questionnement

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
koudou
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 24 juin 2013, 23:40
A aimé : 0
A été aimé : 0

questionnement

Message par koudou »

Bonjour je suis nouvelle sur le site et sujet...voilà c est en ecoutant mes amies parlant de sexe etc que j ai commencé à me poser des questions. ..jai 2enfants et suis séparée depuis 2ans mais je ne ressens pas de manque au niveau sexuel...pas de désir. ..pourtant j aimerais bcp rencontré un partenaire mais pas forcément pour le sexe...je me demandais quand même lorsque une personne asexuel a un désire d enfant comment ca se passe??

j aimerais bcp rencontrer des personnes dans même cas mais je suis sur geneve alors..y a t il des gens sur geneve qui vive même chose? ?? merci
Avatar de l’utilisateur
giby
Ascendant
Messages : 920
Inscription : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par giby »

Bonjour et bienvenue

Il y a eu une rencontre sur annecy il qq jours, c'est pas loin de chez toi…

Sinon, les A si ils ne sont pas bloqué savent faire des galipette, c'est juste qu'il n'en ont pas envie, mais si ils ont envie d'enfant, ils savent faire un effort
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image
Avatar de l’utilisateur
ethan
Affilié
Messages : 276
Inscription : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par ethan »

Bienvenue Koudou !

Déjà, moi je vois une première piste pour avoir des enfants hors accouplement, celle de l’Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint (IAC). On parle aussi d'Insémination Intraconjugale. Cela implique l'injection directe des spermatozoïdes du conjoint dans les voies génitales de la femme. Je ne sais pas si ce genre de procréation est autorisée en Suisse ou quelles en sont les modalités.
A défaut de conjoint, on parle d'Insémination Artificielle avec sperme d'un Donneur (IAD). Dans ce cas, le sperme provient de ce qu'on appelle familièrement une banque du sperme. Là encore, il faut se soumettre à certaines procédures administratives.

L'IAC et l'IAD sont des pratiques "médicalisées". Un gynécologue saurait parfaitement te renseigner sur ces méthodes si tu souhaitais franchir le cap et avoir un enfant par l'une de ces méthodes.
Comme la loi est parfois très/trop restrictives sur les possibilités d'accès à ce type de pratiques, il arrive parfois de vouloir le faire de manière artisanale à domicile, j'entends par là, sans passer par les voies administratives. Je connais un couple lesbien qui a procédé ainsi avec le sperme d'un donneur qu'elles connaissent, plutôt que d'attendre une autorisation ou de se rendre à l'étranger pour réaliser la procédure en cabinet.
Dans ce cas, seule la personne peut juger des "risques" qu'elle prend : il s'agit avant tout de risques hygiéniques à maîtriser en se renseignant bien au préalable, de risques de blessures en manipulant mal les différents équipements et des risques d'échecs plus importants de prise dans l'utérus. Je précise cette méthode à titre purement informatif.

Tout ce que je dis là n'est pas une incitation à faire quoi que ce soit. Si je comprends bien, tu ne fais que te poser la question, à titre d'info et ça ne veut pas dire que tu souhaites te lancer. Néanmoins, je me sens obligé de faire mon re-lou en précisant qu'avant de se lancer, il faut impérativement bien se renseigner auprès de sources compétentes en cas d'insémination. Un forum reste un forum et - sans vouloir blesser personne ici, je prendrais l'info ici comme une première vague idée pour amorcer une vrai recherche auprès d'un médecin généraliste (c'est un bon début) et d'un gynécologue (c'est absolument indispensable). Et pitié : ne pas aller sur Doctissimo :lol:

Après, il y a la méthode naturelle... par accouplement. Quoi qu'il en soit, je suis certain que tu trouveras du monde ici pour te raconter leur expérience sur ce point et que ça t'aidera déjà beaucoup !
Dernière modification par ethan le 25 juin 2013, 00:46, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
giby
Ascendant
Messages : 920
Inscription : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par giby »

Bon, pour la procréation avec assistence médicale.... un détail... Quand j'étais en médecine, un prof racontait le cas d'un couple A qui demandait ça… il leur a gentillement expliqué que c'était mieu de le faire à l'ancienne, pour le bien de la sécu :p
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image
damenem
Aspirant
Messages : 36
Inscription : 23 juin 2013, 16:47
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par damenem »

Bonsoir Koudou,

Avais-tu des pulsions sexuelles avant ?
Comme tu es seule avec 2 enfants, le quotidien doit être épuisant et ça joue énormément sur la libido (enfin c'est ce qu'on m'a sorti et je veux bien le croire :lol: )...
Perso je n'ai jamais ressenti le besoin incontrôlable d'arracher sa chemise à un homme, mais je peux sans problème me jeter sur mon homme pour lui faire plaisir ou dans l'espoir d'avoir un enfant.
Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 5079
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 446 fois
A été aimé : 519 fois
Contact :

Re: questionnement

Message par Zimou »

Bienvenue!
Pour avoir des enfants, on fait comme tout le monde. l'asexualité n'empeche pas d'avoir des relations sexuel ^^
ethan a écrit :Déjà, moi je vois une première piste pour avoir des enfants hors accouplement, celle de l’Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint (IAC). On parle aussi d'Insémination Intraconjugale. Cela implique l'injection directe des spermatozoïdes du conjoint dans les voies génitales de la femme. Je ne sais pas si ce genre de procréation est autorisée en Suisse ou quelles en sont les modalités.
A défaut de conjoint, on parle d'Insémination Artificielle avec sperme d'un Donneur (IAD). Dans ce cas, le sperme provient de ce qu'on appelle familièrement une banque du sperme. Là encore, il faut se soumettre à certaines procédures administratives.

L'IAC et l'IAD sont des pratiques "médicalisées". Un gynécologue saurait parfaitement te renseigner sur ces méthodes si tu souhaitais franchir le cap et avoir un enfant par l'une de ces méthodes.
Comme la loi est parfois très/trop restrictives sur les possibilités d'accès à ce type de pratiques, il arrive parfois de vouloir le faire de manière artisanale à domicile, j'entends par là, sans passer par les voies administratives.
En effet, c'est une méthode, mais on ne devrait meme pas l'envisager ni en parler. Elle n'est pas nécessaire, et comme le dit Giby, ça ne sert qu'a agrandir le trou de la secu. nos capacité sexuel sont les même que les S, c'est notre attirance qui diffère. donc si on est aussi capable qu'eux, il n'y a aucune raison qu'on s'y prenne autrement. et puis c'est pas parce que le sexe et l'amour sont 2 choses distincte que le sexe ne peut pas être fait dans l'amour. et un enfant, je pense pour ma part que ça doit être fait dans l'amour. Si un couple ne s'aime pas suffisamment pour etre capable de faire un enfant - dans l'amour (sexuellement) - ça commence pas super pour lui. Je me vois pas dire un jour à mon enfant "papa et maman, ils ont pas été capable de te concevoir, alors ils ont fait appelle à un médecin". pour quelqu'un qui à de vrai problème pour concevoir c'est normal, mais de quelqu'un qui en a aucun...
ethan a écrit :Après, il y a la méthode naturelle... par accouplement.
Voila, c'est comme ça qu'on fait des enfant ^^ naturellement et par amour.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image
Avatar de l’utilisateur
ethan
Affilié
Messages : 276
Inscription : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par ethan »

Zimou a écrit :Pour avoir des enfants, on fait comme tout le monde. l'asexualité n'empeche pas d'avoir des relations sexuel ^^
Salut Zimou, évidemment je suis d'accord avec toi, l'asexualité n'empêche pas d'avoir des relations sexuelles.
Zimou a écrit :on ne devrait meme pas l'envisager ni en parler.
Je pense le contraire :P
Zimou a écrit :Elle n'est pas nécessaire, et comme le dit Giby, ça ne sert qu'a agrandir le trou de la secu
Uniquement si tu décides d'utiliser la Sécu... Y'a des gens qui font sans. Je trouve que l'utiliser pour cette pratique est plus judicieuse que la sur-médication de confort, qui doit très certainement représenter le vrai trou de la sécu en France, d'ailleurs.
Et puis Koudou est en Suisse si j'ai bien saisi. Y'a t-il une sécu Suisse ? Et si oui, peut-on parler de "trou budgétaire" ? Là, je ne m'y connais pas. Faudrait vérifier.

Nous avons en effet, les mêmes capacités sexuelles que les S. Je suis tout à fait d'accord. Mais je pense sincèrement que chacun est libre de choisir sa méthode. C'est pas parce qu'on peut, qu'on doit... C'est une appréciation personnelle. Et puis dans l'ensemble, je ne crois pas qu'il faille mettre ces techniques en rapport avec le degré d'amour que des parents peuvent ressentir pour leurs enfants à concevoir. Je crois même que ça n'a aucun rapport, que ce soit pour raison médicale ou raison personnelle. Ce n'était d'ailleurs pas mon propos. Un enfant, ça se conçoit avec amour (et là on est d'accord :D ), peu importe comment, selon moi.

Ouiii, c'est un sujet polémique (on a vu ça avec le fameux mariage pour tous quand ils parlent de la PMA, GPA...). Ça a bien saoulé tout le monde d'ailleurs. Est-ce que ça mérite un topic ? C'est vrai que finalement, j'aimerais bien connaître les avis des autres membres du forum sur ce point. Ou tu penses que c'est trop polémique et/ou HS et/ou déjà vu ?
Piccolo
Atrix
Messages : 1758
Inscription : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 117 fois

Re: questionnement

Message par Piccolo »

Zimou a écrit :et un enfant, je pense pour ma part que ça doit être fait dans l'amour. Si un couple ne s'aime pas suffisamment pour etre capable de faire un enfant - dans l'amour (sexuellement) - ça commence pas super pour lui.
Je ne vois pas le rapport entre l'intensité de l'amour et le fait d'être capable de faire un enfant naturellement ou non. Ce sont deux choses bien distinctes.
Zimou a écrit : Je me vois pas dire un jour à mon enfant "papa et maman, ils ont pas été capable de te concevoir, alors ils ont fait appelle à un médecin"
Et ça changerait quoi ? C'est le résultat qui compte non ? On s'en fout de savoir si on a été engendré par un éjaculat direct ou bien médicalement. :roll:
Tu ne veux pas aussi savoir dans quelle position tes parents t'ont conçu non plus ? :roll:
Et les enfants non désirés, ils ont été engendrés par un accouplement aussi...c'est mieux peut-être ?
Et les enfants adoptés alors ? Ils n'ont manifestement pas été engendrés par leurs parents adoptifs.
Zimou a écrit :Voila, c'est comme ça qu'on fait des enfant ^^ naturellement et par amour.
Ce blabla niaiseux franchement...

Tu as le droit d'y voir de l'amour si tu veux, mais l'accouplement n'est objectivement qu'un simple processus reproductif commun à la plupart des animaux terrestres. Ni plus ni moins.

Sinon l'acte sexuel est loin d'être indispensable pour la conception: un peu de sperme sur la vulve suffit amplement pour qu'il y ait fécondation.
Avatar de l’utilisateur
giby
Ascendant
Messages : 920
Inscription : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par giby »

ethan a écrit :
Zimou a écrit :on ne devrait meme pas l'envisager ni en parler.
Je pense le contraire :P
La loi Française interdit la publicité d'acte médicaux non?

Si même un médecin n'a pas le droit de conseiller une TVT à une femme incontinante qui verrai sa qualité de vie au jour le jour, pourquoi conseillerait on une insemination artificielle à un couple physiquement capable de s'en passer
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image
Avatar de l’utilisateur
ethan
Affilié
Messages : 276
Inscription : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par ethan »

giby a écrit :La loi Française interdit la publicité d'acte médicaux non?
Il ne s'agit pas de publicité mais de droit à l'information. La publicité s'entend comme un message à vocation de vendre ou promouvoir quelque chose à des fins commerciales. L'information a vocation de faire savoir et d'enseigner ceux qui la reçoivent.

En effet, la médecine en France n'est pas supposée avoir de finalité commerciale. On se posera des questions sur la publicité faite par des laboratoires pharmaceutiques (peut-être pas sur des "actes" médicaux, mais il me semble que la portée morale est la même)... On se posera aussi la question sur la morale des médecins qui n'informent pas leur patient des différentes options qui existent pour les aider... Ou devrais-je dire, de la morale de ceux qui imposent aux médecins de se taire.

En revanche, tout le monde a le droit d'accéder à l'information qu'une méthode existe et cela peut-être de la bouche d'un médecin ; d'ailleurs, ça vaudrait mieux concernant un acte médical, tu ne crois pas ?
Avatar de l’utilisateur
giby
Ascendant
Messages : 920
Inscription : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par giby »

ethan a écrit :En revanche, tout le monde a le droit d'accéder à l'information qu'une méthode existe et cela peut-être de la bouche d'un médecin ; d'ailleurs, ça vaudrait mieux concernant un acte médical, tu ne crois pas ?
Un médecin n'a pas le droit "d'informer" sur une opération de "confort" sans que le patient n'en fasse a demande…
Pour la chirugir plastique ok, mais pour une oppération contre l'incontinence, je trouve ça limite
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image
Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 5079
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 446 fois
A été aimé : 519 fois
Contact :

Re: questionnement

Message par Zimou »

ethan a écrit :Uniquement si tu décides d'utiliser la Sécu... Y'a des gens qui font sans. Je trouve que l'utiliser pour cette pratique est plus judicieuse que la sur-médication de confort, qui doit très certainement représenter le vrai trou de la sécu en France, d'ailleurs.

Nous avons en effet, les mêmes capacités sexuelles que les S. Je suis tout à fait d'accord. Mais je pense sincèrement que chacun est libre de choisir sa méthode. C'est pas parce qu'on peut, qu'on doit... C'est une appréciation personnelle.
Je suis d'accord, dans l'intimité, les gens font ce qu'ils veulent et son libre de pro-creer comme ils le désirent. tant que ça ne porte pas préjudice aux autre en agrandissant le trou de la secu sans que ça soit nécessaire, j'ai rien contre ^^ le choix de pro-creer par relation sexuel dans l'amour n'est qu'un choix personnel, que j'expose seulement ^^
ethan a écrit :Ouiii, c'est un sujet polémique (on a vu ça avec le fameux mariage pour tous quand ils parlent de la PMA, GPA...). Ça a bien saoulé tout le monde d'ailleurs. Est-ce que ça mérite un topic ? C'est vrai que finalement, j'aimerais bien connaître les avis des autres membres du forum sur ce point. Ou tu penses que c'est trop polémique et/ou HS et/ou déjà vu ?
on a une section "Philosophie et politique" pour ça, tu peux ^^
Piccolo a écrit :
Zimou a écrit :et un enfant, je pense pour ma part que ça doit être fait dans l'amour. Si un couple ne s'aime pas suffisamment pour etre capable de faire un enfant - dans l'amour (sexuellement) - ça commence pas super pour lui.
Je ne vois pas le rapport entre l'intensité de l'amour et le fait d'être capable de faire un enfant naturellement ou non. Ce sont deux choses bien distinctes.
comme je l'ai dit, il n'y a pas de lien entre le sexe (que ce soit pour concevoir ou autre) et l'amour. mais on peut avoir des relations sexuel dans l'amour (pas juste par besoin/envie). il s’agit d'un simple choix personnel ^^
Piccolo a écrit :
Zimou a écrit : Je me vois pas dire un jour à mon enfant "papa et maman, ils ont pas été capable de te concevoir, alors ils ont fait appelle à un médecin"
Et ça changerait quoi ? C'est le résultat qui compte non ? On s'en fout de savoir si on a été engendré par un éjaculat direct ou bien médicalement. :roll:
Tu ne veux pas aussi savoir dans quelle position tes parents t'ont conçu non plus ? :roll:
Et les enfants non désirés, ils ont été engendrés par un accouplement aussi...c'est mieux peut-être ?
Et les enfants adoptés alors ? Ils n'ont manifestement pas été engendrés par leurs parents adoptifs.
comme je l'ai dit, quand il s'agit d'une incapacité, c'est parfaitement normal. Pour les enfants non désiré, quand ils l’apprennent, ils le prennent généralement mal car il n'y a justement pas eu ce désir de vouloir avoir et de vouloir aimer un enfant pour l'avoir (j'ai une amie très proche qui l'a appris et qui en veux énormément à ses parents depuis), et pour les enfant adopté, on ne parle pas de les concevoir donc... c'est hors sujet.
j'ai pas dit que je voulais savoir comment mes parents s'y étaient pris, mais si mes parents me disait qu'ils auraient pu me concevoir dans l'amour mais ont préféré le faire avec une seringue, de façon totalement impersonnel, sans aucun contact entre eux donc pas lors d'un acte d'amour, j'aurai le sentiment que ce qu'ils voulaient ça aurait été un être biologique (qu'ils auront fait biologiquement) et pas un être à aimer (qu'ils auraient fait dans l'amour), ils auraient pu vouloir un chien ça aurait été conçus pareille (sans contacte entre eux, pas dans un acte d'amour). concevoir un enfant artificiellement n’empêche pas de l'aimer biensur (et heureusement!), mais c'est un peu comme quand on fait la cuisine, quand on le fait avec amour, c'est généralement meilleur, bien que dans un cas comme dans l'autre on pourra avoir un bon ou un mauvais gâteau. d’ailleurs, tout ce qu'on fait par amour est plus souvent réussi. donc quand on envisage de faire un enfant... mais encore une fois c'est un choix personnel. c'est pas un conseil ou une indication que je donne, c'est juste ma façon de voir les choses.
Piccolo a écrit :
Zimou a écrit :Voila, c'est comme ça qu'on fait des enfant ^^ naturellement et par amour.
Ce blabla niaiseux franchement...

Tu as le droit d'y voir de l'amour si tu veux, mais l'accouplement n'est objectivement qu'un simple processus reproductif commun à la plupart des animaux terrestres. Ni plus ni moins.
oui, mais nous sommes pas des animaux comme les autres, nous sommes doué d'une intelligence différente, capable de se rendre compte de chose qu'ils ne se rendent pas compte. Les animaux se reproduisent par instinct sans réfléchir. Nous, on se reproduit en réfléchissant beaucoup à la question, aux conséquences, comment élever notre enfant, avec quels moyen, dans quel cadre etc... Par conséquent, on à aussi le choix de la façon dont nous pouvons nous reproduire contrairement aux animaux. même si la finalité est la même, il y a plusieurs façon de faire. le faire artificiellement en est une. le faire par amour en est une aussi.
Note que chez la plupart des hommes, contrairement à la plupart des animaux, on a des relations sexuel par amour (autrement que pour la reproduction ou la domination/rang social). Je pense pas qu'on puisse bien nous comparer aux autres animaux.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image
Piccolo
Atrix
Messages : 1758
Inscription : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 117 fois

Re: questionnement

Message par Piccolo »

Non mais je t'ai bien compris Zimou, pas de souci.

Seulement:
Zimou a écrit :j'ai pas dit que je voulais savoir comment mes parents s'y étaient pris, mais si mes parents me disait qu'ils auraient pu me concevoir dans l'amour mais ont préféré le faire avec une seringue, de façon totalement impersonnel, sans aucun contact entre eux donc pas lors d'un acte d'amour, j'aurai le sentiment que ce qu'ils voulaient ça aurait été un être biologique (qu'ils auront fait biologiquement) et pas un être à aimer (qu'ils auraient fait dans l'amour),
"L'amour" est un prétexte bien bancal, et ça ne veut pas dire grand chose en soi. Beaucoup de gens ont des enfants...par pure convention sociale, ou pour avoir une descendance biologique (façon de se dire qu'on a contribué à quelque chose, qu'on n'est pas parti sans rien laisser derrière soi). Donc avoir un "être biologique", c'est ce qui se rapproche le plus de la réalité, désolé de te décevoir.
Sinon je ne vois pas le problème avec les méthodes artificielles: la fin reste la même. Et là pour le coup, il y a 100% de grossesses désirées.
Avatar de l’utilisateur
ethan
Affilié
Messages : 276
Inscription : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: questionnement

Message par ethan »

koudou a écrit :Bonjour je suis nouvelle sur le site et sujet...voilà c est en ecoutant mes amies parlant de sexe etc que j ai commencé à me poser des questions. ..jai 2enfants et suis séparée depuis 2ans mais je ne ressens pas de manque au niveau sexuel...pas de désir. ..pourtant j aimerais bcp rencontré un partenaire mais pas forcément pour le sexe...je me demandais quand même lorsque une personne asexuel a un désire d enfant comment ca se passe??

j aimerais bcp rencontrer des personnes dans même cas mais je suis sur geneve alors..y a t il des gens sur geneve qui vive même chose? ?? merci
Ca va Koudou ? J'espère que tu te dis pas "oulala ! J'voulais dire juste bonjour, moi !" :mrgreen:

Pour rebondir sur ton expérience, il se peut que tu traverses juste une phase "asexuelle". A moins que tu te sois toujours sentie peu ou pas du tout attirée par les rapports sexuels.
Avatar de l’utilisateur
Tyane
Ascendant
Messages : 917
Inscription : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 5 fois
A été aimé : 39 fois

Re: questionnement

Message par Tyane »

Pourquoi veut-on avoir des enfants ?
Piccolo a écrit :"L'amour" est un prétexte bien bancal, et ça ne veut pas dire grand chose en soi
Oui, dans le sens où le conçoivent ceux qui disent sans réfléchir. (Par amour de qui ? D'un être qui n'est pas né ? Ou par amour de son conjoint, qui pourrait très bien se passer d'enfants ? L'enfant n'est pas un moyen de casser la routine et de relancer la dynamique du couple dont les ardeurs des premiers instants s'émoussent ? )

N'empêche que l'amour de soi et l'amour qu'on espère recevoir des enfant expliquent à mon avis le désir d'enfants au moins autant que la biologie.

Amour de soi ---> parce que certains parents éprouvent de la fierté d'être parents, d'avoir la responsabilité d'éduquer et d'aimer leurs mioches

Désir d'affection ---> ce qui traduit mieux la part d'égoïsme et de satisfaction de cette motivation que le terme par "amour'. Je ne dis pas que ce n'est que égoïste : l'amour abolit la frontière entre égoïsme et altruisme, puisqu'aimer c'est à la fois se tourner vers l'autre et se donner à soi-même une raison supplémentaire d'exister.


Ce n'est pas le désir d'enfant qui est déterminé biologiquement, mais le désir sexuel, lui-aussi modulé par l'expérience de chacun et les valeurs sociales.
Répondre