Condamée à rester seule ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Voya » 16 déc. 2012, 15:16

Tout à fait d'accord avec Nyria, rencontrer des gens et lier des amitiés ça permet de se sentir déjà beaucoup mieux et moins isolé. Pour l'instant j'ai rencontré que des gens sympa via ce forum, donc faut pas hésiter à venir participer aux rencontres A, où à en organiser :D

@stephan : j'ai surtout fait ce commentaire pour plaisanter, vu que l'occasion se présentait (moi et mon sens de l'humour 2nd degré...), mais tu as probablement raison, mon 2e signe doit tempérer un peu :mrgreen:

Avatar du membre
daffy
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 13 juil. 2009, 22:59
Localisation : Grenoble
A été aimé : 3 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par daffy » 16 déc. 2012, 18:16

C'est sûr que rencontrer quelqu'un quand on est A, c'est pas évident.

Comme dit plus haut, Internet permet d'augmenter ses chances de rencontrer des A, même si personnellement, je suis de moins en moins convaincu que ce soit le meilleur moyen pour moi de rencontrer la bonne personne. Dans la "vraie vie", on est jugé sur ce que l'on est, alors que sur Internet, on est jugé sur ce que l'on dit. Toutes les discussions virtuelles que j'ai pu avoir se sont un jour ou l'autre terminées par une non réponse. Normal, vu qu'on ne voit pas la personne, on ne peut qu'essayer de cerner sa personnalité en interprétant ce qu'elle dit, et comme je suis quelqu'un d'assez maladroit, je peux comprendre que ça se termine le plus souvent de cette façon. Bref, sur Internet, il faut savoir se vendre sans faire de faux pas sur ce que l'on dit, et là j'avoue que c'est pas trop mon truc.

Alors, condamné à rester seul ? Possible, mais déjà je vois pas trop ça comme une condamnation, et en plus la vie est quand même pleine de bonnes surprises, alors sait-on jamais...
Modifié en dernier par daffy le 23 déc. 2012, 12:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sonia2D
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 29 déc. 2012, 13:26
Localisation : Lyon

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Sonia2D » 14 janv. 2013, 17:43

J'ai eu et je devrai dire j'ai toujours cette peur de rester seule toute ma vie, comme toi chaton. Mais étant asexuelle et en plus aromantique, il va falloir que je me fasse à cette idée. Après, comme beaucoup l'ont dit plus haut, tant qu'à côté on a une vie épanouie, que l'on sort, que l'on a des amis... Les choses seront plus simples, mais les moments de solitudes seront présents, ils viendront puis repartiront et ainsi de suite.
Je comprends quand tu dis "jamais de sexe, pas de compromis" :non: , et je comprends aussi que tu veuilles quand même rencontrer quelqu'un avec qui partager ta vie et qui acceptera ta décision, un A. ou un S. , ne perds pas espoir, tu ne sais pas ce que l'avenir te réserve! Un S. vraiment amoureux de toi pourra peut-être l'accepter! :wink:
« La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. »
Gandhi

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 3 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Svane » 14 janv. 2013, 20:00

Linoa a écrit:
Il est S du signe du Scorpion (A ce qu'on dit, le signe le plus sexuel, ça ne m'étonne pas tiens)
C'est peut être pour ça que je me fais souvent draguer et que j'attire surtout des gens branchés sexe, ils doivent sentir mon aura de scorpion Mais avec moi il y a du avoir un défaut de fabrication, car je suis S qu'a temps partiel
Je préfère me passer d'amour éphémère, aussi beau soit-il s'il ne dur pas je n'en vois pas l'intêrét à part souffrir au bout du compte ..

Totalement d'accord avec vous !

Pour le signe je l'ai souvent remarqué mais principalement quand leur vénus est en scorpion ! C'est balot car ma vénus est en scorpion ! Je corresponds énormément sauf pour le côté sexuel (totalement A, même pas hypo) mais sinon vierge ascendant lion donc peut-être que ça joue... Mais pareil on vient facilement graviter autour de moi, je pense que c'est l'alliance vénus en scorpion et ascendant en lion ?

Pour l'amour éphémère qui ne vaut pas le coup je pense exactement pareil, j'ai eu plusieurs "copains" la plupart ça durait un mois et je partais, on m'a toujours vanté les mérites de la stabilité affective, que c'était un gage de maturité etc, je n'ai jamais réussi à comprendre. Mais j'ai eu deux vrais copains (à mon sens) un S et un A, ça a duré 6 mois et 1 an et 6 mois. Mais même en trouvant un A ce n'est pas sûr que tout colle sur le très long terme... Alors je pense souvent que oui je suis "condamnée" à rester seule, mais je ne peux pas mettre au rabais mes idéaux, plutôt mourir !
Et même par respect pour l'autre, c'est atroce je trouve de ne pas être dans son idéal et de rester tout de même avec la personne toute sa vie... La sincérité est primordiale à mes yeux. Même si ça fait mal parfois. La sincérité c'est "ce à quoi s'en tenir" c'est comme ça et pas autrement, à chacun de prendre ses décisions. Mais les sous-entendus, les quiproquos, les mensonges, c'est lassant car accumulés ça donne quelque chose de beaucoup trop fragile et vomitif...
C'est ça le problème, pour que quelqu'un nous corresponde il faudrait tellement de particularités ! c'est fou ! combien de chance de trouver quelqu'un qui réunit les mêmes particularités générales que nous (sans entrer dans les petits détails) ? Très peu je pense malheureusement...
Aussi, l'éphémère ne peut pas m'intéresser, je m'y suis essayé c'est improbable le "profitez du moment présent", ceux qui arrivent à le respecter sont très, très, très forts ! Le mieux pour moi c'est L'Eternel, un univers infini entre la personne et soi, de grandes réalisations, une émulation intellectuelles et une puissance créatrice etc.
Puis le danger en étant avec quelqu'un c'est l'horreur de le voir partir avant nous, mourir emporté par une maladie ou autre, ce doit être une souffrance qui vous déchire les entrailles et vous laisse sans force, vide, un pantin désarticulé qui peut se relever, qui peut continuer à "vivre" (dans leur définition) mais ça doit nous arracher la mâchoire de douleur rien que de sourire. Pas parce que la personne nous manque, plus par conscience et lucidité que le monde a perdu quelqu'un de grand, quelqu'un qui aurait pu lui apporter infiniment plus mais qui n'aura jamais eu assez de temps pour exploiter tout ce qu'il avait en lui, la conviction calme que cette personne faisait partie d'une infime minorité si précieuse que la mort d'un seul de ses représentants est un drame. enfin bref, l'horreur.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Voya » 15 janv. 2013, 00:47

Pour le signe je l'ai souvent remarqué mais principalement quand leur vénus est en scorpion ! C'est balot car ma vénus est en scorpion ! Je corresponds énormément sauf pour le côté sexuel (totalement A, même pas hypo) mais sinon vierge ascendant lion donc peut-être que ça joue... Mais pareil on vient facilement graviter autour de moi, je pense que c'est l'alliance vénus en scorpion et ascendant en lion ?
Vénus en scorpion c'est aussi mon cas :mrgreen: Peut être la "modération" du à la vierge? (je dis ça purement pour plaisanter, vu que j'ai aussi de la vierge) :mrgreen:
La sincérité est primordiale à mes yeux. Même si ça fait mal parfois. La sincérité c'est "ce à quoi s'en tenir" c'est comme ça et pas autrement, à chacun de prendre ses décisions. Mais les sous-entendus, les quiproquos, les mensonges, c'est lassant car accumulés ça donne quelque chose de beaucoup trop fragile et vomitif...
Assez d'accord avec ça, les gens pas sincère, c'est gonflant à la longue, et incompatible avec mon système de fonctionnement relationnel, basé sur la franchise, le respect et la confiance.
C'est ça le problème, pour que quelqu'un nous corresponde il faudrait tellement de particularités ! c'est fou ! combien de chance de trouver quelqu'un qui réunit les mêmes particularités générales que nous (sans entrer dans les petits détails) ? Très peu je pense malheureusement...
Oui peu de chance, donc j'ai plutôt renoncé a l'idée de la personne unique parfaite pour moi :mrgreen: Mais essayer de s'entourer de personnes, qui peuvent nous apporter quelque chose chacune à leur niveau, c'est déjà pas si mal (amicalement ou amoureusement). Le poly attachement et la non exclusivité relationnelle, permet de combler ça plutôt bien... tu as plus de chance de trouver tout ce que tu recherches, dans plusieurs personnes que dans une seule à la fois :mrgreen:

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 3 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Svane » 15 janv. 2013, 16:41

Oui peu de chance, donc j'ai plutôt renoncé a l'idée de la personne unique parfaite pour moi Mais essayer de s'entourer de personnes, qui peuvent nous apporter quelque chose chacune à leur niveau, c'est déjà pas si mal (amicalement ou amoureusement). Le poly attachement et la non exclusivité relationnelle, permet de combler ça plutôt bien... tu as plus de chance de trouver tout ce que tu recherches, dans plusieurs personnes que dans une seule à la fois
Je comprends le raisonnement et c'est sûrement une vision très sage mais je n'arrive pas à envisager les choses ainsi x)
Je suis hypra-exclusive. Je demande une attention H24 7J/7 etc (je dors très peu la nuit donc peu de repos). La demie-mesure me tue (je pèse mes mots), j'ai déjà essayé encore et encore, en me disant "allez, pourquoi tu t'autorises des caprices comme ça ? regarde les autres c'est plus équilibré c'est b-i-e-n."
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je le suis à ce point, ça a toujours été le cas même tout bébé (réclamant ma mère H24 elle me faisait dormir avec elle etc) donc je ne pense pas qu'on puisse dire "c'est dû à un trauma !" :mrgreen: C'est dans ma nature je pense, c'est tout ou rien. C'est aussi pour ça que je préfère rester seule aussi, pour ne pas "détruire" quelqu'un (mine de rien c'est énergivore une petite pile électrique qui veut faire plein de choses avec vous tout le temps même en pleine nuit) en plus hypersensible (un petit détail que personne n'aura remarqué peut me mettre dans tous mes états pendant des semaines)
Pour le bien de l'humanité je suis contente de tenir à distance tous les gens qui ont tenté de m'approcher :P

Plusieurs personnes le problème à mes yeux c'est qu'on ne peut pas s'y consacrer corps et âme, on ne peut pas bâtir un empire avec chaque ! ça sera des fragments d'un empire, d'un univers qui viendra de chaque personne, et c'est dommage !
Plusieurs personnes il faut aussi pouvoir tolérer un investissement très minime, comme une simple amitié-connaissance.
A ce train-là (et j'ai déjà essayé) dans mon cas j'encaisse, encore et encore, et vient un moment où je vois juste que c'est un mode de fonctionnement qui ne me convient tellement pas que je me tue à petit feu intérieurement donc je finis par partir sans rien dire, je tourne les talons et je ne reviens jamais. (ce qui n'est pas très sympa pour l'entourage quand même on avouera ^^ comme si j'espérais un peu qu'ils comprennent d'eux-mêmes "soyez heureux, cette vie n'est pas pour moi, elle ne me convient pas, c'est pour le bien de tous que je m'efface pour poursuivre Autre chose, trouver un Ailleurs. Bien à vous." mais je doute que tous sauront avec exactitude sur quel ton, quelles émotions sont dans ces mots, si je ne les ais même pas prononcés ni énoncés, est-ce qu'ils auront idée de ce que j'entends sous chaque terme ? et pourquoi ? et quelle étendue ça a pour moi ? Est-ce qu'ils sauront que ce n'est pas un caprice s'ils ne sont pas "moi" et donc ne ressentent pas les choses comme moi je les ressens ?)


L'important c'est sûrement de poursuivre son idéal et de voir avec soi-même si on veut le mettre au rabais (par sagesse ou autre) ou si on continue à le poursuivre coûte que coûte (entêtement, conviction, ou autre) ^^

chaton66
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 15 juil. 2010, 18:58

Re: Condamée à rester seule ?

Message par chaton66 » 15 janv. 2013, 16:51

Svane a écrit :
Oui peu de chance, donc j'ai plutôt renoncé a l'idée de la personne unique parfaite pour moi Mais essayer de s'entourer de personnes, qui peuvent nous apporter quelque chose chacune à leur niveau, c'est déjà pas si mal (amicalement ou amoureusement). Le poly attachement et la non exclusivité relationnelle, permet de combler ça plutôt bien... tu as plus de chance de trouver tout ce que tu recherches, dans plusieurs personnes que dans une seule à la fois
Je comprends le raisonnement et c'est sûrement une vision très sage mais je n'arrive pas à envisager les choses ainsi x)
Je suis hypra-exclusive. Je demande une attention H24 7J/7 etc (je dors très peu la nuit donc peu de repos). La demie-mesure me tue (je pèse mes mots), j'ai déjà essayé encore et encore, en me disant "allez, pourquoi tu t'autorises des caprices comme ça ? regarde les autres c'est plus équilibré c'est b-i-e-n."
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je le suis à ce point, ça a toujours été le cas même tout bébé (réclamant ma mère H24 elle me faisait dormir avec elle etc) donc je ne pense pas qu'on puisse dire "c'est dû à un trauma !" :mrgreen: C'est dans ma nature je pense, c'est tout ou rien. C'est aussi pour ça que je préfère rester seule aussi, pour ne pas "détruire" quelqu'un (mine de rien c'est énergivore une petite pile électrique qui veut faire plein de choses avec vous tout le temps même en pleine nuit) en plus hypersensible (un petit détail que personne n'aura remarqué peut me mettre dans tous mes états pendant des semaines)
Pour le bien de l'humanité je suis contente de tenir à distance tous les gens qui ont tenté de m'approcher :P

Plusieurs personnes le problème à mes yeux c'est qu'on ne peut pas s'y consacrer corps et âme, on ne peut pas bâtir un empire avec chaque ! ça sera des fragments d'un empire, d'un univers qui viendra de chaque personne, et c'est dommage !
Plusieurs personnes il faut aussi pouvoir tolérer un investissement très minime, comme une simple amitié-connaissance.
A ce train-là (et j'ai déjà essayé) dans mon cas j'encaisse, encore et encore, et vient un moment où je vois juste que c'est un mode de fonctionnement qui ne me convient tellement pas que je me tue à petit feu intérieurement donc je finis par partir sans rien dire, je tourne les talons et je ne reviens jamais. (ce qui n'est pas très sympa pour l'entourage quand même on avouera ^^ comme si j'espérais un peu qu'ils comprennent d'eux-mêmes "soyez heureux, cette vie n'est pas pour moi, elle ne me convient pas, c'est pour le bien de tous que je m'efface pour poursuivre Autre chose, trouver un Ailleurs. Bien à vous." mais je doute que tous sauront avec exactitude sur quel ton, quelles émotions sont dans ces mots, si je ne les ais même pas prononcés ni énoncés, est-ce qu'ils auront idée de ce que j'entends sous chaque terme ? et pourquoi ? et quelle étendue ça a pour moi ? Est-ce qu'ils sauront que ce n'est pas un caprice s'ils ne sont pas "moi" et donc ne ressentent pas les choses comme moi je les ressens ?)


L'important c'est sûrement de poursuivre son idéal et de voir avec soi-même si on veut le mettre au rabais (par sagesse ou autre) ou si on continue à le poursuivre coûte que coûte (entêtement, conviction, ou autre) ^^
C'est "drôle" je suis exactement pareille !
"Être fort c'est aussi savoir lâcher prise"

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Voya » 15 janv. 2013, 22:38

@Svane : oui je pense que ça dépend pas mal de la personnalité, il faut trouver un mode de fonctionnement relationnel qui nous convient (et bien sur les personnes adaptées). Actuellement je suis plutôt une personne assez indépendante et autonome et j'ai du mal à avoir à mes côtés une personne qui me colle H24, car je trouve ça étouffant à la longue :mrgreen: Je l'ai vécu à la vingtaine, j'aurais beaucoup + de mal avec ce genre de relation au quotidien à la mi trentaine. Le facteur âge est non négligeable, car on change quand même un peu, on évolue, donc nos attentes aussi. Moi à 20 ans et moi maintenant ce n'est pas vraiment comparable sur beaucoup de choses.

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par ~flor_vermelha~ » 16 janv. 2013, 19:55

Je viens de lire un article super (merci CLP, c'est grâce à ton compte twitter que j'ai découvert beaucoup de sites intéressants, je ne savais pas qu'il y avait un si grand nombre de blogueurs A): http://asexualagenda.wordpress.com/2013 ... bate-aces/ (en anglais). Peut-être apportera-t-il un peu de réconfort à toutes les personnes qui ont peur de ne trouver jamais leur bonheur.

chaton66
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 15 juil. 2010, 18:58

Re: Condamée à rester seule ?

Message par chaton66 » 22 janv. 2013, 00:06

~flor_vermelha~ a écrit :Je viens de lire un article super (merci CLP, c'est grâce à ton compte twitter que j'ai découvert beaucoup de sites intéressants, je ne savais pas qu'il y avait un si grand nombre de blogueurs A): http://asexualagenda.wordpress.com/2013 ... bate-aces/ (en anglais). Peut-être apportera-t-il un peu de réconfort à toutes les personnes qui ont peur de ne trouver jamais leur bonheur.
Rah dommage en anglais je comprends rien lol
"Être fort c'est aussi savoir lâcher prise"

Avatar du membre
Star
Adepte
Messages : 201
Enregistré le : 24 mars 2011, 16:01
Localisation : Paris

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Star » 08 févr. 2013, 12:23

Parfois cette idée d'être condamnée à rester seule me traversait l'esprit vu mon parcours. Mais j'ai décidé de plus me prendre la tête qui vivra verra. Je reste confiante. Sinon je suis déjà sortie pendant 2 mois avec un A on s'entendait très bien sauf qu'il n'y avait pas l'étincelle du coup...c'est assez compliquer. Puis comme j'ai pas envie de me prendre la tête j'évite les avances des S pour le moment (a moins d'être amoureuse ce qui reste relativement rare ). Je suis jeune je reste positive.





Spip a écrit :Moi je suis en Ile de France, donc si une femme souhaites me connaître qu'elle n'hésite pas à me contacter par MP.... :wink:

Qui sais, peut être que LA personne que je recherche se trouve sur Aven :D
xD il y en a plein d'île de France!

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Condamée à rester seule ?

Message par giby » 27 avr. 2013, 11:49

Je pense aussi que je resterais seul... Je ne suis peut âtre pas vraiment "A" mais, il y a beaucoup d'autre chose dans la vie qui rendent les choses difficile ...
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
isabelmaria
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 23 avr. 2012, 21:18
Localisation : OISE, PICARDIE

Re: Condamée à rester seule ?

Message par isabelmaria » 03 mai 2013, 20:11

moi aussi je pense que je suis condamnée à rester seule!!! cela fait des années que je suis seule et plus les années passent plus mal je le vis!!! je déprime de plus en plus de ne pas avoir de compagnon à qui parler, quelqu'un sur qui je pourrais compter. Le pire c'est quand je vois que tous les gens autour de moi avancent dans leur vie et moi je reste toujours seule c'est triste et c'est dur!

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Condamée à rester seule ?

Message par giby » 04 mai 2013, 00:28

ev'rybody need somebody to love
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Condamée à rester seule ?

Message par Enethir » 04 mai 2013, 09:03

C'est quand même assez fort ce sentiment que certains décrivent par ici.

Et c'est étrange, parce que c'est à peu près le même discours que l'on me tient dans mon entourage. Il ne vous est jamais arrivé de vous lancer dans quelque chose sans vraiment savoir jusqu'où ça ira ? Honnêtement, je veux bien vivre trois mois de chagrin d'amour, même si ce n'est que pour avoir une petite année de bonheur avec quelqu'un (même si c'est plus hasardeux sur la fin).

Alors, je comprends que l'on puisse vouloir une fin à la « conte de fées », mais avancer dans la vie à deux, signifie-t-il forcément que la deuxième personne soit la même ? Pensez-vous vraiment que ce sera l'être idéal, parfait ? Je ne suis pas de cet avis. Je pense que j'aurai plusieurs compagnons de voyage dans ma vie. Chaque personne m'aura appris quelque chose, m'aura fait vivre quelque chose. Et quand j'y repenserai, une fois le chagrin d'amour passé, ce ne sera pas de la tristesse de ne plus les avoir avec moi qui m'envahira, c'est la joie d'avoir partagé ensemble quelque chose qui en a valu la peine.

J'ai déjà débuté des relations en sachant pertinemment qu'on ne passerait pas la vie ensemble, ça ne les a pas rendue moins belles, moins agréables, ni moins magiques. Certain(e)s ont déjà répondu dans ce sujet que ces histoires ne les intéressaient pas, et je peux accepter cet avis (même si j'ai plus de mal à le comprendre).

Je suis S, et si c'est pour vivre quelque chose de génial avec une personne super, même si ça ne dure qu'un an, un an et demi, et bien adieux le sexe ! Après un an de célibat, je n'éprouve pas le besoin irrationnel de me jeter sur la première personne venue. Je dois bien pouvoir m'en passer encore un moment.

A mon arrivée ici, on m'a bien dit que chaque A est unique, qu'il a son point de vue et son avis singulier sur le sexe et ses implications. C'est, en mon sens, pareil pour les S.
Perdu

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité