Suppression

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
MissBizarre
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 01 janv. 2009, 00:41

Suppression

Message par MissBizarre » 03 janv. 2009, 15:13

a supprimer
Modifié en dernier par MissBizarre le 22 févr. 2009, 01:24, modifié 1 fois.

ingénue
Affable
Messages : 144
Enregistré le : 01 nov. 2008, 20:49

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par ingénue » 05 janv. 2009, 13:24

J'ai toujours su qu'il y avait quelque chose de "pas normal" par rapport aux copines mais j'ai connu le terme d'asexualité en 2002 seulement et j'avais 40 ans :oops:

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par Hermione » 05 janv. 2009, 16:54

Idem à la réponse d'Ingénue à la différence que j'ai connu le terme "asexualité" en 2008 :oops: :oops:

Avatar du membre
albert320
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 déc. 2008, 11:25
Localisation : pres de lille (59)

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par albert320 » 05 janv. 2009, 18:18

je suis asexuel depuis toujours sans jamais me l'avouer cela fait quelques mois je j'assume le terme "asexuel"

Avatar du membre
zeukat
Adepte
Messages : 205
Enregistré le : 06 déc. 2008, 13:11
Localisation : eul'berry (18)
Contact :

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par zeukat » 05 janv. 2009, 19:35

Je le suis aussi depuis toujours.
J'en ai pris conscience lorsque l'on a tenté de m'abreuver d'éducation sexuelle que ce soit dans le cadre familial ou scolaire et que cela ne suscitait en moi qu'un ennui profond voir un dégout.

Adolescente et jusqu'il y a environs trois ans j'ai lutté contre me forçant à "l'acte" et feignant l'intérêt. Au sortir de ma seconde expérience de vie de couple j'ai décidé d'assumer mon asexualité sans pour autant connaître le terme. Je me comparais à une chatte stérilisée (toujours avide de caresses mais parfaitement indifférente au sexe).

Par contre je réalise que je suis parfaitement infoutue de me souvenir des circonstances qui m'ont fait découvrir le terme d'asexualité. :shock:
il n'y a pas de petite douleur

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par reverine » 05 janv. 2009, 21:34

eh bien moi c'est exactement comme toi, je n'ai vraiment connu le terme qu'il y a deux ans... avant je croyais que j'étais platonique... et les blagues salaces, chansons paillardes et sexibus... un ennui mortel... :ouhla:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
zeukat
Adepte
Messages : 205
Enregistré le : 06 déc. 2008, 13:11
Localisation : eul'berry (18)
Contact :

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par zeukat » 05 janv. 2009, 22:00

reverine a écrit :... et les blagues salaces, chansons paillardes et sexibus... un ennui mortel... :ouhla:
La plupart du temps lorqu'une conversation vire sur le tendancieux ou les blagues salaces je comprends même pas. Du coup je réponds à côté et tout le monde se marre.
En même temps quand j'explique que j'ai pas compris souvent on me dit "c'est bien, garde ton innocence" et je perçois presque de l'envie chez ceux qui me disent ça. Ça donnerait presque le courage de faire son "coming out" :lol:
il n'y a pas de petite douleur

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par reverine » 05 janv. 2009, 22:56

franchement oui :lol:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

simon
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 28 mars 2008, 22:56
Localisation : Bourgogne

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par simon » 10 janv. 2009, 23:05

18 ans, pour des raison similaire a zeukat.

Lolotte
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 12 janv. 2009, 16:02
Localisation : 64

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par Lolotte » 13 janv. 2009, 09:36

Hier!! à 44 ans!!
Je ne connaissais pas ce mot avant, que de temps perdu.....

Toki
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 09 janv. 2009, 15:06

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par Toki » 14 janv. 2009, 11:28

Je l'ai toujours su (et assumé) sans y mettre de nom dessus.

Comme zeukat, je passe généralement complètement à côté des blagues salaces ou des références tendancieuses... et le plus marrant c'est que tout le monde pense que mes réponses à côté de la plaque sont une sorte d'humour de second degré... alors que je n'ai vraiment pas compris. :lol:

Avatar du membre
alain6295
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 29 mars 2006, 15:09
Localisation : France (Région parisienne)
Contact :

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par alain6295 » 14 janv. 2009, 18:43

En réalité je ne m'en souviens plus vraiment, çà fait tellement longtemps. Depuis toujours, j'ai une image négative du sexe et de tout ce qui s'y rapporte. Je n'aime pas les discussions sur le sexe, les blagues salaces et autres, (et pourtant j'en connais un paquet).
Dans ce genre de discussions, j'aime bien passer pour un nul, celui qui ne comprend rien, pour bien montrer que le sexe ce n'est pas pour moi.
Pour ce qui est de "l'asexualité", c'est un mot que j'emploie depuis très longtemps, (depuis les années 80) bien avant que l'internet ne se généralise.
C'est d'ailleurs un des mots clés qui m'a permis de découvrir ce forum. Car contrairement à beaucoup, je ne suis pas venu ici par hasard.
Devant le nombre de sites consacrés aux homos et aux bi, je me suis dit que je ne devais pas être seul, et qu'il devait bien exister d'autres personnes qui au contraire n'étaient attirés par aucune forme de sexualité. J'ai d'ailleurs trouvés quelques forums de discussions sur le sujet avant d'arriver ici, mais ils ont hélas disparu rapidement.
Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. (Mat 5 28)

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par pom » 18 janv. 2009, 07:02

MissBizarre a écrit :Moi a l'age de 13 ans quand je suis sorti avec un premier garçon et j'ai ressenti aucun plaisir
et c'est là que je me suis dit qu'il y avait quelque chose qui clochait chez moi :( et vous ?

PS : ce topic a peut-être été déjà été posé mais comme je suis une new et bien je n'ai pas encore fait tout le tour du forum
Moi aussi.. a 12/13 ans, premier rapport avec une fille de 13 ans, tout était bien, on s'adorait, mais néant une fois nus, aucun désir pour elle.. elle etait pourtant jolie (semblait normale) d'un point de vue physique/esthetique, rien de rébutant mais rien non plus ne m'a parut attrayant.. le vide total.

Je devais faire quelque chose.. mais quoi? absence totale, le garcon est à l'ouest et mademoiselle au sud.

Evidemment je ne connaissais pas le terme asexuel. On avait lu le bouquin coquin ensemble (qui ne m'avait pas stimulé bien au contraire, je trouvais ca vraiment moche, les gens dedans) et on avait toute les infos du comment faire etc..
Décevant, un ou deux mois aprés arrivait nos premiers poils, elle n'y a pas prété attention, moi si, j'ai rasé, honteux de ce sale truc moche qui venait de je ne sais ou! c'était si complique d'étre comme dans le bouquin sexuellement parlant que j'ai renoncé à ces poses grotesques, nous nous sommes "débrouillés" autrement. Je lui ai donne a peu prés ce qu'elle attendait malgré un manque d'interet de plus en plus évident de ma part.

Mais ca m'a marqué.. ca trauma..

Plus tard, pour faire comme les autres, j'ai recommencé, elle avait très envie, a la derniere seconde, je ne la désirais plus, je me suis rendu compte que je ne l'avais pas désiré en réalité..
on s'est "débrouillé" encore..

Je ne peux pas dire que j'ai découvert mon asexualité, terme totalement inconnu, mais j'ai découvert l'échec, la géne, la honte, l'anormalité, la mienne surtout ..et la souffrance...
je suis devenu plus prudent par la suite.. jusqu'a ne plus tenter le sexe du tout, hélas, il est revenu vers moi tout seul, si je ne désirais pas l'autre, j'étais tout de même "désirable" pour les autres, d'autres.. un peu trop à mon gout.

Une vraie plaie.. puis je m'aperçus par les insultes ou les sous entendus, les vannes, que j'avais des manières féminines, aie aie aie! que je ressemblais un peu trop a une fille.. ca m'a valu beaucoup de problèmes.

Cela a ajouté aux complexes de l'asexualité.. double plaie! etre grave dans les normes sinon gare.. j'ai haï les normes, les filles, les hommes, les femmes, moi même.. perdu.. qu'étais je donc? j'ai tout fait pour éviter la sexualité ensuite, sauf quand je devais "faire plaisir" sous peine de ne plus avoir de relation avec la personne que j'aimais bien.. (que j'adorais intellectuellement parlant mais pas en dessous de la ceinture..)
Finalement on se cache et on cache ses problémes, on se défile.. c'est lourd! des fois trop!
Modifié en dernier par pom le 18 janv. 2009, 07:25, modifié 3 fois.

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par pom » 18 janv. 2009, 07:14

reverine a écrit :eh bien moi c'est exactement comme toi, je n'ai vraiment connu le terme qu'il y a deux ans... avant je croyais que j'étais platonique... et les blagues salaces, chansons paillardes et sexibus... un ennui mortel... :ouhla:
Moi aussi je pensais a platonique quand une fille m'a dit "tu aimes les relations platoniques? moi j'ai besoin d'etre b...ee!",
les blagues salaces et toute la lourdeur des mecs devant un film porno méga nul et insupportable sans histoire de toute facon, mega top mortel! un mot m'est revenu : viandard, dégoutant ce mot aussi, ca n'évoque pas le respect de l'etre humain.. finalement, je me suis senti mieux, plus propre et pur qu'eux.. la foire aux monstres?

pierre
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 21 déc. 2008, 18:10
Localisation : rhône-alpes

Re: A quel âge avez-vous découvert votre asexualité ?

Message par pierre » 18 janv. 2009, 15:03

Je ne sais pas si je suis vraiment asexuel ; ou alors disons que c'est le mariage qui m'a rendu asexuel.
Parce qu'avant je n'étais pas vraiment attiré par le sexe, je détestais les blagues salaces que je ne comprenais pas, etc.
J'ai été très amoureux d'un homme marié, homosexuel (vivant en ménage à trois) et avoir une relation d'amitié avec lui ne me dérangeait pas le moins du monde, alors que tt mon entourage trouvait bizarre que je ne veuille rien de plus ; j'étais passionnément amoureux mais je n'avais pas de désir sexuel pour lui.
Par contre j'ai éprouvé du désir pour certains hommes mais les actes sexuels étaient toujours entourés de toute une féerie, un décorum, et c'était ce coté festif, hors du quotidien, qui favorisait mon désir, le sexe nu et se suffisant à soi-même ne m'a jamais intéressé.
Et puis je me suis marié, et le sexe est devenu ennuyeux, répétitif (un corps à corps sans intérêt), heureusement que je pouvais m'évader en pensée pendant l'acte.
Depuis j'ai du mal à imaginer que je puisse à nouveau avoir des relations sexuelles.

Je précise que je suis trans, trans et maintenant homo(asexuel ou non ?), donc auparavant femme et hétéro.
Au début, les hormones mâles :lol: me faisaient un certain effet, mais je préférais y répondre par des fantasmes plutôt que par un rapport sexuel réel, et banal.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité