Le syndrome de la fée clochette

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Sonia2D
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 29 déc. 2012, 13:26
Localisation : Lyon

Le syndrome de la fée clochette

Message par Sonia2D » 15 janv. 2013, 20:58

Bonsoir à toutes et à tous!
Voilà je voulais avoir votre avis sur ce qu'on appelle "le syndrome de la fée clochette".
Cela concerne que les femmes (apparemment) mais messieurs, vos avis aussi nous intéressent aussi.
Pour faire court, ce serait un syndrome de plus en plus courant chez les femmes, surtout chez les femmes modernes. En fait, ce sont des femmes très exigeantes, obsédées par leurs carrières, mais qui aiment aussi séduire sauf qu'elles ne peuvent garder un mec longtemps, elles les quittent car elles sont souvent trop déçues. Et de plus, elles s'interdisent d'avoir des sentiments, considérant cela comme une faiblesse.
Alors pourquoi j'en parle ici : quand j'ai lu cet article, je croyais ne pas être concernée, mais en lisant les symptômes, je me suis aperçue que je me retrouvais beaucoup en ce profil de "fée clochette" (je vous invite à lire cet article qui les détaille : http://www.psychologies.com/Couple/Sedu ... -Clochette)
Cela m'a faite douter quant à mon asexualité, ne serai-je pas plutôt une fée clochette? Bien sûr, l'attirance sexuelle n'est pas présente, mais c'est plus quant au fait de ne pas vouloir développer de sentiments, au fait d'être "aromantique".
Qu'en pensez-vous, d'autres parmi vous s'interrogent sur ça?
Merci d'avance :)
« La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. »
Gandhi

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Svane » 15 janv. 2013, 23:56

Je me suis un peu renseignée :)

Je corresponds surtout à la partie "ne tolère pas la moindre petite contrariété" mais c'était dès bébé, sinon pour la perversion et la manipulation je déteste ça et je ne pratique pas même si je pourrais (mais ça ne fait pas partie de mes principes) à part très gentiment si ça ne nuit pas à la vie de la personne ou à la personne elle-même, seulement dans le but qu'on me laisse tranquille (c'est déjà arrivé, pour m'esquiver). recherche d'amour inconditionnel aussi et égocentrisme aussi sauf avec les gens très proches de moi que j'inclue dans la bulle "égocentrisme" donc ils en font partie avec moi donc pas la définition strict d'égocentrisme ! Insatisfaite oui terriblement mais bon ce n'est pas un indicateur, de même que pour la non-tolérance aux contrariétés c'est depuis toujours

C'est "intéressant" mais je ne me sens pas vraiment concernée même si j'estime avoir des points communs, j'aime surtout aimer les autres plutôt que d'aimer que les autres m'aiment donc ça ne doit pas valoir (j'aime bien la dévotion, devoir déplacer des montagnes au nom d'un concept ou de quelqu'un que j'estime véritablement, etc) Je ne suis pas psy et je ne connaissais pas ce syndrome auparavant mais je ne pense pas en faire partie mais c'est très intéressant, merci !

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par CLP » 16 janv. 2013, 00:10

Entre nous : encore une catégorie vite fait mal fait pour vendre des thérapies qui ne marchent pas...

Avatar du membre
Sonia2D
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 29 déc. 2012, 13:26
Localisation : Lyon

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Sonia2D » 16 janv. 2013, 08:50

Svane a écrit :Je me suis un peu renseignée :)

Je corresponds surtout à la partie "ne tolère pas la moindre petite contrariété" mais c'était dès bébé, sinon pour la perversion et la manipulation je déteste ça et je ne pratique pas même si je pourrais (mais ça ne fait pas partie de mes principes) à part très gentiment si ça ne nuit pas à la vie de la personne ou à la personne elle-même, seulement dans le but qu'on me laisse tranquille (c'est déjà arrivé, pour m'esquiver). recherche d'amour inconditionnel aussi et égocentrisme aussi sauf avec les gens très proches de moi que j'inclue dans la bulle "égocentrisme" donc ils en font partie avec moi donc pas la définition strict d'égocentrisme ! Insatisfaite oui terriblement mais bon ce n'est pas un indicateur, de même que pour la non-tolérance aux contrariétés c'est depuis toujours

C'est "intéressant" mais je ne me sens pas vraiment concernée même si j'estime avoir des points communs, j'aime surtout aimer les autres plutôt que d'aimer que les autres m'aiment donc ça ne doit pas valoir (j'aime bien la dévotion, devoir déplacer des montagnes au nom d'un concept ou de quelqu'un que j'estime véritablement, etc) Je ne suis pas psy et je ne connaissais pas ce syndrome auparavant mais je ne pense pas en faire partie mais c'est très intéressant, merci !
Moi non plus je ne me retrouve pas dans tous ces symptômes, heureusement! Merci d'avoir donné ton avis :)
CLP a écrit :Entre nous : encore une catégorie vite fait mal fait pour vendre des thérapies qui ne marchent pas...
Ce n'est pas une thérapie, ni même un effet de catégorisation, c'est juste un constat qu'a fait une psy chez ses patientes. Après elle a voulu en parler et mettre un nom sur ça (même si entre nous je trouve ce nom pas bien choisi), autour de moi je vois beaucoup de ces femmes. Je pense pas que ce soit juste pour "vendre", une psy gagne déjà bien sa vie, pas besoin d'écrire un livre surtout si elle sait que ce ne sera pas pris au sérieux un minimum. Mais après chacun son point de vue ^_^ Je ne suis pas non plus à 100% convaincue, de toute façon faut toujours rester prudent. Mais rien ne nous empêche d'être curieux et de demander l'avis des autres!
« La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. »
Gandhi

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par CLP » 16 janv. 2013, 11:53

Sonia2D a écrit :Je ne suis pas non plus à 100% convaincue, de toute façon faut toujours rester prudent. Mais rien ne nous empêche d'être curieux et de demander l'avis des autres!
Bien sûr ! Ta question était 100% légitime et j'ai tellement résumé mon avis que çà donnait l'impression que c'était l'idée d'ouvrir ce fil que je critiquais. Mais pas du tout ! :-)

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3997
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Jullianna » 16 janv. 2013, 18:50

Je ne correspond à rien dans ce qui est décrit :ouhla:

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Piccolo » 16 janv. 2013, 18:57

Après le syndrome de Peter Pan, voici le syndrome de la fée clochette.


M'okay... :|

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par CLP » 16 janv. 2013, 19:14

Oui c'est ça. Moi j'ai pensé à la version féminine du complètement ridicule "pervers narcissique" qui s'est mis à envahir téléviseurs et journaux de salle d'attente et qui va sans doute disparaitre du jour au lendemain...

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4147
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 301 fois
A été aimé : 393 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Lilly » 16 janv. 2013, 19:14

A quand le syndrome du capitaine crochet? :¤@µ:
:lol:
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Nastasia » 16 janv. 2013, 19:14

Piccolo a écrit :Après le syndrome de Peter Pan, voici le syndrome de la fée clochette.


M'okay... :|

et bientôt sur vos écrans.........le syndrome du Capitaine Crochet :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4147
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 301 fois
A été aimé : 393 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Lilly » 16 janv. 2013, 19:21

Nas, je crois qu'on regarde trop de dessins animés :lol:
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Svane » 16 janv. 2013, 19:26

Oui c'est ça. Moi j'ai pensé à la version féminine du complètement ridicule "pervers narcissique" qui s'est mis à envahir téléviseurs et journaux de salle d'attente et qui va sans doute disparaitre du jour au lendemain...
Attention par contre au PN :) Syndrome de peter pan ou fée clochette ou autre je ne sais pas mais le PN existe, c'est le plus grand prédateur naturel des surdoués, si je puis dire ça ainsi, mais ils le tournent en ridicule en laissant la "pathologie" aux griffes des journaux féminins etc et on dirait presque une nouvelle mode pour les fifilles que de dire à qui veut bien l'entendre "bouhouhou je me suis rendue compte que mon ex était un PN"... Les gens ne sont pas lucides, mais dans la vraie définition qui en est donnée il en existe d'ailleurs il arrive que ce soit des surdoués à la base (plus exposés à une puissance de réaction aux traumatismes comparé à "la plupart des gens") et suite à un traumatisme de la toute petite enfance ils "tournent" PN, d'où leur talent incroyable pour la manipulation etc (c'est un art de haut vol, la manipulation, la vraie en tout cas. Ce n'est pas accessible à "n'importe qui" pas avec autant de talent en tout cas) mais on en croise pas à  chaque coin de rue, fort heureusement ! :P

Avatar du membre
Sonia2D
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 29 déc. 2012, 13:26
Localisation : Lyon

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Sonia2D » 17 janv. 2013, 20:37

Sans vouloir offenser quiconque, je n'ai pas posté ce message pour le nom qu'a donné la psy à ce syndrome. Et pour ce qui est du syndrome de Peter Pan (Ok ok je sais les noms choisis ne font pas très sérieux, mais pour celui-ci il est relativement bien choisi, ce n'est pas le problème d'un pervers narcissique, mais de quelqu'un qui a peur de devenir adulte à la base), j'ai connu une fille qui après avoir eu un cancer (relativement jeune, qu'une vingtaine d'années) a eu ce syndrome, ce n'est pas des conneries et ça fait peur. Je sais de quoi je parle, je sortais avec elle. Bon j'avoue là ce n'était pas une simple crainte de devenir adulte, elle voulait être enfant. Elle s'est mise à acheter des petits poneys, à porter des robes comme les petites filles et tout. Cela m'a traumatisée, vraiment. Je vous prierai alors de ne pas en rire. Après pensez ce que vous voulez, c'est votre droit le plus légitime, mais je demande juste vos avis sur le contenu, pas sur le nom. Comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas à 100% convaincue non plus, cela m'a intriguée et je voulais juste en parler avec vous, c'est tout.
« La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. »
Gandhi

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par Piccolo » 17 janv. 2013, 20:54

Oui tu as raison Sonia, excuse-nous.

Pour ma part j'interprète cette personnalité (et non "syndrome" car je trouve ça un peu idiot) comme résultante de l'émancipation des femmes et de la montée du féminisme dans les sociétés occidentales; et promet donc à chaque individu de pouvoir choisir pleinement son destin, quel que soit son sexe.

Je trouve ça assez bien car cela remet en cause l'identité masculine qui jusqu'à présent était fondée sur cette description, et place donc les hommes et les femmes sur un pied d'égalité, cassant définitivement l'image de la femme faible et soumise.

En ce qui concerne un éventuel lien avec l'asexualité ou l'aromantisme (je hais ce mot maintenant :evil: ), c'est difficile à dire. Je ne pense pas que ce type de personnalité soit incompatible avec la capacité de nouer une relation amoureuse stable. On peut tout à fait en vivre une tout en restant indépendant(e).

Enfin c'est mon avis...

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Le syndrome de la fée clochette

Message par CLP » 18 janv. 2013, 00:37

Piccolo a écrit : ou l'aromantisme (je hais ce mot maintenant :evil: ),
ah bon ! (grosse déviation de fil) Et pourquoi ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité