A-A (ou asexuel(le)s aromantiques)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Knlys
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 16 juil. 2006, 04:12
Localisation : Paris

Message par Knlys » 28 oct. 2006, 01:06

Bonjour!

Bon, j'avoue que je n'ai pas lu tout le sujet, donc désolée s'il y a redite.
Pour en revenir au point de départ du thread:
Alors, être asexuel(le) c'est ne pas avoir envie d'avoir des rapports sexuels mais être aromantique c'est ne pas éprouver de sentiments amoureux et non ne pas avoir envie d'éprouver des sentiments amoureux

est-ce qu'être aromantique c'est n'avoir ni sentiments amoureux ni envie d'en avoir un jour, ou est-ce ne pas avoir de sentiments amoureux tout en souhaitant en éprouver un jour ? (parce que dans le premier cas ça paraît vraiment ... comment dire... originale et novateur (l'idée de ne pas vouloir aimer), et dans le second cas ça ressemble beaucoup à du célibat forcé).
Bon alors déja...je comprend pas comment quelqu'un qui comprend ce que signifie ne pas avoir d'attirance sexuelle, ne peut pas comprendre ce que c'est de ne pas avoir d'attirance amoureuse/romantique.
Pour moi, qui suis, je pense , asexuelle/aromantique, les deux choses sont totalement comparables.
Qu'est ce qui est si choquant dans le fait de ne jamais être tombé(e) amoureux/se? Rien.
Tout comme il n'y a rien de choquant à ne jamais avoir été attiré(e) sexuellement par quelqu'un.
Bref je ne vois pas la différence.

Ensuite, ce n'est pas parce que on est aromantique qu'on n'a pas envie d'une sorte d'"intimité" (j'ai pas de meilleur terme, mais bon).
Comme expliqué sur le podcast de David Jay #7 (http://asexualunderground.blogspot.com/ ... asics.html), certains aromantiques (je pense en faire partie) souhaitent construire des relations serieuses avec un groupes de gens, vivre en communauté...(community based intimacy). Je vous conseille l'ecoute de ce podcast, si ce n'est pas déja fait.

Sur ce, bonne nuit ^_^

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 05 avr. 2007, 17:41

Quelque chose me chiffonnait dans ce terme de AA ainsi défini, en opposition au A-hétéro, bi ou homo, sans pour autant arriver à savoir quoi !

Disons que je mettais d’un côté l’orientation sexuelle, et de l’autre l’orientation sentimentale, sans les assembler pour définir l’asexualité. Même en lisant les différents posts, ici ou ailleurs, il restait un petit quelque chose me tracassant sans pouvoir le définir.

Et soudain, j’ai eu la réponse !

Sexualité en attraction sentimentale … sont aussi deux choses pouvant être… opposées ! J’ai entendu plusieurs fois, des gays avoir cette réflexion qui m’avait surpris la première fois : ils sont attirés sexuellement par les hommes, mais sentimentalement par les femmes ! Pourtant, ils n’envisagent nullement d’avoir une sexualité hétéro, tout comme ils écartent absolument l’idée de vivre une relation amoureuse avec un homme. Ils se classent bel et bien comme homosexuels. (1)

C’est donc dans un même ordre d’idée que je me classe comme A, sans complément de l’ordre hétéro-bi-gay ni donc comme AA dans la définition retenue, puisque je dissocie les deux choses !

En quelques sortes, lorsque j’avais parlé à l’époque de AA, avant que l’on ouvre ce topic, j’entendais Asexuel-Asexuel

(1) Maintenant, il serait curieux de savoir plus en profondeur pourquoi ils ont cette vision. Le seul que je connaisse personnellement, ne pourra me répondre car nous communiquons en Anglais, et qu’il a de sérieuses difficultés à le parler

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 05 avr. 2007, 18:01

Gianni a écrit :J’ai entendu plusieurs fois, des gays avoir cette réflexion qui m’avait surpris la première fois : ils sont attirés sexuellement par les hommes, mais sentimentalement par les femmes !
Pour lire parfois de la littérature gay, j'ai déjà trouvé ce genre d'ambiguîté, les choses sont moins nettes et en tout cas moins systématiques que ce que l'on peut parfois croire.
Gianni a écrit :C’est donc dans un même ordre d’idée que je me classe comme A, sans complément de l’ordre hétéro-bi-gay ni donc comme AA dans la définition retenue, puisque je dissocie les deux choses !
Dans mes bras, Gianni, c'est comme ça que je me vois aussi et depuis longtemps (enfin depuis que je sais que je suis A). Les sous-catégories hétéro etc me semblent bien secondaires dans la présentation que l'on peut faire de soi.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 05 avr. 2007, 18:13

Syd a écrit :Dans mes bras, Gianni,
Voila ! Voila ! Image

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 05 avr. 2007, 19:38

Gianni a écrit :C’est donc dans un même ordre d’idée que je me classe comme A, sans complément de l’ordre hétéro-bi-gay ni donc comme AA dans la définition retenue, puisque je dissocie les deux choses !
Réception 0/5 no comprendo. J'ai lu TOUT le topic pourtant. :(
Asexuel Aromantique ou Asexuel Asexuel : d'après ce que je comprends c'était une des définitions pour dire : je suis asexuel et je n'envisage pas de vivre en couple (ou de tomber amoureux). Soit, mais je ne comprends pas pourquoi tu ne te défini ni comme A-Aromantique ni comme A avec "orientation affective". (il y a quoi comme autres possibilités ????? No comprendre)
Gianni a écrit :...ils sont attirés sexuellement par les hommes, mais sentimentalement par les femmes ! Pourtant, ils n’envisagent nullement d’avoir une sexualité hétéro, tout comme ils écartent absolument l’idée de vivre une relation amoureuse avec un homme. Ils se classent bel et bien comme homosexuels.
(...) Maintenant, il serait curieux de savoir plus en profondeur pourquoi ils ont cette vision. Le seul que je connaisse personnellement, ne pourra me répondre car nous communiquons en Anglais, et qu’il a de sérieuses difficultés à le parler
Ba ça alors ! là par contre c'est tout le contraire : je comprend très bien ceux qui ont une "orientation sexuelle" (fantasmée A*) différente de leur orientation amoureuse !!! (j'en fait plus ou moins parti). Qu'est ce que tu voulais savoir ???


*
Modifié en dernier par aharis le 06 avr. 2007, 03:36, modifié 1 fois.

Avatar du membre
parabellum
Apprenti
Messages : 74
Enregistré le : 09 juil. 2005, 16:31
Localisation : Nice

Message par parabellum » 05 avr. 2007, 19:59

J'apporte ma dose de complications à ce thread déjà compliqué:

De la même facon qu'il y a des asexuels se masturbant, il y a des aromantiques qui pratiquent un "romantisme masturbatoire" c'est à dire, très concretement, se gavent par exemple de films romantiques et d'histoires à l'eau de rose, mais ne veulent pas vivre cela.

Mon point de vu est le même que pour l'asexualité: quelqu'un qui ne veut pas vivre de facon romantique est aromantique, même si il peut lui arriver de lacher une larme dans une salle obscure.

Aprés ou commence la personnalité, ou s'arrette le trouble psychique ... je pense que c'est à chacun de le définir.
I have existed from the morning of the world and I shall exist until the last star falls from the night. Although I have taken the form of Gaius Caligula, I am all men as I am no man and therefore I am a God. Caligula

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 06 avr. 2007, 10:09

aharis a écrit :je ne comprends pas pourquoi tu ne te défini ni comme A-Aromantique ni comme A avec "orientation affective". (il y a quoi comme autres possibilités ????? No comprendre)
Ce n'est pas une question d'autres éventuelles possibilités, mais de pertinence de la précision. L'orientation affective, on s'en fiche pour définir si on est A ou pas, surtout qu'elle peut tout à fait échapper au cadre restrictif hétéro-ou-homo.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 06 avr. 2007, 10:16

aharis a écrit : Réception 0/5 no comprendo. J'ai lu TOUT le topic pourtant. :(
Le problème est que la question des AA n'a pas été évoquée uniquement dans CE topic, mais ailleurs également ! Ce qui peut justement bien illustrer pourquoi ils nous arrive de verrouiller un topic pour doublon : lorsqu'il s'agit de rechercher quelque chose, cela devient complexe !

aharis a écrit : Asexuel Aromantique ou Asexuel Asexuel : d'après ce que je comprends c'était une des définitions pour dire : je suis asexuel et je n'envisage pas de vivre en couple (ou de tomber amoureux). Soit, mais je ne comprends pas pourquoi tu ne te défini ni comme A-Aromantique ni comme A avec "orientation affective". (il y a quoi comme autres possibilités ????? No comprendre)
l'A-Aromantique est celui qui n'envisage pas de tomber amoureux. l'A-Asexuel, tel j'essaye de l'expliquer, n'écarte pas forcément l'idée de tomber amoureux, mais ne se sent pas concerné par l'orientation affective. Comment dire ?

Pour reprendre l'idée du gay "sexuellement" mais sentimentalement attiré par les femmes : il se définira par homo, non ? Il ne va pas se qualifier de homo-hétéro ! Il est gay, parce que sa sexualité est gay !

Donc, dans le même ordre d'idée, un A peut se dire uniquement A, puisque telle est sa sexualité. Maintenant, s'il veut ajouter son orientation sentimentale, pourquoi pas...

Mais où cela se complique alors... pour le A, qui se sentirait homo dans la pratique, mais hétéro-sentimental... A-homo-hétéro... :P
aharis a écrit :Ba ça alors ! là par contre c'est tout le contraire : je comprend très bien ceux qui ont une "orientation sexuelle" (fantasmée A*) différente de leur orientation amoureuse !!! (j'en fait plus ou moins parti). Qu'est ce que tu voulais savoir ???*
Dans le cas du "fantasmé A" je comprends peut-être mieux. Je parle surtout au niveau des S. Grosso modo, ma question serait de savoir pourquoi avoir ces deux orientations opposées, pourquoi ne pas être également amoureux d'une personne du même sexe ? Ne pas coucher avec une personne de l'autre sexe, je peux comprendre, mais qu'est-ce qui attire sentimentalement dans l'autre sexe et pas dans le sien ?
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 06 avr. 2007, 11:27

Gianni a écrit : Donc, dans le même ordre d'idée, un A peut se dire uniquement A, puisque telle est sa sexualité. Maintenant, s'il veut ajouter son orientation sentimentale, pourquoi pas...
Ca y'est je comprends mieux.
Gianni a écrit :l'A-Aromantique est celui qui n'envisage pas de tomber amoureux. l'A-Asexuel, tel j'essaye de l'expliquer, n'écarte pas forcément l'idée de tomber amoureux, mais ne se sent pas concerné par l'orientation affective. Comment dire ?
Alors c'est votre cas à toi et Syd si je comprends bien : vous ne vous sentez pas concernés par l'orientation amoureuse... mais c'est parce que vous ne vous êtes jamais posé la question et donc que vous ignorez la réponse ? Ou parce que l'éventualité de tomber amoureux est tellement éloignée qu'il n'y a pas utilité d'en parler ?**
Gianni a écrit :Je parle surtout au niveau des S. Grosso modo, ma question serait de savoir pourquoi avoir ces deux orientations opposées, pourquoi ne pas être également amoureux d'une personne du même sexe ?Ne pas coucher avec une personne de l'autre sexe, je peux comprendre, mais qu'est-ce qui attire sentimentalement dans l'autre sexe et pas dans le sien ?
Oui effectivement c'est le point de vue d'un S.... Mais je me l'explique très bien : le sexe et l'amour sont indépendants l'un de l'autre, malgré le fait qu'au début d'une relation amoureuse il puisse y avoir beaucoup d'attirance sexuelle : car chez les S par exemple, l'attirance sexuelle diminue beaucoup plus vite que l'amour (en général) donc il y a bien une idée de non relation entre amour et sexe. (d'ailleurs les A aussi en sont la preuve)
Les personnes attirées sexuellement par des hommes et amoureusement par des femmes sont "victimes" de la non relation entre amour et sexe.... Voilà tout.
Gianni a écrit :Pour reprendre l'idée du gay "sexuellement" mais sentimentalement attiré par les femmes : il se définira par homo, non ? Il ne va pas se qualifier de homo-hétéro ! Il est gay, parce que sa sexualité est gay !
La question que je me pose plutôt, c'est pourquoi ces personnes ne sont pas bi : comme je disais une attirance amoureuse et une attirance sexuelle vont souvent de paire au début de la relation. Alors pourquoi ne pas ressentir de l'attirance sexuelle (un tout petit peu) envers la personne qu'on aime ? (du point de vue d'un S bien sûr). Cela me paraît pas compréhensible de se définir comme homo au lieu de bi dans ce cas : mais si on chipote un peu, il va effectivement se définir comme homo parce qu'il ne "pratique" qu'avec les hommes. :D
Syd a écrit : Ce n'est pas une question d'autres éventuelles possibilités, mais de pertinence de la précision. L'orientation affective, on s'en fiche pour définir si on est A ou pas, surtout qu'elle peut tout à fait échapper au cadre restrictif hétéro-ou-homo.
Ou bi ?
Oui effectivement on s'en fiche de l'orientation affective pour dire qu'on est A.
Mais est ce que j'ai le droit de tourner ta phrase comme cela :
"L'orientation affective, on s'en fiche pour définir si on est A ou pas, surtout qu'elle peut tout à fait échapper au cadre restrictif hétéro-ou-homo ou bi." Auquel cas, je ne la comprendrai plus. Sauf à dire qu'il n'y a pas du tout d'orientation affective (je préfèrerai dire "amoureuse") : donc cela voudrait dire que tu te définirais comme A Aromantique.... Pas comprendre alors.

"question bête "*
:D :) :(



*
Modifié en dernier par aharis le 06 avr. 2007, 18:22, modifié 1 fois.

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 06 avr. 2007, 11:53

En fait, je pose ces questions parce que je ne comprends pas les aromantiques.
:shock:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 06 avr. 2007, 12:16

aharis a écrit :Alors c'est votre cas à toi et Syd si je comprends bien : vous ne vous sentez pas concernés par l'orientation amoureuse... mais c'est parce que vous ne vous êtes jamais posé la question et donc que vous ignorez la réponse ? Ou parce que l'éventualité de tomber amoureux est tellement éloignée qu'il n'y a pas utilité d'en parler ?
Euh ? Non ! Ce n'est pas mon cas, ni celui de Syd je pense !

Je n'écarte pas du tout l'éventualité de tomber amoureux (sans quoi je serai AA aromantique !), bien au contraire !

Simplement, je ne vois pas l'utilité d'ajouter mon orientation amoureuse à mon orientation Asexuelle. Ceci dit, dans mon cas, cette approche d'orientation amoureuse est peut-être trop "récente" puisque je me défini comme asexuel depuis mon adolescence. Soudain il faudrait ajouter quelque chose ? Et alors, pourquoi ne pas le faire chez les S aussi?

Il est déjà assez difficile de faire comprendre l'asexualité aux yeux du monde, alors imaginez les complications avec l'orientation amoureuse !

Hum ? Par contre, si l'on veut les tourner en bourriques, imaginez une réponse telle que (pour reprendre l'exemple gay):

je suis A-hétéro, mais gay si je dois pratiquer.... Hihihi ! (ce n'est qu'un exemple, pas mon cas ! :lol: )
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 06 avr. 2007, 12:22

Gianni a écrit : Euh ? Non ! Ce n'est pas mon cas, ni celui de Syd je pense !
Mais je vois que j'ai tout compris de travers : je croyais que vous parliez de vous quand vous parliez des AA...
Donc Syd, tu n'est pas obligée de répondre à ma dernière question....
:oops:

Je suis trop bête :ouhla:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 06 avr. 2007, 15:49

C'est parce que ma définition de AA, antérieure à ce topic, était différente : asexuel asexuel... :lol:

Peut être aussi parce que "j'asexue" les gens ! Certes, ils restentr femmes ou hommes, mais c'est un critère comme Blanc, Noir, Jaune, Vert...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 06 avr. 2007, 18:19

Syd a écrit : L'orientation affective, on s'en fiche pour définir si on est A ou pas, surtout qu'elle peut tout à fait échapper au cadre restrictif hétéro-ou-homo.
Du coup j'ai tout compris. :P
J'ai eu peur que tu sois aromantique... (après ce que tu avais dit sur le romantisme je trouvais ça bizarre que tu sois AA mais j'avais tout compris de travers.)
Vais l'effacer ma dernière question :oops:


Voilà c'est fait : j'ai mis "question bête" à la place sur mon post. :(
Depuis que plus personne me tape dessus je suis obligé de le faire moi même, c'est pas drôle. :|

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 06 avr. 2007, 19:12

aharis a écrit :
Depuis que plus personne me tape dessus je suis obligé de le faire moi même, c'est pas drôle. :|
Il n'y a qu'a demander, voyons ! Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Lilly et 1 invité