc n'ont pas forcément envie mais le font tout de même).
newAje a écrit :idem : pour moi "aimer" et "être indifférent" c'est incompatible... J'aime le chocolat, j'en mange régulièrement, et je ne suis pas indifférente au chocolat (ça me fait de l'effet vu que cela me procure du plaisir)
Je rejoins rising sun sur ce point, il y a des choses que j'aime, mais qui ne m'attire pas (mais me dégoute pas, vu que j'aime), la plupart des choses que j'aime m'attire, mais pas forcément. par exemple, les épinards. Quand c'est bien préparé, le gout me déplait pas. J'aime surtout car ça m'évoque certain souvenir d'en manger. mais je pourrais largement m'en passer et ne jamais en manger. mais si un jour on m'en propose, ça me dérangera pas d'en manger. Je vois un peu le sexe de la même façon. le sexe en lui même ne m'attire pas. mais il apporte plein de chose agréable autour, que j'aime (la tendresse, les câlins, les bisous, la force des sentiments et du partage à ce moment, l'intensité, l'intimité...). donc je m'en passe sans aucun soucis. mais si un jour on m'en propose, pour la tendresse, les câlins, les bisous, l'intensité, l'intimité et tout ce que ça apporte, je dirai pas non. tant que j'ai ce qu'il y a autour, je refuserai pas. Si on me croise dans la rue en me demandant "ça te dit une partie de jambe en l'air avec une inconnu", c'est le refus catégorique. le sexe sans rien autour me déplaira. dans ce sens, le sexe pour moi sera un refus, je n'en veux pas.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Minerve
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 06 août 2013, 23:36

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par Minerve » 02 sept. 2013, 12:59

newAje a écrit : j'ai l'impression que beaucoup de A sont dégoutés par le sexe et y voient plein de choses dégoutantes comme la soumission, le SM, une perte de l'honneur, etc. pour moi cela ne représente rien de particulier à part un peu de gymnastique, j'y suis indifférente, je peux le faire ou pas, je m'en fiche
"sex has never been important to me. I could take it or leave it - preferably leave it."
Même des S peuvent se sentir indifférent au sexe, voire en être dégoûté, trouver ça bizarre, trouver ça chiant etc.. Sinon, je ne serai pas ici :lol:
Je pense que l'attirance physique pour quelqu'un, avoir des envies et aimer le sexe ou non, sont trois choses totalement différentes.

Aussi, etre indifférent au sexe ou ne pas aimer ça, ne veut pas dire etre antisexuel.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: faut-il (encore) une autre catégorie? l'indifférence...

Message par CLP » 02 sept. 2013, 15:47

Je crois que c'est deux axes différents.

Il y a un axe avec "attirance sexuelle" ou "pas attirance sexuelle". (C'est sur cette base qu'on définit l'asexualité le plus souvent).

Et il y a un autre axe avec d'un côté "indifférent au sexe" (que je ressente de l'attirance sexuelle ou non, ça me laisse indifférent) et de l'autre côté "dégoutée par le sexe" (que je ressente de l'attirance ou non, je trouve le sexe dégoûtant).

Cfle wiki AVEN : http://www.asexuality.org/fr/wiki/index ... C3%A9rence et puis http://www.asexuality.org/fr/wiki/index ... %A9pulsion

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité