Le sexe tue t-il les sentiments ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: Le sexe tue t-il les sentiments ?

Message par pom » 29 déc. 2008, 01:48

Orchidia a écrit :J'ai toujours dit que tout était influencé par la langue. Sans langage parlé nous serions au niveaux des Dieux. Cependant, sans la langue, notre capacité a communiquer serait restreinte, ou peut être apprendrions nous à analyser si bien les autres qu'il n'y aurait même plus besoin de communiquer pour se comprendre, un peu comme avec les gens avec qui on est super proches.

Bon j'ai un peu dévié. Mais tout ça pour dire que la langue formate les pensées, l'amour n'existe pas, l'amitié non plus, en réalité c'est des notions inventées. Qu'est ce qui fait que parmi nos amis se trouvera une personne du sexe opposé (ou non) pour laquelle nous éprouverons plus de sentiments ? Lorsque l'on regarde la chose sous cet angle, on se rend compte que l'amour est un concept absurde, d'autant plus qu'à la base, en tant qu'animal, l'humain est censé s'accoupler avec plusieurs partenaires...

Pour ma part : je tombe amoureux extrêmement facilement mais je n'ai jamais aimé au sens amoureux du terme. Ce que j'appelle tomber amoureux c'est en réalité une intense fascination et une obsession pour une personne, des fois ça peut être pour plusieurs personnes. Si je me mets en couple je me lasse en quelques semaines, voire parfois même en quelques jours. Je ne supporte pas de recevoir un amour exclusif et d'y répondre de la même manière.

Là ou je veux en venir c'est que comme vous l'avez dit, Zeukat et Sko, l'amour au sens ou on le vit à notre époque, c'est du surfait et c'est se voiler la face. Les gens ne font que reproduire inconsciemment ce qu'on leur en a montré. Il faut voir plus loin que ces concepts, c'est bien beau de nommer les choses, mais ça fout surtout une belle merde. Nous avons rendu les sentiments artificiels. Nous avons créé des conventions sur la manière de vivre nos relations, on a même créé des règles absolument absurdes de bienséances, et on s'en vexe lorsqu'elles ne sont pas respectées. On est presque devenus des robots doués de sentiments, ce qui est tout a fait paradoxal, et c'est ce qui créé, par exemple, cette confusion dont Zeukat parle lorsqu'elle raconte ses experiences. Il nous faut oublier tout ce qu'on sait sur les relations humaines, ne plus parler d'amour, d'amitié, de sexe ; il faut aussi arrêter d'intellectualiser ou d'essayer de comprendre, nous devons d'abord écouter notre nature, nos sentiments, ne surtout pas se voiler la face lorsque nous sommes choqués par notre façon de ressentir les choses, ne pas nous forcer à entrer dans la norme du relationnel en essayant de ressembler aux autres. Chacun vit son attirance pour les autres à sa manière, qu'elle soit affective, amoureuse, sexuelle, ou qu'il s'agisse simplement de fascination ou même de curiosité. Je le redis : OUBLIONS TOUT car tout est faux, l'amour, l'amitié, la haine, le sexe, les choses ne sont pas assez simples pour pouvoir être définies, délimitées, ou simplement nommées (quand bien même ce serait le cas, il faudrait beaucoup plus que ces quatre mots, car il existe une infinité de type de relations, et non pas deux comme on le dit toujours).

J'ai découvert et vécu des relations qui choqueraient la plupart des gens. Il existe des ménages à trois. On peut tout imaginer, il existe même des familles en ménage à 5 ou 6 et ça fonctionne très bien. Enlevons nos œillères et cessons de nous poser des questions, car c'est la seule et unique chose qui tue les sentiments et qui a détraqué tous ceux qui ne se retrouvent pas dans le système amour/amitié.

Je ne sais pas si je m'exprime assez clairement, c'est plutôt délicat. Enfin bref, voilà ce que je pense de ce vaste sujet. Désolé pour mon pâté, j'ose espérer que vous le lirez en entier.
Je trouve ton analyse très interessante, mais tu réduis tout ca à une sorte de formatage, un programme dont les données seraient faussées par "l'éducation" parents et société, ce en quoi il y a peut etre du vrai, mais le formatage n'est pas le même pour tous au final, c'est un brin inquiétant car étant donnée l'immense variété de possibilités on en arrive à ne plus savoir qui pourrait aimer quoi ou qui.. sommes nous encore au stade humain que l'on décrit ordinairement depuis des sciècles?
Je ne trouve rien de choquant aux relations que tu as pu vivre, ce sont des relations point. Nos natures sont variées, chacun est different, la nature n'a jamais imposée de limites, ce sont ceux qui veulent que l'on vive à leur manière qui les imposent par "l'éducation" et autre methodes.. c'est de plus en plus aliénant me semble t'il et évidemment insupportable plus on évolue.

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: Le sexe tue t-il les sentiments ?

Message par pom » 29 déc. 2008, 01:50

Hermione a écrit :
Yaya a écrit :Je vote : oui ! (mais avec concessions des deux côtés :mrgreen:)
Pourquoi pas après tout ! Mais les concessions ne vont pas être simples à mettre en place.... Il faut qu'ils s'aiment ces 2 là !!!!!!
Avoir les mêmes valeurs, des gouts similaires me parait etre une grande avancée, les concessions dès lors ne sont pas d'une grande difficultés à conjuguer..

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: Le sexe tue t-il les sentiments ?

Message par pom » 29 déc. 2008, 02:03

Orchidia a écrit :Je connais quelqu'un qui ne couche qu'avec ses amies et qui refuse de coucher avec sa copine parce qu'il trouve que le sexe est tout à fait contraire à l'amour, alors qu'il trouve qu'il est indissociable de l'amitié. On différencie amour et amitié, pour ma part je différencie même "ami" et "pote"/"copain", le sexe n'est juste qu'une 3e chose. Il y a des gens qui aiment tous leurs amis, d'autres qui ne sont attirés sexuellement que par leurs amis, d'autres uniquement par les inconnus, d'autres point du tout, tout comme il y a des gens qui ne connaissent pas le concept d'amitié, d'autres celui d'amour. Le sexe ne tue pas les sentiments et ne les tuera jamais, mais obliger quelqu'un a aller à l'encontre de ce qu'il ressent, ça oui, ça tue les sentiments. Par exemple : obliger une personne a être l'amante de son ami va tuer tout sentiment pour cet ami et ce à tout niveau, exactement de la même manière dont se forcer à coucher tue les nôtres. Arrêtons de considérer le sexe comme une pratique, ça n'en est pas une, c'est un sentiment comme un autre. Et j'en profite pour dire qu'il n'existe absolument aucun lien entre amour physique et sexe, ce n'est pas une question de point de vue, il n'en existe tout simplement pas, si je caresse mon chat ce n'est pas parce que j'ai envie de l'attraper dans un coin...

Bon, désolé pour ça, mais je viens de me lever...
Pas mal le coup du chat, moi je caresse souvent ma chatte, il existe une sorte de sensualité mais je n'epprouve pas le besoin de l'attraper dans un coin non plus, néanmoins, j'epprouve de l'amour pour ce petit etre, j'adore la regarder, elle me regarde tout pareillement dans les yeux, nous avons un échange génial dans ces moments la, il y a une forme de grande amitié, peut etre d'amour, mais c'est pur, cet adorable petit etre me fait comprendre qu'il a des sentiments pour moi, qu'il m'accorde totalement sa confiance, qu'il sait que je suis un véritable ami pour toujours. D'ailleurs je vais aller voir si elle est bien des cet instant..
La compréhension mutuelle peut facilement se passer de "sexe" dès lors qu'il y véritablement un amour, un échange sans reserve.. une sincerité sans limites, sans organisation.. on oublie l'éducation, les étiquettes auquelles on est censé se conformer pour avoir l'air "équilibré"...
L'amour physique? j'appelerais plutot ca des sentiments sincères, ca me parait plus simple..

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: Le sexe tue t-il les sentiments ?

Message par pom » 29 déc. 2008, 02:27

Syd a écrit :Ca c'est quand on voit considère l'acte sexuel comme un acte où on prend, alors que dans la plupart des cas, c'est aussi un acte où on donne. Et je comprends tout à fait que des personnes amoureuses souhaitent donner à l'être aimé par le moyen du sexe, même si cette façon de faire ne correspond pas à ma nature.

Prétendre qu'un amour non sexuel sera plus pur qu'un amour accompagné de désir sexuel me semble une méconnaissance de la réalité des S. Ce qui n'est pas surprenant vu que nous ne savons pas ce que c'est qu'aimer en désirant sexuellement.
Pour moi, dans les sentiments (tout court), l’attirance sexuelle n’existe pas, et dans les sentiments amoureux, l’attirance en fait partie.
Pour les S, l'attirance sexuelle accompagne le sentiment amoureux plus qu'il n'en fait partie. Nombre d'asexuels peuvent tomber amoureux sans ressentir d'attirance sexuelle, cela suffit à démontrer que ce sont 2 choses qui parfois marchent de concert, mais qui ne sont pas nécessairement liées.
Je pense pour ma part qu'il n'y a pas plus de pureté a aimer avec la sexualité qu'a aimer sans.
Les choses sont simplement differentes dans les deux cas.

Il n'y a pas pour autant moins de pureté à pratiquer dans l'une ou l'autre de ces manières, tout dépend de ce que l'on fait et comment on le fait.
Je suis capable d'aimer et plus encore si affinités sans pour autant avoir du désir, une affaire d'affinités, de sentiments tout simplement.. on peut etre très très bien avec une personne et epprouver de tres bons/grands sentiments envers un etre sans avoir envie de le dénuder etc.. On peut faire un nid d'amour de sa maison sans la moindre sexualité.
Si on aime la vie de famille, on peut faire un nid chaleureux que l'on aime et le partager avec ceux que l'on aime, cela avec affection, l'absence de sexualité n'y change pas grand chose.. l'amitié est aussi une forme d'amour et l'amitié n'entraine pas forcément le desir sexuel, enfin c'est comme ca que je vois les choses pour ma part, le désir sexuel est peut etre un tue l'amour finalement.. en tout cas c'est d'un autre ordre à mon sens.

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: Le sexe tue t-il les sentiments ?

Message par pom » 29 déc. 2008, 02:39

Nastasia a écrit :
liberto a écrit :On en revient à la question fondamentale : Un couple A - S peut il survivre par ses sentiments uniquement ?

pour l'instant, je réponds oui :mrgreen:

Je répond oui aussi, et même peut etre mieux survivre, car on évite plus facilement le besoin d'aller voir une autre personne "attirante", la sexualité est un facteur déséquilibrant qui installe des routines.. la facilité, une habitude, une dépendance..
des égoismes. Je parle de deux personnes Asexuelles.

Zut, je crois que je n'ai pas compris la question, je pensais a deux personnes asexuelles.. et la on parle de A et de S et si je comprend bien, tu parles d'une personne qui serait Asexuelle avec une personne Sexuelle?
la, je répondrais NON si c'est le cas. Je n'y croirais guère, il y aurait incompatibilité à un moment ou à un autre dans le relationnel, une des personnes atteinte des pulsions aurait des besoins que l'autre personne sans ces pulsions n'aura pas, une des deux personnes devrait donc donner pour combler l'autre.. lourd lourd!?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités