Ma théorie sur l'asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jullianna
Aborigène
Messages : 4156
Inscription : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 93 fois
A été aimé : 70 fois

et si on simplifiait un peu tout ça

Message par Jullianna »

bon , je le place là mon post , mais il aurait sans doute pu être ailleurs ...

je lis , je lis ... les questions , les réponses , les doutes , les idées ect...

lors d'un autre topic , il y a même un échange très enrichissant et vaste mais qui pour certain(e)s , provoque de la demande en aspirine :wink:

partant du principe de Gianni , que oui , il n'y a rien de tout noir , ni tout blanc mais comme le dit JJ (Goldmann , of course) plutôt entre gris clair et gris foncé .... (ah bah oui , c'est mon époque , quoi !!) , voilà ce que je propose (disons que c'est ma théorie sur le sujet ) :

au début , il y a les hommes et les femmes . Moi , excusez-moi , je place au même niveau , les trans (sexuel ou genre - comme certain(e)s préfèrent se nommer )

ensuite , il y la nature de ce petit monde : sexuelle et asexuelle
et oui , je la place ici , l'asexualité ! (y-a-t-il des trans A , alors là bonne question .... )

si on prend la nature sexuelle , il y a une palette d'infinies nuances qui va du ------ au ++++++ ; vous êtes d'accord ?
pour l'asexualité , c'est pareil . les nuances existent de la même manière .
pourquoi se prendre la tête ??

il y a sur ce forum , certain(e)s qui revendiquent leur nature asexuelle sans attirance amoureuse (très ----) . mais il y a aussi , depuis peu , quelqu'un (excuse , j'ai oublié ton pseudo) qui est "sexuel" sans attirance amoureuse . Tout cela pour dire , que toutes les nuances appartiennent au deux natures ....

et enfin , en dernier , l'orientation : vers qui l'atttirance sexuelle ou asexuelle se dirige t-elle ?
et là , elles sont trois : bi - hétéro - homo (je les ai mis en ordre alpha ... :wink: )

Maintenant qu'il existe des "antécédents psy" pour certains .... c'est normal s'il y a souffrance ... il ne faut pas occulter cela et les passerelles existent pour être vraiment soi-même ...

Mais pourquoi dire de la nature asexuelle (----) , par exemple , que c'est anormal , alors qu'on parle plus aisémment de la nature sexuelle (++++ , qui tend vers l'échangisme (cf le dernier livre de P SEBASTIEN... ).


tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord pour dire que l'asexualité est ou serait une 4ème orientation sexuelle ! on ne peut pas mettre l'asexualité au même niveau qu'être hétéro ou homo , car les 2 peuvent l'être ( suffisamment de témoignages ici pour le savoir) .

bon , cela n'engage que moi , mais vous ne trouvez pas qu'on gagne en simplicité , sans se prendre la tête .....

à vos commentaires , Msieurs Dames .... :bip: :emdp:
Avatar de l’utilisateur
astropierre
Affable
Messages : 148
Inscription : 27 nov. 2005, 22:53
Localisation : Les pieds à Lyon, la tête... dans les étoiles
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par astropierre »

En un mot comme en cent :

Tout à fait d'accord!

une chose lie la plupart d'entre nous, et c'est cette réaction particulière que nous avons par rapport au sexe.
Maintenant, il est de fait que les origines et les raisons de notre particularité, les conséquences qu'elle a sur nous, les moyens que l'on a de l'assumer, les personnes vers qui se portent notre attachement, tout cela est si personnel qu'il faudrait presque inventer un mot pour chacun...

Alors, en effet, je pense qu'on gagne à ne pas essayer de trop "personnaliser"... à ne pas trop se prendre la tête sur les définitions, quoi...


Pierre
Je sers la Science et c'est ma joie...
(le Disciple à Léonard)
Avatar de l’utilisateur
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Inscription : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Azerty »

Astropierre a écrit :à ne pas trop se prendre la tête sur les définitions, quoi...
Je suis du même avis ! :D
Avatar de l’utilisateur
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Inscription : 13 nov. 2005, 15:25
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Eclora »

Peace of mind a écrit :C'est trop facile de dire "je suis asexuel" et c'est comme ça.S'il y a un dégout du sexe, une partie du corps que l'on veut a tout prix oublier, cacher, dont on a honte, ya ptet un truc a creuser.
Qu'on veuille comprendre ou non est une autre composante: après il suffit d'assumer ou non.
Je suis d'accord sur le fond, mais quand bien même on comprendrais les "causes" de notre asexualité (ex.: je suis A parce que j'ai été violé) je ne vois pas à quoi ça servirai :he?: je suis A a cause de x raison, chouette, bon, et alors :?:
Léa a écrit :je suis pas du tout d'accord avec l'idée que l'homosexualité viendrtais d'un blocage quelquonque! Voyon, ca fait des années que les psychologues ont enlever ca de leur régistre franchement! Comme si les hétérosexuel était ''corect'' ou ''normal'' pis pas les gay parce que vous croyez quil ont subi un ''blocage''!! ca n'a aucun rapport. C'est comme ca ou ce ne l'est pas!
Entièrement d'accord avec toi Léa. Cette idée de blocage c'est un peu comme une sorte de résignation (ex.: je suis un homme qui a un blocage avec les femmes donc je vais voir les hommes : c'est stupide comme raisonnement à moins d'être bi :lol: ), je ne pense pas que l'homosexualité corresponde à un blocage par rapport au sexe opposé mais que c'est une attirance pour le même sexe ce qui paraît plus censé.
Jullianna a écrit :lors d'un autre topic , il y a même un échange très enrichissant et vaste mais qui pour certain(e)s , provoque de la demande en aspirine
Non non je ne me sens pas visée :lol:
Jullianna a écrit :au début , il y a les hommes et les femmes [...]et enfin , en dernier , l'orientation : vers qui l'atttirance sexuelle ou asexuelle se dirige t-elle ?
et là , elles sont trois : bi - hétéro - homo (je les ai mis en ordre alpha ... )
C'est également comme cela que je vois les choses. C'est la "hiérarchisation" qui me semble la plus "vrai".Image
Azerty a écrit :
Astropierre a écrit :Astropierre a écrit:
à ne pas trop se prendre la tête sur les définitions, quoi...
Je suis du même avis !
Image


P.S. : pour les curieux et curieuses : http://www.unites.uqam.ca/dsexo/2005/1105/4783-ns11.htm
http://www.unites.uqam.ca/dsexo/2005/11 ... -gp09w.htm
(trouvé sur un site de questions/réponses)
:wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Inscription : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

Jullianna a écrit :bon , je le place là mon post , mais il aurait sans doute pu être ailleurs ...
Il mérite même un nouveau sujet, ce qui est fait, car sans rapport avec le topic sur l'opposition. :wink:
et enfin , en dernier , l'orientation : vers qui l'atttirance sexuelle ou asexuelle se dirige t-elle ?
et là , elles sont trois : bi - hétéro - homo
Où mettre les personnes qui ne sont attirées par personne ? Elle n'appartiennent à aucune orientation ?
tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord pour dire que l'asexualité est ou serait une 4ème orientation sexuelle ! on ne peut pas mettre l'asexualité au même niveau qu'être hétéro ou homo , car les 2 peuvent l'être
Tu mets dans le même sac "attirance sexuelle" et "attirance non sexuelle".
Lorsqu'un A est attiré par une autre personne, ce sera effectivement dans un cadre hétéro ou bi ou homo, mais ce ne sera pas sexuel. Or l'orientation est définie par le caractère sexuel de l'attirance. Il est logique qu'un A n'entre dans aucune des 3 orientations déjà définies.

Si on reprend la liste des attirances que tu as données précédemment par ordre alphabétique : bi, hétéro, homo, il convient d'y ajouter une autre catégorie : "personne" car sinon les A n'appartiennent à aucune orientation sexuelle existante. Et ne pas être attiré sexuellement par quiconque est déjà une façon de se situer par rapport à cette attirance physique.
Eclora a écrit :C'est également comme cela que je vois les choses. C'est la "hiérarchisation" qui me semble la plus "vrai"
C'est ainsi que je voyais les choses au début. Mais est-ce si négatif de constituer une 4e orientation ?
Eclora a écrit :P.S. : pour les curieux et curieuses : http://www.unites.uqam.ca/dsexo/2005/1105/4783-ns11.htm
http://www.unites.uqam.ca/dsexo/2005/11 ... -gp09w.htm
(trouvé sur un site de questions/réponses)
Ca me rappelle le sexologue de l'Echo des Savanes... (en plus poli, certes). :?
Avatar de l’utilisateur
Jullianna
Aborigène
Messages : 4156
Inscription : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 93 fois
A été aimé : 70 fois

Message par Jullianna »

Syd a écrit :
Jullianna a écrit :
tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord pour dire que l'asexualité est ou serait une 4ème orientation sexuelle ! on ne peut pas mettre l'asexualité au même niveau qu'être hétéro ou homo , car les 2 peuvent l'être
Tu mets dans le même sac "attirance sexuelle" et "attirance non sexuelle".
exact , je les mets au même niveau


Syd a écrit :

Si on reprend la liste des attirances que tu as données précédemment par ordre alphabétique : bi, hétéro, homo, il convient d'y ajouter une autre catégorie : "personne" car sinon les A n'appartiennent à aucune orientation sexuelle existante. Et ne pas être attiré sexuellement par quiconque est déjà une façon de se situer par rapport à cette attirance physique.
en plaçant les A au même niveau que les S ; les A peuvent être attirés
par les A (bi) - les A (hétéro) et les A (homo) , nous sommes d'accord .

et toi Syd , tu te définies comment ? pour ma part , je suis A , d'abord et hétéro ensuite .



Syd a écrit :
Eclora a écrit : C'est également comme cela que je vois les choses. C'est la "hiérarchisation" qui me semble la plus "vrai"
C'est ainsi que je voyais les choses au début. Mais est-ce si négatif de constituer une 4e orientation ?
Syd a écrit :
Jullianna a écrit :
et enfin , en dernier , l'orientation : vers qui l'atttirance sexuelle ou asexuelle se dirige t-elle ?
et là , elles sont trois : bi - hétéro - homo
Où mettre les personnes qui ne sont attirées par personne ? Elle n'appartiennent à aucune orientation ?

non , ce n'est pas négatif mais si on prend texto , la définition du dico du mot orientation ; cela devient un peu illogique ...

mais là , où effectivement , tu as raison de parler d'une 4ème orientation
ce serait les A , attirés par personne . Elles sont d'abord A , et attirées par personne . Comment les appeler ?


donc ou il faut trouver un nom pour définir cette non-attirance ( en opposition à bi , si tu veux aller par là), ou alors il faut trouver un autre nom pour définir notre nature A , par opposition à la nature S .
mais si on emploie les 2 mêmes mots ... , je trouve que là , c'est confus . :(
Avatar de l’utilisateur
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Inscription : 13 nov. 2005, 15:25
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Eclora »

Syd a écrit :Mais est-ce si négatif de constituer une 4e orientation ?
Non bien évidement non, si ça peut faciliter la compréhension de chacun :wink:

En fait, en relisant tout ça j'ai l'impression que je me suis un peu perdue entre attirance sexuelle et attirance sentimentale.
Syd a écrit :Lorsqu'un A est attiré par une autre personne, ce sera effectivement dans un cadre hétéro ou bi ou homo, mais ce ne sera pas sexuel. Or l'orientation est définie par le caractère sexuel de l'attirance. Il est logique qu'un A n'entre dans aucune des 3 orientations déjà définies.
Donc les A constitue bien la 4ème orientation sexuelle.
Julianna a écrit :tu as raison de parler d'une 4ème orientation
ce serait les A , attirés par personne . Elles sont d'abord A , et attirées par personne . Comment les appeler ?
Ce sont les aromantiques mais là ce n'est plus d'orientation sexuelle dont il s'agit mais d'une orientation sentimentale. De plus, il existe également des sexuels aromantiques.

Donc si on veut hiérarchiser tout ça, on aurait d'un côté l'attirance sexuelle avec 4 orientations (A, bi, hétéro et homo (ordre alphabétique, zéro préjugé :wink: )) et de l'autre côté l'attirance romantique (ou sentimentale) avec les 4 mêmes orientations (A, bi, hétéro, homo)
D'où.... beaucoup de possibilité :lol: :wink: (hétérosexuel hétéroromantique homoromantique biromantique ou aromantique, homosexuel romantique ou aromantique, bisexuel biromantique,etc... j'vais pas continué ça serait un peu long :lol: ) mais je vais expliquer un peu les cas qui pourraient choquer à savoir hétérosexuel homoromantique ou vice-versa; mise en situation : je suis attiré sentimentalement par quelqu'un du même sexe mais je fais l'amour avec quelqu'un du sexe opposé (par convention, par refus d'une éventuelle homosexualité ou que sais-je encore) = hétérosexuel homoromantique, ou bien je suis attiré sentimentalement par quequ'un du sexe opposé mais j'aime faire l'amour avec quelqu'un du même sexe que moi = homosexuel hétéroromantique (si si il doit y en avoir quelques uns :lol: )

Bon, voilà, je pense que vous avez compris ma façon de voir les choses, je ne développe pas davantage pour ne pas être "lourde", l'idée de base étant suffisament expliqué je pense :roll: .
Image
lili
Amibe
Messages : 82
Inscription : 02 mai 2005, 14:42
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lili »

,
Dernière modification par lili le 08 avr. 2012, 19:00, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Inscription : 13 nov. 2005, 15:25
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Eclora »

Lili a écrit :par opposition à S... euh... les non sexuels
le fait de ne pas ressentir de sentiment amoureux pour quelqu'un : aromantique c'est joli
et quand t'es non sexuel aromantique ça donne Asexuel.
Je m'excuse de "casser" ton morale mais je comprends pas pourquoi tu veux à tout prix mettre les sentiments dans le sexe. C'est confus, je m'explique : les sentiments et le sexe sont deux facettes distinctes d'une personnalité c'est pourquoi je ne vois pas en quoi ne pas ressentir de sentiments amoureux serait une orientation sexuelle, ce n'est pas très logique. Donc pour te définir, je trouve le terme d'asexuelle aromantique plus approprié :roll: .
Image
Avatar de l’utilisateur
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Inscription : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Azerty »

Eclora a écrit :Je m'excuse de "casser" ton morale mais je comprends pas pourquoi tu veux à tout prix mettre les sentiments dans le sexe. C'est confus, je m'explique : les sentiments et le sexe sont deux facettes distinctes d'une personnalité c'est pourquoi je ne vois pas en quoi ne pas ressentir de sentiments amoureux serait une orientation sexuelle, ce n'est pas très logique. Donc pour te définir, je trouve le terme d'asexuelle aromantique plus approprié :roll: .
Hum... :oops: Suis complètement d'accord avec Eclora.

De plus avoir une définition si restrictive de l'asexualité (asexualité aromantique) reviendrait à dire, ni plus ni moins, que 90% des forumeurs se seraient égarés en venant ici. Pourtant, la définition de l'asexualité transparaît, me semble-t-il, de façon évidente (je fais mon boulet :oops: ) : a-sexualité = sans sexualité. Il n'est donc pas question de sentiments mais uniquement de pratique.
Donner spécifiquement la caractéristique d'aromantisme à l'asexualité me paraît alors un abus.

Maintenant, je considère que l'asexualité est une orientation sexuelle dans la mesure où elle influence fortement le comportement d'un individu. Je m'explique : un hétéro de base sera attiré par une personne de sexe opposé, certes, mais je crois qu'il ne faut pas s'arrêter là, cela ne définit pas son hétérosexualité. Ce qui la définit, c'est l'inclination naturelle qu'il aura à se "reproduire" avec elle. De même avec les homosexuels et bisexuels.
Considérons le cas des asexuels. Ben c'est tout vu ! ^^ Ce qui définit l'orientation sexuelle des asexuels, c'est bien cette non-inclination naturelle qui caractérise tous les A (je ne vous fait pas de dessin :P ).

L'association hétéro-, homo-, bi-asexuel serait donc un abus de langage, mais que tout le monde tolère, parce qu'il est "clair", comme on peut parler de l'Amérique pour les Etats-Unis et tout le monde comprend. De ce fait, l'aromantisme, selon moi, est davantage à traiter comme un épithète, tels que les pseudo "hétéro", "homo", "bi" précédents.
Avatar de l’utilisateur
astropierre
Affable
Messages : 148
Inscription : 27 nov. 2005, 22:53
Localisation : Les pieds à Lyon, la tête... dans les étoiles
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par astropierre »

Azerty a écrit :Considérons le cas des asexuels. Ben c'est tout vu ! ^^ Ce qui définit l'orientation sexuelle des asexuels, c'est bien cette non-inclination naturelle qui caractérise tous les A (je ne vous fait pas de dessin :P ).
+1 !!! Image


Pierre

PS (euuuh, tu voudrais pas nous faire un dessin, quand même ? ;)
Je sers la Science et c'est ma joie...
(le Disciple à Léonard)
Avatar de l’utilisateur
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Inscription : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Azerty »

astropierre a écrit :
Azerty a écrit :Considérons le cas des asexuels. Ben c'est tout vu ! ^^ Ce qui définit l'orientation sexuelle des asexuels, c'est bien cette non-inclination naturelle qui caractérise tous les A (je ne vous fait pas de dessin :P ).
+1 !!! Image

:oops: :oops: :oops: Merci ! :D
astropierre a écrit :PS (euuuh, tu voudrais pas nous faire un dessin, quand même ? ;)
:shock: Je ne sais pas dessiner... :(
(C'est marrant, j'avais justement mis cette phrase pour faire plus court, ça devenait dur de réfléchir. :| :D Tout marchait à merveille, manquait plus qu'un Astropierre pour demander des détails ! T-T)
Avatar de l’utilisateur
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Inscription : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

Jullianna a écrit :
Syd a écrit :Tu mets dans le même sac "attirance sexuelle" et "attirance non sexuelle".
exact , je les mets au même niveau
Alors il faudrait préciser de quelle genre d'attirance on parle : sentimentale, intellectuelle, autre ?
Jullianna a écrit :et toi Syd , tu te définies comment ? pour ma part , je suis A , d'abord et hétéro ensuite .

Je ne me définis pas au-delà de A. Je tendrais à penser que je suis a-hétéro, mais comme dit précédemment, je fuis les étiquettes et celle de A me suffit. Qui plus est, cela me semble un non-sens de me prétendre hétéro car ce terme fait référence à une attraction sexuelle qui ne me concerne pas.
Enfin, selon le critère de définition de l'orientation (attirance romantique ou intellectuelle ou autre), cette étiquette pourrait ne plus être valable. Et même un sexuel pourrait changer d'orientation si celle-ci était définie par la notion d'attirance au sens large.
Azerty a écrit :Maintenant, je considère que l'asexualité est une orientation sexuelle dans la mesure où elle influence fortement le comportement d'un individu.
C'est la conclusion à laquelle je suis parvenue ces jours-ci en y réfléchissant, alors que je n'avais pas le temps de poster sur le forum... les grands esprits se rencontrent :D :wink:
astropierre a écrit :PS (euuuh, tu voudrais pas nous faire un dessin, quand même ? ;)
J'ai failli vous faire un dessin :o Et d'ailleurs, je vous le ferai peut-être... :twisted: :P
Avatar de l’utilisateur
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Inscription : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Azerty »

Syd a écrit :C'est la conclusion à laquelle je suis parvenue ces jours-ci en y réfléchissant, alors que je n'avais pas le temps de poster sur le forum... les grands esprits se rencontrent :D :wink:
:wink: :P
Syd a écrit :J'ai failli vous faire un dessin :o Et d'ailleurs, je vous le ferai peut-être... :twisted: :P
Un dessin ! Un dessin ! Un dessin ! :D
Avatar de l’utilisateur
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Inscription : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

oui ! c'est cela ! un dessin ! un dessin !


et même plusieurs ! :twisted:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env
Répondre