coming out (réactivons)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Prentice
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 10 oct. 2005, 18:03
Localisation : partout en rêve

coming out (réactivons)

Message par Prentice » 13 oct. 2005, 16:52

j'ai trouvé assez peu de post consacrés à ce sujet (si j'ai pas bien regardé, à vos tomates !)
je me permets donc de le réactiver.
essayons de résumer (ce n'est pas évident) :
il se passe beaucoup de choses dans ma tête en ce moment...
la façon dont je comprends tout ça : ce qui est en train de m'arriver, c'est une accélération soudaine d'un processus qui était déjà en cours depuis plus d'une décennie (merci AVEN !)
je n'ai pas l'impression d'avoir trouvé une réponse à un questionnement (sexuel, philosophique, mystique ou autre), mais plutôt d'avoir enfin rejoint la "voie" à suivre, la mienne, et la seule possible pour moi, en tant que personne arrivée à un certain stade de ma vie. elle était là, elle m'attendait, mais j'ai dû ouvrir beaucoup de portes avant de trouver la bonne.
je ne sais pas où ça me situe exactement dans l'A, mais ça m'est égal maintenant, d'ailleurs en écrivant ces lignes c'est la dernière fois que je me "pose la question".
étant quelqu'un de plutôt actif dans ma façon d'envisager l'existence, il me semble que la question du coming out se pose, elle.
ce que je suis en train de vivre me "brûle les doigts", comme rien de ce qui a pu m'arriver auparavant. disons que c'est particulièrement déstabilisant, mais dans un sens positif (jusqu'à présent j'avais surtout recherché des expériences déstabilisantes négatives, ou qui se sont avérées négatives).
je reconnais avoir encore un peu la trouille. or avoir peur est quelque chose d'aliénant, que je supporte difficilement. donc il va bien falloir que je prenne mon courage à deux mains : ne pas faire de coming out serait malhonnête, surtout envers moi-même.
par ailleurs, j'ai bien l'intention de "militer" (sans passer à la télé :) )
je prends des pincettes avec le mot militer : je ne me pique pas de chercher à convertir qui que ce soit, je veux simplement pouvoir vivre en toute dignité et fierté mon A et contribuer humblement à ce que d'autres puissent faire de même.
enfin, étant donnée que j'ai un "passé sexuel" (qui ne regarde que moi), j'envisage avec un certain découragement la perspective de ne pas être prise au sérieux (ce qui n'est jamais très plaisant...) par mes proches et mes amis. je pressens déjà les grands classiques du type : "tu n'as pas trouvé la bonne personne" ou "c'est juste une phase" (ce qui revient au même)
voila où j'en suis. je me sens à la fois armée et désarmée. je fais quoi, maintenant ?
un peu de feedback serait extrêmement bienvenu à ce stade.
merci d'avance à tous
confusion is sex

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 13 oct. 2005, 18:23

"A little less conversation, a little more action please" 8)
Prentice a écrit :par ailleurs, j'ai bien l'intention de "militer" (sans passer à la télé :) )
je prends des pincettes avec le mot militer : je ne me pique pas de chercher à convertir qui que ce soit, je veux simplement pouvoir vivre en toute dignité et fierté mon A et contribuer humblement à ce que d'autres puissent faire de même.
Le militantisme n'implique pas, comme semblent le penser beaucoup, qu'on veuille convertir les autres (ça, c'est le prosélytisme). Mais je suis sûre que certains nous confondront avec des pères-la-pudeur militant contre le sexe.
Perso, c'est plutôt avec le mot "fierté" que j'ai un problème (car j'estime qu'on peut être fier d'un accomplissement, pas d'un état qui ne nous a demandé aucun effort). Mais comme il est entendu au sens "ne pas avoir honte de ce que l'on est", alors let's celebrate the A-pride Image
Prentice a écrit :j'envisage avec un certain découragement la perspective de ne pas être prise au sérieux (ce qui n'est jamais très plaisant...) par mes proches et mes amis.
Pour le moment, j'ai abandonné l'idée de faire connaître l'A à mes proches et amis, car ce ne sont pas eux qui sont importants mais les A qui s'ignorent et qui, comme moi il n'y a pas si longtemps, vivent une vie de culpabilité à cause de leur différence. Pour eux, il faut travailler à augmenter la visibilité A.

Avatar du membre
Prentice
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 10 oct. 2005, 18:03
Localisation : partout en rêve

Message par Prentice » 13 oct. 2005, 21:45

forum = lieu d'échange et de discussion
dont acte.
confusion is sex

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 14 oct. 2005, 02:06

Syd a écrit : Pour le moment, j'ai abandonné l'idée de faire connaître l'A à mes proches et amis, car ce ne sont pas eux qui sont importants mais les A qui s'ignorent
:D tout comme moi ! Et en ce moment, j'en découvre beaucoup !!!! Mais qui rejoindront l'Aven en Anglais
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 14 oct. 2005, 05:10

je comprend ton sentiment de ne pas etre ''vrai''

Je crois que tu devrais en parler ( prend en considération que je ne connait pas ta situation tu es la mieux placer pour le savoir!) mais si tu en ressent le besoin fait le! Si tu connais quelquun que tu es presque sur qu'il va bien réagir, commence par lui comme ca tu sera encouragé et tu aura tjrs quelquun vers qui te tournée si tu as besoin d'aide.

Avatar du membre
Prentice
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 10 oct. 2005, 18:03
Localisation : partout en rêve

Message par Prentice » 14 oct. 2005, 12:05

merci, léa
je pense que tu as raison. j'ai déjà commencé à le faire, sur la pointe des pieds...
confusion is sex

Avatar du membre
ChibiFirli
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 26 oct. 2005, 20:22

Message par ChibiFirli » 08 nov. 2005, 14:14

Pour te donner courage... j'ai parlé d'asexualité avec quelques amis/amies et le plupart a réagi bien ^_^. Ils avaient beaucoup de questions, et quelques d'eux étaient étonnés (et quelques autres n'étaient étonné pas du tout, parce qu'ils me connaissent ).

Et moi aussi, j'ai un passé sexuel. Alors, sorte de passé sexuel :P. Je m'ai couché avec quelques gens... mais seulement dormir et un peu de faire des câlins :P. Mais les gens parlent, imaginent et ajoutent... Mais il faut que je dire que ma manque d'intérêt était souvent très clair pour mes meilleurs amis (imagine une file de garçons qui regardent tous une belle fille qui passe en bikini, sauf un, qui est en train de regarder un oiseau qui vole au ciel >_> ).

Enfin, je suis d'accord avec Syd au sujet faire connaître l'asexualité aux asexuels. Je pense aussi que c'est plus important ^_^. D'où, on est aussi en train de préparer des actions pour augmenter la visibilité. Même mes amis sexuels m'aident pour ça ^_^.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités