En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
minibus
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 20 oct. 2012, 00:40

En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par minibus » 26 oct. 2012, 22:48

Après avoir parcouru un peu les débats qui ont lieu sur le forum, je me pose la question de la quasi absence de discussion autour du thème de l'amour non exclusif, du polyamour... (à peine une ou deux allusions, mais j'ai peut-être raté l'essentiel...).

Se sentir polygame ou monogame, c'est un peu comme l'orientation sexuelle, je ne suis pas certaine que ce soit quelque chose que l'on puisse "faire évoluer" mais pour moi qui considère que c'est une voie enrichissante, qui permet de vivre "plusieurs vies" en une, pour peu que les questions de confiance, de jalousie ne se posent pas trop, cela me semble une possibilité de trouver un équilibre pour certaines des histoires d'amour entre A et S... Des questions d'équilibres parfois compliquées se posent aussi dans les couples monogame/polygame...

Je ne participerai pas à la discussion, je ne me sens pas forcement très légitime ici, mais je serais vraiment intéressée de connaitre les réflexions des uns des autres sur ce sujet...

Voilà.... à vous ? (et encore merci pour votre aide).

Avatar du membre
Iléa
Amibe
Messages : 80
Enregistré le : 04 oct. 2009, 18:20
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Iléa » 26 oct. 2012, 23:52

Le polyamour ?
Je suppose qu'il n'y a guère de différence envers cela que chez les S.
On l'est ou on ne l'ai pas.


Mais sachant qu'une certaine partie d'entre nous est aromantique... :mrgreen:
Pour trouver la voie il faut suivre le lapin blanc...

Avatar du membre
Isilua
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 13 oct. 2012, 21:45
Localisation : Bourgoin-jallieu ( lyon )
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Isilua » 27 oct. 2012, 00:08

A mon sens, c'est le même "combat" que les A.
Sa fait partir intégrante de la personnalité au même titre que la sexualité.
Tu ne te réveille pas un matin en te disant : "Et si aujourd’hui je devenais polygame ?"

De ce fait, une orientation en vaut une autre.
Et surement de même, les romantiques ne comprendront jamais les a-romantiques ^^
'Sachant que notre vie n'est pas la notre, du berceau au tombeau.
Nous sommes liés les uns au autres, dans le passé et le présent.
Et par chacun de nos crimes, chacune de nos attentions, nous enfantons notre avenir.'

Cloud Atlas

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Maëlle » 27 oct. 2012, 13:36

pas si sûre. je pense que c'est une vision de l'esprit, une façon de voir la vie, d'apprendre à exclure toute possession de l'autre en amour, de s'ouvrir aux possibles, de ne pas s'occuper de la norme etc. et que ça pourrait concerner pas mal de monde au final même si de base en effet certains sont plus enclins à "se diviser" que d'autres.

Par contre je ne pense pas que changer sa vision du sexe donne soudain du désir physique à un A. :lol:
Modifié en dernier par Maëlle le 28 oct. 2012, 00:39, modifié 1 fois.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Wonktnodi
Apprenti
Messages : 54
Enregistré le : 16 mars 2008, 16:51
Localisation : 91
A aimé : 2 fois
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Wonktnodi » 27 oct. 2012, 13:55

Bonjour minibus, et merci de lancer ce sujet !

C'est vrai qu'on parle très peu de polyamour ou de relations non exclusives sur le forum, il faut croire que les asexuels sont aussi attachés à l'exclusivité que les sexuels ^^ C'est dommage car effectivement, c'est une piste pour les relations mixtes (sexuel-asexuel). Je dis bien une piste, parce que je suis bien consciente que ça ne convient pas à tout le monde, qu'on soit sexuel ou asexuel, loin de là. Mais ça pourrait être une forme de compromis, certains font des compromis sur les relations sexuelles, on peut aussi en faire sur l'exclusivité.

Moi je suis polyamoureuse, mon copain aussi, on était convaincu par l'idée avant de se rencontrer. Par contre je suis asexuelle, et lui pas. Je ne fais pas de compromis sur le sexe (je n'en veux pas), on pourrait dire que je fais un compromis sur l'exclusivité, mais pour moi ce n'est pas un compromis, c'est aussi ce qui me convient : la possibilité pour tous les deux d'avoir d'autres relations, amoureuses (et a priori non sexuelles) pour moi, et amoureuses et/ou sexuelles pour lui.

Tu dis que c'est un peu comme l'orientation sexuelle, il me semble que ça dépend vraiment des gens. Pour certains c'est vrai, qu'ils soient mono ou poly, ils ne conçoivent pas leur relations autrement qu'exclusives ou ouvertes. Pour d'autres je crois qu'il y a une sorte de découverte, d'apprentissage d'une autre vision des relations, qui est possible (du moins c'est ce qu'il me semble en lisant les témoignages sur le site polyamour.info )

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Oups » 27 oct. 2012, 15:11

Wonktnodi a écrit :C'est vrai qu'on parle très peu de polyamour ou de relations non exclusives sur le forum, il faut croire que les asexuels sont aussi attachés à l'exclusivité que les sexuels ^^ )
Certains pensent peut-être aussi qu'1 relation ce n'est déjà pas évident à gérer, alors plusieurs !

Un humoriste dit que le couple c'est essayer de résoudre à 2 des problèmes qu'on n'aurait pas eu en étant seul ! :mrgreen:
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

ecureuilmauve
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 03 sept. 2012, 22:33

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par ecureuilmauve » 01 nov. 2012, 18:11

Oui, intéressant de parler du polyamour... J'avais été contente de voir que David Jay en parlait aussi et avait tenté un rapprochement avec la "polyamourous community".
Moi personnellement, je ne suis pas polyandre... et j'avoue qu'en étant asexuelle en plus, cela fait bcp!! Et en plus de faire comprendre autour de moi ce qu'est l'asexualité, faut aussi que j'explique que l'amour libre, ce n'est pas de l'échangisme, ni coucher avec tout le monde ou flirter avec tout ce qui bouge...

Avatar du membre
Koala
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 24 sept. 2012, 23:39

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Koala » 01 nov. 2012, 21:53

Juste une petite question, Minibus, qui n'a rien à voir (ou presque) avec le sujet : ton compagnon "historique" actuel accepterait il que tu aies une relation avec un autre homme ?

minibus
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 20 oct. 2012, 00:40

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par minibus » 05 nov. 2012, 12:12

Oui Koala, je ne vois pas très bien le rapport mais la réponse est oui... Ce qui ne veut pas dire que tout est facile et simple. Je profite de réécrire ici pour aller aussi dans le sens de Wonktnodi... En dehors de ceux qui dès le départ envisagent leur vie amoureuse de façon multiple et de ceux pour qui c'est impensable, je pense effectivement que la plupart sont dans une zone evolutive. Le polyamour est quelquechose qui s'apprend, difficile, demande enormement de temps, de dialogue consacré au(x) partenaire(s). Cela necessite d'etre véritablement disponible pour se questionner sur ses sentiments et son rapport aux autres. Ca demande d'avoir confinace dans les autres et aussi bcp de confiance en soi. Dès qu'on est fragilisé, la jalousie ressort et fait ses ravages... Ca demande beaucoup de dialogue et tout le temps... mais selon moi, c'est vraiment très riche et ca vaut le coup.... et je pense que c'est jamais gagné... Toutes les relations evoluent et influent de fait les unes sur les autres... Il y a une prise de risque c'est vrai mais... moi je préfère le risque de perdre mais l'élan vital et un amour vivant qu'un amour un peu endormi, beau mais un peu dans le formol !!! :-)
C'est exactement au genre de vie que mène Wonktnodi que je pensai en ecrivant ce post... En polyamour, on accepte que nos personnalités sont riches, multiples et que personne ne peut repondre à entierement toutes nos attentes, nos aspirations, même si on trouve parfois un / une "presque parfaite"... entre un A et un S, c'est le différentiel de désir et d'interet pour le sexe qui pose (peut poser) problème... accepter que d'autres personnes puissent apporter ce plaisir a son partenaire sans se culpabiliser, sans être jaloux, ca me semble une vraie voix pour une relation durable et solide... même si c'est pas du tout évident...

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Voya » 05 nov. 2012, 14:26

Assez d'accord avec toi minibus. Je ne conçois pas une relation fermé, donc après faut trouver les bonnes personnes qui ont aussi la même vision des choses (ce qui était + ou - le cas de mon 1er couple). Et puis ce n'est pas parce qu'on est autorisé a aller voir ailleurs, qu'on en sentira forcément le besoin de le faire. Mais au moins on sait que la possibilité existe et que ça ne posera pas de souci, si le cas se présente un jour et ça c'est important à savoir. Donc oui la confiance en soit et les autres et surtout une bonne communication sont indispensable à mon avis. Car la personne parfaite pour moi et moi être aussi cette personne parfaite pour l'autre, je l'attends toujours :mrgreen: donc je suis devenu + réaliste, je sais que potentiellement, je ne pourrais pas forcément tout donner de ce que la personne recherche et vice versa, donc autant être honnête avec soit même et les autres, et trouver des solutions alternatives qui peuvent convenir au 2.

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Oups » 02 janv. 2013, 16:32

Voya a écrit :... donc après faut trouver les bonnes personnes qui ont aussi la même vision des choses
"Asexualité", ça on sait définir.
"Polyamour" aussi (a priori).

Mais un "polyamour qui serait uniquement asexuel", là ça devient compliqué à définir non ?
(je veux dire si les 2 personnes d'un "couple" sont asexuelles et n'ont donc aucune relation sexuelle avec leurs polyamoureux respectifs...)
En quoi cela serait différent de l'amitié ?
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

Avatar du membre
Isilua
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 13 oct. 2012, 21:45
Localisation : Bourgoin-jallieu ( lyon )
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Isilua » 02 janv. 2013, 17:54

Je voit ce que tu veut dire.
Mais dans ce cas, comment est ce que tu différencie un "coup de foudre" et le fait de rencontrer un amis ?
'Sachant que notre vie n'est pas la notre, du berceau au tombeau.
Nous sommes liés les uns au autres, dans le passé et le présent.
Et par chacun de nos crimes, chacune de nos attentions, nous enfantons notre avenir.'

Cloud Atlas

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Oups » 02 janv. 2013, 18:08

Isilua a écrit :comment est ce que tu différencie un "coup de foudre" et le fait de rencontrer un amis ?
Un coup de foudre amical, ça n'existe pas ? (j'ai l'impression que si... rencontrer quelqu'un et le trouver formidable - sans pour autant tomber amoureux)
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en débat

Message par Voya » 02 janv. 2013, 18:29

On peut trouver des gens super en tant qu' ami, mais n'avoir aucun sentiments amoureux pour eux. C'est souvent le cas de la/le meilleur ami(e), qui sont des personnes très importante à nos yeux, mais avec qui notre amitié ne se changera jamais en sentiments. Je fais la différence entre ceux avec qui j'ai des sentiments amoureux, des amitiés fraternels (comme avec mes meilleurs amis) et des amitiés. La palette des sentiments et des amitiés peut être très nuancée et s'adapter à chacune de nos relations.

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: En guise d'au revoir, les relations non exclusives en dé

Message par RValiasRV » 19 juin 2013, 12:42

Oups et Voya, ce que vous décrivez là correspond tout à fait au squish : le squich est le pendant aromantique du crush (que l'on traduira simplement par coup de foudre).

Concrétement, un squich se traduit par une admiration portée à une personne, l'envie de la connaitre davantage, le désir de passer du temps avec elle.

Le point d'entrée idéal pour une relation queer-platonique ?
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités