TROP DE FAUX SEMBLANTS

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
more
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 22 févr. 2006, 20:41

Message par more » 25 févr. 2006, 23:45

je sais pas trop si le fait d'etre impermeable a ce genre de discussions releve de l'asexualité ou pas ou juste de l'asociabilité. Moi aussi ce genre de conversations me lourde mais c'est hélas les conversations que tiennent la quasi majorité des gens au travail.
Et puis c'est un peu intolérant aussi, 93% de la population est sexuelle, on peut pas leur en vouloir de parler de choses qui interessent la quasi totalité des gens.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 26 févr. 2006, 18:41

cerise2 a écrit :
tu as raison Syd quand tu dis "Le problème, c'est que même sans étaler sa vie privée, on est exposé à la curiosité des autres. Et quand eux parlent de leur vie privée, ils attendent de façon tacite que les autres en fassent de même". Nous , enfin moi surtout j'ai l'impression que je ne n'ai rien a dire enfin du moins rien de semblable et ca semble donc toujours sans relief. Alors qu'au bout du compte ben le quotidien est là et est le même pour tout le monde.
bien sûr, on est pas obligé de tout partager avec ses collègues car il ne faut pas confondre relation de travail et relaton affective/amicale.
J'ai toujours évité de parler de ma vie privée au boulot, même quand j'avais une sexualité (ca m'a toujours gonfler de parler cul au boulot, c'est incongru et vulgaire) ou que j'étais en couple. Je suis très laconique, limite asociale.
Ces difficultés ne sont pas l'apanage des asexuels mais de beaucoup qui sont "différents" : célibataires, homosexuels, handicapés, impuissants... etc etc.
Par exemple, je ne mange jamais avec mes collègues et suis la seule et c'est pas pour celà que je suis pas intégrée dans mon entreprise.
Il m'arrive de parler ciné ou théatre avec certains collègues mais d'autres ne partagent pas cette passion.
je ne comprends pas pourquoi cette différence te dérange tant.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 26 févr. 2006, 19:55

je ne sais pas si c'est a moi que tu poses la question , masi je vais te donner un brin de réponse

Si tu es en couple et que tu es asociale : on dit de toi que tu es bourru enfin dans ce genre là , c'est tout.

Si tu es célibataire et que tu es asociale - ce qui n'est pas mon cas : on dit de toi : Pas étonnant qu'elle soit célibataire, vu son caractère.. no comment.

et ca ça me dérange j'en ai marre que l'on associe le célibat à un trait de caractère et bien sur de manière négative.

remarque chez moi c'est plutot l'inverse vu mon caractère sociable, masi du coup les réponses des gens tournent à la pitié : ces fameux mots : laissée pour compte, la pauvre, quel dommage , quel gachis, oh elle n'a pas encore trouvé ! etc.... que je hait :ignit:
...décidément je dois être véritablement bonne a marier :mrgreen:

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 26 févr. 2006, 20:11

cerise2 a écrit :je ne sais pas si c'est a moi que tu poses la question , masi je vais te donner un brin de réponse

Si tu es en couple et que tu es asociale : on dit de toi que tu es bourru enfin dans ce genre là , c'est tout.

Si tu es célibataire et que tu es asociale - ce qui n'est pas mon cas : on dit de toi : Pas étonnant qu'elle soit célibataire, vu son caractère.. no comment.

et ca ça me dérange j'en ai marre que l'on associe le célibat à un trait de caractère et bien sur de manière négative.

remarque chez moi c'est plutot l'inverse vu mon caractère sociable, masi du coup les réponses des gens tournent à la pitié : ces fameux mots : laissée pour compte, la pauvre, quel dommage , quel gachis, oh elle n'a pas encore trouvé ! etc.... que je hait :ignit:
...décidément je dois être véritablement bonne a marier : mrgreen
Euh oui, mais moi l'opinion des collègues :roll: j'ai appris à ne pas y accorder d'importance, je sais ce que je vaux au niveau professionnel, après comme dit l'autre, on ne peut pas plaire à tout le monde quel que soit sa situation.
Moi, c'est plutot les gens que j'aime, ma famille, mes amis dont le jugement me touche plus. :oops:
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
lumina
Amène
Messages : 412
Enregistré le : 07 août 2005, 00:56
Localisation : Paris

Message par lumina » 26 févr. 2006, 20:16

cerise2 a écrit :ces fameux mots : laissée pour compte, la pauvre, quel dommage , quel gachis, oh elle n'a pas encore trouvé ! etc.... que je hait :ignit:
...décidément je dois être véritablement bonne a marier :mrgreen:
:shock: même pas une minute ne s'est écoulée et déjà tu as changé la fin de ton post. :P
Tu detestes les mots "vieille fille" à ce point que tu ne veuilles même pas le voir écrit dans un de tes posts? :D ;)
~ Lumina ~

"It takes a lot of courage to grow up and be who you really are." (EE Cummings)

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 26 févr. 2006, 20:31

moi aussi bien sur mais j'ai peu de collègues et ce sont aussi des amies , et en même temps avec elles c'est comme la famille. On n'a pas du tout le même travail, pas de concurrence et relation amicales possible on est dans le domaine de formation et du très social psy et santé etc, rien a voir avec la boite ou je bossais avant 2000, entreprise de production graphique et mentalité au ras des paquerettes où evidemment je n'avais rien a dire question couche culottes et crac crac de la veille, vue ma sortie de cette boite, mon célibat m'a été fatal ! et ca j'appelle ca des collègues avec tout ce qu'il ya de négatif et de manière indifférente , ben tiens je vais me géner !

Quand j'ecris cela :

"remarque chez moi c'est plutot l'inverse vu mon caractère sociable, masi du coup les réponses des gens tournent à la pitié : ces fameux mots : laissée pour compte, la pauvre, quel dommage , quel gachis, oh elle n'a pas encore trouvé ! etc.... que je hait
...décidément je dois être véritablement bonne a marier : mrgreen "
c'est plutot les proches qui tiennent ce discours surtout la famille !

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 26 févr. 2006, 20:35

lumina a écrit :
cerise2 a écrit :ces fameux mots : laissée pour compte, la pauvre, quel dommage , quel gachis, oh elle n'a pas encore trouvé ! etc.... que je hait :ignit:
...décidément je dois être véritablement bonne a marier :mrgreen:
:shock: même pas une minute ne s'est écoulée et déjà tu as changé la fin de ton post. :P
Tu detestes les mots "vieille fille" à ce point que tu ne veuilles même pas le voir écrit dans un de tes posts? :D ;)
M.... je me suis faite grillée, lol :wink:

j'adooooooooore éditer, ben ouais masi j'ai tendance a partir dans tous les sens alors apres mais vraiment apres quand j'ai bien poster , ben vla que ca va pas ....
ceci dit je hais vieille fille ...beurk

Gaëline
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 27 mars 2006, 01:04

Message par Gaëline » 26 avr. 2006, 23:13

Entièrement d'accord. Il n'y a aucune raison de ne pas en parler ouvertement. Ca permettrait en outre à des gens de se reconnaître dans ce même cas et qu'en même temps les autres prennent conscience qu'il existe des gens que le sexe n'intéresse pas. On a bien le droit d'être végétarien alors pourquoi pas d'être asexuel. A quand les clubs de rencontre sympa où l'on pourrait faire connaissance sans redouter les arrières pensées de l'autre? Il y a bien des clubs naturistes, des clubs non-fumeurs etc...

az
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 27 avr. 2006, 10:33

Message par az » 27 avr. 2006, 10:47

Après avoir posté un petit sujet "et moi je suis quoi?" dans la section Questions-Réponses il y a quelques jours, je viens de prendre la peine de lire ce sujet (alors que je devrais être entrain de bosser :oops: ).

Ce qui me fait plaisir, c'est que je vois que je suis un peu comme certaines d'entre vous (je me demande d'ailleurs s'il y a des mecs sur ce sujet?). Souvent seul (pas au sens célib' évidemment, parce que pour ça ça a TOUJOURS été le cas....), réponses souvent laconiques, je mange aussi seul parfois (mais ce qui me gêne c'est le regard des autres dans ce cas, de voir un glandu manger seul; sinon ça ne me dérange absolument pas si je sais que personne ne me voit)... Je ne parle quasiment jamais (pour ne pas dire tout simplement jamais) de moi, j'évite le plus possible les discussions où l'autre parle de soi vu qu'après ça serait peut-être "bien" que vous en fassiez de même, du moins qu'on se révèle un peu...

Et pour éviter les discussions sexe, ben depuis quelques années mes amis sont plus souvent des amies que des amis. Au moins avec des filles (en tout cas quand elles sont avec moi) on parle beaucoup moins sexe. Même si évidemment y en a toujours une qui passe son temps à vous parler de son copain (mais heureusement, elle ne parle pas de ses relations sexuelles).

Mais ce qui m'a surtout "rassuré" dans ce topic, c'est qu'on peut être a et vouloir rencontrer quelqu'un, aimer et aussi (surtout?) être aimé, ce qui ne m'est jamais arrivé :trist: Du coup, à la différence de vous, je ne sais pas si je suis a ou pas, car n'ayant jamais eu de relation sexuelle, je ne sais même pas si j'en aurais envie ou pas. Dans mes fantasmes, oui, mais n'étant pas capable de faire le moindre pas, peut-être qu'au fond de moi je n'en veux pas... Ce que je redoute le plus au cas où j'aurais un jour quelqu'un? Lui révéler (ou qu'elle s'en rende compte par elle-même) que je n'ai jamais été avec personne (ça passe quand on a 14 ans, mais pas quand on en a dix de plus...). Et ça, ça me retient franchement de tenter quoi que ce soit.

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 27 avr. 2006, 22:50

az a écrit :Ce que je redoute le plus au cas où j'aurais un jour quelqu'un? Lui révéler (ou qu'elle s'en rende compte par elle-même) que je n'ai jamais été avec personne (ça passe quand on a 14 ans, mais pas quand on en a dix de plus...). Et ça, ça me retient franchement de tenter quoi que ce soit.
Tiens c'est marrant (enfin pas tant que ça) mais j'avais exactement la même réaction que toi à 24 ans (hé hé j'ai fait le calcul...lol). Je me suis aussi posé la question , mais finalement si à 24 ans je n'avais toujours pas eu de relation , c'est bien qu'il yavait quelquechose qui ne se passait pas, dans la mesure ou j'etais très très curieuse quand j'etais adolescente. Et je comprends ce sentiment de honte de pas l'avoir fait et de devoir avouer cela dans ce monde où ca n'est vraiment pas NORMAL. En même temps si on n'est pas attiré (ce qui n'a rien a voir avec la peur) vers quelqeuchose on fera tout pour l'eviter non ? et si un jour tu es vraiment (ce que je n'ai jamais vraiment été dailleurs) amoureuse et "S" tu ne t'arrêteras pas à ce sentiment de honte. c'est ce que j'en pense.

az
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 27 avr. 2006, 10:33

Message par az » 28 avr. 2006, 00:02

Tout d'abord, merci pour ta réponse :)

Ben justement, la demoiselle dont je parlais dans mon topic était une fille pour laquelle j'éprouvais "pas mal" de sentiments. Mais elle était beaucoup trop belle pour moi (réellement vraiment belle) donc c'est pas avec un p'tit gars comme moi qu'elle va s'attarder. Le pire, c'est que parfois je me demande si elle n'était pas un peu pour que je fasse quelques pas vers elle ("le premier pas" n'aurait pas suffit, moi il m'en faut beaucoup plus que un :lol: ). Mais voilà je n'ai jamais osé lui demander son n° de tel par exemple, et je n'avais que son email... et bien que je lui ai ensuite (on ne se voit plus depuis un peu plus de deux ans maintenant) envoyé un petit mail pour lui souhaiter un joyeux anniversaire, je n'ai jamais eu de réponse :cry:

Pour en revenir au sentiment de honte, parfois je me dis qu'il serait peut-être plus facile d'avoir sa première fois (je ne parle même pas de relation sexuelle, vu que je n'ai jamais eu de copine du tout...) avec une fille qui m'attire simplement mais pour laquelle je n'éprouve rien de particulier. Mais en même temps je préfère que ce soit une fille pour laquelle j'éprouve aussi des sentiments. Mais pour ne rien faciliter (oui on dit que les filles sont compliquées, mais moi je dois être 1000 fois pire :lol: ) je finis par me dire que le plus simple est de tout faire pour éviter de ressentir à nouveau des sentiments pour une fille, puisque de toutes façons rien ne se passera. Alors autant se faire le moins de mal.

Mais il y aussi probablement de la peur à associer à la honte, donc allez, on complique encore plus comme si ça ne l'était pas déjà suffisamment!

Pour finir sur une petite note d'humour (noir?), en ce qui me concerne cette réaction n'a pas commencé à 24 ans, contrairement à toi (?) C'était déjà le cas il y a 2-3 ans.

Avatar du membre
Darkangel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 12 avr. 2006, 01:00
Localisation : Dieppe
A été aimé : 1 fois

Message par Darkangel » 28 avr. 2006, 13:36

Moi j'en parle pa nom plus. Mais les gens sont très lourd quand meme. Qu'est ce que ca peut leur faire si on veut rester seule (car on attend de pouvoir trouver qq1 qui nous ressemble) franchement.
La mon frère c'est trouver une eptite copine alors c'est style c'est quand que tu te troue qq1 (la famille trop lourd aussi) alors parfois je sors des truc assez trash et le dernier en date c'est j'ai un copin qui ma demander de faire couple a 3 (ca ça tue grave depuis on me fou la paix mdr) je dis unefois la fille une fois le garçon ca change non mdr.
Et au taf je répond je cherche pas l'amour si ca doit arrivée ca arrivera mais en ce moment préfère être seule et des toute façon jeleur dis vous savais aps ma vie d'avant alor voila. Mais au taf je taf en usine é son très poser cul aussi (je délire de leur connerie 5mn ok mais aprés ca me gonfle, ya pas que ca dans la vie m..)
Chacun ca vie, je respect les autre qu'il fasse de mme pff.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 28 avr. 2006, 15:34

az a écrit :Du coup, à la différence de vous, je ne sais pas si je suis a ou pas, car n'ayant jamais eu de relation sexuelle, je ne sais même pas si j'en aurais envie ou pas.
Ne crois pas que tous les A ont eu des relations sexuelles avant de savoir qu'ils n'en avaient pas envie.
C'est une question idiote des sexuels qui revient souvent d'ailleurs : comment savez-vous que vous n'aimez pas ça si vous n'avez jamais essayé ? J'aime beaucoup la réponse d'une membre d'Aven anglais : Pas besoin de mâcher du verre brisé pour savoir qu'on aimera pas ça :lol: (ouais je sais, c'est gore :mrgreen: )
cerise2 a écrit :En même temps si on n'est pas attiré (ce qui n'a rien a voir avec la peur) vers quelqeuchose on fera tout pour l'eviter non ?
"Tout", peut-être pas, mais ne rien faire pour le rechercher, c'est déjà beaucoup :D

Avatar du membre
Darkangel
Affable
Messages : 100
Enregistré le : 12 avr. 2006, 01:00
Localisation : Dieppe
A été aimé : 1 fois

Message par Darkangel » 28 avr. 2006, 16:37

Je l'ai déjà entendu aussi ca Syd lol,
mais qqe ca peut leur faire franchement.
Chacun c'est goût zut alors :D.
Il y en a qui cherche mme pas à comprendre et nous juge directement, je trouve ca débile mais bon.
Moi je préfère aprendre a contraire enfin de me fonder une opinion.
Parfois on dit que la différence ou ce qui leur font peur les fait fuire je dis que c'est vrai enfin souvent quoi. On est pas des monstres quand mme pf.

Avatar du membre
soyou
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 13 avr. 2006, 22:30
Localisation : haute vienne

Message par soyou » 28 avr. 2006, 19:30

bonjour ben si moi j ai du mal aussi a cacher sa, on dit mais moi je le vie bien,mais parce que personne n est au courant,mais les moments ou je suis la plus genernc est quand je rencontre un homme!
car je ne me cache plus et l avoue! bisou
alors je suis une jeune fille de 20 ,qui s assume mais a du mal quand meme!!
ma passion les chiens.
bis a tous

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité