Espace de discussion aromantique

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
DameGivrée
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 09 mars 2020, 21:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Espace de discussion aromantique

Message par DameGivrée »

Avant, ma peur des relations sexuelles et/ou romantiques m'a toujours poussée à fuire et à totalement couper les ponts après avoir été abordé. C'est mon instinct de survie un peu.
Cela va être dur de recroiser la personne en sachant ce qu'il attendait de moi. Avant, je me pensais en sécurité, mais ce n'est plus le cas pour l'instant. Est-ce que tu as continuer de fréquenter les personnes après avoir mis les choses au clair ?

Avatar du membre
Hestia
Atrix
Messages : 1721
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 235 fois
A été aimé : 419 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hestia »

Ma sécurité étant importante, je refuse de continuer de fréquenter les personnes avec qui je ne me sens pas en sécurité.
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1876
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 491 fois
A été aimé : 530 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par PassionA »

DameGivrée a écrit :
10 mars 2020, 05:00
Avant, ma peur des relations sexuelles et/ou romantiques m'a toujours poussée à fuire et à totalement couper les ponts après avoir été abordé. C'est mon instinct de survie un peu.
Cela va être dur de recroiser la personne en sachant ce qu'il attendait de moi. Avant, je me pensais en sécurité, mais ce n'est plus le cas pour l'instant. Est-ce que tu as continuer de fréquenter les personnes après avoir mis les choses au clair ?
Non, pas vraiment. Pour moi ce n'est pas une histoire de sentiment de sécurité mais juste que je me rends compte que l'on est pas compatible et je n'ai pas envie d'envoyer de mauvais signaux. En général je perds tout intérêt pour la personne en question. C'est arrivé également que ce soit l'autre qui décide de lui-même de couper les ponts.

DameGivrée
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 09 mars 2020, 21:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Espace de discussion aromantique

Message par DameGivrée »

En tout cas, maintenant je suis mal à l'aise dans ma peau. Rien que dy repenser je suis dégoûtée. Je suis encore plus sûr de mon aversion pour les relations sexuelles ou romantiques. Beurk.
Meme s'il est impossible de ne plus croiser mon ami, c'est sûr je vais prendre mes distances. 🤮

Avatar du membre
citoyen universel
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 19 mars 2020, 02:09
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par citoyen universel »

Au cours de mes années lycée j'ai rencontré mon premier cruch
très fort ce cruch elle occupait toute mes pensées car elle me défendait contre les autres aimait passer du temps avec moi et c'était réciproque.
mais à cette période je fumais beaucoup de ganga et son père était gendarme on peut dire que cette relation non consommée m'a sauvé de la prison.

J'étais un grand romantique.
Aujourd'hui je vous jure que j'ai laissé filer au moins 10 femmes avec lesquelles je pouvais me marier
mais l'aromantisme fesait déjà son effet je n'ai pas souhaité être autre que seul au Grand regret de ces demoiselles
je l'ai regretté pendant longtemps mais aujourd'hui tout ME parais clair comme de l'eau de roche
je ne ressentais pas de sentiments amoureux
à ce jour j'ai une amie très chère on se contacte souvent
je ne vois rien de mal à ça au contraire on rigole beaucoup sur nos comptes respectifs
je ne sais pas si je me remettrai en couple un jour on verra...
Mais ça me semble être une idée séduisante.
Voilà je vous remercie de m'avoir lu
A plus.

Sur la route
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur citoyen universel pour son message :
Vince27 (11 avr. 2020, 09:10)

Avatar du membre
Narcissa
Adepte
Messages : 154
Enregistré le : 25 nov. 2019, 16:14
Localisation : Occitanie
Pronom : tu, elle
A aimé : 44 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Narcissa »

Autant l'asexualité a été assez évidente pour moi, j'ai beaucoup plus de mal avec l'aromantisme, même après avoir lu les définitions, ça reste flou.
Je ne pense pas avoir déjà été amoureuse et si je regarde mes relations passées, je me rends compte que je n'étais pas du tout épanouie, je me sentais comme oppressée. Les moments où je me sens vraiment bien c'est les périodes de ma vie où je suis célibataire.
Aujourd'hui je ne ressens pas l'envie de me mettre avec quelqu'un.
Je ne sais pas si ça a avoir avec l'aromantisme, comme je l'ai dit, ce n'ai pas très clair pour moi.

Avatar du membre
Hestia
Atrix
Messages : 1721
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 235 fois
A été aimé : 419 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hestia »

Narcissa a écrit :
17 avr. 2020, 16:15
Je ne pense pas avoir déjà été amoureuse et si je regarde mes relations passées, je me rends compte que je n'étais pas du tout épanouie, je me sentais comme oppressée. Les moments où je me sens vraiment bien c'est les périodes de ma vie où je suis célibataire.
Aujourd'hui je ne ressens pas l'envie de me mettre avec quelqu'un.
Je ne sais pas si ça a avoir avec l'aromantisme, comme je l'ai dit, ce n'ai pas très clair pour moi.
Je ne peux pas affirmer que c'est le cas, car chaque personne aromantique a sa propre vision de choses à ce sujet. Néamoins, ce que tu décris correspond au ressenti qu'on a lorsqu'on est aromantique.

En tout cas, de ce que j'ai constaté à travers mes expériences et les témoignages de d'autres aromantiques, l'aromantisme a beau être plus flou et complexe que l'asexualité, il y a souvent une chose qui revient dans les témoignages des aro:

Le célibat ne nous procure aucune frustration, et aucun sentiment de solitude (liée au célibat). Bien au contraire, le célibat semble nous convenir.

Me concernant, ce qui me permet de savoir que je suis aromantique, c'est justement le fait qu'être célibataire ne m'a jamais procuré de sentiment de mal être ni de frustration. Je suis capable d'aimer profondément des gens, mais c'est l'amitié, voir une famille de coeur que je désir partager avec les personnes que j'aime, et non pas une relation amoureuse.

Je n'ai rien contre les relations amoureuses, ce n'est juste pas le genre de relation dont j'ai besoin de vivre. J'ai juste besoin d'aimer les gens que j'aime de la manière dont je suis capable de les aimer, et me sentir aimé et accepté tel que je suis.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Hestia pour son message (3 au total) :
PassionA (18 avr. 2020, 16:32) • Narcissa (19 avr. 2020, 15:10) • Aphélie (25 avr. 2020, 03:37)
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Narcissa
Adepte
Messages : 154
Enregistré le : 25 nov. 2019, 16:14
Localisation : Occitanie
Pronom : tu, elle
A aimé : 44 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Narcissa »

Merci pour ta réponse Hestia! C'est un peu plus clair maintenant :)
Hestia a écrit :
18 avr. 2020, 14:44

Me concernant, ce qui me permet de savoir que je suis aromantique, c'est justement le fait qu'être célibataire ne m'a jamais procuré de sentiment de mal être ni de frustration. Je suis capable d'aimer profondément des gens, mais c'est l'amitié, voir une famille de coeur que je désir partager avec les personnes que j'aime, et non pas une relation amoureuse.

Je n'ai rien contre les relations amoureuses, ce n'est juste pas le genre de relation dont j'ai besoin de vivre. J'ai juste besoin d'aimer les gens que j'aime de la manière dont je suis capable de les aimer, et me sentir aimé et accepté tel que je suis.
Ca me parle beaucoup, je me retrouve vraiment dans ce que tu décris.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Narcissa pour son message :
Hestia (19 avr. 2020, 15:58)

Avatar du membre
Anessathiel
Adepte
Messages : 186
Enregistré le : 03 mars 2020, 02:26
Pronom : Anessathiel
A aimé : 22 fois
A été aimé : 58 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Anessathiel »

Ça me parle également beaucoup. Je suis tout simplement bien seule.
Je suis une demoiselle, je suis en détresse, mais je n'ai pas besoin d'aide

Avatar du membre
Pamplemousse_
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 17 avr. 2020, 22:30
Pronom : Elle, tu
A aimé : 25 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Pamplemousse_ »

Bonjour les Aros,

Je suis un bébé Ace, je me suis révélée vendredi dernier et je n' ai aucun doute sur mon asexualité.
En revanche, il est vrai que la question sur l' Aromantique est plus compliquée à cerner.
Je vois à travers les messages que pour certains c' est très clair, comme le cas d' Hestia par exemple, et pour d' autres c' est un peu plus flou. Et du coup je me pose des questions sur moi.

J' ai toujours pensé que j'étais une vraie romantique et pourtant il y a des choses qui me gênent dans le couple, et pas par déception amoureuse.

Je ne suis pas du genre à aimer les petits cœurs, montrer mon attachement en publique... Franchement la Saint Valentin c' est plus marrant entre amis qu' en couple...C' est une chose.

Mais ça va plus loin :

Je ne veux pas d' enfants comme beaucoup d' Ace. Et par exemple être dans un parc avec son gamin, ou pire m' imaginer pousser une poussette, rien qu' en l' écrivant ça m' angoisse.
J' ai besoin de solitude, alors vivre en couple et avoir ma propre chambre ce serait l' idéal. J' aurais un endroit à moi et un espace-temps à moi. J' ai besoin d' avoir mes propres activités et que mon conjoint aient les siennes.
Je ne pourrais pas changer de style vestimentaire, de coupe ou de couleur de cheveux pour mon partenaire. Si j' ai envie de me faire belle c' est parce que je le veux. Mais dès que c' est pour une occasion spéciale ça me saoule. Du coup j' ai beaucoup de mal avec le jour de l' an.
Je ne suis pas spécialement jalouse.
Avec tous ces arguments, et ils y auraient d' autres, je me sens Aro.

Mais quand j' aime, c' est intensément. Je ne peux pas changer ma façon d' être, mais je fais beaucoup d' efforts sur la façon de faire. Et je ne peux pas concevoir ma vie sans amour.

Alors ? Je suis une Ace à tendance Aro, ou pas. Si quelqu'un a un avis. Ce serait avec plaisir.

Bonne soirée...

Avatar du membre
Pamplemousse_
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 17 avr. 2020, 22:30
Pronom : Elle, tu
A aimé : 25 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Pamplemousse_ »

PS : je ne tombe pas amoureuse facilement. Beaucoup de garçons que je trouve charmants et agréables n' ont pas le petit truc qui fait que.
Mais alors quand j' aime, j' aime beaucoup. Et dans ma vie de quarantenaire ça m' est arrivé plusieurs fois quand même.

Avatar du membre
Hestia
Atrix
Messages : 1721
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 235 fois
A été aimé : 419 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Hestia »

Coucou Pamplemousse,
Alors ? Je suis une Ace à tendance Aro, ou pas. Si quelqu'un a un avis. Ce serait avec plaisir.
J'avoue qu'en me basant sur ton témoignage, il m'est difficile, voir impossible d'avoir une réponse à ta question.
J' ai toujours pensé que j'étais une vraie romantique et pourtant il y a des choses qui me gênent dans le couple, et pas par déception amoureuse.

Je ne suis pas du genre à aimer les petits cœurs, montrer mon attachement en publique... Franchement la Saint Valentin c' est plus marrant entre amis qu' en couple...C' est une chose.
Ce que tu décris, ici, c'est ton caractère. Selon moi ce n'est pas le fait d'aimer ou ne pas aimer les petits coeur et les démonstrations affectueux en publique, ou même notre vision de la Saint-Valentin qui indiquent si on est aro ou non.

J
e ne veux pas d' enfants comme beaucoup d' Ace. Et par exemple être dans un parc avec son gamin, ou pire m' imaginer pousser une poussette, rien qu'en l' écrivant ça m' angoisse.
On peut éprouver des sentiments amoureux, vouloir vivre en couple, et ne pas vouloir d'enfant.
J' ai besoin de solitude, alors vivre en couple et avoir ma propre chambre ce serait l' idéal. J' aurais un endroit à moi et un espace-temps à moi. J' ai besoin d' avoir mes propres activités et que mon conjoint aient les siennes.
Si je comprends bien, tu as besoin que ton conjoint et toi ayez votre indépendance. Il me semble qu'il existe des couples qui fonctionnent ainsi.

J
e ne pourrais pas changer de style vestimentaire, de coupe ou de couleur de cheveux pour mon partenaire. Si j' ai envie de me faire belle c' est parce que je le veux. Mais dès que c' est pour une occasion spéciale ça me saoule. Du coup j' ai beaucoup de mal avec le jour de l' an.
Je ne suis pas spécialement jalouse.
Je suis convaincu qu'on ne devrait pas à être forcé de changer dans une relation amoureuse. Par contre, il est vrai que généralement les partenaires se retrouvent visiblement à devoir faire certains trucs pour veiller à l'épanouissement de leur couple.
Mais quand j' aime, c' est intensément. Je ne peux pas changer ma façon d' être, mais je fais beaucoup d' efforts sur la façon de faire. Et je ne peux pas concevoir ma vie sans amour.
Alors, là pour moi, ce qui est dit ici peut parfaitement concerner une personne aromantique. L'amour n'est pas uniquement romantique, et aimer intensément n'implique pas qu'on soit amoureux. Cela signifie juste qu'on aime profondément quelqu'un, et que la personne aimée a une place importante dans notre coeur.

En fait, ce qui est flou dans l'aromantisme, du moins pour moi, c'est le fait de ne pas trop savoir ce qu'est un sentiment amoureux, et surtout comment déterminer ce qui n'en est pas un.

En sommes ce qui détermine si on est aromantique ou non, c'est le fait qu'on puisse identifier notre amour comme étant un sentiment amoureux. Me concernant, j'ai déjà aimé intensément, mais je n'ai jamais été en mesure d'identifier mon amour comme celui qu'on éprouve lorsqu'on est amoureux.

Je précise que pour moi la jalousie n'est pas un élément qui indique qu'on soit amoureux.

La jalousie est selon moi la manifestation d'un manque d'assurance et d'une peur profonde dont on peut éprouver dans n'importe quel contexte, et pas uniquement le contexte amoureux.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Hestia pour son message :
Pamplemousse_ (21 avr. 2020, 05:09)
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1876
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 491 fois
A été aimé : 530 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par PassionA »

Je plussoie Hestia.

L'aromantisme ce n'est pas le manque de romantisme. C'est le manque d'attirance amoureuse. Après, une personne aro peut sembler être quelqu'un de très fleur bleue vu de l'extérieur, ça n'empêche pas qu'elle ne comprenne pas le sentiment amoureux... De même, une personne romantique (dans le sens du spectre aro-rom) peut être aussi éloignée des clichés du romantisme que possible : le romantisme c'est uniquement ce que l'on trouve personnellement romantique.

Bref, la seule façon de savoir si l'on est aromantique, c'est d'avoir de sérieux doutes quant au sentiment amoureux. En général. C'est à dire que lorsqu'une personne dit qu'elle aime amoureusement une autre, on ne comprenne pas pourquoi, quelle est la différence, ne sont-ils pas justes de bons amis, de bons amants... Un peu comme avec l'asexualité, c'est au travers des doutes que l'on a que l'on découvre que l'on est aromantique. On doute d'avoir jamais été amoureux, même quand on se sentais bien avec une personne, même quand, on ne sait pourquoi, on accroche bien avec quelqu'un, cela reste platonique, amical, voire même distant. On doute d'être capable de se projeter amoureusement avec quelqu'un, de pouvoir donner à l'autre le sentiment d'être aimé amoureusement.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur PassionA pour son message (3 au total) :
Hestia (20 avr. 2020, 23:01) • Pamplemousse_ (21 avr. 2020, 05:08) • Narcissa (22 avr. 2020, 19:06)

Avatar du membre
Anessathiel
Adepte
Messages : 186
Enregistré le : 03 mars 2020, 02:26
Pronom : Anessathiel
A aimé : 22 fois
A été aimé : 58 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Anessathiel »

Je sais c'est quoi le romantisme et le sentiment amoureux. Il suffit de voir les couples de mon entourages. J'ai moi-même donné et reçu des actes romantiques. Je ne ressens juste pas le besoin d'être en couple, ni l'intérêt de recommencer. cela fait plus de 5 ans que je suis seule et cela me va parfaitement bien. Selon moi, je suis aromantique. Mais je suis d'accord avec toi Passion A. Je ne comprends pas pourquoi on a besoin de s'aimer de cette manière, pourquoi pas juste être ami? Quand on me demande pourquoi je ne suis pas en couple, je réponds ; Pourquoi quelqu'un voudrait être amoureux de moi? Quel est le petit plus qui tranche la ligne?
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Anessathiel pour son message (2 au total) :
Pamplemousse_ (21 avr. 2020, 05:08) • Hestia (21 avr. 2020, 08:23)
Je suis une demoiselle, je suis en détresse, mais je n'ai pas besoin d'aide

Avatar du membre
Pamplemousse_
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 17 avr. 2020, 22:30
Pronom : Elle, tu
A aimé : 25 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Pamplemousse_ »

Merci pour vos avis., c' est une aide précieuse pour se comprendre.
D' après vos réponses, je pense être une vrai romantique asexuelle qui a dû mal avec les clichés.
Parce que quand j' aime il s' agit bien d' un sentiment amoureux.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Pamplemousse_ pour son message :
Hestia (21 avr. 2020, 08:23)

Répondre