L' "Asexuellement correct" existe-il ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France
A aimé : 0
A été aimé : 0

L' "Asexuellement correct" existe-il ?

Message par spica »

Bonjour à tous,
Une légère prise de distance vis à vis de ce forum, puis une lecture des différents topics que l'on y trouve me fait me poser cette question : n'y aurait il pas sur ce forum une vision "asexuellement correcte" défendue par certains ?
J'ai relu les interviews du fondateur d'Aven et j'ai été contente d'y voir l'ouverture d'esprit qu'il y témoigne. N'importe qui peut selon lui se déclarer et se sentir asexuel, ce peut être une phase, être vécu avec ou sans sexualité, avoir ou non des causes traumatiques, etc...
L'asexualité il faut bien le dire est encore mal connue dans ses limites et définitions. Pourtant, je m'étonne de lire ici des posts assez catégoriques ou bien peu disposés à remettre en question la définition existante. Je comprends pour l'avoir éprouvé moi-même que se définir peut être rassurant. L'ennui avec l'étiquetage c'est que c'est bloquant et que ça coupe court à toute discussion.
Personnellement, je ne crois pas que l'asexualité soit nécessairement innée, je ne crois pas non plus que ce soit un état définitif pour tous, je ne crois pas que les asexuels soient victimes de discriminations comme les homosexuels peuvent l'être, et je pense que selon la définition d'Aven je suis une asexuelle, heureuse qui plus est mais qui regrette néanmoins de ne pas être capable de désir sexuel. Donc oui, en ce qui me concerne je vois l'asexualité comme une incapacité.
Et si je crée ce topic aujourd'hui c'est parce que j'ai le sentiment qu'il y a des choses (ces choses là en particulier) que je ne devrai pas penser ou tout au moins que je ne drevrai pas écrire sur ce forum. Et ça me chiffonne un peu !
Qu'en pensez vous ?

Avatar du membre
Akany
Affable
Messages : 125
Enregistré le : 04 nov. 2007, 18:01
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Akany »

Je n'ai pas fais très attention de voir si certains avaient des idées trop arrêtées sur le sujet, où s'ils faisaient parfois preuve d'étroitesse d'esprit, mais en tout cas je suis entièrement d'accord avec ta description de l'assexualité ! :D Chez moi, pour le moment c'est actuel, mais cette "phase" est plutôt récente, même si je me soupçonne en avoir eut d'autres auparavant. Le fait est que j'ai + souvent été S que A, et donc je ne suis pas née comme ça. Je ne sais pas s'il peut y avoir des causes traumatiques ou non, mais je le suis, et je m'y sens bien... la seule gêne, c'est celle des autres qui ne nous comprennent pas. :roll:

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par aharis »

Je suis de ceux qui pensent comme toi, Spica.

On peut donner bien des définitions à l'asexualité, par exemple :
"asexuel = personne qui ne s'intéresse pas aux relations sexuelles et qui ne ressent pas le besoin d'en avoir". J'aime bien cette définition car on ne demande pas si c'est une phase ou non, si c'est issu d'un traumatisme : elle englobe plus de monde... (puis surtout, cela évite la sempiternelle incompréhension de ceux qui disent que c'est impossible de ne pas ressentir d'attirance sexuelle tout en se masturbant ou en se revendiquant hétéro asexuel etc...)

La vision "asexuellement correcte" dont tu parles est celle qui consiste à dire que l'asexualité est innée ou en tout cas, qu'elle n'est certainement pas issue d'un quelconque traumatisme.
Je ne suis moi même pas d'accord avec cette approche :
Dans mon petit compte rendu de l'emission "les tabous du plaisir féminin", je t'avais parlé de Muriel, asexuelle, qui s'était fait violée par son père pendant des années. Je me souviens que tu as répondu quelque chose comme "cela ne correspond pas à ce que je comprends de l'asexualité". Tu devais sans doute avoir lu la position de ceux qui disent que l'origine de l'asexualité ne peut en aucun cas être traumatique.
Je suis content que tu aie changé de point de vue parce que je ne pense pas qu'il faille retirer le droit à une asexuelle de se revendiquer comme telle, sous pretexte que les origines de son asexualité sont évidentes !!

Je pense en effet que l'asexualité est un état, beaucoup plus qu'une identité ou je ne sait quoi d'autre. C'est à dire que pour moi le mot asexuel a plutôt vocation à décrire un individu, sans tenir compte de la durée ni des origines de cet état.

:D

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad »

En deux phrases Aharis : Tout a fait d'accord. Rien à redire.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Jullianna
Aborigène
Messages : 4031
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 66 fois
A été aimé : 48 fois

Message par Jullianna »

le bien fondé de ce forum est de montrer que tous ne sont pas si attirés que cela par le fait d'avoir des relations sexuelles... c'est déjà énorme !
de pouvoir en parler ... etc...et se découvrir, hommes ou femmes dans des situations identiques.

j'aurai tendance à associer au mot asexualité ... le mot sérénité...
c'est pour cela que David Jay a crée ce site, non :?: ... pour se faire rencontrer et dialoguer des personnes, aux parcours différents... mais qui ne ressentent pas le besoin , l'envie, de vivre des relations sexuelles... et qui le revendiquent sainement et ne veulent pas qu'on les prennent pour des malades susceptibles de guérir o bli ga toi re ment... (d'ailleurs, il y a suffisament de témoignages qui prouvent que vouloir "guérir" et "changer" à tout prix .. pour certains, ils s'y sont épuisés ou bien ils s'en sont rendus malades..vraiment pour le coup)

Aharis emploie le mot état ... En tout cas je partage la même opinion je ne considère pas cela comme une orientation (c'est mon avis depuis le début) .. mais qu'elle importance, ce qui compte c'est la définition et elle est claire. Ne pas avoir d'attirance pour les relations sexuelles ... et après c'est comme son contraire , la sexualité ... il y a des nuances... aux extrêmes de l'un, vous trouvez l'aromantisme ( celui qui ne tombe jamais en amour, qui ne craque pas, qui ne sait pas ce que c'est ... ) et de l'autre, dois-je les décrire ... il y a suffisament de blogs, de sites et de trolls pour nous :evil:

pour conclure, je dirai ceci ... la société n'a pas à mettre en tabou, ni en exergue la sexualité ... c'est à chacun de la vivre comme il la ressent et le mieux que l'on puisse espérer, c'est d'en parler naturellement et laisser ceux et celles qui en ont envies de la partager à leurs goûts et ceux et celles qui n'en ont pas envie de ne pas la partager, ou à leurs goûts à eux :P ... Est-ce une utopie ? ... peut-être que l'apparition nouvelle de l'asexualité sereine est là pour remettre la sexualité à sa vraie place...propre à chaque individu :)

Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par spica »

Je dois vous dire que je suis soulagée. Après avoir écrit ce post j'ai un peu craint qu'il ne soit mal pris, comme une critique personnelle. J'y évoque en fait un sentiment général.
Et je suis contente aussi de voir ces réponses qui vont dans le sens de que ce que je pense :oops:
Aharis, je suis touchée que tu te sois souvenu des bêtises que j'ai pu dire par le passé ! En effet, voilà une des choses qui faisait que je ne voulais plus trop poster : c'était franchement intolérant de ma part de mettre de côté, dans une nouvelle case "asexuelle traumatisée sexuelle" une personne parce qu'elle avait subi des traumatismes violents, carrément stupide même !
Comme il n'y a que les idiots qui ne se remettent pas en question, sache que je ma vision s'est considérablement élargie depuis.

C'est l'objet même de ce post : sur un sujet aussi vaste que l'asexualité dont la définition est si récente, je pense qu'on a tout à gagner à garder l'esprit aussi ouvert que possible et peut être à modérer, chacun, la tentation confortable que l'on pourrait avoir de catégoriser, sous-catégoriser, classer, fermer.
Akany tu témoignes ici du fait que tu es maintenant asexuelle et que tu t'y sens bien et c'est tout ce qui compte !
Quant à Aharis et Jullianna, je vous remercie de vos posts. :D Sincèrement. Vous avez une approche de la question que je trouve mature, tolérante et ouverte. Jullianna... je ne trouve pas qu'il s'agisse d'une utopie... mais bon il paraît que je suis optimiste (trop même si trop existe !) :wink:

Avatar du membre
Jullianna
Aborigène
Messages : 4031
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 66 fois
A été aimé : 48 fois

Message par Jullianna »

Disons que par utopie, Spica ,je voulai dire que cela fait tellement longtemps qu'on se demande si un jour, cela arrivera ...
Moi aussi, je suis optimiste, trop je ne sais pas mais suffisament pour garder confiance :wink:

Avatar du membre
ptimaya
Affilié
Messages : 329
Enregistré le : 14 oct. 2007, 15:33
Localisation : Ain
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par ptimaya »

Moi aussi je ne trouve rien à redire sur votre façon de considérer l’asexualité. D’ailleurs, la définition qui lui a été donnée laisse de larges possibilités.

Bravo Jullianna pour ta réponse, j’adhère à 100% ! :woke:

Spica a vu juste, et je pense que je fais partie de ceux qui ont une vision « asexuellement correcte » dans le sens ou j’explique mon asexualité par une identité sexuelle au même titre que les autres orientations déjà existantes, et que j’aimerais bien que ce soit reconnu comme tel. Mais je comprends que cette vision ne convienne pas à tous ceux qui se considèrent asexuels. Je découvre depuis peu, grâce à ce forum, toutes les façons possibles d’être asexuel, et ça me pousse tout comme Spica à m’interroger et à changer parfois d’avis. :wink:

Une chose est sûre, quelle que soit l’origine de l’asexualité, qu’elle soit un état définitif ou non, je rejoins Jullianna pour affirmer qu’elle peut être associée à « sérénité » et que nous ne sommes pas forcément des malades susceptibles de guérir obligatoirement.
En fait, j’aimerai seulement que la société arrête de considérer comme un problème le fait de ne pas avoir de désir sexuel.
J’ai la même utopie que toi Jullianna ! :D
Bonheur : Faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

J'ai remarqué que nous disons très souvent les mêmes choses avec des mots différents, mais comme nous ne nous entendons pas sur le sens de ces mots, nous croyons ne pas être d'accord. Je m'y suis fait prendre moi-même, et je crois bien que c'est ce que tu voulais dire quand tu disais ne pas comprendre ce que les gens veulent dire (dans un topic de bienvenue) ?
spica a écrit :Je dois vous dire que je suis soulagée. Après avoir écrit ce post j'ai un peu craint qu'il ne soit mal pris, comme une critique personnelle.
Je t'avoue que quand tu dis ne pas croire qu'on soit victimes de discriminations, cela m'est douloureux, en plus du reste.

Je suis désolée que tu vois l'asexualité comme une incapacité. C'est vrai que ce n'est pas comme ça que nous le vivons pour la majorité d'entre nous, et je te souhaite de le vivre plus positivement (à moins que tu ne trouves ce souhait "asexuellement correct", auquel cas, je le remballe).

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Syd a écrit : Je t'avoue que quand tu dis ne pas croire qu'on soit victimes de discriminations, cela m'est douloureux, en plus du reste.
A moi aussi !

Spica, tu as bien de la chance si tu n'as pas de personnes intolérantes autour de toi !

Avant que tu ne viennes sur le forum, l'un d'entre nous a été obligé d'effacer tous ces posts, car ils étaient utilisés pour atteindre et nuire à ses proches... Cherches les différents témoignages, et tu découviras combien d'entre nous ont souffert de cela... Oh, probablement moins de violence que pour les homos, certes, mais il n'empêche que sur ce forum, au moins deux A-homo ont reconnu qu'il est plus difficile d'être A que gay... Cela donne à réfléchir...

Ce week-end,je parlais avec des amis S de l'éventualité de témoigner à la TV... Réaction en choeur : "Surtout pas à visage découvert ! Les gens sont trop méchants !" Donc, de la part des A, ce n'est pas être parano, puisque même des S nous disent de faire très attention...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

Gianni a écrit :Oh, probablement moins de violence que pour les homos, certes
Ne nous leurrons pas, ce qui nous protège actuellement, c'est que nous ne sommes pas connus ou identifiés en tant que minorité. Mais ceux qui ont été identifiés comme tel à un niveau individuel ont eu à souffrir de l'attitude des autres (allant jusqu'à l'ostracisation).
Modifié en dernier par Syd le 12 déc. 2007, 09:04, modifié 1 fois.

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon »

Jullianna a écrit :j'aurai tendance à associer au mot asexualité ... le mot sérénité...
Je n'y parviens pas. Je ne suis donc pas asexuellement correcte. Je voudrais bien avoir votre sérénité à tous sur ce forum et votre force.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

Tu es acorrecte ! :D


Oui oui, je :arrow: :arrow:

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4242
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 31 fois
A été aimé : 66 fois
Contact :

Message par cyclodocus »

que dois je faire ?

me réjouir certes, mais de quoi :
que notre censeur (censeuse ??) en chef soit sortie ?
ou qu'elle me rejoigne une fois de plus en terres hambourgeoises (je ne suis pas contagieux, il ne s'agit que de démarches volontaires :D :D ) ?

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par aharis »

spica a écrit :Aharis, je suis touchée que tu te sois souvenu des bêtises que j'ai pu dire par le passé ! En effet, voilà une des choses qui faisait que je ne voulais plus trop poster : c'était franchement intolérant de ma part de mettre de côté, dans une nouvelle case "asexuelle traumatisée sexuelle" une personne parce qu'elle avait subi des traumatismes violents, carrément stupide même !
Y'a pas de mal :)

Pour ce qui est des étiquettes et des catégories, les autres auront toujours ce reflexe de mettre les gens dans des cases, on aura du mal à éviter cela... alors si on se met soi-même dans une case, c'est un peu comme si on anticipait sur le jugement des autres... mais chacun fait ce qu'il veut.

:D

Répondre