Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 24 janv. 2006, 06:24

lumina a écrit :["Flirt" a 3 sens en anglais:
1) montrer un interet particulier pour une chose ou une activité
2) agir délibérément de manière à courir un risque, un danger ou la mort
3) agir comme si on trouvait une autre personne sexuellement attirante mais sans pour autant avoir l'intention d'avoir une relation avec elle.

C'est donc ici la troisième definition qui nous interesse principalement.

Notez le "comme si" impliquant l'idée de faux semblant.
Dans l'idée de flirt, il y a donc bien une idée de sexe présente, mais atténuée par le "comme si".
On ne ressent pas d'attirance sexuelle pour la personne mais on joue a faire semblant.
De la même façon que l'on fait semblant de trouver la personne en face sexuellement attirante, on fait également semblant d'avoir envie d'aller plus loin avec elle.

Remarque: la définition parle d'une "relation", pas de "relations" au pluriel; et ne précise pas non plus de quelle sorte de relation il s'agit...
Définition donc assez vague en somme à part l'idée de faux-semblant prédominante.
Eclora a écrit :
Mélancolie a écrit :PS : Clinton n'avait-il pas dit qu'il n'avait pas eu de relations sexuelles avec Monica mais seulement une fellation ???
Oui mais je pense qu'il l'a dit pour tenter de sauver sa peau (l'art de prendre les gens pour des cons).
Encore un questionnement du aux alléas de la traduction....

en version originale, Clinton a du répondre quelque chose du genre :
" I didn't had sex with Monica"
Ce qui peut soit se traduire par "on n'a pas fait l'amour" soit par " on n'a pas eu de relations sexuelles", ce qui est en effet assez proche.
Or, alors que la première traduction est clair, la seconde l'est un peu moins (car soulevant des questions sur la définition d'une relation sexuelle).

En fait, je pense que ce que Clinton voulait dire était qu'il n'avait pas "couché" avec Monica à proprement parlé.

Mais ce que dit Eclora est également, à mon sens du moins, tout à fait pertinent.
Ah une amoureuse de la rhétorique comme moi, merci ma Lumina :wink: et après ma diversion, on revient au sujet d'origine :lol:
Oui, "comme si" indique que le flirt n'implique pas une relation/des relations (ce terme est décidément bien vague, y a-t-il échange ?) et n'indique pas leurs natures...
Pour moi le flirt c'est pour parler familier de la "drague" sans désir précis de passer à l'acte, une tentative de séduction donc sans rapport direct avec un passage à l'acte sexuel (même s'il peut y avoir désir plus ou moins latent)

Pour Clinton, ta précision va effectivement dans le sens de la remarque d'Eclora.

See you soon, Lumina

PS : Tiens je tombe sur la définition de "midinette" (qui vient de "midi" et de "dinette", c'est pas mignon :wink: ):
1. surnom des jeunes ouvrières parisiennes de la couture et de la mode (euh, je suis parisienne d'adoption mais ne sais pas coudre)
2. Jeune fille à la sentimentalité naïve, je ne vois pas trop où se situait la sentimentalité dans mes posts précédents mais bon...
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 27 janv. 2006, 18:57

Naibed a écrit :
Mélancolie a écrit :Quant un post sur les abus et viols je ne pense pas que ce soit ici le lieu car le "grand public" risque de faire l'amalgame asexualité=traumatisme=maladie
Une violence n'est jamais une maladie.
Naibed, tu as mal compris ce que voulais dire Mélancolie. Bien sûr, elle n'a jamais voulu dire qu'une violence est une maladie, elle disait seulement que l'asexualité passera pour une maladie si les gens pensent qu'elle découle d'un traumatisme.
Naibed a écrit :(soit dit en passant, le "baisé forcé" n'est en aucun cas un viol
Là encore tu déforme les propos de Mélancolie qui n'a pas écrit que le "baisé forcé" est un viol mais qui a écrit : d'ailleurs au niveau du droit un baiser "poussé" sans consentement avec violences est considéré comme une "agression sexuelle" et est aussi traumatisant qu'un viol
Naibed a écrit :je suis passablement choquée par l'usage abusif fait d'un mot aussi grave ici
Et moi je suis choquée que tu n'ai pas mis tes lunettes avant de lire les différents posts de chacun.
Naibed a écrit :Ceci dit, je pense moi, que ce ne serait pas une mauvaise idée de parler des abus sexuels, des agressions sexuelles, voire des viols ici (mais à condition d'en parler correctement, et de ne pas raconter n'importe quoi). Et que ça peut aider les victimes de tels actes, de nommer les faits, c'est-à-dire de leur donner un nom, une qualification, un poids de gravité approprié.
Ce qui m'intéressait à la base c'était de faire de la prévention sur le sujet, de même qu'il serait intéressant de faire de la prévention sur le suicide, les dangers de l'alcool, de la drogue, etc...
Image

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 27 janv. 2006, 19:13

Lumina a écrit :Super Lumi à la rescousse!
Que ferions-nous sans toi :arrow: Image
Merci pour cette traduction fort intéressante.
Mélancolie a écrit :Pour moi le flirt c'est pour parler familier de la "drague" sans désir précis de passer à l'acte, une tentative de séduction donc sans rapport direct avec un passage à l'acte sexuel (même s'il peut y avoir désir plus ou moins latent)
Je ne veux pas faire de généralité mais je pense qu'il y a une distinction à faire selon que la personne qui flirt est un homme ou une femme. Une femme qui flirt le fait plus pour savoir si elle plait, pour se rassurer sur sa beauté plutôt que par désir d'avoir une relation sexuelle, tandis que les hommes qui flirt le font plus dans l'intention d'avoir une relation sexuelle plutôt que pour se rassurer quant à sa capacité à séduire.
Quoi qu'il en soit le flirt se limite à cette phase de séduction, et en aucun cas les préliminaires ne sont du domaine du flirt (d'accord Nans ?:wink: ).
Image

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 28 janv. 2006, 00:30

[quote="Eclora
Naibed a écrit :Ceci dit, je pense moi, que ce ne serait pas une mauvaise idée de parler des abus sexuels, des agressions sexuelles, voire des viols ici (mais à condition d'en parler correctement, et de ne pas raconter n'importe quoi). Et que ça peut aider les victimes de tels actes, de nommer les faits, c'est-à-dire de leur donner un nom, une qualification, un poids de gravité approprié.
Ce qui m'intéressait à la base c'était de faire de la prévention sur le sujet, de même qu'il serait intéressant de faire de la prévention sur le suicide, les dangers de l'alcool, de la drogue, etc...[/quote]

Merci Eclora d'avoir éclairé mes propos :D
Pour la prévention, j'ai pas mal de liens sur la prévention du suicide car j'ai travaillé sur ce sujet donc si vous avez besoin de moi, je suis là :roll:
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

desperate
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 27 janv. 2006, 18:46

Message par desperate » 31 janv. 2006, 22:15

Melancolie je trouve que tu parles très bien, tu dis des choses très justes et je suis totalement d'accord avec ce que tu dis. Ce que tu as vécu est pour moi assimilé à une agression sexuelle très grave, il n'y a que toi qui sois en mesure de la nommer et personne n'a le droit de dire que tu as eu tord dans le choix de tes mots. Voilà, j'ai un peu passé mon coup de gueule, j'ai la flemme d'écrire mais je voulais dire que je suis vraiment 100% d'accord avec toi. Il est d'ailleurs fort utile de recourir au dico qui remet bien les choses à leur place...
A bientôt
PS: en y réfléchissant je pense aussi que mon passé a à voir avec mon état d'asexuelle...je crois que je vais préparer un prochain post là dessus pour avoir les avis des gens. J'ai du mal à mettre des mots précis et à évaluer l'importance du traumatisme, je pense qu'il y en a eu plusieurs, mais c'est bien d'avoir aussi évoqué l'idée que certains asexuels ont quelque fois un passif de l'ordre de l'atteinte sexuelle (plus ou moins importante je pense)
Moi? Autosexuelle...

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 01 févr. 2006, 01:49

il n'y a que toi qui sois en mesure de la nommer et personne n'a le droit de dire que tu as eu tord dans le choix de tes mots.
Juste une remarque : ce n'est pas moi qui l'ai nommé, c'est le policier devant qui j'ai porté plainte (pour moi, c'était "juste" une agression car j'avais subi des violences (immobilisation, projetée contre un mur...etc), le baiser forcé n'étant qu'une violence ajoutée que je ne considérais pas à ce moment comme "sexuelle"...
PS: en y réfléchissant je pense aussi que mon passé a à voir avec mon état d'asexuelle...je crois que je vais préparer un prochain post là dessus pour avoir les avis des gens. J'ai du mal à mettre des mots précis et à évaluer l'importance du traumatisme, je pense qu'il y en a eu plusieurs, mais c'est bien d'avoir aussi évoqué l'idée que certains asexuels ont quelque fois un passif de l'ordre de l'atteinte sexuelle (plus ou moins importante je pense)
Devant l'ampleur que prend ce sujet, je me lançe dans "Thermomètre" pour un "sondage" sur le thème des abus sexuels.

PS : J'allais oublier de te souhaiter la bienvenue Desperate (joli pseudo), j'espère que tu trouveras sur ce site le soutien que tu souhaites :D
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par melancolie » 11 déc. 2009, 03:47

Quelques années après, je repondrai que la relation sexuelle demarre avec tout ce que les S appellent "preliminaires" car ca touche dejà à l'intimité.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par melancolie » 24 janv. 2010, 19:57

ToPa a écrit :Pour moi cela signifie l'acte en lui meme c'est à dire la pénétration. Les "à-côtés" tels que la félation ou les cunis n'en font pas partie.
Mais qu'en est il de votre interprétation du sexe?
Actuellement avec mon copain S je pratique les caresses et le sexe oral et pour moi ce sont des relations sexuelles même si la plupart des gens pensent qu'une relation sexuelle heterosexuelle ce n'est que le coït (qui pour moi est la plus ennuyeuse des choses sur terre).
Pour certains je ne pratiquerais que des "preliminaires" alors que pour moi c'est une relation "aboutie".
D'ailleurs le fait que j'ai du désir à donner et à recevoir ces caresses me pose problème à me definir encore completement A.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Apathy-is-a-cold-body
Adepte
Messages : 190
Enregistré le : 24 nov. 2009, 19:53

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Apathy-is-a-cold-body » 24 janv. 2010, 20:22

Envie de dire quelques mots sur ce concept de "relation aboutie" qui préoccupe tant les S et qui m'interpelle, moi.

Souvent, je me prends en pleine gueule un :

"Vous avez rompus. En plus, tu n'avais même pas conclu."

A quoi je réponds :

"Si, je l'ai prise dans mes bras plusieurs fois et on s'embrassait tendrement."

Réponse-type :

"Mais quel gros naïf, ce n'est pas ça conclure."

Et moi de "conclure" cette discussion :

"Si, pour moi, c'est ça conclure, donner une expression physique à mon attachement dans un moment de partage"

Et personne ne comprend jamais...

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par ~flor_vermelha~ » 25 janv. 2010, 10:09

Pour moi, l´acte sexuel commence lorsqu´ on touche les parties génitales. C´est ma frontière.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Syd » 25 janv. 2010, 11:50

Ah merci Mélancolie d'avoir re-remonté ce topic :D

Le problème ici est que nous n'avons pas la même définition de l'expression "relation sexuelle" ou "rapport sexuel" que les S.

Pour les A, les calins, caresses, etc ne sont pas sexuels, mais ils le sont pour les S car ils font partie de la relation sexuelle en tant que préliminaires. Donc quand nous disons que nous ne sommes pas intéressés par les relations sexuelles et que nous aimons les calins etc, nous nous contredisons à leurs yeux car nous disons en même temps aimer et ne pas aimer les relations sexuelles. D'où l'incompréhension que nous suscitons.

Si on accepte de dire que les calins etc sont sexuels, on doit alors expliquer que ce que nous voulons éviter, ce sont les interactions génitales (qu'il y a ait pénétration ou pas, un cuni ou un handjob en font partie). Nous pouvons donc dire que nous sommes intéressés par les relations sexuelles dans leur aspect non génital (on pourrait dire que nous ne ressentons pas d'attirance génitale, mais ça sonne bizarre). A ce moment-là, l'asexualité est une forme de sexualité comme les autres.

Ou alors, au contraire, on considère que les prélims ne sont pas sexuels, et que sexuel est un synonyme de génital. Mais c'est une façon de voir un peu binaire...

Avatar du membre
Obsidian
Altruiste
Messages : 1169
Enregistré le : 19 oct. 2008, 15:43
Localisation : Lyon

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Obsidian » 25 janv. 2010, 12:17

~flor_vermelha~ a écrit :Pour moi, l´acte sexuel commence lorsqu´ on touche les parties génitales. C´est ma frontière.
Idem :wink:

Je n'aurais pas dit mieux.

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Dexter » 25 janv. 2010, 12:22

Obsidian a écrit :
~flor_vermelha~ a écrit :Pour moi, l´acte sexuel commence lorsqu´ on touche les parties génitales. C´est ma frontière.
Idem :wink:

Je n'aurais pas dit mieux.

ouai pareil que vous :)
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Nastasia » 25 janv. 2010, 12:48

Image
Image

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Que signifie "relation sexuelle" pour vous?

Message par Alban » 25 janv. 2010, 12:50

Syd a écrit :Ah merci Mélancolie d'avoir re-remonté ce topic :D

Le problème ici est que nous n'avons pas la même définition de l'expression "relation sexuelle" ou "rapport sexuel" que les S.

Pour les A, les calins, caresses, etc ne sont pas sexuels, mais ils le sont pour les S car ils font partie de la relation sexuelle en tant que préliminaires. Donc quand nous disons que nous ne sommes pas intéressés par les relations sexuelles et que nous aimons les calins etc, nous nous contredisons à leurs yeux car nous disons en même temps aimer et ne pas aimer les relations sexuelles. D'où l'incompréhension que nous suscitons.

Si on accepte de dire que les calins etc sont sexuels, on doit alors expliquer que ce que nous voulons éviter, ce sont les interactions génitales (qu'il y a ait pénétration ou pas, un cuni ou un handjob en font partie). Nous pouvons donc dire que nous sommes intéressés par les relations sexuelles dans leur aspect non génital (on pourrait dire que nous ne ressentons pas d'attirance génitale, mais ça sonne bizarre). A ce moment-là, l'asexualité est une forme de sexualité comme les autres.

Ou alors, au contraire, on considère que les prélims ne sont pas sexuels, et que sexuel est un synonyme de génital. Mais c'est une façon de voir un peu binaire...
Bonne définition, je n'aurais pas pu être plus clair :wink:

Sinon, je plussoie avec ce qui a été dit par flor vermelha :)
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités