Finalement l'asexualité me rend triste ...

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Maëlle » 20 oct. 2013, 12:52

Syrina a écrit : Quand on demande aux gens de citer les attentes qu'ils ont de leur partenaire, on entend souvent des formules toutes faites du style "beauté intérieure" "intelligence", ... A vingt ans ça passe, mais au bout d'un moment chacun doit savoir ce qu'il veux réellement. Et si c'est le Q, ben c'est le Q et il faut le dire clairement.
ahah. oui c'est la question qui vient rapidement en début d'une relation et une question piège et pas dans le sens où on le croit sur le moment quand on répond avec la boule au ventre : c'est à dire que si les réponses correspondent pas, c'est mal barré. En fait avec l’expérience on comprend que c'est très relatif et que c'est pas parce que c'est bon que c'est bien barré. C'est toujours une grande frustration la première fois de découvrir qu'on a tout ce que l'autre disait recherchait mais qu'il abandonne quand même pour une raison ou une autre qui n'avait jamais été évoquée :(

Après pour le Q ça sera évoqué mais si le S a déjà eut des partenaires avec "problèmes" ou que lui même pose problème par une sexualité vraiment débordante par exemple.
en fait, ce qu'on cherche avec l'experience c'est souvent le contraire de ce qui a été mal vécu dans une relation précédente. (par exemple moi je mets la capacité à parler comme primordial ayant été marié avec un homme agoraphobe, phobique du conflit possible et donc refusant tout dialogue de type personnel selon la croyance du si on ne parle pas du probleme , il n'existe pas... technique dite aussi "du mur" ) Bref si le sexe n'a jamais été cause de rupture, il va de soit dans toute relation et n'est pas mis en liste.
Comment arrêter de penser qu'il MANQUE quelque chose dans ma vie ?
Pour moi il y a deux types de manque.

Le manque que l'on ressent en se comparant aux autres et en se disant quelque part : c'est pas juste d'être different, ou pourquoi eux ont le droit et pas moi. Je dirais dans ce cas il faut travailler le regard que l'on porte sur les choses.

Le manque en soi. Qui porte donc sur un manque par rapport à ce dont on besoin pour être vraiment soit même. Dans ce cas il faut travailler pour obtenir ce qui manque.

Toi seul peut déterminer de quel manque il s'agit
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Manou
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 19 oct. 2013, 12:33

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Manou » 20 oct. 2013, 13:58

En fait, c'est un manque de compréhension, j'aimerais comprendre l'attrait des autres pour la sexualité ! je suis de nature curieuse, donc c'est assez dur, je vois que c'est partout, que ça sert à vendre des voitures, à vendre des albums, à vendre n'importe quoi !
J'adore la nourriture, j'adore le goût des aliments, et même contre un chalet luxueux au Canada en face d'un lac je ne troquerais pas mes papilles gustatives. Si la sexualité c'est pareil, c'est difficile pour moi d'accepter que c'est un plaisir auquel je n'accéderai surement jamais alors que je suis constituée comme les autres. Quand j'entends mes amis me dire que s'ils n'avaient plus de penis (ils veulent dire plus de sexualité) ils ne voudraient plus vivre, je suis a la fois contente de ne pas penser la même chose, mais je réalise que ça a une place énorme dans leur vie, et DONC, je trouve ça dur d'être privée de ça. C'est un peu comme si ils savaient voler et moi pas ! Mais à vrai dire je suis aussi un peu contente d'être libérée des pulsions sexuelles qui, non assouvies peuvent (a priori) se réveler être infernales! :lol:

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Linoa » 20 oct. 2013, 17:15

Les mecs sont beaucoup dans la surenchère et l'exagération .. beaucoup n'ont plus de rapports depuis des années et ne s'en porte pas si mal, ils ne sont pas dépressifs ou suicidaires pour autant... Mon père par exemple pourtant gros macho et méga beauf , l'autre jour je lui ai dit : c'est ceux qui en parle le + qui en font le moins! ben il a fermé sa bouche et m'a répondu oui c'est vrai :/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités