Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Mymi
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 30 juil. 2009, 05:03

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Mymi » 20 août 2009, 04:58

Pour l'instant, je l'ai seulement dit à deux personnes: ma mère et mon frère. Leur réaction a été comme je m'y attendais. Ils n'avaient jamais entendu parlé de l'asexualité mais ils ont dit que ça ne les surprends pas que les asexuels existent puisqu'il y a tellement de diversité dans le monde. Même que d'après certains commentaires de ma mère je me demande si elle serait pas un peu A elle aussi.Puis de toute façon, ils m'ont toujours accepté comme je suis alors je ne vois pas pourquoi ça aurait été différent pour ça.

Par contre, j'hésite encore à le dire à mon père parceque j'ai vraiment l'impression qu'il va me sortir un commentaire du genre « c'est parceque tu n'as pas encore rencontré la bonne personne» Je suis sure qu'il ne me jugerais pas et qu'il m'aimera autant mais j'ai quand même l'impression qu'il sera incapable d'imaginer que l'asexualité existe vraiment. J'ai l'impression que comme beaucoup de gens, l'idée que le sexe laisse certaines personnes indiférentes lui semble un peu farfelue. Mais peu-être que je sous estime sa compréhension. De toute façon, je sais que je vais finir par le lui dire un jour. Je penses aussi le dire à quelques amis proches mais j'attends la bonne occasion. Pour le reste des gens, je ne voit simplement pas l'intérêt de leur en parler.

Je n'éprouve pas vraiment le besoin de le dire à mon entourage. Sauf que des fois ça m'énerve tellement l'omniprésence du sexe dans la société que je voudrais juste crier "non mais arrêtez de parler de ça, on s'en fiche complètement!!!!" Désolée je me suis un peu emportée. :lol:

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Hermione » 20 août 2009, 14:11

fiction a écrit :Il faut dire aussi que je les ai habitué depuis toujours à être assez décalé, et un peu dans mon monde, alors "mes trucs" comme ils disent, ne les étonne plus du tout !
Toi, au moins, tu n'as pas essayé de tout faire pour rentrer dans le moule.... J'ai toujours, avant de réaliser qui j'étais, fait semblant !!

Avatar du membre
Red-Devil
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 mai 2008, 20:06
A été aimé : 5 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Red-Devil » 20 août 2009, 23:35

Mon coming très extra août .....

....en image couleur ......

C'est sur ce lien !!!

Emotif(ve) s'abstenir ....

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Syd » 21 août 2009, 07:25

DannyBoy a écrit :Tu as gagné, je reste dans mon placard bien au chaud! :mrgreen:
Ah je ne disais pas ça pour te faire changer d'avis :wink: mais c'est vrai qu'il faut bien peser le pour et le contre.
D'un autre côté, cela risque de se voir et de provoquer des réactions négatives quand même. On peut même se faire prendre pour ce qu'on n'est pas, car si les gens ne sortent pas l'étiquette coincé/peine-à-jouir/etc, ils peuvent très bien nous considérer comme des gays refoulés ou cachés et nous discriminer tout autant, ce n'est pas simple :? Dans ce cas, il peut être important de faire son coming out, mais l'un dans l'autre ça dépend vraiment des gens à qui on a à faire.

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 23 août 2009, 01:51

Finalement, Syd, tu n'es pas si flippante que ça. :mrgreen:

Premier coming-out familial réussi! Ca s'est bien passé, même si je n'avais pas trop d'appréhension. Ma mère est une personne à l'esprit ouvert (on verra pour les autres...).

C'est étrange comme ça peut être dur de le dire, même si on est sûr que ça se passera bien... Il m'a bien fallu une journée pour trouver le bon moment... :|

Des expériences similaires? :void:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par EyeballKid » 23 août 2009, 02:22

Non, pas vraiment. Je ne l'ai dit que quand on m'a pose la question (c'est arrive plusieurs fois, d'un inconnu dans la rue en fin de soiree a ma mere), jamais de moi-meme, puisque en soi j'ai du mal a imaginer que ca interesse autrui de le savoir.


Mais en tout cas, felicitations a toi :wink:
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 23 août 2009, 02:55

Jake a écrit :Mon meilleur ami a compris (enfin je crois), mais j'ai été blessée par une remarque de sa part : "Il y a aussi des mecs sur ton forum ? Parce que c'est pas possible, c'est une technique de drague un peu tordue pour que les filles ne se méfient pas". Ca m'a fait mal au coeur pour vous é_è
Damned, me voilà découvert! :roll: :mrgreen: :lol:

Plus sérieusement, vouloir draguer des filles qui ne vous laisseront pas les toucher alors qu'on est S, c'est pervers! :twisted: D'un autre côté, merci le vieux cliché victorien : les femmes sont asexuelles, les hommes des bêtes en rut! :evil:

PS : Désolé pour la réponse tardive, je relisais le thread quand je me suis aperçu que je t'avais complètement zappé, Jake! :oops:
Modifié en dernier par DannyBoy le 23 août 2009, 03:04, modifié 3 fois.
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 23 août 2009, 02:57

EyeballKid a écrit :Non, pas vraiment. Je ne l'ai dit que quand on m'a pose la question (c'est arrive plusieurs fois, d'un inconnu dans la rue en fin de soiree a ma mere), jamais de moi-meme, puisque en soi j'ai du mal a imaginer que ca interesse autrui de le savoir
Pas même ta famille? :shock: Je ne veux pas juger, mais ça me rend un peu triste quand même... :cry:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par EyeballKid » 23 août 2009, 03:05

Faut pas :wink:

C'est juste une question de dynamique familiale, je suppose. Je trouverais ca vraiment tres artificiel d'amener ca sur le tapis, etant donne qu'on n'a jamais ce genre de conversation sur notre vie privee. Si quelqu'un d'autre me psoe la question (si ma mere n'a pas deja prevenu tout le monde :roll: ) je repondrai, mais je doute que l'occasion se presente.

Je craquerai quand meme peut-etre un jour, quand on me dira pour la 112000eme fois "mais tu verras, quand t'auras tes propres enfants....", mais pour l'instant je laisse couler. :mrgreen:
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 23 août 2009, 03:20

Oui, j'imagine que si les discussions un peu intimes sont rares, ça doit faire cheveu sur la soupe d'amener ça. :roll:

Pour ma part, j'ai des relations assez franches avec ma famille, donc dissimuler un truc aussi gros (sans jugement sur ta situation, ça ne concerne que ma perception dans mon contexte familial), j'aurais peur que ça ne change nos relations. D'autre part, j'ai besoin de savoir que les personnes proches de moi m'acceptent tel que je suis (ou pas, mais dans ce cas je préfère également le savoir).

J'ai connu pas mal de trahisons, alors j'ai un côté très "ça passe ou ça casse", de ce côté. :tough:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par EyeballKid » 23 août 2009, 12:32

Je comprends tout a fait ton point de vue. Mais le truc, c'est que je n'ai pas l'impression de dissimuler quoi que ce soit ; comme je disais, si on me pose la question, je reponds. Meme si je dois bien avouer esperer fortement ne jamais avoir a revivre une conversation comme celle avec ma mere :?

Mais je suis heureuse pour toi que ca se soit mieux passe de ton cote :wink:
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

poppie
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 15 juil. 2008, 23:12
Localisation : TLSE

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par poppie » 23 août 2009, 13:10

DannyBoy a écrit :Pour ma part, j'ai des relations assez franches avec ma famille, donc dissimuler un truc aussi gros (sans jugement sur ta situation, ça ne concerne que ma perception dans mon contexte familial), j'aurais peur que ça ne change nos relations. D'autre part, j'ai besoin de savoir que les personnes proches de moi m'acceptent tel que je suis (ou pas, mais dans ce cas je préfère également le savoir).
J'ai l'impression que de le dire, c'est mettre un mot sur ce que ta famille a déjà dû percevoir, non ? Si passé 25 ans, t'as jamais ramené qq'un à la maison, y'a pas 15 solutions : soit t'es célibataire, soit tu changes trop souvent de partenaires, et, je pense que les familles perspicaces savent très bien dans quel cas se trouve leur fils/fille/frère/soeur...
Donc le coming-out est sans doute libératoire et fait du bien à la personne qui le fait, mais je suis sûre que cela est rarement une surprise... Peut-être parfois c'est dur si les familles sont très ancrées dans un schéma obligatoire : "mes enfants vont se marier eux aussi et me faire des petits enfants", ce qui j'espère n'est pas la norme.
Bref, le fait que tu le dises ou pas, je ne suis pas sûre que ça modifie en profondeur tes relations avec ta famille. A la rigueur, ça peut les fortifier si ce n'était pas le cas, car donner sa confiance sur qq chose de très intime est une belle preuve qu'on aime les gens.

Je crois qu'il y a pas mal de ptits jeunes sur le forum, moi à leur place, j'attendrai d'avoir passé les 25 ans avant de me faire un avis définitif et surtout de trop en parler autour de moi. Entre 16-17 et 25 ans, pas mal de choses peuvent changer. Et c'est dommage de s'enfermer soi-même auprès des autres dans une image, quelque soit le domaine d'ailleurs, il faut se donner le droit de changer ou du moins, de percevoir ce qu'on est sous un autre angle. Bref, murir un peu tout ça avant de le balancer :D

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Aliénor » 23 août 2009, 13:39

poppie a écrit :Peut-être parfois c'est dur si les familles sont (très) ancrées dans un schéma obligatoire : "mes enfants vont se marier eux aussi et me faire des petits enfants"
...
poppie a écrit :Je crois qu'il y a pas mal de ptits jeunes sur le forum, moi à leur place, j'attendrai d'avoir passé les 25 ans avant de me faire un avis définitif et surtout de trop en parler autour de moi. Entre 16-17 et 25 ans, pas mal de choses peuvent changer. Et c'est dommage de s'enfermer soi-même auprès des autres dans une image, quelque soit le domaine d'ailleurs, il faut se donner le droit de changer ou du moins, de percevoir ce qu'on est sous un autre angle. Bref, murir un peu tout ça avant de le balancer :D
Mais je ne demande que ça de murir un peu tout ça :wink: Me considérer comme A ne m'enferme pas du tout dans une case définitive, c'est juste ce qui me correspond le plus (pour l'instant peut être, mais je ne crois pas que je changerai ^^). Mais effectivement je ne balance par mon cas à la figure de tout le monde comme quelque chose de figé, et puis de toute façon à 20 ans on ne vous croit pas, alors le problème est réglé :P
DannyBoy a écrit :J'ai connu pas mal de trahisons, alors j'ai un côté très "ça passe ou ça casse", de ce côté. :tough:
Un peu pareil pour moi, j'essaie de ne pas trop m'attacher rapidement, ça suffit les claques de cruelle déception :evil: Du coup c'est un peu du style :"vas-y, essaie de me blesser et je te raye de ma vie" :oops:
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Syd » 23 août 2009, 16:26

DannyBoy a écrit :Finalement, Syd, tu n'es pas si flippante que ça. :mrgreen:
Tu n'es pas sur le forum depuis très longtemps, n'est-ce pas :twisted: Image :mrgreen:

Plus sérieusement, je suis ravie que ça se soit si bien passé. Comme je le disais plus haut, ça dépend vraiment de la personne qu'on a en face de soi.
EyeballKid a écrit :Je ne l'ai dit que quand on m'a pose la question (c'est arrive plusieurs fois, d'un inconnu dans la rue en fin de soiree
:shock:
Note pour moi-même : demander à Eye le nom de la rue en question pour ne pas y passer :o
DannyBoy a écrit :donc dissimuler un truc aussi gros (sans jugement sur ta situation, ça ne concerne que ma perception dans mon contexte familial), j'aurais peur que ça ne change nos relations.
C'est une question que je me pose de plus en plus. Combien cela change-t-il mes relations avec les autres (pas que ma famille) de ne le dire à personne ? J'ai l'impression de les laisser dans l'erreur, et il y a des moments où j'aimerais pouvoir m'assumer, selon les situations. Par ex, des amis discutaient des orientations sexuelles (du style on est pas à 100% hétéro ou gay, rien de méchant ou discriminatoire), et je n'ai pas pu me joindre à la conversation parce que cela m'aurait amenée à parler d'asexualité. Il est possible que devant mon silence, on m'ait prise pour quelqu'un qui était prude, ou gay sans vouloir le révéler, ou pire. Bref parfois le placard est un peu petit et on s'y sent seul :?
poppie a écrit :moi à leur place, j'attendrai d'avoir passé les 25 ans avant de me faire un avis définitif et surtout de trop en parler autour de moi. Entre 16-17 et 25 ans, pas mal de choses peuvent changer.
Pour ma part, si on m'avait dit à 17 ans que j'étais A et que je resterais ainsi toute ma vie, ça m'aurait évité bien des mésaventures... :?

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par EyeballKid » 23 août 2009, 17:09

Syd a écrit :
EyeballKid a écrit :Je ne l'ai dit que quand on m'a pose la question (c'est arrive plusieurs fois, d'un inconnu dans la rue en fin de soiree
:shock:
Note pour moi-même : demander à Eye le nom de la rue en question pour ne pas y passer :o

C'etait pas vraiment une rue, c'etait un quai :mrgreen: En fait c'etait drole, le type etait assez incredule, mais sympa.
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité