Finalement l'asexualité me rend triste ...

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
KitanaO
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 08 déc. 2012, 02:29

Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par KitanaO » 18 août 2013, 19:37

Bonjour, bonsoir, c'est comme vous voulez :lol: .


Après avoir découvert l'existence de l'asexualité je pensais être mieux dans ma peau de ne plus me sentir seule dans cette situation, & c'est ce qui fut jusqu'à maintenant, peut être bien par ce que pendant tout ce temps je n'avais pas a me soucier de la sexualité, étant seule la question ne se posait pas .
Mais a présent une histoire pourrait bien être sur le point de débuté, je ne m'en inquiétais pas jusqu'à ce qu'il parle a une amie de la peur qu'il a & qui fait qu'il ne c'est toujours pas lancer mais qu'il le ferait bientôt (Peur que si ça ne marche pas il perde non seulement l'amour, mais aussi l'amitié qu'il y a actuellement) . & cela ma rappelait que de mon côté il y avait un autre problème, ce problème ... Ca fait quelques jours que je me questionne, ça me bloque carrément, & je sens que si il aborde le fait de se mettre ensemble je pourrais "partir en courant", simplement par ce que je ne veux pas avoir affaire au sexe, & que pourtant il s'imposera tôt ou tard ... & depuis mon ex je n'ai plus envie de me forcer a sa, je pourrais très bien faire tout les compromis du monde pour faire marcher une relation, mais en ce qui concerne le sexe, c'est définitivement impossible ...
Je me sens affreusement triste, je me sens de nouveau pas normal, & le pire c'est que je peux en parler a personne a par ici, toutes les personnes avec qui j'ai exprimé le fait que je suis asexuelle (A part un asexuel) on eu une réaction identique ; que cela n'existe pas, qu'il faut que je pratique pour aimer, que je suis pas tomber sur la bonne personne, que c'est juste une nouvelle mode, que je suis bizarre ... & cela ma couper l'envie d'en reparler .
Désolé, j'avais juste besoin de m'exprimé ...
Le courage n'est pas le chêne imposant qui voit que des tempêtes vont & viennent ; c'est la fleur fragile qui s'ouvre dans la neige .

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Enethir » 18 août 2013, 21:39

Bonjour/Bonsoir KitanaO,

Il en a parlé à une de tes amies, de peur de mettre votre amitié en jeu en se lançant à l'eau ? Owww ! Il doit vraiment tenir à toi. :) Tu as raison, il ne devrait plus tarder à faire un pas vers toi. Il a envie d'entrer dans ton univers, de partager avec toi d'avantage que ce que vous partagez actuellement. Certes, cela passe également par une attirance physique s'il est S, mais tu sais que ça ne se limite pas à ça.

Allez, ça a été tant de fois conseillé ici, parle-lui :)

Quand tu dis :
KitanaO a écrit : & que pourtant il s'imposera tôt ou tard ...
Tu parles du sujet, de cette discussion à propos de sexualité, non ?
KitanaO a écrit :& depuis mon ex je n'ai plus envie de me forcer a sa
Pas de nécessité à te forcer en effet. Reste bien sûre de ça.

---

Pas contre, en ce qui concerne ce ressenti d'incompréhension autour de toi ... Malheureusement, je ne sais pas comment te conseiller. J'ai eu affaire à plusieurs cas de figure : ceux qui ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre, ceux qui tentent de comprendre, mais qui ont du mal à sortir de leur standards par exemple.

Il y a quatre mois, je faisais partie du dernier groupe. Tu vois, ça ne tiens pas à grand chose.

En tout cas, bon courage et n'hésite pas à revenir :)
Perdu

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Zimou » 19 août 2013, 11:29

Le seul conseil que je peux te donner, c'est de bien mettre les choses aux claire avec cet homme avant de construire une relation avec lui. dit lui clairement qu'avec toi, le sexe sera totalement absent, sans lui laisser l'espoir que ça pourrai changer (comme ça il se mettra pas en couple en pensant pouvoir te changer). Si ça change un jour, tant mieux pour lui (et toi si ça te satisfait aussi biensur), et si ça change pas, ça fera de mal à personne. donc met les choses au clair, lui laisse pas croire que ta situation est susceptible de changer, au contraire, au moins si il est frustré, tu pourra dire qu'il était au courant des le début.
Mais pour être franc, une relation A/S avec un A qui ne peux avoir aucune relation physique (incluant les organes génitaux) à autant de chance de marcher qu'une relation A/S ou le A doit constamment accepter (et ne jamais refuser) les avances du S. à un moment ou à un autre, le A ou le S finira par craquer.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Syrina » 19 août 2013, 18:42

Tout à fait d'accord avec ce qu'ont dit Enethir, Zimon et Jérôme!
& que pourtant il s'imposera tôt ou tard
C'est pas le sexe qui s'imposera, c'est juste la question concernant la séxualité. C'est différent. Dis lui clairement ce que tu veux et ne veux pas faire. Comme dit Zimou, il faut que tu lui explique très clairement ton positionnement par rapport à la séxualité, sans laisser de faux espoirs. Tu n'as pas à te forcer à quoi que ce soit!
De toute daçon, il n'y a pas que le sexe, il y a aussi les caresses, les baisers et toutes les petites attentions qu'on porte à l'autre au quotidien.

Même si les relations A/S sont difficiles au long terme, ça ne veux pas dire que rien ne marchera.
S'il a parlé à ta copine pour savoir si il a une chance auprès de toi, c'est qu'il tient à toi.
Profite de l'instant présent. Surtout ne pars pas en courant (comme tu as écris). Peut-être est-ce l'homme de ta vie? Peut-être est-il lui même A? :mrgreen:

Je croise les doigts pour toi, enfin vous :D

Avatar du membre
ethan
Affilié
Messages : 276
Enregistré le : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par ethan » 19 août 2013, 23:32

Le pire serait qu'il te dise "non finalement ça va pas le faire" ? Bah c'est le même résultat que fuir le mec sans lui parler. Sauf que là, tu as une chance et tu ne peux pas présumer de sa réponse. En plus le mec est à fond sur toi si je comprends bien... franchement il sera enclin à t'écouter attentivement et à te comprendre.
Sur la durée chaque histoire est unique et c'est l'occasion de laisser tes peurs à ces mauvaises aventures passées et de donner le bénéfice du doute à celle-ci. Ne te dis pas que ce sera un échec, part sur une lancée positive !

Et si ça le fait pas ? Et bien tu auras eu le cran et l'intelligence de faire face à cette situation, même inconfortable.

Avatar du membre
Minerve
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 06 août 2013, 23:36

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Minerve » 20 août 2013, 19:18

KitanaO a écrit : Je me sens affreusement triste, je me sens de nouveau pas normal, & le pire c'est que je peux en parler a personne a par ici, toutes les personnes avec qui j'ai exprimé le fait que je suis asexuelle (A part un asexuel) on eu une réaction identique ; que cela n'existe pas, qu'il faut que je pratique pour aimer, que je suis pas tomber sur la bonne personne, que c'est juste une nouvelle mode, que je suis bizarre ... & cela ma couper l'envie d'en reparler .
Si ça peut te rassurer, c'est exactement ce qui est dit aux CF: "comment c'est possible", "t'as un problème", "ce n'est pas le bon", "c'est une nouvelle mode", etc.

Comme dit ici, mets les choses au clair en disant que tu ne changeras pas forcément, et puis wait and see. Mais ne te force pas à pratiquer si tu n'en ressens pas l'envie.

Avatar du membre
KitanaO
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 08 déc. 2012, 02:29

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par KitanaO » 03 sept. 2013, 20:03

Je reviens au nouvelle, alors nous sommes ensemble depuis hier :D
J'ai étais très clair qu'il n'aurait jamais rien sur ce plan là & qu'il ne faut pas qu'il espère un changement, & ça ne lui pose pas de problème, depuis le temps qu'il me connait il est au courant que je suis comme ça & ce que ça décision implique ma t-il dit :roll: , mais ça je pense que c'est par ce qu'il est amoureux & qu'il se rend pas compte dans quoi il se lance :lol: .
Le courage n'est pas le chêne imposant qui voit que des tempêtes vont & viennent ; c'est la fleur fragile qui s'ouvre dans la neige .

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Patofeio » 03 sept. 2013, 21:21

Tu verras bien avec le futur, mais en tout cas, nous ne pouvons que te féliciter et te souhaiter beaucoup de bonheur ;)

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Syrina » 07 sept. 2013, 13:40

Jérôme a écrit :
KitanaO a écrit :il se rend pas compte dans quoi il se lance :lol: .
Oui, et toi tu connais le risque, sachant que tu dis que pour toi le sexe c'est définitivement impossible... Il est S et, tôt ou tard, cela posera problème. Mais tu sais dans quoi tu t'engages, et tout a été dit auparavant ici. Je pense que c'est une grosse erreur mais c'est ton choix. Bon courage.
Je pense que ta façon de penser est assez négative quand même.... Dans certaines relations il y a effectivement des sources de conflit potentielles plus importantes que dans d'autres. C'est le cas des couples mixtes A/S, mais c'est également le cas des relations à distance, des couples mixtes au niveau culturel, ... C'est pas une raison pour être fermé dès le départ.
KitanaO a été très claire dès le départ. Je trouve que c'est très bien. Si lui s'engage, c'est donc en connaissance de cause. Peut-être fait-il partie de ceux qui ne sont pas obnubilés par le Q...
Moi, je croise les doigts pour toi pour que ça marche!

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Syrina » 07 sept. 2013, 14:50

Jérôme a écrit :Ma façon de pensée n'est pas négative, elle est juste cohérente sur ce qui se passe dans la majorité des couples A/S. Le nier, c'est manquer d'honnêteté et d'objectivité. Et ce qui m'inquiète avec KitanaO, c'est que lui, comme elle le dit, ne sait pas dans quoi il se lance. Ses sentiments envers elle, lui font tout accepter pour le moment. Mais, s'il s'avère que c'est un S, la frustration reprendra le dessus par la suite, il sera en "manque". C'est comme ça. Je préfère être sincère et dire ce que je pense. Mais je lui souhaite le meilleur, bien évidemment.
Ce qui est cohérent, c'est de communiquer clairement avec son/sa partenaire et de garder à l'esprit le sujet de l'asexualité et accepter que ça pourrait être source de conflit. Ce qui n'est pas cohérent, en revanche, c'est se fermer d'office à toute relation en partant par avance du principe que ça ne fonctionnera pas... Beaucoup de couples débute avec des "handicapes" et arrivent à résoudre leurs problèmes.
Une personne A a autant de qualités que n'importe quelle autre. C'est la raison pour laquelle kitanaO au raison d'essayer.
Lui sait parfaitement dans quoi il se lance étant donné que KitanaO le lui a expliqué clairement. KitanaO, ton copain a un cerveau, non???
L'avenir dira s'il a été sincère quand il disait que ça ne lui posera pas de pb... Peut-être que oui, peut-être que non...
En tout cas, c'est pas une raison de se fermer à toute relation A/S même si les stats ne sont pas en notre faveur....

lelilaan
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 07 sept. 2013, 11:12
Localisation : près de Paris

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par lelilaan » 07 sept. 2013, 15:00

J'espère simplement pour elle qu'il n'ira pas rechercher ailleurs ce qu'il ne peut pas obtenir avec elle. Mais c'est mieux de ne pas faire de concession et de l'avoir mis tout de suite au courent qu'il sache à quoi s'en tenir. Il faut espérer maintenant que cette relation fonctionne au mieux.

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Syrina » 07 sept. 2013, 17:56

Bon, je m'excuse d'avance si je m‘éloigne du sujet de départ...
Je te rejoins sur un point Jérôme, c’est que statistiquement les couples S/A ont du mal à fonctionner sur la durée… Mais à quoi est-ce dû ?
Jérôme a écrit :Heu oui, quel est le rapport avec la discussion ? Ce n'est pas le problème ici. Malgré les sentiments, cela n'empêchera pas un S d'être frustré sexuellement. Tu ne peux pas l'empêcher et ça créera des tensions.
Ça c'est un truc qu'on lit souvent... ceux qui sont frustrés sexuellement... Je l'avais déjà expliqué dans un autre topic, la sexualité est un tout constitué d'une multitude de gestes, d'attentions, de comportements, ... Il n'est donc nullement question ici de demander à qui que ce soit de renoncer à sa sexualité, mais simplement de s'adapter sur certains points. Et adaptation ne veux pas dire frustration. La frustration est un positionnement psychologique d'une personne qui a du mal à "doser" ses sentiments. C'est à chacun de faire un travail sur soi pour transformer une frustration en simple adaptation. Quand il y a des sentiments et que la personne a beaucoup de qualités humaines, je trouve que c'est donc un peu gonflé de toujours ressortir cette histoire de frustration...
Jérôme a écrit :Ben si justement c'est une raison car, enfin en tout cas pour moi, ce genre de relation n'est pas compatible sur la durée. Certains A voudraient que les S s'adaptent. Faisons l'inverse, je te demande de t'adapter à un S : tu tiendras combien de temps ... ?
J'ai cru comprendre au fil des topics que tu faisais partie des A romantiques. Puisque tu as fait le choix de ne plus jamais te remettre avec une S, comment penses-tu gérer le manque affectif, donc la frustration qui en découle? Si manque affectif il y a, bien sûr... S'il n'y a pas de manque affectif, comment as-tu fais pour transformer cette frustration en simple adaptation? Avec 1% d'A, combien de temps penses-tu mettre à trouver une nana A qui en plus est compatible avec tout le reste (caractère, hobbies, ...)?
J'ai eu moi aussi certains moments où j'étais frustrée de ne pas avoir de partenaire. Mais j'ai réussi à dépasser cette frustration de départ en faisant un travail sur moi.
Un S peut donc également faire un travail sur soi afin de ne pas/plus ressentir de frustration sexuelle.
Dans la vie, on passe notre temps à nous adapter à pleins de choses étant donné que nous sommes des "animaux sociables". On devra s’adapter toute notre vie que ça nous plaise où pas…

Même dans les couples S/S les gens ne semblent pas être contents de leur sexualité. Pour preuve, le taux de relations extraconjugales. Il y a même un vrai boom concernant les sites « extra-conjugaux ». Tous ces gens-là sont-ils réellement frustrés sexuellement ? Franchement, je ne le crois pas…

Pour en revenir à nos moutons, càd la couple de KitanaO, je pense donc qu’elle a raison de tenter le coup. Après, si ça casse…. ben ça cessera….

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Syrina » 07 sept. 2013, 19:25

Ce qui est gonflé, c'est Vahiné
:mrgreen:
Jérôme a écrit :
Syrina a écrit :Quand il y a des sentiments et que la personne a beaucoup de qualités humaines, je trouve que c'est donc un peu gonflé de toujours ressortir cette histoire de frustration...
Tu peux dire tout ce que tu veux, cette frustration est une histoire bien réelle. J'ai bien compris où tu voulais en venir avec les qualités mais, pour un S, tu ne peux pas séparer sentiments et sexualité. Ca va de paire obligatoirement.
Je sais bien que cette frustration est réelle, en revanche elle n'est pas... zut, j'arrive pas à trouver le bon mot.... irréversible.
Jérôme a écrit :mais au moins, je serais sur d'une chose. C'est que sur un point, il n'y aura aucun soucis
Sur ce plan là, non, tout ira bien, mais quid des autres plans?
Jérôme a écrit :En fait, tu es persuadée qu'un S peut finalement changer
Non, pas du tout. On ne demande à personne de changer. Juste de ne pas se focaliser sur certaines pratiques. Je pense que c'est différent quand même... Beaucoup de A romantiques sont très calins, sensuels et affectueux. La sexualité est donc présente dans ce genre de couples.
Ceux qui sont très porté sur le sexe en ont tout à fait le droit. C'est légitime. Mais dans ce cas, il faut être clair dès le départ.
Quand on demande aux gens de citer les attentes qu'ils ont de leur partenaire, on entend souvent des formules toutes faites du style "beauté intérieure" "intelligence", ... A vingt ans ça passe, mais au bout d'un moment chacun doit savoir ce qu'il veux réellement. Et si c'est le Q, ben c'est le Q et il faut le dire clairement.

Mais bon, peut-être suis-je un peu trop naïve quant-aux capacités humaines...

Tient, on n'a qu'à se mettre en couple tous les deux, comme ça la question sera réglée :P

Manou
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 19 oct. 2013, 12:33

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Manou » 19 oct. 2013, 14:46

Je suis dans le même cas de figure. Même si je suis ravie de ne pas être seule dans ce cas, j'aimerais encore être S... Et puis je trouve qu'il est plus difficile de faire son coming out quand on est A que quand on est Homo, parce que je l'absence de désir sexuel n'a a voir qu'avec ma vie INTIME, et il y a bien peu de chances pour que cet aspect de ma personne ne soit un jour dévoilé aux yeux de tous ! Alors que faire son coming out lorsqu'on est homo revêt une bien plus grande importance : c'est dire à ses amis, à sa famille qu'ils seront amenés à nous voir avec un compagnon du meme sexe que nous ! Pourtant le vide que je ressens du à mon asexualité n'en est pas moins important, c'est même d'autant plus dur, parce que j'ai l'impression qu'on me prive de quelque chose ! En en discutant avec mon petit ami S ainsi qu'avec tous mes amis, en regardant des séries, des films, en lisant des livres, en étant juste confrontée à la vie, j'ai compris l'importance capitale du sexe dans le monde, et je dirais que la sexualité a une importance variable mais toujours conséquente dans la vie de (il faut le dire) tout le monde à PART nous. Comment arrêter de penser qu'il MANQUE quelque chose dans ma vie ?

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Finalement l'asexualité me rend triste ...

Message par Jullianna » 19 oct. 2013, 23:41

Ton témoignage m'interpelle. Longtemps, j'ai eu l'impression d'être derrière une vitre et regarder les autres vivrent leur vie à deux, amoureuses, se marier, avancer... et moi j'étais derrière mon rideau transparent. Je précise que dans les autres domaines (professionnels, amicaux etc...), je n'étais pas derrière une vitre.
Oui, tu as raison, la sexualité a une importance considérable dans le monde et cela a toujours été. Mais quand on dit sexualité, c'est global et l'asexualité en fait partie. Chacun a le droit de la vivre comme il est, mais tout est fait pour stigmatiser celui qui la ressent différement d'une soi-disante normalité.
Je te souhaite de trouver un peu de "paix" en venant ici. Quand tu dis je dirais que la sexualité a une importance variable mais toujours conséquente dans la vie de (il faut le dire) tout le monde à PART nous., je ne suis pas tout à fait d'accord. Elle a de l'importance aussi pour nous, mais c'est notre non attirance, notre non envie qui est importante.
Et un dernier détail, je ne suis plus derrière ma vitre, je l'ai cassée ! Je ne regarde plus les autres avancer, j'avance avec eux, mais différente (ou plutôt moi-même) et optimiste quand même malgré une route qui n'en finit pas, comme bien des gens que je cotoie finalement. Ce n'est pas si facile pour tout le monde. :wink:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités