Espace de discussion aromantique

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
lelilaan
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 07 sept. 2013, 11:12
Localisation : près de Paris

Re: Espace de discussion aromantique

Message par lelilaan » 07 sept. 2013, 11:56

Katniss a écrit :Je ne sais pas si je suis aromantique parce que je suis une romantique déçue... probablement. Mais alors puis-je faire part de mon immense lassitude par rapport à ce qui a été pour moi la grande Arnaque de l'amour ?

L'amour romantique ne m'a amené strictement que de la douleur, de l'embarras ou des illusions cruellement défaites. Les longs mois, voire les années, à souffrir, je connais, c'était mon fond de commerce, qui n'a jamais servi à rien ni à personne. Si j'ai une certaine qualité de vie maintenant, je le dois bien à mon acharnement à avoir tué en moi ce foutu espoir d'amour qui m'a jetée dans tous les pièges mortels possibles...

Je me demande comment il est possible que je sois encore vivante aujourd'hui, mais je crois que c'est grâce à l'amour maternel, à l'amour pour la nature et les animaux, à mes centres d'intérêt, et à l'humour, mon vieux complice de toujours qui change les tragédies en rires salvateurs...
Moi aussi j'ai beaucoup souffert de l'amour, mais je reste romantique malgrés tout. Je ne me vois pas vivre le restant de mes jours seule. Certaines personnes supporte bien la solitude mais ça n'est pas du tout mon cas. Aujourd'hui je vis seule et je suis tombée malade il y a quelques temps à cause de cette foutue solitude. C'est pour ça que je me suis inscrite sur ce forum.

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Uiravaivahui » 07 sept. 2013, 14:32

Katniss a écrit :Je ne sais pas si je suis aromantique parce que je suis une romantique déçue... probablement.

Je ne vois pas du tout le rapport entre les deux, on est pas asexuel parce que l'on est déçu de la sexualité.
Katniss a écrit :L'amour romantique ne m'a amené strictement que de la douleur, de l'embarras ou des illusions cruellement défaites. Les longs mois, voire les années, à souffrir [...] Je me demande comment il est possible que je sois encore vivante aujourd'hui
Parce que ton ego entres autres te maintient en vie, la vie est riche, très riche, l'amour romantique, s'il est là, n'en est qu'un morceau.
lelilaan a écrit :Aujourd'hui je vis seule et je suis tombée malade il y a quelques temps à cause de cette foutue solitude.
Ce n'est pas une maladie, mais une faiblesse que tu décris là.
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

lelilaan
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 07 sept. 2013, 11:12
Localisation : près de Paris

Re: Espace de discussion aromantique

Message par lelilaan » 07 sept. 2013, 14:38

Oui on peut voir ça comme une faiblesse. Est-ce vraiment une faiblesse de ne pas arriver à vivre seule? Moi je ne me fait pas à la solitude. Y a-t-il beaucoup de gens sur ce forum qui vivent seuls?

NewDawn81

Re: Espace de discussion aromantique

Message par NewDawn81 » 11 janv. 2014, 10:41

Je remonte un peu le topic...

Je suis sûre à 90% d'être aromantic. Pourquoi ? Parce que je n'ai jamais éprouvé d'attirance physique/sentimentale/affective...pour quelqu'un. Je ne suis jamais tombée amoureuse. Je me fais draguer régulièrement (c'est un gros mystère et une énorme malédiction pour moi car je ne fais RIEN pour !!!) et à chaque fois j'ai une réaction de rejet. Pas de peur, pas de timidité, mais simplement je n'arrive pas à concevoir qu'on puisse draguer quelqu'un dont on ne connait pas le nom !!! Le physique m'indiffère totalement, je n'ai pas de critères, je ne sais pas si je préfère les blonds, les bruns, les grands, les petits... Je n'aime pas les films sentimentaux, je suis davantage touchée par une scène triste dans l'Âge de Glace que par la scène finale de Titanic (oui, on a les exemples qu'on peut, lol)...


A côté de ça, en vieillissant je me rends compte qu'à force de me focaliser là-dessus, je risque de m'enfermer dans mon célibat et ma solitude. Déjà que je suis ermite de naissance... Je pense qu'il faudrait que je rencontre quelqu'un ayant à peu près la même vision de la vie que moi (quelqu'un capable de supporter de vivre seul, et qui ne se raccrocherait pas à une relation sentimentale juste par peur du célibat !) pour me remettre en question et envisager de sortir de ce cercle vicieux...

Pas simple, quoi !!

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Divine » 11 janv. 2014, 10:48

Être aromantique n'a cependant rien avoir avec toutes les choses que tu dis, à part celle où tu dis n'avoir jamais eu d'attirance sentimentale et de n'être jamais tombée amoureuse. Des tas de gens ont horreur d'être dragué par des inconnus et ne draguent pas les inconnus (et quand ils tombent amoureux, c'est avec des gens avec qui ils étaient potes de base) même si c'est pas forcément une norme. Puis, je ne me vois pas d'intérêt particulière pour tel ou tel trait physique et je n'ai jamais été touchée par les drames romantiques ou quoi que ce soit dans le genre. Je suis pourtant capable de sentiment amoureux. Et puis pourquoi t'inquiéter de ta solitude si tu dis supporter vivre seule?
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

NewDawn81

Re: Espace de discussion aromantique

Message par NewDawn81 » 11 janv. 2014, 10:55

Divine a écrit :Être aromantique n'a cependant rien avoir avec toutes les choses que tu dis, à part celle où tu dis n'avoir jamais eu d'attirance sentimentale et de n'être jamais tombée amoureuse. Des tas de gens ont horreur d'être dragué par des inconnus et ne draguent pas les inconnus (et quand ils tombent amoureux, c'est avec des gens avec qui ils étaient potes de base) même si c'est pas forcément une norme. Puis, je ne me vois pas d'intérêt particulière pour tel ou tel trait physique et je n'ai jamais été touchée par les drames romantiques ou quoi que ce soit dans le genre. Je suis pourtant capable de sentiment amoureux. Et puis pourquoi t'inquiéter de ta solitude si tu dis supporter vivre seule?

Bah disons qu'en vieillissant je deviens de plus en plus solitaire et de moins en moins apte à supporter "les autres"... et je sais que ce n'est pas sain ! Je pense que mon asexualité m'a confortée dans l'idée que je ne pouvais QUE vivre seule, parce que je ne rencontrerai jamais quelqu'un capable de supporter mon désintérêt total pour le sexe. Du coup je ne sais pas vraiment si je suis une aromantic pure et dure ! Pas facile de savoir si on éprouve de l'intérêt pour la dimension amoureuse quand on a jamais eu l'ombre d'une petite relation ! (quand je dis jamais, c'est jamais...!! même gamine ou ado...) En gros je supporte trop bien ma solitude, et ça risque de devenir un gros cercle vicieux !

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Divine » 11 janv. 2014, 11:01

Si tu te sens bien dans ta solitude, il n'y a absolument rien de malsain et ce qui n'est pas sain ce serait que tu essaie de te trouver des problèmes. Parfois, c'est bien de changer et d'évoluer quand on se sent malheureuse...Mais si c'est pas le cas osef que monsieur madame tout le monde ait quelque chose à redire sur ta vie d'ermite. Tu ne fais de mal à personne.

Après, si tu es malheureuse, c'est différent.

Puis sinon tu es peut-être aromantique. Ou peut-être pas. Ou peut-être tu te situe dans une sorte de zone grise. Je suis personnellement très loin d'avoir un coeur d'artichaud et, si mon coeur est «gagnable», il faut souvent travaillé très très dure pour l'avoir (et ça n'en vaut sans doute pas la peine je dirais xD)
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

NewDawn81

Re: Espace de discussion aromantique

Message par NewDawn81 » 11 janv. 2014, 11:15

Je ne suis pas malheureuse, effectivement... Mais j'ai eu conscience très tôt de ma "différence" et du coup j'ai construit ma vie autour de ça, en ayant dans l'idée que j'étais la seule extraterrestre perdue sur une planète pleine de Terriens incapables de me comprendre. :lol: Du coup je n'arrive même plus à savoir si ma solitude est "d'origine" ou si je l'ai construite au fil du temps, parce que j'étais persuadée de ne pas pouvoir rencontrer de gens "comme moi". La découverte de l'asexualité m'a incitée à me poser la question, sauf qu'à ce jour je n'ai pas encore la réponse !

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Divine » 11 janv. 2014, 21:24

On se découvre toujours un peu plus chaque jour. Je suis à 99% sur d'être asexuelle mais, qui sait, peut-être que je vais avoir une explosion de libido à mes 40 piges xD

Les étiquettes, c'est bien contrairement à ce qu'on pense, parce que se définir à travers des mots clairs ça fait du bien...Mais au final, on sait jamais vraiment si on se connait si bien que ça. Alors je comprends tes doutes. Mais ça va surement s'éclaircir avec le temps.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Hijo

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hijo » 20 févr. 2014, 20:18

C'est étrange cette définition Aromantique...
J'ignore si beaucoup sont comme ça, mais ça me semble un peu triste je ne sais pas... vide de sens. Enfin si pour les personnes concernée ça roule c'est que ce n'est pas si terrible.

Avatar du membre
Luzerne
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : 28 août 2013, 12:48
A aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Luzerne » 20 févr. 2014, 20:32

Moi je trouve ça super pratique ^^ Certaines fois les sentiments sont très encombrants et c'est difficile de s'en débarrasser, j'ai pu en faire l'expérience en début d'année d'ailleurs :mrgreen:
« Le sourire coûte moins cher que l'électricité et il éclaire mieux. » Alphonse Daudet

^^

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Linoa » 20 févr. 2014, 20:37

Luzerne a écrit :Moi je trouve ça super pratique ^^ Certaines fois les sentiments sont très encombrants et c'est difficile de s'en débarrasser, j'ai pu en faire l'expérience en début d'année d'ailleurs :mrgreen:
Alala si seulement nous pouvions au moins contrôler nos sentiments, choisir de ne pus rien ressentir ça m'aiderait ! en ce moment et depuis des mois, un jeune homme est scotché dans mon esprit, j'ai encore rêvé de lui la nuit dernière, il est en couple, ne vit pas à côté et ça me soul de penser à lui aussi souvent GRRR!

Hijo

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hijo » 20 févr. 2014, 20:39

Luzerne a écrit :Moi je trouve ça super pratique ^^ Certaines fois les sentiments sont très encombrants et c'est difficile de s'en débarrasser, j'ai pu en faire l'expérience en début d'année d'ailleurs :mrgreen:
C'est vrai que vu sous cet angle... :mrgreen:
C'est vrai en plus ! lol

Piccolo
Atrix
Messages : 1727
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 110 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Piccolo » 20 févr. 2014, 21:51

Hijo a écrit :C'est étrange cette définition Aromantique...
C'est un néologisme, pas une définition académique ou parfaitement claire du moins.

Hijo

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hijo » 20 févr. 2014, 22:05

Piccolo a écrit :
Hijo a écrit :C'est étrange cette définition Aromantique...
C'est un néologisme, pas une définition académique ou parfaitement claire du moins.
Ok mais c'est bizarre tout de même o_O

Puis c'est vrai que j'ai du mal à cerner le truc quand même. Oui je suis pas aromantique. En revanche je pense qu'on peut le devenir après déception, oui, non ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités