L'amour sans pénétration

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
alxxandre
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 26 mars 2013, 22:32
Localisation : Var
A aimé : 0
A été aimé : 0

L'amour sans pénétration

Message par alxxandre »

Bonsoir,

Je découvre ce site un peu par hasard ce soir et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les témoignages et récits des membres.
J'en ai profité pour m'inscrire afin d'avoir votre avis sur mon cas.
Je me demande si je suis ou pas asexuel, j'aimerais votre avis.

Voilà, je suis un homme, j'ai 34 ans, j'ai déjà eu des partenaires mais je n'ai jamais ressenti de plaisir lors de la pénétration.
Les rapports sexuels dans mon esprit, se limitent à des longues séances de préliminaires.
J'aime beaucoup les massages, le bien être, toucher le corps de mes partenaires, les lechouilles, la tendresse, j'y prends du plaisir... mais la pénétration ne m'interresse pas.
En clair, j'aime la sensualité, mais je trouve le coït répétitif et ennuyeux et ça ne m'interesse donc pas.

Alors à votre avis ? Est-ce une forme d'asexualité ?

Merci pour vos réponses.

bastien340
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 06 févr. 2013, 18:45
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: L'amour sans pénétration

Message par bastien340 »

Bonsoir. Je dois dire que je me retrouve assez dans ton recit (je veux pas dire que je veux me retrouver dans tes bisous/caresses/lechouilles mdr) je pense, sans etre un expert vu que je suis nouveau sur le forum et que je connais que depuis peu le terme Asexualité, que tu est asexuel. Alors bienvenue a toi

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: L'amour sans pénétration

Message par Voya »

salut, c'est peut être aussi juste une question d'aimer ou pas certaines pratiques sexuelles. Ce qui dans ce cas ne sera pas forcément relié à de l'asexualité. Pour exemple, je connais un garçon qui n'apprécie pas spécialement la pénétration non plus, pourtant c'est bien 1 S et il n'est pas A du tout.

alxxandre
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 26 mars 2013, 22:32
Localisation : Var
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: L'amour sans pénétration

Message par alxxandre »

C'est bien la ma question.. est-ce une forme de séxualité ou d'asexualité ... ?

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 682
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 40 fois
A été aimé : 58 fois

Re: L'amour sans pénétration

Message par ~flor_vermelha~ »

Bonjour,
Je ne suis pas une autorité, je suis simplement une fille A qui connaît plusieurs autres A et leurs histoires, mais peut-être je peux t'aider un peu.
Est-ce que les femmes (j'ai cru comprendre que tu es hétéro) t'excitent sexuellement ? C'est ca la question. Il y a différentes pratiques sexuelles et tout le monde n'aime pas les mêmes choses. Si tu as envie d'être touché entre les jambes par une femme qui te plaît, de la toucher au même endroit et ca te manque quand elle ne le veut pas, tu n'es probablement pas asexuel. Les fantasmes peuvent aussi aider à trouver une reponse; il est peu probable qu'une personne qui s'imagine la personne aimée nue etc. soit asexuelle.
Peut-être quelqu'un a envie de continuer, je n'ai pas beaucoup de temps maintenant.

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5039
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 491 fois
Contact :

Re: L'amour sans pénétration

Message par Zimou »

L'amour avec ou sans pénétration, cela ne définit pas l'asexualité. ce qui la définit, c'est l'attirance sexuel pour les autres. Me concernant, je suis plutôt pour les relations amoureuse plus "physique", je trouve que c'est une très belle façon de montrer l'amour qu'on porte à l'autre surtout pour un asexuel qui par définition ne fera pas ça dans un but sexuel. mais la question est : est ce qu'une relation sexuel t'es nécessaire pour être heureux et te frustre si ce n'est pas possible? personnellement, non. ça fait bientôt 2 ans que je suis avec une asexuel sans aucun acte de pénétration et on est très heureux ensemble :-)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Toscane
Affilié
Messages : 272
Enregistré le : 27 déc. 2012, 08:48
A aimé : 0
A été aimé : 5 fois

Re: L'amour sans pénétration

Message par Toscane »

Je reprécise que je n'ai pas fait l'amour depuis neuf ans .

En ce qui concerne l'acte proprement dit , ce fut un vaste problème avec mon ex , car elle était plus demandeuse que moi , du moins au début .

Une superbe femme , à forte personnalité .

Ma première relation a été tardive avec elle ( j'avais 26 ans ) .

Tout le côté préliminaire , ok , j'y arrivai , mais le reste !! .

La pénétration a toujours suscité un problème pour moi , il fallait toujours qu'elle m'aide avec la main , je ne parle pas de la pénétration anale .
Impossible d'y arriver seul , l'impuissance prenait le dessus ou la peur d'elle également car elle était surdouée intellectuellement .

Alors pour se satisfaire , elle a cotoyé d'autres hommes .

Plus tard , elle m'a dit que j'y arriverais si je rencontre une femme qui me convient mieux , elle reconnaissait qu'elle était trop exigeante .

alxxandre
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 26 mars 2013, 22:32
Localisation : Var
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: L'amour sans pénétration

Message par alxxandre »

Bonjour,

Pour répondre aux questions ci-dessus, oui, je ressens le besoin d'avoir des contacts intimes, j'aime la nudité de mes partenaires,toucher leurs corps et je prends du plaisir à le faire ainsi qu'à atteindre l'orgasme. J'ai donc un réel besoin sexuel.

C'est juste la pénétration qui pose problème chez moi mais c'est bien par là que passe l'acte sexuel, bien plus que par un massage...
Elle pose probleme non pas parceque je fais un blocage psychologique (ejaculation précoce, impuissance ou autres...) mais parceque ça ne m'excite pas, ne me procure rien et que je trouve ça ennuyant.

A la lecture de vos réponses, je pense effectivement ne pas être A, mais simplement un S avec une sexualité différente de la norme...

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5039
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 491 fois
Contact :

Re: L'amour sans pénétration

Message par Zimou »

alxxandre a écrit :je ressens le besoin d'avoir des contacts intimes, j'aime la nudité de mes partenaires,toucher leurs corps et je prends du plaisir à le faire ainsi qu'à atteindre l'orgasme. J'ai donc un réel besoin sexuel.
avoir besoin d'intimité, aimer la nudité de sa partenaire, aimer toucher son corp et en prendre du plaisir n'implique pas qu'on en ai forcement besoin ^^ J'aime aussi tous ça, j'ai besoin d'intimité, et j'aime beaucoup les mêmes chose que toi, mais on peut faire tout ça sans sexualité. on peut partager de l'intimité en dormant nu ensemble par exemple, aimer ça, aimer être coller contre sa compagne et lui faire des bisous, des caresses etc... sans avoir de besoin sexuel. pour moi la sexualité est différent de l'amour ou de l'intimité ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

alxxandre
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 26 mars 2013, 22:32
Localisation : Var
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: L'amour sans pénétration

Message par alxxandre »

Zimou a écrit :
alxxandre a écrit :je ressens le besoin d'avoir des contacts intimes, j'aime la nudité de mes partenaires,toucher leurs corps et je prends du plaisir à le faire ainsi qu'à atteindre l'orgasme. J'ai donc un réel besoin sexuel.
avoir besoin d'intimité, aimer la nudité de sa partenaire, aimer toucher son corp et en prendre du plaisir n'implique pas qu'on en ai forcement besoin ^^ J'aime aussi tous ça, j'ai besoin d'intimité, et j'aime beaucoup les mêmes chose que toi, mais on peut faire tout ça sans sexualité. on peut partager de l'intimité en dormant nu ensemble par exemple, aimer ça, aimer être coller contre sa compagne et lui faire des bisous, des caresses etc... sans avoir de besoin sexuel. pour moi la sexualité est différent de l'amour ou de l'intimité ^^

Mais alors a quel moment parle t-on de sexualité ? Est ce que des séances de préliminaires comme je les pratique aujourd'hui (avec quand meme du sexe oral) sont de la sexualité auquel cas, je ne suis pas asexuel, ou bien considere t-on que si il n'y a pas de pénétration, il n'y a pas de sexualité ?

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5039
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 491 fois
Contact :

Re: L'amour sans pénétration

Message par Zimou »

alxxandre a écrit : Mais alors a quel moment parle t-on de sexualité ? Est ce que des séances de préliminaires comme je les pratique aujourd'hui (avec quand meme du sexe oral) sont de la sexualité auquel cas, je ne suis pas asexuel, ou bien considere t-on que si il n'y a pas de pénétration, il n'y a pas de sexualité ?
Il est important de savoir que tes pratiques sexuel ne deffiniront pas le fait que tu sois assexuel ou non. Il n'y a que toi qui pourra le deffinir en determinant quel attirance tu as pour le sexe, qu'importe la pratique. Si tu en as besoin et que tu te sent frustré si tu n'as rien, ça te guide déja un peu, ça veux bien dire que t'as un besoin à assouvir pour toi, sans lequel tu te sent mal. Un asexuel ne ressentira pas de frustration et vivra heureux sans qu'on le touche jamais sexuellement parlant.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

alxxandre
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 26 mars 2013, 22:32
Localisation : Var
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: L'amour sans pénétration

Message par alxxandre »

Bonjour et merci pour vos réponses.

Je pense saisir un peu mieux ce qu'on appelle l'asexualité et après quelques heures de lecture sur les différents post de ce forum, je ne pense finalement pas faire partie des asexuels.
Je pense avoir une sexualité un peu à part mais je réalise que j'ai un réel besoin de rapports.

Encore merci pour vos éclaircissements :)

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5039
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 491 fois
Contact :

Re: L'amour sans pénétration

Message par Zimou »

alxxandre a écrit :Bonjour et merci pour vos réponses.

Je pense saisir un peu mieux ce qu'on appelle l'asexualité et après quelques heures de lecture sur les différents post de ce forum, je ne pense finalement pas faire partie des asexuels.
Je pense avoir une sexualité un peu à part mais je réalise que j'ai un réel besoin de rapports.

Encore merci pour vos éclaircissements :)
de rien ^^ peut être es tu hyposexuel, ceux qui ont peu besoin de relation sexuel. enfin même si je connais moins bien le sujet, je crois que c'est surtout une question de fréquence, pas d'attirance comme l'asexualité.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5039
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 491 fois
Contact :

Re: L'amour sans pénétration

Message par Zimou »

John Carter a écrit :Un article pertinent sur le sujet :

http://jeputrefielepatriarcat.wordpress ... -la-suite/
j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de... hum hum "bétise" sans ces articles sur la pénétration. je n'ai pas tout lu et je n'en ai pas besoin pour m'en rendre compte, rien que le début :
Elle parle brièvement de l’arnaque du « libéralisme sexuel » et la fonction qu’ont les contraceptifs et avortements dans le maintien de l’asservissement des femmes par les hommes – (qui passe par le coït):

« l’avortement, c’est ce qui va rendre toutes les femmes disponibles à tous les hommes. [...] Une des excuses que les femmes pouvaient fournir pour ne pas coucher avec un mec c’était qu’elles ne pouvaient pas être enceinte, car après elles n’avaient plus la contraception, elles n’avaient plus l’avortement ».
c'est n'importe quoi ce discourt très extrémiste. d’ailleurs, je viens à l'instant de constater que c’était un blog féministe radicale. comme le plupart des idées extrémiste, c'est dangereux. faut être complétement parano pour croire que la fonction des contraceptifs et avortement est d'asservir les femmes! les contraceptifs et avortement ont été fait pour que les femmes qui veulent des relations sexuel puisse en avoir sans tomber enceinte et devoir assumer un enfant derrière, très lourde conséquence pour simplement pratiquer l'acte d'amour avec un homme. c'est quelque chose qui ne sert qu'aux femmes, ce ne sont pas les hommes qui subisse la grossesse et l’accouchement!
faut pas être bien pour afficher publiquement qu'on pense que les contraceptions et avortement ont été créer pour que les femmes aient un excuse de moins pour coucher avec les hommes. D'ailleurs, si un femme a pas envie, c'est stupide de mentir en disant que c'est à cause du risque de grossesse. faut apprendre à être franc, ça sert à rien de mentir. cet article est une pur... bêtise pour rester poli.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1737
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: L'amour sans pénétration

Message par Piccolo »

Non mais les pilules sont nocives pour l'organisme des femmes. On a beaucoup parlé des pilules ces derniers temps, et pas en bien.

Et quand je vois que le gouvernement vient de rendre la pilule gratuite pour les mineures de 15-18, c'est l'Etat qui incite à toutes ces dérives, ce qui débouchera sur des avortements, des MST...
C'est juste honteux.

Ces idées sont certes extrémistes, mais l’extrémisme n'est pas nécessairement dans le tort. Si on lit au-delà du ton agressif, on y découvre des réalités qui dérangent. Mais tout le monde se tait, sacralisation de la sexualité oblige.

Je suis pas contre l'idée que le coït soit le lien d'amour ultime qui puisse unir physiquement et mentalement deux personnes qui s'aiment, mais ce n'est pas forcément la réalité de toutes les femmes. Et faire de la négation et de la généralité, c'est tout autant une forme d’extrémisme, mais mauvaise par contre.

Répondre