Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par RValiasRV » 23 mai 2013, 13:14

J'ai beaucoup hésité pour la rubrique mais celle-ci m' paru la plus pertinerte pour ce sujet.

Cela part d'une émission radio «Du Grain à Moudre» au sujet éponyme :

http://www.franceculture.fr/emission-du ... phie-magaz

L'emission traite des différents modèles «famillaux/matrimoniaux», passe rapidement sur la polygamie, la polyandrie, met en exergue le caractère de façade que représente le couple. La partie intéressante porte sur le modèle du mariage, un modèle mis en place il y a longtemps, idéalisé un peu plus récemment (mais reste un modèle idéalisé).

Et vous, qu'en pnesez-vous ?
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par giby » 23 mai 2013, 13:32

C'est super important pour moi de se marier...
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Francois
Adepte
Messages : 225
Enregistré le : 28 avr. 2013, 15:28
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Francois » 23 mai 2013, 15:35

Oui on est fait pour vivre (au moins) à deux, puisqu'il faut un homme et une femme pour avoir un bébé.... Le mariage pour moi est quelque chose d'important, c'est pour cela que je me suis jamais marié (j'en ai eu des occasions pourtant...), je n'ai pas encore rencontré mon âme sœur, et je le saurais le jour où je serais amoureux :sun:. Mais bon si je ne la rencontre pas, se n'est pas grave, parce que je ne me sans pas seul :wink:
Image

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par ~flor_vermelha~ » 23 mai 2013, 20:12

Je crois que ce n'est pas pareil pour tout le monde. Il y a des personnes pour lesquelles c'est très important de vivre en couple, des autres qui se débrouillent mieux seuls et encore des autres qui peuvent vivre heureux comme ci ou comme ca. C'est peut-être un peu comme les orientations sexuelles et romantiques, on a des préférences qu'on ne choisit pas. Je suis aussi convaincue qu'il y a des gens moins portés sur la monogamie que les autres et alors il y a les relations poly etc.
A mon avis, aucun modèle de vie n'est "mieux" que les autres, chacun est différent, c'est tout.

Et moi ? J'aime bien vivre en couple, mais je ne suis pas prête à faire trop de sacrifices pour ca. Si un jour je rencontre quelqu'un(e) avec qui je peux vivre en harmonie ainsi comme je suis (et comme il/elle est), ce sera bien, si non ce ne sera pas la fin du monde.

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par RValiasRV » 23 mai 2013, 20:46

Francois a écrit :Oui on est fait pour vivre (au moins) à deux, puisqu'il faut un homme et une femme pour avoir un bébé.... Le mariage pour moi est quelque chose d'important, c'est pour cela que je me suis jamais marié (j'en ai eu des occasions pourtant...), je n'ai pas encore rencontré mon âme sœur, et je le saurais le jour où je serais amoureux :sun:. Mais bon si je ne la rencontre pas, se n'est pas grave, parce que je ne me sans pas seul :wink:
L'idée n'est pas de contester la réalité biologique (même en ce qui concerne qu'il nous faut près de 20 ans pour se construire et devenir autonome, ce qui est couteux pour «les parents»), mais simplement une question «concrète», l'Homme inséré dans une société. Rappelons au passage que très peu d'animaux vivent en couple...

Dans de nombreux pays occidentaux, nous mettons en avant l'idée de la famille nucléaire (désolé pour les écolo sensibles sur ce mot...), ce qui rend commode sinon indispensable la notion de couple. Or grecques et romains dissociait totalement vie érotique et cellule familiale, ce qui rendait déjà le couple caduque, et même aujourd'hui, la société des na, en Chine, ou la famille telle que l'on l'entend n'existe pas. La mère élève les enfants, et les hommes passe d'une maison à l'autre selon les affinités qu'ils développent ou entretiennent avec telle(s) ou telle(s) femme(s). C'est au point que chez eux, même la notion de père n'existe pas !!
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Tyane » 23 mai 2013, 21:41

Je pense que l'homme est un être culturel et qu'il n'est donc fait pour rien (ou pour tout qui lui est possible de devenir). Je ne vois pas pourquoi le célibat ou les unions à plus de deux seraient moins naturelles que le couple. (Ce qui est souhaitable est une autre question).

Je ne pense pas que les Mosos soient les seuls à ne pas avoir institué le couple dans leur société (y-a-t-il un ethnologue dans la salle ?)

Avatar du membre
Isilua
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 13 oct. 2012, 21:45
Localisation : Bourgoin-jallieu ( lyon )
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Isilua » 27 mai 2013, 12:35

Pour moi, sa dépend des personnes.
Personnellement je ne me voit absolument pas en couple.

Ce que je n'ai jamais comprit, c'est pourquoi tout le monde cherche à "se caser".
Dans au moins 40% sa se finit :
- en divorce
- en perte monstre d'argent
- sa peu laisser un/des enfants malheureux
- Des embrouilles à n'en plus finir
'Sachant que notre vie n'est pas la notre, du berceau au tombeau.
Nous sommes liés les uns au autres, dans le passé et le présent.
Et par chacun de nos crimes, chacune de nos attentions, nous enfantons notre avenir.'

Cloud Atlas

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par brahms » 27 mai 2013, 14:22

Je rejoins deux points de vue, premièrement la notion de couple est culturelle, deuxièmement cela dépend de chacun de nous.

J'aurais personnellement beaucoup de mal à vivre à deux, abandonner mes petites manies et je refuse de faire une croix sur ma liberté, je fais ce que je veux quand je veux et c'est très bien comme ça.

Mais peut-être trouverai-je un jour la bonne personne qui me donnera envie de faire suffisamment d'efforts et de concessions pour une vie à deux.

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Maëlle » 27 mai 2013, 21:33

Isilua a écrit : Ce que je n'ai jamais comprit, c'est pourquoi tout le monde cherche à "se caser".
Dans au moins 40% sa se finit :
- en divorce
- en perte monstre d'argent
- sa peu laisser un/des enfants malheureux
- Des embrouilles à n'en plus finir
parce que le bonheur vécu avant que ça se termine vaut la peine :p (et puis on peut être chanceux et être dans les 60% mais il faut essayer pour le savoir )

brahms > il y a des gens qui en couple veulent être fusionnel et d'autres pas. A toi donc d'éviter la femme fusionnel et de chercher l'autre.

Etre en couple ne signifie pas forcement ne plus être libre de faire des tas de choses seul et quand on en a envie (depuis la pratique d'un hobbie jusqu'à l'heure ou la nature de son déjeuner) . après faut tout de même trouver des points de rencontres et des moments partagés de temps en temps sinon ça ne rime à rien...

Perso mon copain peut avoir des tas d'activités (c'est même plutôt quelque chose qui me séduit) des tas d'amis à lui , des tas d'habitudes.. tout comme je n'accepterais pas qu'on me demande de dire adieu aux miennes :D

Il n'y a pour moi qu'une seule contrainte : quand on a promis ou proposé un moment partagé il faut s'y tenir, même si après coup on en a moins envie, parce que si on tient vraiment à quelqu'un alors le respect de la parole donnée et de l'autre c'est primordial.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par ~flor_vermelha~ » 28 mai 2013, 08:24

Maëlle a écrit : Il n'y a pour moi qu'une seule contrainte : quand on a promis ou proposé un moment partagé il faut s'y tenir, même si après coup on en a moins envie, parce que si on tient vraiment à quelqu'un alors le respect de la parole donnée et de l'autre c'est primordial.
Maintenir les promesses, c'est très important pour moi aussi. Il y a eu un homme pour qui j'avais des sentiments, il vivait dans une autre ville et me promettait toujours : "Alors on va se revoir tel ou tel jour" pour me dire deux jours avant : "Non, je ne peux pas venir, j'ai oublié que je devais faire tel ou tel truc ce jour-là" ou bien "Non, j'ai changé d'avis, il fait trop froid pour sortir" etc. etc. Ce n'était pas si grave qu'il n'avait pas beaucoup de temps pour moi parce que j'ai aussi mon travail, mes amis etc., mais j'aurais voulu qu'il s'organisait mieux.

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Polymnie » 28 mai 2013, 08:57

brahms a écrit : J'aurais personnellement beaucoup de mal à vivre à deux, abandonner mes petites manies et je refuse de faire une croix sur ma liberté, je fais ce que je veux quand je veux et c'est très bien comme ça.
.
Je trouve qu'il est dommage de réduire la vie de couple à une prison des libertés, oui en couple il y a quelques concessions à faire de temps en temps mais comme dans tous les domaines (travail amis...)
Pour une vie de couple saine, pour moi il faut des moments partagés évidement et une sorte de jardin secret pour chacun, pas caché mais perso.
Pour avoir le meilleur des 2 situations ( seul et couple) je vous conseille le coktail confiance respect amour et discussions.
Alors à la question, sommes nous fait pour vivre à deux, je ne sais pas mais il serait dommage de ne pas profiter lorsqu'on y trouve un équilibre.

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par RValiasRV » 28 mai 2013, 15:38

Et dans tout ça j'ai oublié de répondre en ce qui me concerne....

Je ne pense pas être fait pour vivre en couple. Tout simplement parce que cela me parait surréaliste. Je n'arrive pas à m'imaginer en situation, ou quand j'y parviens c'est un moi totalement différents. Je sais que le couple change une personne, mais à ce point ?

Pourtant, n'étant pas aromantique, je me laisse cette éventualité (sans la rechercher pour autant). Quelque part, je ne compte plus les situations où cela aurait pu être sympa que je ne sois pas seul (il y a pas si longtemps, je comptais plutôt les situations où cela aurait été un handicap), je pense à ma participation à certains évènements, dans la médiation scientifique en particulier, ou pouvoir échanger régulirèment à propros de mes écris (voire me coacher pour que cela avance plus vite =), et tout simplement s'adonner à l'altérité, découvrir l'autre....

En fait, je vois tout cela comme un rêve (tout comme : «moi en tant que pilote de course», ou plutôt «moi en tant que conducteur de trains» qui a l'avantage comme ici de pouvoir être envisager sérieusement), un rêve que je peux très bien vivre sans le réaliser.
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Patofeio » 30 mai 2013, 18:11

Je me sens comme quelqu'un d'indépendant. Je vis pour moi-même, je me suffis à moi-même. Je ne veux dépendre de personne (bon pour l'instant je dépends beaucoup de l'argent de mes parents :oops: ), avoir des amis OK, mais laisser ma vie dépendre de quelqu'un, ça jamais. Y'a plus à perdre qu'à gagner.

Avatar du membre
Francois
Adepte
Messages : 225
Enregistré le : 28 avr. 2013, 15:28
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Francois » 02 juin 2013, 13:45

Bien dit je suis d'accord avec ça :wink:
Image

Avatar du membre
Iléa
Amibe
Messages : 80
Enregistré le : 04 oct. 2009, 18:20
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: Sommes nous faits pour vivre à deux ?

Message par Iléa » 02 juin 2013, 19:59

Une chose importante à prendre en considération chez l'humain est qu'il est un être sociable.
Notre seule présence en ce lieu prouve notre désir à échanger, à s'affirmer, à partager et construire quelque chose ensemble même si ce n'est qu'une idée ou projection mentale.

Ce n'est pas par hasard qu'en 4,5 milliards d'années d'évolution l'homme est la seule espèce capable en seulement 100 000 ans d'existence de transcender la limite qu'est la nature (génétique, modification du climat, voyage dans l'espace, détournement des astéroïdes,...). La seule autre espèce ayant un accomplissement comparable sont les fourmis avec des centaines de millions d'années d'existence mais, elles, elles ne se contentent que d'exister...

La grande utilité du couple, ou de l'union en générale, est de pouvoir compter sur une autre personne. Tant pour l'échange, la construction de l'être, que pour les petits tracas de la vie. Que faites-vous si vous êtes isolé de votre famille le jour où vous êtes malade ? A l’hôpital ? Le jour où votre voiture tombe en panne ? Où vous devez déplacer un meuble assez lourd, où vous devez effectuer une tâche qui nécessite deux personnes ? Qui vous ouvres la porte lorsque vous avez les bras chargés ?

Bien que potentiellement réductrice, l'idée d'une coopération dans la vie de tout les jours à un intérêt certain. Même si pour ma part je suis plutôt du genre aromantique le concept me plaît, et je ne suis pas non plus fermé à toute interaction entraînant la tendresse ou le réconfort de l'autre. Je pense au contraire que c'est la perte de vue de cet optique, dans une société où tout un tas d'assurances et de "paliatifs" sont en place, qui est responsable des désillusions.

Je crois qu'un couple qui pose les bases et conditions de leurs interactions, qui prends son temps pour se construire sans sombrer dans la facilité "vivons d'amour et d'eau fraîche", a de sérieuses chances de perdurer. Il faut respecter l'autre, le valoriser, l'aider, l'accompagner. L'amour et le sexe sont loin d'être la clé. Et si nous sommes plus sceptiques que les S quant à la viabilité du couple c'est, je pense, car nous écartons déjà la composante sexuelle si importante pour eux. Car après tout c'est avec leur partenaire qu'ils ont la majorité de leur rapport, le mythe de la succession des coups d'un soir est loin d'être, pour ce que j'en ai vu, une réalité...
Pour trouver la voie il faut suivre le lapin blanc...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité