le comin out est il nécessaire?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

le comin out est il nécessaire?

Message par brahms » 22 oct. 2012, 13:23

A lire beaucoup de posts sur le comin out avec beaucoup d'intérêt, je ne peux m empêcher de questionner la démarche : "pourquoi le faire? qu'est-ce que j'y gagnerais?".
Il faut dire aussi qu'en ayant pris conscience assez récemment de mon asexualité, il serait prématuré pour moi de le dire, j'ai plutôt envie de vivre mon trip seul, on verra plus tard, j'ai surtout envie de ne pas faire de vagues, je le dirai quand j'y verrai un intérêt.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Piccolo » 22 oct. 2012, 13:47

brahms a écrit :A lire beaucoup de posts sur le comin out avec beaucoup d'intérêt, je ne peux m empêcher de questionner la démarche : "pourquoi le faire? qu'est-ce que j'y gagnerais?".
Je suis plutôt d'accord, après tout c'est un peu paradoxal de révéler l'absence de quelque chose.

A la rigueur cela peut-être bien d'en parler à ses parents:

"Papa, Maman, je suis attiré par...rien du tout".
"Cool, donne ton assiette que je te serve."

J'aime pas trop le coming out car pour moi il sous entend que l'on se sent réellement différent et nous place en position de faiblesse par rapport au modèle dominant. Après ça peut être bien mais faut pas le faire avec n'importe qui je pense. Mais bon c'est personnel et c'est mon orgueil sans pareil qui parle pour moi. :mrgreen:

Et puis il y a l'art et la manière de le dire aussi: Dire qu'on est asexuel est une chose, mais le mot en lui-même n'est pas très parlant en soi: Compléter ensuite en appuyant le fait que rien ne nous attire sexuellement et que cela n'a rien à voir avec un statut hormonal, médical ou psychatrique.
Pour ce qui est des amis, en revanche c'est un bon moyen de faire le tri comme l'ont fait remarquer certaines personnes dans un autre topic: Ce n'est censé regarder personne après tout. Et pour les mécontents, qu'ils aillent se laver avec une poire à lavement.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Voya » 22 oct. 2012, 15:32

Oui je suis assez d'accord avec Piccolo, honnêtement le C.O c'est bien que si tu le sens indispensable pour toi, tu n'es pas obligé de le dire a tout le monde.
De + ça dépend des gens, pour ceux qui ont jamais rien vécu qui pourrait expliquer qu'ils soient A ou hypo A, en effet aucun souci à se faire, surtout si ça ne te gène pas dans ta vie. Pour les autres comme moi qui ont un vécu passé, la c'est moins évident, car c'est difficile de savoir l'impact que ça a eu sur nous. Donc, je suis hypo A depuis que je suis ado, donc + de 20 ans, mais ça ne veut pas dire que je serais toujours comme ça. J'ai une sexualité variable, donc j' apprends à la comprendre, plutôt que la refouler, sans m'en occuper comme j'ai fais pendant longtemps. Par contre je peux faire un coming out bi si nécessaire, avec certaines personnes, car sur ce point je n'ai plus aucun doute.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Zimou » 22 oct. 2012, 16:31

Voya a écrit :le C.O c'est bien que si tu le sens indispensable pour toi, tu n'es pas obligé de le dire a tout le monde.
+1
Je n'ai fait au début mon coming out qu'a une personne très proche de moi en lui expliquant exactement ce que c'est car j'avais besoin d'en parler autrement qu'a des inconnu via internet, et que je voulais l'avis de quelqu'un qui me connait très bien. Sinon je n'ai jamais ressentie d'autre besoin de faire de coming out, je n'y ai vu aucun autre intérêt.
Puis j'ai fait une émission TV sur l'asexualité, du coup j'en ai parlé tout autour de moi, pour pas qu'ils tombent des nues en me voyant par hasard à la TV. J'ai donc fait mon coming out pour ces raisons. Mais sans ça, il n'y aurai qu'une personne qui aurai été vraiment au courant pour que je puisse parler des éventuels problèmes que j'aurai pu vivre en couple avec ça.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 646
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par ~flor_vermelha~ » 22 oct. 2012, 20:12

Tout d'abord, je tiens à préciser que personne n'est obligé de faire un coming out, c'est une décision personnelle.
Une raison pour laquelle j'ai parlé de mon asexualité à quelques-uns de mes amis: J'ai participé à des rencontres A dans le passé, j'ai des amis que j'ai connus grâce aux forums, j'ai déjà participé aux prides ensemble avec des autres A pour augmenter la visibilité de notre orientation sexuelle - et j'aime bien parler de tout ca, si la personne avec qui je suis en train de parler ne sait pas que je suis A, je dois "couper des morceaux" de ma vie, de ma réalité.
En plus, raconter que l'on est A augmente aussi la visibilité: mes amis ne connaissaient pas cette orientation avant, ils sont mieux informés maintenant. :)

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par RValiasRV » 25 nov. 2012, 20:32

Piccolo a écrit : "Papa, Maman, je suis attiré par...rien du tout".
"Cool, donne ton assiette que je te serve."
J'adooore !!!

Mais mine de rien, je n'étais pas loin de cette réaction lors de certains coming out.

Même si je préfère qu'on me sache A plutôt qu'on me catégorise S par défaut, cela ne change pas grand chose pour moi, et autour de moi. Mes deux principales motivations sont bel et bien de faire connaître l'asexualité, mais aussi de débusquer d'éventuels A dans mes connaissances. Ces deux motivations, surtout la première car la seconde n'a rien donné, sont autant d'occasion d'avoir des discussions intéressantes avec des personnes proches (amis, famille).

Je constate que le coming out me devient moins indispensable déjà depuis que je relais des articles sur le sujet : les gens semblent partir du principe que je relais l'article car je suis A (et non parce que je cherche à donner de la visibilité à l'asexualité). Bref, un peu comme un coming out indirect en somme :roll:
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Voya » 25 nov. 2012, 23:07

RValiasRV a écrit :Je constate que le coming out me devient moins indispensable déjà depuis que je relais des articles sur le sujet : les gens semblent partir du principe que je relais l'article car je suis A (et non parce que je cherche à donner de la visibilité à l'asexualité). Bref, un peu comme un coming out indirect en somme :roll:
J'ai aussi constaté ça, des que tu parles d'un sujet, les gens pensent que c'est parce que tu es concernée. Je suis parfois obligé de me battre avec ce cliché réducteur de la pensé par case. Je parle aussi de sujet qui ne me concerne pas directement, mais peuvent concerner des gens que je connais, ou des sujets qui peuvent m'intéresser par curiosité tout simplement.

Sincaud77
Apprenti
Messages : 72
Enregistré le : 23 oct. 2009, 00:46

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Sincaud77 » 05 déc. 2012, 17:35

bien sur que non, mais si on en est fière, cela se comprend, que les gens le fasse.

Avatar du membre
Shalyn
Aspirant
Messages : 43
Enregistré le : 04 juil. 2012, 16:24
Localisation : Liège, Belgique

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Shalyn » 06 déc. 2012, 16:59

Pas pour moi !
Pour ma part, il n'y a que ma meilleure amie qui le sait car elle comprend très bien mon choix de vie et je garde le secret pour les autres.

Je m'amuse entièrement depuis un certain temps et je pense que je préfère garder cela privé car je trouve que c'est trop personnel !

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Tyane » 06 déc. 2012, 20:14

"Nécessaire", sans doute pas, mais utile dans la cas d'une relation A / S (et pourquoi pas ne pas le dire dans une relation A / A, histoire de rassurer l'autre). Nécessaire tout de même qu'un certain nombre le fasse, car si personne ne l'avait expliqué sa perception des choses, l'A ne serait pas connue (merci David Jay !) Personne n'est obligé dans parler certes, mais un coming-out

[quote=Son Goku] il sous entend que l'on se sent réellement différent [/quote]

Dans un milieu tolérant, cela peut prendre une forme très anodine. Il y quelque mois, un de mes amis a "annoncé" son homosexualité, un peu comme il aurait pu évoquer sa préférence pour le chocolat blanc. (J'exagère, mais à peine).

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par brahms » 07 déc. 2012, 23:31

j'en ai parlé à mon père, en évoquant le forum où je pouvais échanger avec plein de gens sympas, il m'a demandé un forum de quoi? je lui ai dit un une sorte de club de gens qui n'aiment pas le sexe, il m'a répondu"pourtant tu es sorti avec des filles" comment expliquer...

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Voya » 08 déc. 2012, 13:16

brahms a écrit :j'en ai parlé à mon père, en évoquant le forum où je pouvais échanger avec plein de gens sympas, il m'a demandé un forum de quoi? je lui ai dit un une sorte de club de gens qui n'aiment pas le sexe, il m'a répondu"pourtant tu es sorti avec des filles" comment expliquer...
Le petit souci c'est que beaucoup ramène tout au sexe, donc c'est difficile pour eux de concevoir, qu'on puisse créer des relations amoureuses en dehors du contexte sexuel. Suffit juste de lui dire que pour toi ce qui est le + important dans une relation amoureuse, c'est le côté relationnel et sentimental et pas forcément le côté sexuel. Il y a une façon de tourner les choses qui permet de mieux faire comprendre aux gens. Du moment que tu explique que c'est ta façon de fonctionner, que tu es heureux comme ça, les gens pas trop stupide te diront que "si ça te va, tant mieux".

Par contre tu vois j'aime la façon de répondre de ma grand mère, quand on lui demande, si je suis en couple et j'ai des enfants (ce qui pourrait être le cas vu mon âge) : elle dit que je fais ma petite vie seule et que c'est pas une mauvaise chose, comme ça j'ai personne pour venir m'embêter :mrgreen: Bonne réparti, assez proche de la réalité, donc elle l'a deviné sans jamais qu'on en parle. Mes grands parents ne jugent jamais la façon de vivre des autres, donc je me sens bien avec eux, car ils me foutent la paix, me pose jamais de questions sur ma vie privé, car ils estiment que ça les regardent pas, du moment que je vais bien c'est le principal. Faut dire que sur leur 3 enfants, il y a que ma tante qui a choisi un "chemin + traditionnel" (1 seul mariage durable/enfant/maison), donc je crois qu'ils sont un peu rodés :mrgreen:
Modifié en dernier par Voya le 08 déc. 2012, 13:58, modifié 7 fois.

Avatar du membre
yuna22
Adepte
Messages : 182
Enregistré le : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 6 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par yuna22 » 08 déc. 2012, 13:35

~flor_vermelha~ a écrit : si la personne avec qui je suis en train de parler ne sait pas que je suis A, je dois "couper des morceaux" de ma vie, de ma réalité.
+1 :) C'est principalement pour cette raison que j'ai fais plusieurs coming out.

Les personnes dont on se sent le plus proche nous dévoilent leur vrai visage; généralement très différent de celui qu'elles affichent en société.
On connait d'autres facettes de leur personnalités. Pour moi mon A fait justement partie de ma personnalité, je trouve normal que mes meilleurs amis le sache. J'ai envie d'être totalement moi-même avec les gens que j'apprécie et n'ai aucune envie de jouer un rôle quand je me trouve en leur compagnie. Bien que personne ne m'ai collé l'étiquette "A" avant mon coming out les gens qui nous connaissent depuis longtemps se doutent de quelque chose! Ils ne sont pas stupides. Ils cernent très bien notre personnalité (souvent mieux que nous d'ailleurs ^^ ). Même un silence peut en dire long.
Mon meilleur ami à qui j'avais fait mon 1er coming out se demandais par ex. pourquoi je n'abordai jamais le sujet du sexe et plein d'autres trucs liés à ça...

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Voya » 08 déc. 2012, 14:13

Je coupe jamais des morceaux de ma vie, je les tourne juste différemment si besoin (exemple quand j'étais en colloc, mais famille ne sait pas que c'était avec un ami gay, car ça les regardent pas de savoir que je fréquente des LGBA). Mais ma famille ou mes amis de longues dates, savent très bien que je ne suis pas très branché sexe (même si ça me dérange aucunement d'en parler), que je ne collectionne pas les relations amoureuses, mais que je vis plutôt bien comme ça depuis toujours. Donc étant une personne franche je cache rien de spécial, juste que je donne pas trop de détails sur certaines choses, ils insistent pas car il savent très bien que sinon je leur dirais "vie privé ça te regarde pas".

Avatar du membre
Noomi
Aspirant
Messages : 48
Enregistré le : 19 nov. 2011, 21:09

Re: le comin out est il nécessaire?

Message par Noomi » 08 déc. 2012, 18:32

yuna22 a écrit :
~flor_vermelha~ a écrit : si la personne avec qui je suis en train de parler ne sait pas que je suis A, je dois "couper des morceaux" de ma vie, de ma réalité.
+1 :) C'est principalement pour cette raison que j'ai fais plusieurs coming out.
Je ressens la même chose. Ca m'est impossible de parler de mon asexualité autour de moi et du coup d'être totalement moi-même en société, il y a quelque chose de frustrant là dedans. En tant que A on essaie d'être justement fidèle à soi même, de ne pas se trahir, de ne pas s'obliger à faire des choses pour se sentir comme tout le monde, mais d'un autre côté on cache notre asexualité comme si c'était une tare, un fardeau, parce que c'est une différence qui nous isole du reste de la société. C'est difficile en fait de gérer cette contradiction, de rester droit dans ses bottes par rapport à ce qu'on est vraiment mais de se sentir obligé de le cacher :|.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités