Loi anti-asexuel en France

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par Syd » 15 févr. 2012, 17:12

Hana-Lyse a écrit :Le jour où la Cour de Cassation répondra " oui " à une question du type " La sexualité fait-elle partie des obligations inhérentes au mariage ? ", là en effet, pour nous marier, il faudra rendre un risque énorme ~
Seulement dans le cadre d'un mariage A/S, tu voulais dire, je suppose ? Mais je ne sais pas si ce genre de mariage sera si fréquent. Quand il y a mariage A/S, c'est parce que le A ne se savait pas A, et se disant qu'il fallait faire comme tout le monde (ou qu'il allait finir par aimer ça, etc), s'oblige à des relations sexuelles.
Dexter a écrit :
mokili a écrit :Sinon, je suis fan d'Estaban75 (juste comme ça, soit dit en passant).
on va monter un fan club :mrgreen:
Il va falloir réfléchir à un rang spécial.
Hana-Lyse a écrit :D'ailleurs ça m'enchanterai de maîtriser un jour la concision :lol:
Tu gagnerais des lecteurs supplémentaires :wink: car tout le monde n'a pas le temps de lire des posts de plusieurs paragraphes, hélas.
Hana-Lyse a écrit :en te contentant d'allusions dans le but d'améliorer ton image :roll:
Son image est une cause désespérée.
Obsidian a écrit :
Hana-Lyse a écrit : Mais ne penses-tu pas que le sexe est devenu trop primordial pour beaucoup ?
Hana-Lyse a écrit :Mais je ne vois pas en quoi les relations sexuelles seraient une nécessité . Ce n'est pas parce que beaucoup sont accrocs au plaisir que ces relations procurent que ce serait une nécessité
N'est-ce pas un peu contradictoire?
Obsi m'enlève les mots du clavier. On dirait que tu penses que l'intérêt des gens pour le sexe est uniquement une construction intellectuelle et qu'il suffit d'informer les gens que le sexe n'est pas très important pour qu'ils en soient convaincus. Le sexe est important pour la majorité des gens parce qu'ils aiment ça.
Obsidian a écrit :Je ne me sens pas vivre dans un monde où il est omniprésent.
+1

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par Hana-Lyse » 15 févr. 2012, 19:41

Esteban75 a écrit :Raisonner en droit ? pour s'affronter dans de longues et d’interminables joutes jusqu'à ce qu'un arrive à vaincre l'autre et démontrer à tous qu'il est dans l'erreur... tu te crois à la cour d'assises ? Sur un sujet qui ne nous concerne même pas, tu pense que c'est le but de ce forum ?
Tu espère que je vais prendre le relais maintenant que Beliefs est parti ?
Non je te laisse à ton délire de disserter méthodiquement sur tout au lieu de discuter avec nous pour faite vraiment connaissance.
Si on arrive à chacun apprendre quelque chose à chaque réplique, qu'y a-t-il de mal ? Quand j'écris je peux très bien avoir tort ou raison . Idem pour l'interlocuteur . Mais ça se finit de la manière suivante :
* Soit l'un a raison, l'autre apprend s'il se remet en question
* Soit il y a partage et chacun s'améliore
* Soit personne n'apprend (plus) rien et l'échange cesse

C'est vrai que tu marques un point, j'aurais peut-être mieux fait de chercher d'abord les posts dans l'objectif de faire connaissance à la façon dont tu l'entends . Mais je vois les choses autrement . Douter de quelqu'un est un moyen d'arriver à le connaître, y compris dans ce genre de sujets . On apprend à connaître quelqu'un dans la manière dont il s'exprime sincèrement . Quoi de mieux que ce genre de sujets pour apprendre à connaître les gens de par la manière dont ils argumentent, les visions qu'ils défendent ? Les forums n'ont-ils pas comme objectif de permettre le débat suivi, si ce n'est pas uniquement l'information ?

J'avoue avoir procédé de manière opposée à d'habitude, pour certaines raisons . De toute manière humainement, à part réfléchir à divers problèmes pour être utile, ça ne volera pas bien haut .

En espérant pouvoir t'aider à l'avenir ~
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par Hana-Lyse » 15 févr. 2012, 19:48

Syd a écrit :1) Seulement dans le cadre d'un mariage A/S, tu voulais dire, je suppose ? Mais je ne sais pas si ce genre de mariage sera si fréquent. Quand il y a mariage A/S, c'est parce que le A ne se savait pas A, et se disant qu'il fallait faire comme tout le monde (ou qu'il allait finir par aimer ça, etc), s'oblige à des relations sexuelles.

2) Tu gagnerais des lecteurs supplémentaires :wink: car tout le monde n'a pas le temps de lire des posts de plusieurs paragraphes, hélas.

3) Obsi m'enlève les mots du clavier. On dirait que tu penses que l'intérêt des gens pour le sexe est uniquement une construction intellectuelle et qu'il suffit d'informer les gens que le sexe n'est pas très important pour qu'ils en soient convaincus. Le sexe est important pour la majorité des gens parce qu'ils aiment ça.
1. Oui, ça fait partie des cas . Egalement quand le S est incapable de renoncer au sexe, entre autres ~

2. Bon, je vais régler ça rapidement . Fichu perfectionnisme perspicace !
[ La concision actuelle est due à la fatigue, ça ne compte pas :roll: ]

3. C'est en partie ça . Pas uniquement, évidemment . Mais si l'adultère plait à tant de monde, c'est carrément une bonne partie des êtres humains qui sont à fuir ~
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Avatar du membre
Astérisque
Adepte
Messages : 150
Enregistré le : 02 mars 2008, 01:03
A été aimé : 2 fois

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par Astérisque » 27 févr. 2012, 22:23

Ce lien pour rappeler à celles et ceux qui l'avaient oublié que se marier n'est pas un passage folklorique devant le maire mais un engagement "grave" (au sens lourd de responsabilités)
http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... picks=true

Ln33
Affable
Messages : 122
Enregistré le : 18 juil. 2012, 21:43

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par Ln33 » 20 juil. 2012, 11:53

je fais remonter un vieux sujet, mais en même temps, je me sens un peu (beaucoup, voire extrêmement) visée par cet arrêté

en effet, même si je n'ai jamais été portée sur la chose, lorsque je suis tombée amoureuse de mon futur-mari, j'ai eu des rapports avec lui, avant le mariage, qui ont certainement pu lui faire supposer que ça me plaisait, même si ce n'était pas "3 fois par semaine" :P

ensuite nous nous sommes mariés et comme dans le cas de ce monsieur, nous avons eu de longues périodes d'abstinence, toujours dues à moi et non à lui, puis des périodes où il y avait rapport

Comme je l'ai dit dans ma présentation, suis-je A, suis-je hypo, je n'en sais trop rien et on s'en fout, mais le fait est qu'au moment du mariage, lui pouvait certainement s'attendre à une vie sexuelle plus épanouie, principalement pour lui et sincèrement, j'ai toujours pensé que je finirais par arriver à lui donner tout ça.

Je ne sais les vraies raisons de cet homme à avoir refusé les rapports, mais ce que je sais, c'est que ce qui a été dit plus haut sur la présumée malhonnêteté de cet homme, je trouve ça révoltant, parce qu'il a peut-être tout fait pour que ça marche et que ça, personne n'en sait rien. Et pour ceux qui ont été en couple ne serais-ce que quelques mois, si on vous avait attaqué là dessus, vous pensez que vous vous seriez défendu comment avant de connaître ce forum?

Moi qui vais divorcer sous peu, je me dis "qu'est-ce que je fais si il m'attaque là-dessus?", est-ce qu'on va me dire que j'ai été malhonnête? ben non, désolée, je n'ai a aucun moment l'impression d'avoir été malhonnête, parce que pour moi, le mariage est un engagement d'amour avant d'être un engagement sexuel (je dois vraiment être d'un romantisme à crever, à fond dans l'amour courtois moyenâgeux...)

Bref, c'est bien beau tous les commentaires juridico-philosiphiques, mais la personne, dans tout ça, on en fait quoi, et elle se (re)construit comment après ce genre de truc?
Enfin, je ne pense pas que mon homme me fera un truc pareil, mais je pense que les couples (A/hypo) / S (parce que certains S sont très respectueux de leur conjoint) existent et que même si cet arrêté ne doit pas être pris comme anti A/hypo, j'ose espérer qu'il n'ouvrira pas la voie à d'autres du même type.
tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus... bizarre.
Le jocker Batman

cmimi

Re: Loi anti-asexuel en France

Message par cmimi » 04 nov. 2012, 20:10

Bonsoir :)

J'avoue que cette affaire de divorce ainsi que les messages qui ont suivi m'ont interpellé. Je sais qu'il est difficile d'apporter des réponses concrètes et sensées et qu'il est également difficile de rester neutre, mais... Je trouve ce procès rocambolesque, abhérent, d'autant plus qu'au niveau législatif, aucune loi ne règlemente la sexualité au sein des couples mariés, même si le point de vue religieux ''mariage = procréation'' prédomine depuis des siècles. Car, il ne faut pas se leurrer, à l'origine, mariage et amours étaient clairement dissociés. Les gens se mariaient pour préserver les richesses, le patrimoine familial, faire perdurer un nom de famille (celui du mari) etc etc... Les enfants devaient être conçus pour, entre autres, prendre le relais des parents et fonder eux aussi leur foyer, avec toutes les responsabilités que cela implique. Pendant des siècles, l'Amour était considéré comme accessoire, voire un mal puisqu'il permettait aux passions de s'exprimer et pouvait donner lieu à des débordements divers. Les relations sexuelles, bien que considérées comme allant de soi, n'étaient alors tolérées que dans le but de procréer, sans plaisir. La société a évolué après de nombreuses lois et le code civil de Napoléon.
Le problème aujourd'hui, est que la société essaie de faire passer quelque chose de naturel, le sexe, pour quelque chose d'obligatoire sous peine de sanctions pénales. Cela revient à nier les personnalités et les particularités uniques de chacun au sein des couples. C'est du délire !!! La justice ne devrait pas se mêler de quelque chose qui n'a pas été légiféré au sein de la vie de couple. Si on continue comme ça, l'entente, l'entraide et la compréhension disparaitront et les couples, quels qu'ils soient, pourront se faire des procès car, par exemple, il ou elle ne mets plus ses plus beaux habits pour me plaire ou il ou elle rate pour la énième fois ma recette de cuisine tant appréciée'' :nawak:
En plus, dans cette histoire, cette femme n'a même pas cherché à comprendre la baisse de libido de son mari, ni même tenté de le soutenir et de l'aider. Procès direct ! :ouhla: Elle devait manifestement être plus attirée par l'argent et le c*** que par continuer sa vie de couple avec son mari.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité