Asexualité et amis

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Hé bien "neutre" dans le sens où l'on ne peut rien te reprocher faute de préférence sexuelle.
Les homophobes sont hostiles à l'homosexualité parce que souvent, l'homosexualité (du moins pour un homme) rime avec efféminé, sodomie (donc dévirilisé) et j'en passe.
Tandis que pour les A...que veux-tu condamner ? Quel sentiment particulier cela pourrait-il susciter ? Rien...néant oblige.

Et je ne vois pas comment cela pourrait-il se voir, dans la mesure où quasiment personne ne connait l'asexualité, contrairement à l'homosexualité qui elle est universellement connue de tous.

Si tu n'éprouves pas d'attitudes ou de manières particulières à l'égard des personnes du même sexe, on te cataloguera surement comme hétéro par défaut; une part non négligeable de gens ayant une vision strictement binaire.

Et au pire il suffit de dire de manière spontanée et naturelle que les hommes et les femmes ne t'intéressent pas, et puis voilà.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Asexualité et amis

Message par Syd »

Piccolo a écrit :Hé bien "neutre" dans le sens où l'on ne peut rien te reprocher faute de préférence sexuelle.
Ne pas rentrer dans le moule S dominant, càd s'y soustraire, c'est déjà pouvoir se faire reprocher quelque chose (et les réactions anti-A (a-phobes ?) que j'ai eu le loisir de voir depuis toutes ces années que je suis dans la mouvance A ne me donnent pas trop le moral).

Quant à l'illusion qu'être A ne se voit pas (il faut corriger, cela peut se voir comme cela peut ne pas se voir), on avait eu une conversation à ce sujet avec exemples, mais je ne me souviens plus où (pas le temps de chercher là maintenant). Les S ne sont pas idiots, ils voient quand quelqu'un n'est pas comme eux (on se trahit toujours d'une façon ou d'une autre, et ça ne concerne pas que la sexualité d'ailleurs).
Piccolo a écrit :Et au pire il suffit de dire de manière spontanée et naturelle que les hommes et les femmes ne t'intéressent pas, et puis voilà.
Ce qui est faux pour une grande partie des A, ceux qui cherchent l'âme-soeur.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Syd a écrit :Ne pas rentrer dans le moule S dominant, càd s'y soustraire, c'est déjà pouvoir se faire reprocher quelque chose (et les réactions anti-A (a-phobes ?) que j'ai eu le loisir de voir depuis toutes ces années que je suis dans la mouvance A ne me donnent pas trop le moral).

L'asexualité en elle-même n'est pas et ne peut être condamnable.

D'un point de vue civil, le statut célibataire est parfaitement légal.
D'un point de vue religieux, c'est également appréciable dans le sens où le célibataire qui n'a pas de rapports est perçu comme quelque chose de bien.

Et tu parles de "mouvance": Le lobbying et/ou le militantisme ne sont pas comparables à la vie de tous les jours. A partir du moment où une personne se montre discrète, on ne lui reprochera généralement rien. Comme le dit l'adage: "Vivons heureux, vivons caché". Et encore, je ne dis pas se cacher comme un commando en territoire ennemi, simplement faire preuve de transparence. Après si on te pose des questions, alors là effectivement il vaut mieux être sincère. Mais l'annoncer de manière naturelle et spontanée fera toujours meilleur effet que de le faire façon coming-out.
Ce dernier, fait trop "je suis différent, mais faites comme si j'étais normal". Tandis que l'annoncer naturellement choque moins, car on montre que cela ne nous gêne en rien.
Syd a écrit : Les S ne sont pas idiots, ils voient quand quelqu'un n'est pas comme eux
Moui, mais tout le monde est différent quand on regarde de plus près. Et puis ça ne les regarde pas, tout le monde a droit à sa vie privée.
Modifié en dernier par Piccolo le 11 juil. 2012, 21:33, modifié 1 fois.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Syd a écrit :Ce qui est faux pour une grande partie des A, ceux qui cherchent l'âme-soeur.

Après faut se mettre à la place des S: Pour eux, si t'as une attirance pour quelqu'un, ce n'est pas pour aller se tenir la main au bord de la plage.

C'est sûr que ce doit être très difficile à expliquer.

Vincent123
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : 08 avr. 2012, 09:37
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Vincent123 »

Piccolo a écrit :Après faut se mettre à la place des S: Pour eux, si t'as une attirance pour quelqu'un, ce n'est pas pour aller se tenir la main au bord de la plage
Tu m'étonnes !
Pendant des années, je proposais aux filles avec lesquelles je sortais ce genre de trucs, promenade au clair de lune, etc.. et ça les ennuyait royalement.

Et sinon, Piccolo, t'arrives à trouver des Namek ? :mrgreen:

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Asexualité et amis

Message par Syd »

Piccolo a écrit :D'un point de vue religieux, c'est également appréciable dans le sens où le célibataire qui n'a pas de rapports est perçu comme quelque chose de bien.
La seule fois qu'une autorité religieuse a parlé de l'A, c'est pour dire que ça n'existait pas ou que ce n'était pas naturel, un truc sympa dans le genre. Les religieux ne sont pas des alliés.
Piccolo a écrit :Et tu parles de "mouvance": Le lobbying et/ou le militantisme ne sont pas comparables à la vie de tous les jours. A partir du moment où une personne se montre discrète, on ne lui reprochera généralement rien.
Par "mouvance", je voulais dire contact avec d'autres A. Les témoignages de reproches (euphémisme) sont très nombreux.
Etre discret peut être la meilleure façon d'attirer l'attention et les moqueries, selon les gens et les milieux qu'on est obligés de fréquenter.
Piccolo a écrit :Et puis ça ne les regarde pas, tout le monde a droit à sa vie privée.
Dans un monde parfait, oui.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Syd a écrit :La seule fois qu'une autorité religieuse a parlé de l'A, c'est pour dire que ça n'existait pas ou que ce n'était pas naturel, un truc sympa dans le genre. Les religieux ne sont pas des alliés.
J'ai pas voulu dire ça, bien sûr que je me fiche éperdument de ces illuminés. Je dis juste que par principe, on ne peut être blâmé d'un point de vue religieux. L’abstinence et l'asexualité sont tout à fait différentes, mais dans les deux cas, il y a généralement peu, voire pas de relations hors mariage.

C'est tout. Ils ont le droit de penser que ce n'est pas normal ou irréel si ça peut les rassurer.
Syd a écrit :Les témoignages de reproches (euphémisme) sont très nombreux.
A quel(s) niveau(x) ? Professionnellement ? Vis à vis des proches ?
Syd a écrit :Etre discret peut être la meilleure façon d'attirer l'attention et les moqueries, selon les gens et les milieux qu'on est obligés de fréquenter.


Quand j'ai dit "discret", je n'entendais pas par là "raser les murs". Simplement se comporter normalement avec les autres, et ne pas crier sur les toits, le fait que l'on n'est pas tout à fait pareil que la plupart des gens.
Si les gens sentent que tu es bien, alors pas de souci.
De toute façon y a des cons partout: Si tu ne te fais pas attaquer sur l'orientation sexuelle, ce sera sur autre chose. Un peu de caractère suffit en général à y remédier efficacement.
Syd a écrit :Dans un monde parfait, oui.
Mais il existe ce monde parfait; la preuve j'y vis. 8-)
Plus sérieusement, une fois encore tout est question de comportement. Si tu montres aux autres que tu n'es pas en position de faiblesse face à eux, il y a peu de chance que l'on vienne te dire quoi que ce soit.
Personne n'a jamais dit que la vie devait être facile.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Asexualité et amis

Message par Syd »

Piccolo a écrit :A quel(s) niveau(x) ? Professionnellement ? Vis à vis des proches ?
Toutes les interactions sociales.
Piccolo a écrit :Personne n'a jamais dit que la vie devait être facile.
A te lire, elle est simple cependant, ce qui ne correspond pas à la réalité de bon nombre de A, c'est tout.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Syd a écrit :Toutes les interactions sociales.
A ce point-là ? Je n'ai pas encore eu de souci mais je verrai bien comment les choses évolueront.

Syd a écrit :A te lire, elle est simple cependant, ce qui ne correspond pas à la réalité de bon nombre de A, c'est tout.
La vie est un combat; le combat c'est la vie. 8-)

Non sans rire, le véritable combat d'un A (non aromantique, ou désirant d'avoir des enfants) se situera toujours ailleurs, contrairement à ceux des autres minorités sexuelles. Un combat plus intimiste mais tout aussi éprouvant.

Dans mon cas (particulier) il est vrai que tout est facile, je ne m'en rends pas bien compte en effet.
Modifié en dernier par Piccolo le 19 juil. 2012, 12:33, modifié 1 fois.

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par Beliefs »

Tu sais Piccolo, je crois que tout est "simple" pour toi car tu sembles réellement être un A dans toutes les dimensions possibles et imaginables que recouvre ce terme.

Tu as cette magnifique capacité à écouter et à répondre de la façon qui t'est propre à toi. Tu n'as pas ce besoin d'épater la galerie ou d'imposer la suprématie de tes pensées. Tu m'apprends des choses, et c'est ce que j'aime le plus chez les autres :P

Ca fait quelques temps que je te lis ( :) ) et tu possèdes bel et bien quelque chose de très précieux, cette forme de liberté dont tu parlais. Je ne peux que t'encourager dans cette voie !

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Merci beaucoup Beliefs, c'est trop gentil.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois

Re: Asexualité et amis

Message par CLP »

Bien que j'ai moi aussi un faible pour le style de Piccolo, j'aimerais bien reprendre la conversation d'avant.

Sincèrement, je commence à être un peu fatigué d'entendre que tout va bien dans le meilleur des mondes pour les asexuel-le-s et que simplement le monde ne sait pas qu'on existe, mais que s'ils le savait ils nous accueilleraient à bras ouverts. Et qu'en fait les asexuel-le-s n'ont pas de "vrais problèmes".

Et ce qui me fatigue, c'est pas tant que vous disiez ça (je ne parle pas de toi Piccolo, mais du sentiment général que j'ai). Parce que chacun a droit à son opinion. Mais ce qui m'ennuie, c'est plutôt que vous donniez l'impression de parler pour tout le monde. Que je sache, une personne asexuelle ou même 50 ne savent pas ce qu'est l'expérience de TOUS les asexuel-le-s.

Je me demande à quel point cette idée que tout va bien, que c'est youpi empêche les gens de parler. Parce que sincèrement, y'a pas besoin d'être devin pour sentir que les gens qui viennent ici ont des choses à dire. Affirmer le contraire, c'est juste un déni de réalité.

D'ailleurs, si vous avez envie de voir un peu de réalité vous pouvez aller ici : c'est la page"I am asexual" de l'experience project où les gens racontent leurs expériences. Il suffit de lire les 10 premières "histoires" pour voir que "youpi" c'est pas le mot le plus courant.

Donc voilà. Je ne cherche pas à "agresser" qui que ce soit. Mais il faut qu'il y ait de la place pour toutes les expériences. :)

edit : d'ailleurs, c'est pas la peine d'aller aussi loin. Il suffit d'aller voir le fil : Votre parcours (A)sexuel pour se faire une idée...

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et amis

Message par Piccolo »

Merci beaucoup CLP.

Je suis désolé, c'est vrai que j'ai totalement manqué d'objectivité pour le coup. Mais en vérité, je faisais plus référence à l'image (quasi inexistante) qu'ont les asexuels, qui jamais ne seront persécutés comme les homosexuels l'ont été, et qui le sont encore de manière beaucoup plus relative actuellement.
je n'ai pas nié le fait que les A n'avaient absolument aucun problème (mis à part les aromantiques bien sûr), loin de là, mais que ces soucis étaient plus "internes" et intimistes.

Mais nous ne vivons pas à l'époque la plus dure pour vivre sa différence: On a beau l'oublier, mais jamais la société n'a été aussi tolérante qu'aujourd'hui. De plus, grâce à la technologie (internet surtout) beaucoup peuvent partager leurs points communs et trouver des réponses rassurantes.

Après comme je l'ai dit, il y aura toujours des cons pour nous traiter de frigides/d'impuissants ou de gays refoulés; mais bon, ces mauvaises expériences peuvent également nous être bénéfiques, en nous formant et en nous endurcissant.

Tous les problèmes de la vie ne sont pas concentrés dans l'orientation sexuelle non plus.

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexualité et amis

Message par Beliefs »

Message parfait CLP :sun: (décidément je suis généreuse en ce moment :P )

:bise:

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois

Re: Asexualité et amis

Message par CLP »

Piccolo a écrit :.
Merci à toi Piccolo. Cette réaction t'honore. :-)


Et j'en profite aussi pour dire, au cas où, que personne n'oblige personne à dire que "tout va bien". Vous n'êtes pas un moins bon ou un-e meilleur-e asexuel-le parce que "tout va mal".

Comme beaucoup beaucoup d'entre nous, "je me sentais comme un extra-terrestre avant de trouver AVEN" et "je me suis forcé à faire comme tout le monde". Et franchement je me suis engagé dans pas mal de relations abusives, où je faisais des choses que je voulais pas faire avec une estime de moi à -10 000 en dessous de zéro. :ouhla:

Répondre