Compassion à sens unique ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Compassion à sens unique ?

Message par Gianni » 24 avr. 2008, 05:20

J’entends ou lis souvent de la compassion pour les conjoints « sexuels » des A, et cela, de la part des A eux-mêmes. Ce qui est normal !

Mais, ce qui l’est moins, c’est que l’on entend guère ce genre de propos à notre encontre ! Nous entendons plus de reproches, de sarcasmes voire même des insultes. Pourquoi la compassion ne va-t-elle que dans un sens ?

Et soudain je me suis souvenu de propos presque analogues ! Les victimes de viols se plaignent souvent de se sentir sur le banc des accusés, de l’avoir cherché, ou plein de compassion pour « ce pauvre violeur qui était en manque »

Du coup, je ne suis plus aussi étonné de ce manque de compassion face au sexe roi !

Et pourtant, pour bien des A, devoir pratiquer pour son conjoint peut s’assimiler à un viol ! :wink:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: Compassion à sens unique ?

Message par Hermione » 09 déc. 2009, 18:51

Juliadelanoche a écrit : Pire même, faire l'amour n'existerait tous simplement pas...
Puis alors que vous dicuteriez tranquillement à un ami, celui ci vous déclarerait qu'il fait l'amour à son conjoint... Vous vous sentirez vraiment surpris, étonné, voir agressé dans la bulle que la société à créer autour de vous... Il vous faudra donc un moment pour accepter cette idée, et de plus essayer de comprendre ensuite cette personne que vous aurez dans un premier temps rejeter....
Je suis entièrement d'accord avec toi pour le terme que tu emplois "agressé". Je pense que les minorités mêmes si elles sont de plus en plus acceptées font peur au premier abord parce que différentes mais restons positifs, la "peur" finira par disparaître

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité