Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Alban » 12 mai 2009, 21:24

moi c'est fait, j'en ai parlé à quelques personnes et ça c'est très bien passé.
Modifié en dernier par Alban le 21 sept. 2009, 08:32, modifié 1 fois.
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

chrysalide
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 30 mai 2009, 05:16

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par chrysalide » 01 juin 2009, 02:26

Moi je suis assez ouverte sur mon asexualité, la plupart de mes amis le savent et l'acceptent, tout comme mes collègues de travail qui, d'ailleurs, parlent toujours de sexe!

Mais côté famille, là, c'est motus et bouche cousue! Déjà que ma mère me soupçonne d'être une "lesbienne refoulée" étant donnés mes cheveux courts... Non, c'est décidé, je ne leur dirai pas de sitôt!

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Alban » 10 juil. 2009, 15:18

Pour ma part, ça permet qu'on me fout la paix avec le sexe et tout le "tralala" qui va avec... et ça marche.
Mais je ne l'ai pas dévoilé à tout le monde, ni à n'importe qui.
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par melancolie » 14 juil. 2009, 12:12

Je l'ai dit à ma mère il y a quelques années mais elle a pas compris : "quand tu seras amoureuse ce sera différent..."
Quand je suis en couple, elle doit penser que tout s'est "arrangé" mais quand elle verra que toutes mes relations foirent, je lui en reparlerai...
La plupart de mes amis sont au courant mais je ne sais pas s'ils comprennent vraiment.
Mes collègues savent dejà que je suis homo, je vais pas en rajouter une couche.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 19 août 2009, 14:02

Je ranime un peu la discussion, parce que je pense à faire un coming-out envers certains membres de mon entourage.

En lisant les derniers messages de la discussion, j'ai l'impression qu'en plus de l'incompréhension du phénomène (ce qui est compréhensible vu le peu de visibilité et d'exposition médiatique qu'ont les asexuels), un certain nombre d'entre vous se sont heurtés à une certaine hostilité, comme si vous bouleversiez quelquechose.
Tristana a écrit :En vous lisant je remarque que tout ce qui ose dévier de la norme est aussitôt mal vu... c'est dingue, je pourrais comprendre qu'on soit choqués par l'homosexualité (c'est hypothétique, je suis tout sauf homophobe et moi-même bisexuelle), parce que c'est quelque chose qui n'est pas dans les schémas "normés" de la société ; mais qu'on rejette l'absence de sexualité... je ne sais pas, comment l'absence de quelque chose peut provoquer autant le dégoût et l'incompréhension ?
Là je pense que Tristana a mis le doigt sur un truc important. Comment l'absence d'un comportement peut-il être considéré comme un comportement "déviant"? Ce n'est pas comme si cette absence avait des conséquences désagréables pour notre entourage, après tout, comme ne pas se laver... :(

Donc, il s'agit d'autre chose. Ce dégoût provient d'autre part que "il/elle échappe à la norme". D'ailleurs, tant que nous restons discret sur les causes de notre abstinence, pas de problèmes, pas vrai? C'est même pour ça que le "placard" nous paraît si confortable, à nous autres asexuels. Personne ne vient nous y embêter, et à part quelques importuns vite éconduits, nous ne souffrons d'aucune discrimination particulière.

Non, le problème du coming-out, c'est que nous remettons en cause une "vérité" essentielle de notre société : "Tout le monde est sexuel, et l'activité sexuelle est le fondement d'une vie saine". Sortez cette phrase à n'importe quel S, et vous le verrez opiner vigoureusement du chef ! C'est le slogan de la génération 68, le credo des professions "psy", et pour beaucoup, l'assise de leur personnalité.

Dans une société aussi sexualisée que la nôtre, on pourrait presque tracer un parallèle entre l'estime qu'une personne a d'elle-même, et la satisfaction que lui procure sa vie sexuelle. C'est le nouveau pivot de notre narcissisme, bien plus que notre vie professionnelle ou familiale. Tout le monde hait son boulot, et la famille est un fardeau, mais Dieu qu'il est bon de baiser! On parle même de le faire "pour l'hygiène"!

Nouveau slogan existentiel : Je baise, donc je suis.

Le problème, je crois, du coming-out, c'est qu'on met ces personnes en face de la superficialité d'un tel comportement. On détruit le fondement de leur narcissisme, on leur dit : "Ta vie sexuelle n'a aucune incidence sur ta valeur". Mais quand tout repose là-dessus, cela revient à dire : "Tu n'as aucune valeur." C'est là, je crois, le fondement du problème.

Mes proches sont généralement des personnes intelligentes, qui ont elles-mêmes un discours critique sur l'hyper-sexualisation ambiante. Je pense donc que ça devrait passer avec un peu de pédagogie.

Suite au prochain épisode ! (Probablement la semaine prochaine) :mrgreen:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Jake
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 30 juil. 2009, 07:50
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Jake » 19 août 2009, 14:42

Tout à fait d'accord DannyBoy !

J'ai dit il y a quelques temps à mes parents que j'avais découvert AVEN. Mon père m'a dit "Tant que tu es heureuse comme tu vis, pas de problèmes". Il a un côté très marginal, alors ça ne lui pose pas tellement de problème... Et je le soupçonne d'être asexuel aussi (à vérifier).
Pour ma mère, j'en parlerai bientôt plus en détail mais je ne m'attends pas à ce qu'elle comprenne. En général, sa réaction dépend de l'investissement qu'on lui demande (physique ou mental, comme l'inquiétude). Si ça l'inquiète, je me ferai engueuler, sinon elle fera semblant de comprendre alors qu'elle pensera juste que je suis trop jeune. Mais je me fiche de sa réaction, j'ai l'habitude.

Mon meilleur ami a compris (enfin je crois), mais j'ai été blessée par une remarque de sa part : "Il y a aussi des mecs sur ton forum ? Parce que c'est pas possible, c'est une technique de drague un peu tordue pour que les filles ne se méfient pas". Ca m'a fait mal au coeur pour vous é_è

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Syd » 19 août 2009, 14:43

J'aurais envie d'être d'accord avec toi, mais je pense quand même que cette hostilité à la différence repose d'abord et surtout sur la peur de ce qu'on ne connaît pas, càd ce qui est en dehors de la norme hétérosexuelle.
DannyBoy a écrit :Comment l'absence d'un comportement peut-il être considéré comme un comportement "déviant"? Ce n'est pas comme si cette absence avait des conséquences désagréables pour notre entourage, après tout, comme ne pas se laver... :(
Comment une réalité n'impliquant pas autrui peut susciter de l'intolérance chez les autres, cela m'a toujours étonnée. Qu'il s'agisse d'être gay, punk, ou autre.
D'un autre côté, un parent voulant absolument avoir des petits-enfants pourra être affecté par l'asexualité de son enfant.
DannyBoy a écrit :D'ailleurs, tant que nous restons discret sur les causes de notre abstinence, pas de problèmes, pas vrai? C'est même pour ça que le "placard" nous paraît si confortable, à nous autres asexuels.

Pas tout à fait. Etre asexuel peut finir par se voir (célibataire, pas d'enfants, jamais vu en compagnie d'un partenaire) et là on doit supporter questions indiscrètes et jugements condescendants.
DannyBoy a écrit :Suite au prochain épisode ! (Probablement la semaine prochaine) :mrgreen:
On croise les doigts pour que ça se passe bien ;)

Avatar du membre
willemina
Affilié
Messages : 334
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:13

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par willemina » 19 août 2009, 14:51

Mon père m'a dit que l'essentiel était que je me sentes bien dans ma peau
et ma mère m'a ri au nez en disant que décidément je ne faisais
rien comme les autres... :roll:
Quant à la famille élargie je pense que je leur dirais si l'occasion se présente,
mais je ne pense pas que cela ai grand interêt pour eux.
«Les hommes qui passent pour être durs sont de fait plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive. Ils se font durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les faits souffrir.» Benjamin Constant

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Aliénor » 19 août 2009, 15:26

Syd a écrit : Comment une réalité n'impliquant pas autrui peut susciter de l'intolérance chez les autres, cela m'a toujours étonnée.
+1 A croire que voir les autres faire comme eux les rassure, et qu'au contraire, voir des personnes proposant un autre mode de vie/de pensée les effraie.
Syd a écrit :Etre asexuel peut finir par se voir (célibataire, pas d'enfants, jamais vu en compagnie d'un partenaire) et là on doit supporter questions indiscrètes et jugements condescendants.
Oui et dire que je n'ai encore que 19 ans...Même à 19 ans on se fait harceler sur notre inactivité sexuelle!! :ouhla:
Pour moi les questions indiscrètes sont généralement posées à ma soeur car ils savent qu'elle sait tout :mrgreen:
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 19 août 2009, 18:37

Syd a écrit :J'aurais envie d'être d'accord avec toi, mais je pense quand même que cette hostilité à la différence repose d'abord et surtout sur la peur de ce qu'on ne connaît pas, càd ce qui est en dehors de la norme hétérosexuelle.
Possible, en effet. Suffit de voir les soupçons qui ont pesé sur Michael Jackson... :roll:
Syd a écrit :D'un autre côté, un parent voulant absolument avoir des petits-enfants pourra être affecté par l'asexualité de son enfant.
Ce cas risque d'être le mien, même si j'ai une sœur qui y a déjà pourvu... :roll:
Syd a écrit :
DannyBoy a écrit :D'ailleurs, tant que nous restons discret sur les causes de notre abstinence, pas de problèmes, pas vrai? C'est même pour ça que le "placard" nous paraît si confortable, à nous autres asexuels.
Pas tout à fait. Etre asexuel peut finir par se voir (célibataire, pas d'enfants, jamais vu en compagnie d'un partenaire) et là on doit supporter questions indiscrètes et jugements condescendants.
Oui, enfin, c'est quand même plus soft que les discriminations auxquelles sont soumis les LGBT, hein? Personne n'a jamais tabassé un asexuel pour cette seule raison, que je sache... Image

En ce qui me concerne, à part quelques (gentilles) pressions familiales pour que je case et me reproduise, ça a été plutôt light... :mrgreen:
Syd a écrit :On croise les doigts pour que ça se passe bien ;)
Merci! :D
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Syd » 19 août 2009, 19:12

DannyBoy a écrit :Oui, enfin, c'est quand même plus soft que les discriminations auxquelles sont soumis les LGBT, hein? Personne n'a jamais tabassé un asexuel pour cette seule raison, que je sache... Image
Les LGBT sont identifiés, contrairement aux asexuels, donc la comparaison n'est pas vraiment valable. Quand personne ne sait qu'une minorité existe, c'est sûr qu'elle n'a pas à craindre ce genre de choses. Il faudra voir comment les choses se passeront quand tout le monde saura qu'on existe.
Ensuite j'ai oublié de circonstancier mes propos car je parlais essentiellement du contexte familial et du cercle des connaissances. C'est vrai que là, ça concernera plutôt des réflexions blessantes et des jugements méprisants seulement, mais j'ai en tête des exemples de personnes discriminées au boulôt parce qu'elles avaient une attitude prude.

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par DannyBoy » 19 août 2009, 20:00

Syd a écrit :Les LGBT sont identifiés, contrairement aux asexuels, donc la comparaison n'est pas vraiment valable. Quand personne ne sait qu'une minorité existe, c'est sûr qu'elle n'a pas à craindre ce genre de choses. Il faudra voir comment les choses se passeront quand tout le monde saura qu'on existe.
OK, là tu commences à me faire douter de mon coming-out... :wink:
Syd a écrit :Ensuite j'ai oublié de circonstancier mes propos car je parlais essentiellement du contexte familial et du cercle des connaissances. C'est vrai que là, ça concernera plutôt des réflexions blessantes et des jugements méprisants seulement, mais j'ai en tête des exemples de personnes discriminées au boulot parce qu'elles avaient une attitude prude.
Tu as gagné, je reste dans mon placard bien au chaud! :mrgreen:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Red-Devil
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 mai 2008, 20:06
A été aimé : 5 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Red-Devil » 19 août 2009, 22:02

Image

Avatar du membre
Red-Devil
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 mai 2008, 20:06
A été aimé : 5 fois

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par Red-Devil » 19 août 2009, 22:06

Mmmmouais ....... Elles n'y ont pas cru .....!


Image

Avatar du membre
fiction
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 20 mars 2009, 11:31

Re: Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Message par fiction » 19 août 2009, 23:58

Et bien moi je n'ai pas eu de "coming out" à faire...comme je suis seul depuis pas mal de temps, mes parents ont bien compris rapidement que le sexe n'était pas une grande préocupation pour moi, et que je m'en passais très bien!
Il faut dire aussi que je les ai habitué depuis toujours à être assez décalé, et un peu dans mon monde, alors "mes trucs" comme ils disent, ne les étonne plus du tout !
Bon et puis honnêtement, vous vous voyez faire un déballage là-dessus...? Moi je ne me vois pas prendre un air sérieux pour dire à des gens de ma famille que je suis asexuel, que je ne pratique pas la chose.
Quand on me questionne sur mon célibat, je réponds toujours mon sempiternel "oh vous savez moi les bonnes femmes...", et puis voilà, on me fout la paix!
Si je me lançais dans une explication, je crois qu'au bout de trente secondes tout le monde se marrerait, genre "ça y est, le v'là repartit dans ces trucs!"

Mais bon je suppose que tout dépend des personnes que l'on a en face de soi, de leur sensibilité,etc...et de leur curiosité!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité