question

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

question

Message par frania » 31 août 2009, 15:47

Hello,
J'ai une question.
Je me suis rendue compte que je ne supporte pas qu'on me drague.
1) je ne vois jamais les gens arriver, donc il y a un effet de surprise
2) c'est rarement les gens qui nous plaisent qui nous draguent, donc c'est forcément au moins un peu désagréable
3) imaginez le résultat du cumul des points 1 et 2
4) facteur aggravant: comme j'ai été victime de mauvais traitements étant enfant, j'associe la drague à la trahison, à l'exploitation, à l'envahissement
5) facteur aggravant, bis: comme j'ai été victime de mauvais traitement et que je n'ai pas pu me défendre, je n'ose pas repousser ces gens parce que je me sens coupable de vouloir les repousser, résultat ça finit en vrille c'est-à-dire en escalade de la violence verbale
Donc je résume: je ne vois pas arriver le gros baveux lubrique qui veut souiller l'oie blanche.
Je réalise que je suis littéralement terrorisée dès que quelqu'un porte sur moi un regard concupiscent. Je ne supporte pas cet aspect de la vie adulte qui fait pourtant partie du lot. J'aimerais en gommer toute trace sur mon chemin.
QUE FAIRE????

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: question

Message par reverine » 31 août 2009, 17:14

ça doit être une réponse bateau, mais dans un cas aussi extrême que le tien, je penserais à un psy qui aurait l'habitude des traumatismes. Parce que c'est ça que tu as, apparemment. Tu t'es déjà renseignée sur des méthodes employées pour passer outre ce type de blocage ?
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Re: question

Message par frania » 31 août 2009, 17:34

[quote="reverine"]ça doit être une réponse bateau, mais dans un cas aussi extrême que le tien, je penserais à un psy qui aurait l'habitude des traumatismes. Parce que c'est ça que tu as, apparemment. Tu t'es déjà renseignée sur des méthodes employées pour passer outre ce type de blocage ?[/quote]

Hello,
Oui, oui, mais je ne trouve pas le bon truc.
J'ai été voir un sexologue, échec car aucune approche psychologique, on aurait dit que pour lui c'était un ennui purement mécanique :ouhla:
J'ai été voir une psy qui travaille avec l'EMDR, c'était convaincant mais pas remboursé!!! De plus, je comprends pas bien la méthode.
On me dit de commencer un processus Grinberg mais là aussi, c'est pas remboursé, en plus il y a plein d'exercices à faire avec son corps que je comprends pas non plus... Bref dès qu'il y a un travail corporel je comprends pas...
Qu'est-ce qu'il y a comme autre alternative?
Bon je suppose qu'il va falloir passer des coups de fils :?:

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: question

Message par melancolie » 31 août 2009, 18:22

Bonsoir frania,

L'EMDR marche très bien pour les chocs post traumatiques, pourquoi ne continues-tu pas ces seances ?
Malheureusement à part avec les psychiatres, les psychotherapies ne sont pas remboursées.
As-tu dejà pensé à l'hypnotherapie, elle pourrait t'aider à te detendre lors de situations que tu vis comme une agression.

Je me souviens de toi il y a 3 ans, il me semble que tu vivais une histoire compliquée avec une femme.
Que s'est il passé dans ta vie depuis ?

Oui je crois que tu vas devoir passer des coups de fil pour trouver ce qui peut t'aider.

Bon courage
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: question

Message par Hermione » 31 août 2009, 19:14

Pourquoi pas directement un psychiatre ? Là c'est remboursé. Le seul truc c'est de trouver celui ou celle avec qui tu accrocheras.....
La vie ne t'a pas épargnié mais j'espère que tu trouvera vite du réconfort pour ne plus avoir peur !!

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4215
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: question

Message par cyclodocus » 02 sept. 2009, 16:04

et m... je devais venir vers chez toi demain
changement de programme

ne pas voir le dragueur, c'est la pureté de ton comportement. tu n'y penses pas donc l'autre ne devrait pas y penser aussi.
raté, 99% (t'as vu Syd, je ne généralise pas !!) y pensent
il va falloir que tu apprennes à te conditionner à l'inverse : un homme qui te porte intérêt te porte un intérêt sexuel à 90%.
de toutes façons, au bout de 3/4 rencontres amicales, "l'intéressé" tente le tout pour le tout ou laisse tomber
dès que ça va trop loin, tu sais refuser au travail
pour les mecs, c'est pareil :mrgreen:
à bientôt

Avatar du membre
hervé62
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 29 août 2009, 23:15
Localisation : pas-de-calais

Re: question

Message par hervé62 » 04 sept. 2009, 23:15

Salut frania
Ben moi je suis dans la même situation que toi. Essaye le yoga pour te libéré un peu "l'esprit" c'est radicale,par contre coté relation laisse faire la nature moi j'ai 27 ans et célibataire depuis toujours le sexe ne ma jamais attiré.
A plus.......
Le respect des autre commence par le respect de soi-même

Avatar du membre
pandomenium
Apprenti
Messages : 74
Enregistré le : 02 sept. 2009, 02:07

Re: question

Message par pandomenium » 05 sept. 2009, 03:40

Frania, j'ai l'impression de me retrouver en toi :shock:

moi non plus je ne les vois pas venir, les dragueur! J'essaye de m'imposer des sorties dans les bars et ma soeur me sers de coatch.Elle m'apprend à bien observer le comportement de tous et chacuns. :? Enfin.. dès que qu'un type s'approche j'ai le réflexe de me dire "bon, il veut du cul celui la. :x :non: "... puis... je fige. je peux même paniquer. Le pire est de repousser l'engeance. Pas facile

J'attire soit les arabes( je ne suis pas raciste mais disons j'ai eu de très mauvaise expérience avec quelque uns à montréal.)
soit les vieux pervers( argh, comme ce couple de quinquagénaire bi échangistes :? )


tiens, j'aime ton idée Hervé! :P je sais pas si j'arriverais à en faire, mon prof d'Éducation physique aimait bien dire que j'avais la souplesse d'un 2 par 4( une planche de bois :D )
Image
It's zombies time!

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: question

Message par reverine » 05 sept. 2009, 09:42

moi aussi je me fais surtout draguée par les maghrébins ou africains, je ne sais vraiment pas pourquoi. Peut-être parce que j'ai le physique typique de la femme hispanique... Mais comme je porte toujours ma bague de fiançailles, je montre la main en chantonnant "je suis déjà priise". Et là, ils n'essayent même pas de me demander si c'est du sérieux, la preuve étant devant eux :lol:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
hervé62
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 29 août 2009, 23:15
Localisation : pas-de-calais

Re: question

Message par hervé62 » 05 sept. 2009, 11:11

Salut pandomenium ,
Tu sais il ne faut pas systématiquement savoir mettre la jambe derrière la tète pour faire du yoga!!La souplesse viendra plus tard,un muscle stressé c'est un muscle rigide. Moi au début ma prof de yoga rien qu'a me touché l'épaule savait déjà que quelque chose n'allait pas!!
C'est pas trop le sujet du forum mes faut en parler quand même,c'est quand même mieux que les psy et autre charlatan!
Le respect des autre commence par le respect de soi-même

Avatar du membre
Kenji
Atrix Reloaded
Messages : 1811
Enregistré le : 05 mars 2009, 20:59
Localisation : là-haut

Re: question

Message par Kenji » 05 sept. 2009, 11:45

hervé62 a écrit :C'est pas trop le sujet du forum mes faut en parler quand même
il y a un topic sur le sport si tu veux nous en dire d'avantage sur cette discipline...et puis tu as dû t'apercevoir en parcourant ce forum qu'on ne parle pas que d'asexualité :)
hervé62 a écrit :c'est quand même mieux que les psy et autre charlatan
j'ai pas mal d'amis très sportifs ou dans le monde de la musique et j'ai le sentiment qu'on peut trouver un équilibre ou un bien être, dans ces activités (qui peuvent servire d'exutoire) sûrement bien plus efficacement qu'en allant chez les psy (je ne parle pas pour les troubles mentaux graves mais plutôt pour les petites blessures narcissiques ou les phases de déprime)
Modifié en dernier par Kenji le 05 sept. 2009, 15:05, modifié 1 fois.
Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

[Bertrand Cantat]

Avatar du membre
hervé62
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 29 août 2009, 23:15
Localisation : pas-de-calais

Re: question

Message par hervé62 » 05 sept. 2009, 14:39

C'est vrai que le sport ça libère un peu l'esprit particulièrement le yoga.Les phases "relaxation" c'est vraiment génial tu peu resentir des sensation dans le corps rien qu'avec le mentale. Après une séance d'une heure t'es vraiment plus zen!!
Après 2 ans de yoga je suis passé a la boxe Thaïlandaise,sport ou l'on retrouve une mentalité dans aucun autre sport. L'indifférence et le respect.
Le respect des autre commence par le respect de soi-même

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: question

Message par Syd » 05 sept. 2009, 18:01

pandomenium a écrit :moi non plus je ne les vois pas venir, les dragueur! J'essaye de m'imposer des sorties dans les bars et ma soeur me sers de coatch.Elle m'apprend à bien observer le comportement de tous et chacuns. :?
D'un autre côté, dans les bars, les gens viennent souvent pour draguer, donc c'est difficile d'y échapper aussi. Le lieu détermine le genre de personnes qu'on y rencontre, dans une bibliothèque ou un centre culturel, il serait davantage possible de rencontrer des gens qui ont autre chose que le sexe en tête.
(vous aurez compris que je ne mets jamais les pieds dans des bars :mrgreen: )

Avatar du membre
pandomenium
Apprenti
Messages : 74
Enregistré le : 02 sept. 2009, 02:07

Re: question

Message par pandomenium » 06 sept. 2009, 17:42

Syd a écrit :
pandomenium a écrit :moi non plus je ne les vois pas venir, les dragueur! J'essaye de m'imposer des sorties dans les bars et ma soeur me sers de coatch.Elle m'apprend à bien observer le comportement de tous et chacuns. :?
D'un autre côté, dans les bars, les gens viennent souvent pour draguer, donc c'est difficile d'y échapper aussi. Le lieu détermine le genre de personnes qu'on y rencontre, dans une bibliothèque ou un centre culturel, il serait davantage possible de rencontrer des gens qui ont autre chose que le sexe en tête.
(vous aurez compris que je ne mets jamais les pieds dans des bars :mrgreen: )
eh oui forcement les bars c'Est fait pour la drague ahaha. J'aime pas y aller, non plus, mais j'apprend un tas de chose rien qu'a voir les gens qui y vont :lol:
Image
It's zombies time!

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: question

Message par reverine » 06 sept. 2009, 21:20

Moi étrangement, rien ne m'énerve plus que les séances de relaxation. La musique m'incommode, la voix de la personne aussi quand il y en a une, et l'inconfort de la position allongée ne fait plus penser à mes douleurs physiques qu'autre chose.
Et le manque de vie dans la pièce (ben oui, personne ne bouge) est des plus oppressant, ça fait morbide. Je finis par soupirer d'ennui et attendre que ça se termine.

Par contre, j'aime bien méditer. Ce qui est très différent. On peut méditer partout, sans chichi, aussi bien seul dans sa chambre qu'au milieu d'un parc public, pourvu que le lieu nous plaise et nous offre un confort naturel qui porte au songe. On se fiche du bruit, du milieu, de la position, là c'est vraiment une technique purement mentale et une mise en état d'esprit.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité