Beaucoup de questions... et aucune réponse [supprimé]

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Ln33
Affable
Messages : 122
Enregistré le : 18 juil. 2012, 21:43

Re: Beaucoup de questions... et aucune réponse

Message par Ln33 » 15 avr. 2013, 12:23

salut
pas facile la vie en étant différent des autres...

en plus je vais te répondre par des d'autres questions :
est-ce la pression sociale qui te fait souffrir ou le fait de ne pas éprouver de désir pour les filles?
est-ce qu'au fond de toi tu te sens frustré de ne pas avoir de relations sexuelles ou est-ce que tu t'en fous?

se masturber, éprouver du plaisir à le faire, n'est pas incompatible avec l'asexualité qui n'est pas l'absence de besoins sexuels ou l'absence de plaisir, mais l'absence de désir pour autrui

et puis, tu sais, le monde n'est pas blanc ou noir, donc il n'y a pas sexuel d'un côté, asexuel de l'autre, il y a aussi hypo-sexuel à différents degrés...

je te souhaite bon courage dans tes réflexions
tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus... bizarre.
Le jocker Batman

Ln33
Affable
Messages : 122
Enregistré le : 18 juil. 2012, 21:43

Re: Beaucoup de questions... et aucune réponse

Message par Ln33 » 16 avr. 2013, 15:34

Parfois, on se pose des questions non pas parce qu'on ne s'en fout pas, mais à cause de la pression des autres...

Pour ma part, je me suis longtemps posé des questions à cause de la pression des autres, pas à cause de ce que je ressentais : je ne me sentais pas normal parce que je n'éprouvais pas ce besoin qu'éprouve mon mari, je me suis dit que je devais me soigner que je devais faire quelque chose pour changer....
alors que je suis simplement pas comme la majorité des gens.

Après, parfois, se découvrir est un long chemin, ce qui compte, c'est d'y apporter ses propres réponses et non celles que les autres aimeraient entendre. Ce n'est pas toujours facile, et parfois, on préférerait être "dans la norme", mais on est ce qu'on est et pas autre chose

Bon courage
tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus... bizarre.
Le jocker Batman

aldoraine
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 28 nov. 2012, 23:41
A aimé : 2 fois

Re: Beaucoup de questions... et aucune réponse

Message par aldoraine » 17 avr. 2013, 00:51

Bonsoir,

juste une petite chose qui me frappe dans ton message:

Pourtant, je vois de temps en temps mes amis mais ces moments se font de plus en plus rares...
Je n'éprouve pas vraiment l'envie de sortir, d'aller dans des bars, des soirées.
Tous ces lieux où l'ont fait des rencontres ("normalement") : pourquoi devrais-je m'y rendre puisque je ne draguerai personne et que je maintiendrai toutes les filles à l'écart de moi ?


Pourquoi aller dans des soirées ne servirait qu'à draguer ? Echanger, parler, rire avec les autres sans arrières pensées, ne te semble pas possible ?
Personnellement, j'ai la trentaine passée, n'ai aucune activité sexuelle et pas le désir d'en avoir une, mais ça n'empêche pas de sortir, voir du monde et passer de bons moments.
En quoi lies-tu le fait de ne pas ressentir de désir sexuel et celui d'être moins en société ? Je pense que ce serait intéressant pour toi de savoir, la source de la "frustration" que tu dis ressentir vient peut-être en partie de là...

Bon courage en tout cas, j'espère que tu trouveras des réponses à tes questionnements.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité