Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
evguenia
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 17 juil. 2005, 13:34
A été aimé : 1 fois

Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par evguenia » 13 sept. 2005, 06:40

on a souvent évoqué au cours de tous nos posts des idéaux de vie, tour à tour, au fil de nos réponses et de nos envies... mais comment imaginez-vous votre vie avec une personne A
Modifié en dernier par evguenia le 14 mai 2006, 13:01, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3994
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 13 sept. 2005, 19:09

contrairement au topic précédent , ma chère Ev' ... j'ai plus de difficultés à répondre . peut-être parce que je me situe dans l'imaginaire ... c'est plat ,ce que je vais dire : le maître mot , c'est douceur , traverser la vie avec une jolie lueur qui ne s'éteind pas. Faire face aux réalités - aux joies , aux peines avec harmonie et pouvoir réaliser nos rêves , ses rêves et mes rêves , un ti peu ... c'est ça pour le fond ... la base ... le ciment de cette vie à 2 A .
Pour la forme ... c'est selon .. tout dépend de la réalité !!

Evguenia a écrit : ... tout ce qui est important pour vous, pour que l'on essaie de définir nos espoirs, nos priorités de vie, nos envies
l'important pour moi , c'est de ne pas se lâcher la main Image

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 14 sept. 2005, 02:04

pour moi la vie semblerais tres bien si je pouvais simplement vivre avec quelqu'un que j'aime bien, pas nécessairement en couple.

Amilcar
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 25 mai 2005, 16:53
Localisation : Tunisie

Message par Amilcar » 15 sept. 2005, 01:38

Je crois que sans les tensions et les excès de jalousie que peut provoquer le désir charnel... la vie de couple doit être plus agréable et plus sereine... non?

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 19 sept. 2005, 15:47

léa a écrit :pour moi la vie semblerais tres bien si je pouvais simplement vivre avec quelqu'un que j'aime bien, pas nécessairement en couple.
Oui ça me semble une belle relation aussi. Ce qui est difficile là dedans c'est que la personne risque de trouver quelqu'un avec qui elle veut être en couple et à ce moment là... bye bye moi :cry:

Ça ne veut pas dire que ça n'en vaut pas la peine :P
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re:

Message par melancolie » 11 déc. 2009, 03:16

léa a écrit :pour moi la vie semblerais tres bien si je pouvais simplement vivre avec quelqu'un que j'aime bien, pas nécessairement en couple.
idem
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
*~stardust~*
Adepte
Messages : 182
Enregistré le : 10 sept. 2008, 07:30

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par *~stardust~* » 11 déc. 2009, 19:09

Une personne peut être à la fois A et complètement tarrée. Ça ne la rend pas forcément plus attirante et aimable, à mes yeux. Certes, ça nous ferait un point en commun, mais si tout le reste est inconciliable...à quoi bon? Je préfère encore rester seule que de me mettre en couple avec un A uniquement pour ne pas être seule ou pour repousser la même rengaine de questions gonflantes du genre: «Comment se fait-il que tu n'es pas encore en couple? Tu n'es pas vilaine, pourtant...» ÇA CRAINT!

Il m'est impossible d'imaginer ma vie avec un A, pas plus qu'avec un S. Je n'ai pas de liste de critères prédéfinis dans ma tête, je ne sais pas de qui je vais tomber amoureuse. Parfois, tous les éléments favorables au développement d'une idylle sont présents, mais le courant ne passe pas. C'est beaucoup plus complexe qu'une simple histoire de compatibilité sur le plan intime. Trouver une personne qui m'aimerait pour qui je suis et non pour ce qu'elle aimerait que je sois (si ça se trouve?) serait l'idéal, mais bon...Dreams in technicolor! :roll:
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)

Avatar du membre
Lotsë
Acolyte
Messages : 390
Enregistré le : 01 août 2009, 15:12
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par Lotsë » 11 déc. 2009, 20:56

.
Modifié en dernier par Lotsë le 21 juin 2012, 12:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3994
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par Jullianna » 11 déc. 2009, 23:48

même réponse qu'il y a 4 ans, sans changer un seul mot :D

Avatar du membre
*~stardust~*
Adepte
Messages : 182
Enregistré le : 10 sept. 2008, 07:30

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par *~stardust~* » 12 déc. 2009, 03:52

Lotsë a écrit :En même temps demander à être aimé pour ce que l'on est, est légitime!! Lorsqu'il y a projection de nos désirs sur la personne, on ne l'aime pas pour ce qu'elle est mais pour ce qu'on aimerait qu'elle soit! C'est un aveuglement total. Et généralement ces couples ne durent pas, car ce n'est pas de l'amour.
Pour moi ce ne serait donc pas un idéal, mais normal! (je sais que "normal" est le mot à éviter mais bon :D )
Je partage entièrement ton avis, seulement, l'amour véritable me semble assez rare...enfin, jusqu'à présent, j'ai davantage été en contact avec l'affection conditionnelle alimentée par les besoins égocentriques, la projection et le transfert qu'avec l'amour capable de s'épanouir dans l'imperfection de chacun. Je me suis toujours demandé jusqu'à quel point notre narcissisme influençait notre sympathie et notre affection pour les autres. Jusqu'à quel point nous avions de nous retrouver en l'autre pour pouvoir l'aimer. Ego trip, quand tu nous tiens :roll:
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)

Avatar du membre
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 549
Enregistré le : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par Lady Old Time » 12 déc. 2009, 11:20

Pour ma part je l'imagine un peu mal comme pour avec un ou une S. Parce qu'avec une personne S évidemment il y a le sujet du sexe qui bloque donc ça ne méne à rien, et avec une personne A ça pose aussi quelques problèmes.
Par exemple moi j'accepte les préliminaires (mais rien de sexuel) et certains A ne vont pas plus loin que de simples baisers...

Alors que ce soit d'un côté ou d'un autre je n'avance pas! :?

Et puis je suis tellement compliquée et dans un esprit tellement vieillot que je ne trouve personne qui me corresponde et avec qui tout pourrait bien se passer! :)
Empty vessel

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par Maëlle » 12 déc. 2009, 12:48

*~stardust~* a écrit : Je partage entièrement ton avis, seulement, l'amour véritable me semble assez rare...enfin, jusqu'à présent, j'ai davantage été en contact avec l'affection conditionnelle alimentée par les besoins égocentriques, la projection et le transfert qu'avec l'amour capable de s'épanouir dans l'imperfection de chacun. Je me suis toujours demandé jusqu'à quel point notre narcissisme influençait notre sympathie et notre affection pour les autres. Jusqu'à quel point nous avions de nous retrouver en l'autre pour pouvoir l'aimer. Ego trip, quand tu nous tiens :roll:
je m'interroge pas mal sur ce qu'est vraiment aimer l'autre et je suis assez d'accord sur le fait de s'épanouir dans l'imperfection de chacun. Je ne sais pas si la plupart des amours sont narcissiques, je ne pense que le mien l'était. Mais je me demande beaucoup si au final on aimerait pas très souvent beaucoup plus l'idée que l'on se fait de l'autre que ce qu'il est vraiment.

Je pense que les couples qui tiennent sont justement ceux qui ont réussi à se débarrasser de l'idée de l'autre que l'on a dans les premiers temps pour chercher et aimer le vrai.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Lotsë
Acolyte
Messages : 390
Enregistré le : 01 août 2009, 15:12
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par Lotsë » 12 déc. 2009, 14:34

.
Modifié en dernier par Lotsë le 21 juin 2012, 12:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Comment imaginez-vous votre vie avec un(e) A ?

Message par melancolie » 13 déc. 2009, 04:36

Lotsë a écrit :Je crois qu'on peut différencier aimer et être aimé. Après tout aimer est un acte généreux où on donne, être aimé serait le retour. Or je crois que beaucoup de gens veulent être aimés en premier lieu, mais pas forcément aimer. Car aimer serait donner à l'autre, vouloir son bonheur, etc... et il faut apparemment l'amour égoiste prime. Il n'y a qu'à voir ces sentiments de jalousie et de possessivité que cela crée! Ce qui est idiot car on ne possède pas les gens.
J'aime à penser que j'aime d'une manière désintéressée, dénuée de possessivité. Mais en même temps j'ai toujours été amoureuse à sens unique pour l'instant, faudra voir quand ce sera réciproque!
Comme le dit Amélie Nothomb dans "Le Voyage d'Hiver" : il n'y a pas d'échec amoureux car c(est merveilleux rien de ressentir le sentiment d'aimer avant d'esperer quelquechose en retour.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Zimou et 2 invités