Une expérience...

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
pierrot
Affable
Messages : 139
Enregistré le : 22 févr. 2007, 17:40
Localisation : La Terre
Contact :

Une expérience...

Message par pierrot » 16 juin 2012, 15:41

Bonjour

Je reviens sur le site de l'AVEN après plusieurs mois d'absence car je voudrais partager une expérience récente et avoir peut-être des réponses et un échange.

J'ai rencontré en février une fille pour qui je ressens plus qu'une amitié.
Nous avons flirter, échanger de nombreux bisous, caresses sans avoir encore été jusqu'à une relation purement sexuelle.
Elle est amoureuse, elle me l'a dit plusieurs fois. Je ne veux donc pas la décevoir.

J'ai fait un point :

- Après discussion avec des amis non asexuels, j'ai pu définir que ce qui me rebutait dans le sexe, c'était le côté sale (d'ailleurs après chaque flirt et bisou sur la bouche, je vais me laver et le visage et la bouche dès que je le peux). L'hygiène apparemment serait sans doute une des causes qui me dégoûte du sexe. A la seule idée de passer à l'acte sexuel, incluant pénétration notamment, je suis persuadé que j'irai me laver de la tête aux pieds juste après. D'où une suggestion qui m'a été faite : faire l'amour sous la douche.

- Après une reflexion personnelle, il me semble que ma vie sentimentale a toujours été très secondaire. Aujourd'hui, ce que je ressens et ce que je vis le confirme, mais je ne veux pourtant pas décevoir ma partenaire parce qu'elle m'aime. Même desfois, j'ai l'impression d'être obligé de continuer vers une relation sexuelle avec cette jeune femme juste pour avoir l'air "normal" aux yeux de la majorité. Mais au fond de moi, je n'ai vraiment pas envie d'aller plus loin que nos relations actuelles, tendres et calines. Je n'ai aucune érection.

Si vous avez des réactions, des expériences similaires, des conseils, je veux bien un petit éclairage.
Pierrot, libre dans sa tête...
Mon blog : http://ptitgarcondu92.skyrock.com/

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Une expérience...

Message par Voya » 16 juin 2012, 23:16

Je comprend tout à fait. Je suis aussi un peu gêner par les fluides corporelles (texture/odeur), donc j'ai tendance à vouloir me laver avant et après un acte sexuel. Et je reconnais que faire du sexe dans un jacuzzy/baignoire/douche... bref ou il y a de l'eau m'arrangerait carrément, je l'ai déjà fait et j'ai trouvé ça bien mieux, car du coup rien était la pour me couper et j'ai pu bien plus me lâcher.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Une expérience...

Message par CLP » 20 juin 2012, 23:08

pierrot a écrit :.

Je trouve ton témoignage très juste.

Pour ce qui est du fait d'être repoussé, c'est un sujet dont les gens parlent pas mal (par exemple ici et ici). Et puis quelqu'un-e s'est essayé à une définition . On en avait parlé aussi en français, mais je me souviens plus où. Dans tous les cas, c'est quelque chose de courant et de pas du tout contradictoire avec l'asexualité. La plupart des gens ont l'air de dire qu'ils ne sont pas asexuels parce qu'ils sont repoussés, mais qu'ils sont asexuels et repoussés.



:)

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Une expérience...

Message par melancolie » 29 juin 2012, 13:16

Voya a écrit :Je comprend tout à fait. Je suis aussi un peu gêner par les fluides corporelles (texture/odeur), donc j'ai tendance à vouloir me laver avant et après un acte sexuel. Et je reconnais que faire du sexe dans un jacuzzy/baignoire/douche... bref ou il y a de l'eau m'arrangerait carrément, je l'ai déjà fait et j'ai trouvé ça bien mieux, car du coup rien était la pour me couper et j'ai pu bien plus me lâcher.
Moi, c'est plus les poils qui me derangent, dans un sens comme dans l'autre, si je suis epilée, j'ai (legerement plus) de libido et si mon/ma partenaire l'est, je suis (un peu) moins degoutée.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Vincent123
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : 08 avr. 2012, 09:37
A été aimé : 1 fois

Re: Une expérience...

Message par Vincent123 » 29 juin 2012, 13:24

Bienvenu au club.
Moi aussi, les odeurs tout ça, hem..
Les poils sans plus non plus.

Et même si je vois pas tout, comme dans un jacuzzi, ben bof, car il y a en plus la situation que je trouve ridicule.
Donc dans l'eau ou pas, je me demande ce que je fous là, et je trouve ça ennuyeux.

Qui dit mieux :mrgreen:

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Une expérience...

Message par Voya » 29 juin 2012, 14:25

Idem, j'admets être plutôt anti poils pour moi et pour les autres :mrgreen: Déjà car d'un point de vue esthétique, un corps sans poils je trouve ça + beau, donc + attirant, et d'un point de vue sensation c'est mieux. J'ai aucune idée d'où ce type d'aversion peu venir, mais c'est depuis que je suis enfant aussi. Donc oui les mecs poilu j'aime pas ça et ça peu me couper un peu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités