Espace de discussion aromantique

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
melaniefab
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 03 juil. 2013, 11:54

Re: Espace de discussion aromantique

Message par melaniefab » 03 juil. 2013, 12:19

je pense qu'être aromatique c'est inné chez certaine personne.Je veux dire par là qu'ils ne sont simplement pas faits pour être romantique.

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Zimou » 03 juil. 2013, 12:49

melaniefab a écrit :je pense qu'être aromatique c'est inné chez certaine personne.Je veux dire par là qu'ils ne sont simplement pas faits pour être romantique.
Des arguments aussi pour cet avis? Qu'est ce qui fait d'apres toi qu'on est fait pour tomber amoureux ou pas?
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Patofeio » 03 juil. 2013, 12:49

Effectivement, certains semblent bien incapables d'avoir la moindre forme de sentiment romantique pour quelqu'un, en particulier quand ils sont en couple. Ils peuvent apprécier la proximité physique, la relation privilégiée, la possibilité de se confier, mais ils ne ressentent pas l'amour comme tout le monde...

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Espace de discussion aromantique

Message par No one » 03 juil. 2013, 21:19

C'est très intéressant de parcourir ce topic et de vous lire... mais qu'est-ce que c'est complexe en même temps ! :o
La définition est au final tellement large, et ses ramifications tellement diverses, que beaucoup de gens peuvent s'y reconnaitre à mon avis.

Si je me base sur certains témoignages je peux m'y reconnaitre aussi, alors que je n'aurais pourtant jamais pensé me définir ainsi.
La seule fois où j'ai crû être amoureux je me suis aperçu avec du recul que c'était un leurre total.

Il y a bien eu de la passion oui, sur les débuts, le manque et l'envie de se voir, l'appréhension, l'ivresse de certains moments, etc.
Si c'est juste ça être romantique, alors ok pourquoi pas.
Mais ce n'est pas ça la définition d'aimer vraiment pour autant.

Je comprends d'ailleurs pas ce que c'est, je sais pas comment on fait, ni s'il est maintenant possible que je change d'avis un jour sur la question.
J'ai l'impression d'avoir été désensibilisé, comme un sale vaccin de vérité qui fait tomber les œillères inculquées depuis la naissance.
L'impression de ne pas savoir aimer comme les autres, de la bonne façon, comme si tout ça n'était qu'une sorte de théâtre pitoyable.

Et pourtant, ou plutôt justement, je suis hypersensible.

Bref, je suis probablement pas aromantique au vrai sens du terme, par contre il doit surement y avoir une catégorie pour les gens qui n'aiment pas l'amour si on peut dire.
Ou plutôt l'inverse : qui l'aiment tellement qu'ils ne veulent pas salir sa pureté par la médiocrité de la réalité, et ne l'utiliser que comme une utopie créatrice, comme une lumière abstraite.
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Rising Sun » 03 juil. 2013, 21:41

Je pense qu'il y a en effet bien plus d'aromantiques que ce que l'on peut voir. Chez les personnes sexuelles, surtout les plus jeunes, il y a souvent confusion entre attirance sexuelle et sentiments amoureux. Le comportement peut alors masquer l'aromantisme, et c'est pour cela que l'aromantisme est beaucoup plus visible chez les asexuels à mon avis.
Mais à ne pas confondre, une personne qui n'aime pas les relations romantiques et n'en veut pas est antiromantique, alors que l'aromantique est simplement incapable de sentiments amoureux (dans le sens romantique, non sexuel du terme).

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Espace de discussion aromantique

Message par No one » 03 juil. 2013, 23:49

Oui, mais va définir parfaitement les nuances quand il s'agit d'individus et de personnalités complexes :mrgreen:

C'est pas si simple. Image
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Rising Sun » 03 juil. 2013, 23:52

En effet, il y a les grey-romantiques comme moi pour rendre tout ça encore plus casse-tête :P

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Espace de discussion aromantique

Message par No one » 04 juil. 2013, 00:00

C'est peut-être ce que je suis aussi en fait, mais sans le savoir parce que n'ayant jamais eu le loisir de l'expérimenter.
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Rising Sun » 04 juil. 2013, 00:06

Ça, tu le sais quand tu penses être aromantique depuis toujours... Et puis boum, surprise, un beau jour, tu tombes amoureux :lol: On ne peut passer à côté sans le remarquer en tout cas !

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Espace de discussion aromantique

Message par No one » 04 juil. 2013, 00:12

Non mais j'ai l'impression qu'il y a une différence entre le romantisme et la sensibilité en général.

C'est ça qui m'empêche d'y voir clair dans mon cas, mais je pense qu'il y a pourtant une vraie nuance, certes pas facile à délimiter.
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Rising Sun » 04 juil. 2013, 00:18

Vu que c'est un sentiment qui s'exprime de façon tellement diversifiée, je dirais ceci : qu'est-ce qui différencie l'amour de l'amitié incluant du sexe et des câlins ? La nature du sentiment. Sans sentiment romantique, un couple, ce n'est que deux amis avec du sexe et de la sensualité en plus. Le sentiment romantique est le petit plus qui fait toute la différence.

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Espace de discussion aromantique

Message par No one » 04 juil. 2013, 00:28

Oui ben dans ce cas c'est simple : je ne sais pas ce que c'est.

Je reviendrais sur ce topic si un jour je trouve la réponse :lol:
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Patofeio » 04 juil. 2013, 08:23

Comme on dit souvent, on ne connaît pas avant d'avoir essayé ! Si ça se trouve, un ou plusieurs d'entre nous (même moi) allons un jour ressentir quelque chose d'inconnu, d'inimaginable... ou bien nous resterons comme nous sommes maintenant :)

Entre les histoires de "t'es trop jeune", "tu vas finir par trouver", "t'as pas assez confiance en toi", "t'as juste à trouver un boulot stable", "t'as le temps" (exemples véridiques), on nous sort toujours des raisons pour lesquelles on n'a pas trouvé l'amour et/ou on ne le trouve pas.

Bref, tout est compliqué, et desfois les réponses viennent avec le temps, peu importe si y'en a pour longtemps ou pas. En attendant, continuons à suivre nos instincts, puisqu'ils nous connaissent très bien :D

Avatar du membre
Isilua
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 13 oct. 2012, 21:45
Localisation : Bourgoin-jallieu ( lyon )
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Isilua » 10 juil. 2013, 19:20

Pour moi, l'a-romantisme je le voit comme sa :

- Tu est un homme, tu aime les femmes, mais pas tu n'éprouve pas ce sentiment avec les hommes
ou
- Tu est une femme, tu aime les hommes, mais pas tu n'éprouve pas ce sentiment avec les femmes

--> Et bien pour comprendre ce qu'est être A-romantique, il suffit d'imaginer de n'aimer aucun des deux.
On a ce même vide sentimentale que lorsque vous croisez une personne lambda qui ne vous plait pas.

Tu peut avoir des ami(e)s, avec qui tu t'entend très bien.
Mais pour autant tu ne te sens pas attiré sentimentalement par lui (elle).


Personnellement, depuis tout petit j'ai eu des très bon(ne)s ami(e)s.
Pour autant ... sa s'arrête la. Je n'ai jamais ressenti ce fameux "coup de foudre", où la boule au ventre en pensant à quelqu'un.
Les deux seules "petites amies" sont plus des rapprochement dût à de fortes ressemblances qu'à de l'amour.
Vivre ma vie auprès d'une femme revient au même qu'avec un homme : sa n'a pas de sens.
C'est comme si vous vouliez vivre votre vie avec le premier mec rencontré dans la rue.

Nota : Quand vous êtes face à un S. Il ne comprend pas cet non-attirance au sexe.
Quand je suis face à un romantique, il ne comprend pas cet non-attirance pour les autres.
'Sachant que notre vie n'est pas la notre, du berceau au tombeau.
Nous sommes liés les uns au autres, dans le passé et le présent.
Et par chacun de nos crimes, chacune de nos attentions, nous enfantons notre avenir.'

Cloud Atlas

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Patofeio » 11 juil. 2013, 18:26

C'est très cohérent avec ma manière de penser :) et c'est bien dommage que peu de monde soit vraiment capable de comprendre ce raisonnement basique...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités