Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Sleepless Knight » 26 juin 2015, 15:57

Il y'a deux type de maladie pour moi.
La maladie du malade et la maladie des soignants/scientifique, les deux étant connecter et peuvent s'influencer mais sont parfaitement distincte. Et les deux sont toutes aussi importante.

En effet, un diabétique sous traitement mais dont la vie est parfaitement normal refusera peut-être le statut de malade, car il se sens en pleine forme alors qu'il est techniquement malade (et sous traitement). Certaines personnes se sentent malade mais n'ont aucun problème que les diagnosticiens qualifie de maladie.

Ce qui compte c'est anéantir la maladie du patient, par le biais de la destruction de la maladie du soignant, pas l'inverse. C'est pour ça que le diabétique plus haut ne se dit plus malade, car l'impact de sa maladie "physique" n'a quasiment plus d'impact sur sa santé "mentale".

Les seules maladies qu'on est obligé de soigner (même contre l'avis du patient) sont celle qui représente un danger pour autrui. Après, les maladies d'autre psychique sont des cas spéciaux car on peut perdre dans ses cas notre faculté de juger notre état. Surtout dans les addiction, dépression ou trouble de l'humeur.

Cependant, un trouble hormonal engrange d'autre "problème" qu'une libido au ras des pâquerettes, donc le traitement vaux peut-être encore le coup malgré ses effet secondaire. Il préfère peut-être être en chaleur mais avoir des bon os et un meilleur sommeil.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
alias47
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 08 avr. 2008, 20:39
Localisation : malakoff,france
A aimé : 14 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par alias47 » 04 juil. 2015, 18:10

Je suis désolée, mais à chaque fois que je te lis Zimou, j'ai vraiment l'impression que tu fais de ton cas une généralité. On est pas tous et toutes comme toi. Il y a des asexuel(lles) qui n'aiment pas le sexe,qui sont même anti-sexe (je sais c'est horrible pour toi, c'est extrême, c'est mal ^^) en plus de n'en ressentir aucune attirance (ce qui est mon cas). Et on est pas tous non plus des "romantiques" c'est à dire que pour nous, coucher avec une personne dont on est amoureuse (pour lui faire plaisir) est impensable. On sait que tu es en couple avec une femme dont tu es amoureux, et que tu aimes faire l'amour avec elle, mais tu es aussi A (et que donc tu peux facilement te passer de sexe (pas d'attirance sexuelle = la base) ). Mais accepte qu'il n'y a pas QU'UNE SORTE d'aséxualité et que ce n'est pas LA TIENNE. On peut très bien ne pas aimer le sexe et être A sans pour autant avoir une pathologie ou un trauma. Ca ne fait pas nous un "faux" asexuel. C'est pas parce qu'un mec a un jour balancé la définition que c'est la même pour tout le monde. Même si OUI, là on est d'accord, l'asexualité est l'absence d'attirance sexuelle (pour moi ça signifie qu'on a pas envie d'avoir de rapports sexuels).

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 05 juil. 2015, 10:31

alias47 a écrit :Je suis désolée, mais à chaque fois que je te lis Zimou, j'ai vraiment l'impression que tu fais de ton cas une généralité. On est pas tous et toutes comme toi. Il y a des asexuel(lles) qui n'aiment pas le sexe,qui sont même anti-sexe (je sais c'est horrible pour toi, c'est extrême, c'est mal ^^) en plus de n'en ressentir aucune attirance (ce qui est mon cas). Et on est pas tous non plus des "romantiques" c'est à dire que pour nous, coucher avec une personne dont on est amoureuse (pour lui faire plaisir) est impensable.
Tu ne comprend pas ce que je dis alors. le fond de mes discours est que nous sommes tous différents et que nos différence ne sont pas des causes de notre asexualité (enfin qu'il ne faut pas croire que nos différence en sont une cause). il y a des anti-sexe, des pro-sexe, des frigides, des malades, etc... et tout ça ne permet pas de définir si on est asexuel ou pas. si c'est le cas, on peut pas dire être asexuel (bien que c'est peut être le cas, mais on peut pas savoir et l'affirmer). Moi, je suis en effet sex-positive, et ça ne me permet pas de me définir asexuel (ça m'aide parce que je suis certain au moins que mon asexualité n'est pas causé par un dégout). c'est exactement pareille pour une personne anti-sexe, frigide ou malade, ces critères ne lui permet pas de se définir asexuel. Ce qui est très important, c'est qu’être pro-sexe, sex-positive, anti-sexe, frigide ou malade a une cause! et que l'asexualité n'as pas de cause! c'est quelque chose de très clair concernant l'asexualité, c'est dit et répété partout, depuis bien avant mon arrivé sur le forum et ça le sera bien après mon départ, ça ne provoque et n’empêche rien (vu que ça n'a pas de cause).
alias47 a écrit :On sait que tu es en couple avec une femme dont tu es amoureux, et que tu aimes faire l'amour avec elle, mais tu es aussi A (et que donc tu peux facilement te passer de sexe (pas d'attirance sexuelle = la base) ).
je suis en couple avec une A, on ne fait pas l'amour... on se contente de câlin. j'ai été en couple avec une S il y a longtemps maintenant et en effet j'appréciai physiquement ça. car je suis équipé pour physiquement apprécie ça, comme tout être humain normalement constitué (qui n'a pas une maladie physique). et que je n'ai aucune raison psychologique de ne pas aimer, au contraire (mais ça, se sont des caractéristiques qui n'ont rien à voir avec l'asexualité, que ce soit d'aimer ou pas aimer). Je suis capable de dire que je suis asexuel parce que je n'ai pas d'attirance sexuel pour les autre et pour aucune autre raison. et si une personne qui se définit asexuel n'est pas capable de tenir le même discourt ne peut pas se définir asexuel. une personne qui parle de ne pas aimer le sexe quand il se définit asexuel peut difficilement se définir asexuel (car ça influe sans aucun doute son attirance pour la sexualité, sinon elle ne l'évoquerai pas). tout comme une personne qui parle d'aimer le sexe quand il se définit asexuel (en dehors de pour faire comprendre que ça n'a pas de cause) ne peut pas se définir asexuel.
alias47 a écrit :Mais accepte qu'il n'y a pas QU'UNE SORTE d'aséxualité et que ce n'est pas LA TIENNE. On peut très bien ne pas aimer le sexe et être A sans pour autant avoir une pathologie ou un trauma. Ca ne fait pas nous un "faux" asexuel. C'est pas parce qu'un mec a un jour balancé la définition que c'est la même pour tout le monde. Même si OUI, là on est d'accord, l'asexualité est l'absence d'attirance sexuelle (pour moi ça signifie qu'on a pas envie d'avoir de rapports sexuels).
Si la définition existe, ce n'est pas pour faire beau, c'est pour se définir ainsi! si la définition ne te convien pas ou ne te correspond pas, n'utilise pas l'asexualité pour te définir, invente toi un autre mot, avec ta propre définition, et va faire ta propre communauté... ailleurs! ici, l'a définition de l'asexualité est l'absence d'attirance sexuel pour les autre et ceux à qui ça ne plait pas n'ont rien à faire ici!
si pour toi ça signifie ne pas avoir envie d'avoir de rapport sexuel, alors tu n'es pas asexuel, désolé! il n'existe pas plusieurs définition de l'asexualité, car selon ta définition, moi et d'autre asexuel ne sommes pas asexuel! là tu arrange la définition pour qu'elle te corresponde, mais ça ne sert qu'a te tromper! c'est quoi le but de modifier la définition pour qu'elle te corresponde? tu as besoin de te sentir normal? d'appartenir à une communauté? de ne pas te sentir seul? le forum n'est pas là pour accueillir toute les personnes qui n'ont pas envie de rapport sexuel, il est là pour réunir ceux qui ont peu ou pas d'attirance sexuel (et pour qui ça n'a pas de cause), point. il n'existe pas de faux ou de vrai asexuels, soit tu n'a pas d'attirance sexuel pour les autre (sans cause) et tu es asexuel, soit tu as pas d'attirance sexuel pour les autre (sans savoir si il y a ou non une cause) et la tu peux ni te définir A, ni S, soit tu n'a pas d'attirance sexuel (et ça a aune cause : trauma, anti-sexe ou autre) et tu n'es pas A (peut etre S ou hypo, j'en sais rien), soit tu as de l'attirance sexuel et tu es S. toi tu ne cherche pas à comprendre quel est ton attirance sexuel pour te définir asexuel, seul le fait que t'ai pas envie te suffit, tu ne peux donc pas te définir asexuel.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
alias47
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 08 avr. 2008, 20:39
Localisation : malakoff,france
A aimé : 14 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par alias47 » 05 juil. 2015, 15:06

Pour moi c'est logique : Pas d'attirance sexuelle = ne pas avoir envie de sexe. Je ne cherche pas plus loin. J'ai toujours vu l'asexualité comme ça, et c'est comme ça que je me suis définie A. Après comme tu dis être anti-sexe, ou frigide, ou dégoutée par le sexe ne fait pas de toi un A. C'est le manque d'attirance sexuelle qui définit l'asexualité ;)

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 06 juil. 2015, 10:50

alias47 a écrit :Pour moi c'est logique : Pas d'attirance sexuelle = ne pas avoir envie de sexe. Je ne cherche pas plus loin.
pour toi c'est peut être en effet le cas, mais il est important de ne pas faire le lien ou de dire qu'il faut aussi chercher plus loin. Pour d'autre, il peut y avoir envie pour avoir un enfant, ou simplement pour faire parfois plaisir à son partenaire. ça ne fait pas d'eux des personnes non asexuel. une personne asexuel n'est pas quelqu'un qui n'a pas envie de sexe.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Leonie » 13 juil. 2015, 18:28

Zimou a écrit :
alias47 a écrit :Pour moi c'est logique : Pas d'attirance sexuelle = ne pas avoir envie de sexe. Je ne cherche pas plus loin.
pour toi c'est peut être en effet le cas, mais il est important de ne pas faire le lien ou de dire qu'il faut aussi chercher plus loin. Pour d'autre, il peut y avoir envie pour avoir un enfant, ou simplement pour faire parfois plaisir à son partenaire. ça ne fait pas d'eux des personnes non asexuel. une personne asexuel n'est pas quelqu'un qui n'a pas envie de sexe.
Mais dans ce cas (avoir un enfant, faire plaisir...), l'asexuel n'a pas davantage ENVIE de sexe, il en éprouve juste le souhait, c'est totalement différent!

Je te cite la définition Larousse de l'envie:
envie:
1) Convoitise, mêlée ou non de dépit ou de haine, à la vue du bonheur ou des avantages de quelqu'un ; jalousie : Regarder le gagnant avec envie.
2) Désir d'avoir ou de faire quelque chose, désir que quelque chose arrive : Avoir envie de vacances.
3) Besoin organique soudain de quelque chose : Être pris d'une envie soudaine de vomir.
4) Marque, tache sur la peau, que les enfants ont en naissant et que la croyance populaire attribue à une envie que la mère aurait eue avant son accouchement. (Il s'agit le plus souvent de taches rouges [taches de vins] qui sont en fait des angiomes plans.)
En aucun cas la décision d'un asexuel de faire l'amour pour une raison X ou Y ne vient d'une envie (si tu prends la définition stricte), ce n'est pas de la convoitise, du désir ou un besoin, c'est juste une décision rationnelle!

Donc pour moi, ne pas avoir d'attirance sexuelle c'est bien la même chose que de ne pas avoir d'envie (et pourtant je fais partie des A qui ont des relations sexuelles et qui peuvent en tirer du plaisir. N'empêche que je n'en ai jamais envie, je le fais pour d'autres raisons - rationnelles et non physiologiques).
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 15 juil. 2015, 14:09

Leonie a écrit :
Mais dans ce cas (avoir un enfant, faire plaisir...), l'asexuel n'a pas davantage ENVIE de sexe, il en éprouve juste le souhait, c'est totalement différent!
En effet, l'asexualité, n'est pas d'avoir envie, ni de ne pas avoir envie. c'est une absence d'attirance, donc ni une attirance, ni un rejet.
Enfin quand je dis "ne pas avoir envie", ça dépend comment on l'entend :
Leonie a écrit :En aucun cas la décision d'un asexuel de faire l'amour pour une raison X ou Y ne vient d'une envie (si tu prends la définition stricte), ce n'est pas de la convoitise, du désir ou un besoin, c'est juste une décision rationnelle!

Donc pour moi, ne pas avoir d'attirance sexuelle c'est bien la même chose que de ne pas avoir d'envie (et pourtant je fais partie des A qui ont des relations sexuelles et qui peuvent en tirer du plaisir. N'empêche que je n'en ai jamais envie, je le fais pour d'autres raisons - rationnelles et non physiologiques).
tout à fait, la façon dont tu entend "ne pas avoir envie" est la définition strict. un asexuel n'a pas envie de relation sexuel, vu qu'il n'en a pas d'attirance. mais en général, quand quelqu'un dit "j'ai pas envie de tel chose", ce n'est pas parce qu'il en a une simple absence d'envie mais bien un refus, donc une envie de refuser pour utiliser la définition strict. ce n'est donc plus une absence d'envie, mais une présence de refus. Comme tu dis, l'absence d'envie est ni un acceptation ni un refus, l'acceptation et le refus sont des choix rationnel. on ne refuse donc pas une relation sexuel parce qu'on a une absence d'attirance, mais bien pour d'autre raison (et c'est pour ça que l'absence d'attirance sexuel n'est pas l'absence de sexualité. l'absence de sexualité, ou la présence, est un choix)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Leonie » 15 juil. 2015, 18:25

Ok, dans ce cas on se comprend et on est d'accord. Je n'aime pas le terme "attirance sexuelle" parce qu'il est difficile à appréhender, mais si on dit qu'on n' a pas envie de sexe avec l'autre (du moins physiologiquement) ça me parait beaucoup plus explicite.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 16 juil. 2015, 08:20

Leonie a écrit :Ok, dans ce cas on se comprend et on est d'accord. Je n'aime pas le terme "attirance sexuelle" parce qu'il est difficile à appréhender, mais si on dit qu'on n' a pas envie de sexe avec l'autre (du moins physiologiquement) ça me parait beaucoup plus explicite.
Je pense pas justement, car "ne pas avoir envie de", c'est compris comme "refuser de". "j'ai pas envie de manger mes épinards" veux dire en réalité "je refuse de manger des épinards". "j'ai pas envie de sexe" sera compris comme "je refuse le sexe". Or, l'asexualité n'est pas de refuser le sexe. ça embrouillera plus que l'absence d'attirance sexuel, et ça inclura les abstinents ou autres qui eux ont de l'attirance sexuel mais refuse juste d'avoir des relations sexuel.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Sleepless Knight » 16 juil. 2015, 15:12

Après si les gens extrapolent tout seul... "J'ai pas envie de X", ça veut dire que tu en as pas envie ("Je veux pas faire mon jogging ce matin") et si les gens interprètent ("Je vais pas faire mon jogging"), ils auraient sûrement raisons mais pas dans ce cas. C'est un raisonnement logique, car en général tu fais pas ce dont tu n'as pas envie, sauf en cas de nécessité. Donc, je vois pas le mal...
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Piccolo » 16 juil. 2015, 22:02

Pas d'attirance -> pas d'envie

C'est logique.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3674
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Baelfire » 17 juil. 2015, 08:19

Pas vraiment Piccolo. Ce n'est pas parce que, de toi même, tu n'es pas attiré par quelque chose qu'on ne peut pas t'en donner envie.

Les publicités en sont un bel exemple. Elles incitent à acheter des choses auxquelles on ne pensait même pas mais que l'on est bien contents d'avoir une fois obtenues.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Leonie » 17 juil. 2015, 18:07

Baelfire a écrit :Pas vraiment Piccolo. Ce n'est pas parce que, de toi même, tu n'es pas attiré par quelque chose qu'on ne peut pas t'en donner envie.

Les publicités en sont un bel exemple. Elles incitent à acheter des choses auxquelles on ne pensait même pas mais que l'on est bien contents d'avoir une fois obtenues.
Oui enfin reprendre cet exemple dans le cadre de départ (l'asexualité), c'est dire qu'un A qui voit une pub à caractère sexuel (donc dès qu'il se promène dans la rue! :mrgreen: ) va être incité à apprécier une relation sexuelle...
Je pense qu'on est quand même très loin de la réalité là!

(Et perso, quand je me fais avoir par une pub, je suis toujours déçue de mon achat au final, parce que l'image et mes rêves associés étaient mieux... :non: )
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3674
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Baelfire » 18 juil. 2015, 10:48

Leonie a écrit : (Et perso, quand je me fais avoir par une pub, je suis toujours déçue de mon achat au final, parce que l'image et mes rêves associés étaient mieux... :non: )
Ca m'est très rarement arrivé. Il faut étudier la question aussi avant de se lancer :D
Image

TAGADAAAAA !!!

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Qui pense que le nombre d'asexuels est sous-estimé ?

Message par Zimou » 18 juil. 2015, 10:58

Baelfire a écrit : Ca m'est très rarement arrivé. Il faut étudier la question aussi avant de se lancer :D
Idem. Si je suis interessé par un produit publicitaire, je verifie que c'est bien ce à quoi je m'attend, je m'assure que c'est ce que je veux, et je suis pas deçus. Je suis jamais déçus par une pub mc do qui me donne une bonne grosse envie ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités