La sacralisation de la pénétration.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Lenka79 »

Jérôme a écrit :
Cubitus a écrit :Bon en même temps vu ton avatar, j'aurais peur que le fouet soit barbelé :wink:
Tu m'étonnes... Rien que l'avatar en lui-même (fusil dans le dos) donne une idée des pensées féministes de certaines (la guerre)...
Il n'y aucun féminisme extrémiste.On est même très très loin d'être dans la défense proportionnelle sinon tu aurais effectivement de quoi trembler.
La guerre c'est le patriarcat qui l'opère et c'est une guerre contre les femmes.Tu veux les chiffres des viols ,des tabassages, des mortes sous les coups,des crimes d'honneur etc?
Tu n'as pas honte de venir parler de guerre pour un avatar qui bouscule un peu ton petit confort psychologique et certains propos féministes que tu juges trop virulents? Tu vois ce qu'il y a en face un peu?
Tu as un minimum conscience de la violence que les femmes se prennent dans la tronche partout dans le monde juste parce qu'elles sont des femmes et qu'à ce titre elles sont sans cesse réifiées,humiliées, considérées comme de moindre valeur, indignes d'être libres?
C'est une réalité dont tu n'as strictement aucune connaissance et aucune conscience parce que tu en est protégé.
Juger un mouvement d’émancipation agressif alors qu'il n'a aucun mort à son actif ,alors que ses membres (les femmes) tombent ,elles, comme des mouches ,c'est indécent.Tu devrais avoir honte.

Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Lenka79 »

Héraclite a écrit :J'ai l'impression que c'est une version ultra féministe de l'asexualité en tant que rejet de la "tyrannie du coït" et d'une sexualité hétérosexuelle jugée dominatrice qui vous motive. Je me trompe ?
Je ne papote pas avec les masculinistes pro-vie. Tricote les analyses qui te font plaisir.

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Cubitus »

Lenka79 a écrit :Moi je le ressentais comme un envahissement.Désagréable physiquement et psychiquement.
Ne serais-ce pas par ce que tu as une vision de l'homme peu positive? Je ne dis pas que ce n'est pas souvent justifié mais si tu vois l'homme face à toi comme une menace pour ton individualité (pas sur d'être très clair mais soit, je me comprends :mrgreen: ) il est également logique que tu perçoive la pénétration comme un envahissement (pour reprendre tes termes). Perso, quand ça m'arrive je n'y voit aucun sentiment de m'imposer, de dominer ou quoi que ce soit... Je ne dis pas que ce genre de sentiment m'est étranger (j'ai aussi des fantasmes) mais dans une relation, et plus encore dans un rapport sexuel, je ne cherche pas à m'imposer ou à poser mon emprunte en quelque sorte. Au contraire, ça serait plutôt l'envie de ne faire qu'un qui dominerait
Lenka79 a écrit :
Cubitus a écrit :Damned, et si j'y prenais plaisir :oops:
Intéressant :twisted:
Oups, *se cache* :mrgreen:
Lenka79 a écrit :Comme tu y vas!Chaque chose en son temps.
Oui c'est vrai, faut pas aller trop vite... D'autant qu'un fouet barbelé, j'suis pas pressé :mrgreen:

EDIT:
Lenka79 a écrit :Je ne papote pas avec les masculinistes pro-vie. Tricote les analyses qui te font plaisir.
Huhu c'est hard comme réponse :wink:

Elle a simplement un avis différent du tiens... Puis il est logique que certaines femmes (vu l'éducation reçue) soient "masculinistes" tout comme certains hommes vont partager les idées "féministes". Me concernant, je préfères rester au milieu et compter les points :wink: J'essaie juste d'être objectif et de me mettre à la place des uns et des autres avec plus ou moins de bonheur vu que je ne suis pas parfait et que mon empathie a ses limites.

Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Lenka79 »

Cubitus a écrit :
Lenka79 a écrit :Moi je le ressentais comme un envahissement.Désagréable physiquement et psychiquement.
Ne serais-ce pas par ce que tu as une vision de l'homme peu positive? Je ne dis pas que ce n'est pas souvent justifié mais si tu vois l'homme face à toi comme une menace pour ton individualité (pas sur d'être très clair mais soit, je me comprends :mrgreen: ) il est également logique que tu perçoive la pénétration comme un envahissement (pour reprendre tes termes). Perso, quand ça m'arrive je n'y voit aucun sentiment de m'imposer, de dominer ou quoi que ce soit... Je ne dis pas que ce genre de sentiment m'est étranger (j'ai aussi des fantasmes) mais dans une relation, et plus encore dans un rapport sexuel, je ne cherche pas à m'imposer ou à poser mon emprunte en quelque sorte. Au contraire, ça serait plutôt l'envie de ne faire qu'un qui dominerait
Je crois que c'est Piccolo qui a écrit ici même plein de choses très pertinentes sur la symbolique de la pénétration. Je partage ses analyses.
Je peux aussi tout à fait entendre et concevoir que dans les faits,il puisse s'agir d'avantage d'une envie de fusionner avec l'autre.
Mais la symbolique de domination est là et elle est très puissamment servie partout (lire les posts de Piccolo) ce qui rend mon rapport à la pénétration difficilement serein ,je l'admets .
Mais en même temps ,je me faisais chier à mourir et je ne ressentais pas de plaisir donc bon...ce n est pas comme si j'adorais ça physiquement.Auquel cas j'aurais sans doute pu me réapproprier cette pratique comme je me réapproprie d'autres éléments dont les symboliques ne sont pas forcément plus glorieuses.En l’occurrence tout me dérange donc dans la pénétration ,tout y est "contraintes" .(Sans compter que je ne veux pas prendre de moyens de contraception comme la pilule ou le stérilet)
Parlons sodomie tiens.
Je suis quand même assez surprise de constater à quel point tant d'hommes aiment la pratiquer sur leurs compagnes mais deviennent monstrueusement prudes et pleins de tabous dès que c'est leur propre fessier qui entre en jeu alors même que le plaisir prostatique est terriblement intense (parait-il). Et je ne parle pas de relation homosexuelle pourtant.
Pourquoi cette frilosité frôlant la panique de leur part? La pénétration est belle et bien chargée d'un symbolique d’humiliation et de domination(cf tout le langage fleuri la concernant) et tout le monde le sait en fait.

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Cubitus »

Pas fan de sodomie (lol) et il ne me viendrait pas à l'idée de la proposer et encore moins de l'imposer. Si ma partenaire me le demande par ce qu'elle aime ça je me dirais pourquoi pas mais bon sans grande conviction.

Pour ce qui est de se faire sodomiser, je n'ai jamais essayé mais je sais que certains hommes aiment se faire sodomiser par leur compagne donc ça existe. Si ça devait se produire un jour (y'a vraiment pas grand chose que j'exclue comme expérience) je ne verrais pas ça somme une humiliation ou un acte de domination mais juste une expérience dont je jugerais si elle est plaisante ou pas. Si c'est plaisant, je chercherais à la renouveler et dans le cas contraire je m'abstiendrais... mais pour avoir déjà eu de petits soucis de santé de ce côté :mrgreen: j'aime autant reporter au calendres grecques cette expérience qui pourrait être enrichissante :wink:

Pour ce qui est de ne pas prendre de plaisir à la pénétration, je te comprends vu que je suis dans le même cas mais contrairement à toit je regrette cet absence de plaisir et aimerais y remédier... Clairement pas pour copuler comme un lapin ni pour imposer ma pseudo virilité mais simplement par ce que ça me permettrait d'éprouver du plaisir en retour de celui que j'offre à ma partenaire (pas forcément via pénétration la majorité du temps).

Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Lenka79 »

Cubitus a écrit :Pas fan de sodomie (lol) et il ne me viendrait pas à l'idée de le proposer et encore moins de l'imposer. Si ma partenaire me le demande par ce qu'elle aime ça je me dirais pourquoi pas mais bon sans grande conviction.

Pour ce qui est de se faire sodomiser, je n'ai jamais essayé mais je sais que certains hommes aiment se faire sodomiser par leur compagne donc ça existe. Si ça devait se produire un jour (y'a vraiment pas grand chose que j'exclue comme expérience) je ne verrais pas ça somme une humiliation ou un acte de domination mais juste une expérience dont je jugerais si elle est plaisante ou pas. Si c'est plaisant, je chercherais à la renouveler et dans le cas contraire je m'abstiendrais... mais pour avoir déjà eu de petits soucis de santé de ce côté :mrgreen: j'aime autant reporter au calendres grecques cette expérience qui pourrait être enrichissante :wink:

Tu perçois très individuellement les choses de cette façon mais tu ne vas pas me dire que la pénétration (sodomie ou vaginale) est un acte "neutre" culturellement quand même.
Qu'il existe des hommes qui apprécient la sodomie tout en étant hétéro ok mais dans l'ensemble c est quand même la grande panique.Parce que "se faire mettre" c est humiliant puisque que c'est un truc de gonzesses ou de pds pour être très claire.

Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Lenka79 »

Cubitus a écrit :
Pour ce qui est de ne pas prendre de plaisir à la pénétration, je te comprends vu que je suis dans le même cas mais contrairement à toit je regrette cet absence de plaisir et aimerais y remédier... Clairement pas pour copuler comme un lapin ni pour imposer ma pseudo virilité mais simplement par ce que ça me permettrait d'éprouver du plaisir en retour de celui que j'offre à ma partenaire (pas forcément via pénétration la majorité du temps).

Ah non mais moi j'aimerais bien être sexuellement dans la norme hein!Ça me faciliterait grandement la vie...

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Cubitus »

Lenka79 a écrit :Pourquoi cette frilosité frôlant la panique de leur part? La pénétration est belle et bien chargée d'un symbolique d’humiliation et de domination(cf tout le langage fleuri la concernant) et tout le monde le sait en fait.
A mon avis simplement par ce qu'ils ont l'impression d'y laisser une part de leur virilité, ou que ça ne soit perçu comme un désir refoulé d'homosexualité (et alors?)

Probablement aussi une part de "et si ça s'apprenait" et qu'ils imaginent déjà les sarcasmes qu'ils ne manqueraient pas de subir de la part de "vrais" hommes...

Probablement aussi par ce que tout ce qui touche à l'homosexualité masculine est encore fort tabou dans cette société "patriarcale". Ca ne veux pas dire que les lesbiennes ont la vie forcément plus facile mais les hommes (encore eux) sont bien plus tolérants envers l'homosexualité féminine que masculine. Perso, je trouve ça super beau deux femmes ensemble (fantasme quand tu nous tient :mrgreen: ) mais je ne crache pas pour autant sur les homo. Clair ça m'attire moins mais je range ça au même registre que d'autres expériences, à savoir un truc que je testerais peut être par curiosité mais sans réellement fantasmer dessus.

Ceci dit, les femmes sont (en général) aussi fort opposée à toute expérience homosexuelle et qu'elles se montrent tout aussi réfractaires que les hommes rien qu'a sa simple évocation...

Maintenant, je ne dis pas que tu as tort mais je ne suis pas sur que ça soit le sentiment de domination et/ou d'humiliation qui prime... En même temps je en suis pas dans la tête des autres et ne peut savoir ce qui motive leur frilosité face au fait de se faire sodomiser par leur copine... On a de ces conversations ici :mrgreen:

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Cubitus »

Lenka79 a écrit :dans l'ensemble c est quand même la grande panique.Parce que "se faire mettre" c est humiliant puisque que c'est un truc de gonzesses ou de pds pour être très claire.
C'est surtout que l'homme est un loup pour l'homme... Que du coup les "mâles" sont en concurrence (comme les loups d'ailleurs) et "doivent" se présenter en mâle alpha.

Les insultes genre "va te faire mettre" ont effectivement une connotation non pas humiliante mais rabaissante (sous entendu au statu de femme faut l'avouer) mais c'est moins une façon de dévaloriser la femme que d'humilier son rival en le traitant de "faible".

En gros c'est comme pour le loup, montrer les dents et forcer l'autre à courber l'échine et à se soumettre... Comme une femme.

Je ne dis pas que c'est normal comme comportements, c'est primaire, animal mais ça s'est construit sur des milliers d'années et malgré notre supposée évolution, ça laisse des traces sous forme de comportement machiste et autre... Se défaire de ce genre de comportements est un effort à consentir et chaque homme n'y arrive pas avec la même facilité. Ce n'est pas un moyen d'excuser mais je suis convaincu que ce "comportement de meute" existe et que nombre d'attitudes masculine sont dictées par un besoin de prouver sa virilité vis-à-vis des autres "mâles".

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A aimé : 0
A été aimé : 6 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Héraclite »

Lenka79 a écrit :Je ne papote pas avec les masculinistes pro-vie. Tricote les analyses qui te font plaisir.
"Masculiniste pro-vie" : qu'est-ce que c'est que cette étiquette à deux Euros ? Vous êtes féministe pro-mort vous ?

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A aimé : 0
A été aimé : 6 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Héraclite »

Lenka79 a écrit :Je suis quand même assez surprise de constater à quel point tant d'hommes aiment la pratiquer sur leurs compagnes
Péremptoire. Vous avez placé une caméra dans toutes les chambres à coucher du pays ?

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A aimé : 0
A été aimé : 6 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Héraclite »

Cubitus a écrit :
Lenka79 a écrit :dans l'ensemble c est quand même la grande panique.Parce que "se faire mettre" c est humiliant puisque que c'est un truc de gonzesses ou de pds pour être très claire.
C'est surtout que l'homme est un loup pour l'homme... Que du coup les "mâles" sont en concurrence (comme les loups d'ailleurs) et "doivent" se présenter en mâle alpha.

Les insultes genre "va te faire mettre" ont effectivement une connotation non pas humiliante mais rabaissante (sous entendu au statu de femme faut l'avouer) mais c'est moins une façon de dévaloriser la femme que d'humilier son rival en le traitant de "faible".

En gros c'est comme pour le loup, montrer les dents et forcer l'autre à courber l'échine et à se soumettre... Comme une femme.

Je ne dis pas que c'est normal comme comportements, c'est primaire, animal mais ça s'est construit sur des milliers d'années et malgré notre supposée évolution, ça laisse des traces sous forme de comportement machiste et autre... Se défaire de ce genre de comportements est un effort à consentir et chaque homme n'y arrive pas avec la même facilité. Ce n'est pas un moyen d'excuser mais je suis convaincu que ce "comportement de meute" existe et que nombre d'attitudes masculine sont dictées par un besoin de prouver sa virilité vis-à-vis des autres "mâles".
L'homme est un loup pour l'homme : peut-être mais "homme" ici fait référence à l'espèce humaine, femmes comprises. Ne soyons pas "masculinistes" n'est-ce pas...

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Cubitus »

Non la je parlais de l'homme en tant qu'individu de sexe masculin mais bon, le mâle est un loup pour le mâle ça parle moins comme image ;-)

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 40 fois
A été aimé : 128 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Natsu »

Héraclite a écrit :
Lenka79 a écrit :Je suis quand même assez surprise de constater à quel point tant d'hommes aiment la pratiquer sur leurs compagnes
Péremptoire. Vous avez placé une caméra dans toutes les chambres à coucher du pays ?
Il y a des enquêtes, des études, des stats, les voulez-vous ?

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A aimé : 0
A été aimé : 6 fois

Re: La sacralisation de la pénétration.

Message par Héraclite »

Cubitus a écrit :Non la je parlais de l'homme en tant qu'individu de sexe masculin mais bon, le mâle est un loup pour le mâle ça parle moins comme image ;-)
Oui en fin Margaret Thatcher n'était pas un homme à ce que je sache et pourtant c'était une figure emblématique du libéralisme. La dame de fer !

Répondre