Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relation S?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par Piccolo » 30 juil. 2013, 22:10

Syrina a écrit :C'est trop mimi.... tu me fais rougir Piccolo
Je tenais à la dire car d'habitude ce débat récurrent tourne inlassablement en rond, et ton message d'une très grande simplicité et en même temps d'une incroyable justesse, a parfaitement conclu le sujet.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par Zimou » 30 juil. 2013, 23:01

Dexter a écrit :ppffff que diriez vous d’arrêter là?

vous avez chacun votre point de vue qui est différent on a bien compris maintenant stop, vous polluez le topic pour faire du règlement de compte :roll:
ça me pose pas de soucis, je suis plutôt d'accord. Continuer la discutions est inutile.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par brigadoon » 31 juil. 2013, 10:37

C'est un peu comme les séries qui sont déprogrammées à la télé. :roll:

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par aharis » 31 juil. 2013, 11:22

Pour revenir sur le sujet,

Pour ma part, tout est une question de liberté et de choix personnel : je serais tout à fait disposé à le faire pour garder quelqu'un que j'aime.
Mais ça reste du domaine imaginaire : d'ici que je trouve la personne qui me donnera l'envie de ce sacrifice, il faudra non seulement avoir inventé le viagra mais aussi une pilule qui lutte contre les effets de la sénilité. :lol:

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par Syrina » 31 juil. 2013, 16:00

Mais ça reste du domaine imaginaire : d'ici que je trouve la personne qui me donnera l'envie de ce sacrifice, il faudra non seulement avoir inventé le viagra mais aussi une pilule qui lutte contre les effets de la sénilité.
Ah bon, tu es centenaire alors? :wink:
C'est un peu comme les séries qui sont déprogrammées à la télé.
ah oui, ça c'est chiant!!! Elles ont beau être cons comme la lune ces séries, mais on y tient quand même :lol:

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par Syrina » 31 juil. 2013, 16:59

Mais dès lors qu'une relation naît entre deux personnes, en étant au moins amoureux voire en ayant des sentiments plus forts et sur le plus long terme, alors on ne peut plus envisager d'analyser la question du topic sous l'angle assez simpliste que beaucoup de posts révèlent
+1
Mais l'être humain, et son corps, sont ainsi fait que sans plaisir ou du moins sans une certaine satisfaction, se forcer à faire quelque chose se transforme de plus en plus en une expérience négative, voire rebutante, et peut aboutir à un vrai blocage psy/physique
Entièrement d’accord avec toi
Un A peut trouver satisfaction dans l'acte sexuel si d'autres aspects entrent en jeu
Oui, tout à fait. C’est d’ailleurs ce que j’ai ressenti dans le passé, mais que je ne ressens plus maintenant. Quant à l’avenir… je ne sais pas.

Je crois que tu as dit une chose très juste quand tu as écrit que dans une une relation il y a entre autre du sexe.
D’après mon vécu personnel et ce que j’ai lu sur aven, je constate que bien souvent, pour les S, une vie sans sexe c’est littéralement un monde qui menace de s’écrouler…. J’avoue que ça c’est un concept que je ne comprends pas.
Dans ma conception de la sexualité, le "coït" n’est que la partie immergée de l’iceberg. Pour beaucoup d’entre nous, il reste la tendresse, la sensualité, l’intimité, les baisers, les caresses, … Quant à la sexualité, elle n’est elle-même qu’une partie dans un couple à côté de la confiance, le respect, l’entente générale, l’amitié, …

Du coup, je me retrouve à penser dès fois que ma question de départ est en fait "sans objet" … Vous voyez ce que je veux dire ?
Après tout on va pas non plus faire un caca nerveux quand en faisant ses courses on trouve pas ses spaghettis Barilla, mais seulement les sp. XY ? On prend autre chose et la question est réglée. Pourquoi est-ce que ça fonctionne pas pareil avec la sexualité ?

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par aharis » 31 juil. 2013, 23:46

Syrina a écrit :Ah bon, tu es centenaire alors?
Pas encore. Mais il y a pas besoin d'être centenaire pour être sénile. Image
:mrgreen:
Syrina a écrit :Pour beaucoup d’entre nous, il reste la tendresse, la sensualité, l’intimité, les baisers, les caresses, … Quant à la sexualité, elle n’est elle-même qu’une partie dans un couple à côté de la confiance, le respect, l’entente générale, l’amitié
Ca me rappelle un couple d'amis de mes parents qui disaient qu'au début du mariage c'était la passion, et après, il reste la tendresse. Sous entendu : plus de sexe mais pas grave il y a le reste (ce que tu décris ici)

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par reverine » 28 août 2013, 19:49

Ewe a écrit :Moi aussi je reprends le sujet (que je trouve TRES intéressant au départ) dans un esprit ZEN :)

Mon avis perso est basé sur ma relation (passée) avec un S (étant A), qui a duré quelques années, et qui s'est terminée à cause du sexe (je résume).

Je trouve que parfois sur ce forum on parle de sexe (de l'acte sexuel) comme d'une chose ayant un fonctionnement presque que mécanique. Alors si c'est une relation d'un coup, bien, on peut concevoir les choses ainsi. Mais dès lors qu'une relation naît entre deux personnes, en étant au moins amoureux voire en ayant des sentiments plus forts et sur le plus long terme, alors on ne peut plus envisager d'analyser la question du topic sous l'angle assez simpliste que beaucoup de posts révèlent.
Dans une relation , il y a entre autres du sexe (je parle d'une relation S). Il y a aussi tout le reste. Donc, dans une relation mixte, c'est pareil. S'il y a sexe, ce n'est qu'un aspect parmi les autres. Donc dire qu'un A se force en faisant l'amour avec un S, dans le cadre d'une relation, c'est presque comme un jugement de valeur. Il y a sûrement des A qui se forcent, vraiment c'est-à-dire faire contre son coeur quelque chose qui nous rebute. Mais l'être humain, et son corps, sont ainsi fait que sans plaisir ou du moins sans une certaine satisfaction, se forcer à faire quelque chose se transforme de plus en plus en une expérience négative, voire rebutante, et peut aboutir à un vrai blocage psy/physique. Car c'est ainsi que tous nous sommes faits. Donc se forcer réellement ne peut être que de courte durée, et aboutir à une fin.
Mais la question du topic était aussi (et là j'ai pas vu de réponses), c'est quoi exactement la limite de se forcer ? Intéressant je trouve, comme question. C'est comme dire que c'est pas ou noir ou blanc. Dès lors qu'il y a relation, entrent en jeu et en lien avec le sexe, des choses comme l'envie de partager des choses ou expérience ou une intimité à deux, la confiance, l'envie de rendre l'autre heureux ou de faire plaisir...liste non exhaustive mais bon c'est juste pour dire où je veux en venir. Donc si un A "se force" à faire l'amour (se force car dans la logique il n'en veut pas et n'en a pas besoin), cela peut être sans vraiment se forcer. Cela peut simplement être accepté comme tel pour d'autres motifs que le désir sexuel, qui lui est absent. Ces autres motifs sont donc liés aux autres aspects qui constituent une relation amoureuse.
Mais il reste la question de l'attitude du S. Si ce dernier exerce une pression sur le A (on parle de pression psy, pas de viol, hein !), alors évidemment on est dans une relation qui pose problème et cessera. Si le S est trop frustré par cette situation (sexe reste pas assez fréquent pour lui, ou bien il aimerait que sa/son partenaire A y prenne réellement goût, une des choses qui excitent les S et leur donnent l'envie d'avoir encore plus envie), alors cela créera forcément un problème de couple, comme les S dans un cas similaire en rencontrent de façon pas si rare. Le A, lui n'ayant pas de motivation sexuelle à accomplir l'acte sexuel, est fragilisé d'autant plus s'il y a des conflits qui interviennent, et ce climat engendrera un repli et un refus de sexe voire un blocage.
Enfin, cela dépend aussi de la façon dont un S fait l'amour. Il y a ceux qui font du sexe que pour du sexe. Et il y a ceux qui plus ou moins y mêlent émotions, sentiments, tendresse. Je crois qu'un A ne peut fonctionner éventuellement qu'avec un S de cette dernière catégorie. Puisque le sexe pour le sexe, ça ne lui apporte rien du tout. Un A peut trouver satisfaction dans l'acte sexuel si d'autres aspects entrent en jeu. Et à mon avis une relation mixte ne peut marcher que si le A n'est pas dégouté ou bloqué vis-à-vis du sexe, et que si le S est quelqu'un qui voit le sexe avant tout comme un moment de partage et non pas juste pour le sexe. Et ensuite, il faut aussi des deux côté beaucoup de communication, de respect, et de bienveillance.
Ouais, j'ai envie de dire, ça fait beaucoup de paramètres pour que ça fonctionne !
Tu es tout à fait dans le bon, mon couple fonctionnait ainsi et c'est comme cela que j'ai vécu avec mon compagnon S des années sereines. Je l'ai fait car c'était un cadeau et une preuve de confiance énorme en mon partenaire. Il l'a fait en me demandant toujours si j'étais d'accord, en étant délicat... Nous le faisions de temps en temps, mais pas trop. Equilibre. Tout couple est affaire d'équilibre. Sexualité, ou autres sujets.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
kattryn
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 28 nov. 2011, 17:53
Localisation : loiret

Re: Les compromis: l'A doit-il se forcer à avoir des relatio

Message par kattryn » 20 sept. 2013, 21:35

Etrangement , les deux seules fois où je ne me suis pas sentie violée , ce sont les jours où j'ai conçu mes deux filles ! :D
Le viol, c'est l'amour par effraction

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité