Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
hortensia
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 20 janv. 2008, 19:58

Message par hortensia » 08 mai 2008, 19:03

je ne pense pas que ça joue un rôle dans la réussite professionnelle, sauf si les collègues sont indiscrets, mais en général ils doivent se dire qu'on n'a vraiment pas de chance... pour ce qui est de la réussite affective, étant donné qu'il n'y a aucune concession à faire quand on est célibataire, on peut voir et faire librement ce qu'on veut! par exemple, je connais des gens qui par amour pour leur partenaire ont cessé de faire leur passion. ceci dit, un asexuel en couple peut avoir ce problème quand meme...

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Message par skovyk » 10 mai 2008, 14:53

Red-Devil a écrit :Je pense que d'être "A" et/ou célibataire n'empêche pas une réussite professionnelle.
Par contre , dans certaines circonstances (dîner, cocktails ...), ou pour certaines professions (communication par exemple), l'absence d'un conjoint reste un handicap.
Un conjoint joue un rôle de confident, a une fonction de soutient, prend le relais pour élever des enfants etc... ce n'est pas négligeable pour permettre de s'épanouir.

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Message par skovyk » 10 mai 2008, 14:55

L'épanouissement favorisant la réussite professionnelle...

Ce n'est pas évidemment une certitude absolue et il y a de multiples contre exemples mais je pense que "en général" vivre en couple peut représenter plus d'atouts que d'inconvénients (sans prendre les exemples de couples dont les deux membres se tirent chacun par le fond).

Avatar du membre
Red-Devil
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 mai 2008, 20:06
A été aimé : 5 fois

Message par Red-Devil » 10 mai 2008, 18:02

Je suis d'accord ...On est souvent plus fort à deux.
Dans la phase euphorique du couple ...!

Tristana
Apprenti
Messages : 59
Enregistré le : 20 avr. 2008, 23:24
Contact :

Message par Tristana » 11 mai 2008, 11:08

En fait la question ce n'est pas tant "est-ce que les asexuels peuvent réussir dans la vie", mais plutôt "est-ce que les célibataires peuvent réussir dans la vie", car on a beau ne pas être asexuel, on n'est pas pour autant nécessairement en couple. Et la pression sociale est aussi forte pour un célibataire, qui lui aussi se retrouve confronté au logement qu'il faut payer seul, à la solitude le soir en rentrant chez soi... mais tout cela n'empêche pas de réussir, car comme on dit, quand on veut on peut. Ce sera moins facile, mais néanmoins possible.
Sur le miroir au rouge à lèvres, elle m'a laissé un mot d'adieu
Pardonne-moi petite Jane, je m'en vais j'veux refaire ma vie
Sa taille était d'un orfèvre, comme un petit bijou précieux
C'était le plus beau spécimen de gamine que j'ai vu de ma vie...

CHRYSTINES
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 07 mai 2008, 01:17
Localisation : lens

un avis

Message par CHRYSTINES » 12 mai 2008, 23:44

"pourquoi se battre si on a personne à aimer et à protéger".
je ne suis pas toute jeune, jai été mariée il y a très longtemps, j'ai un fils que j'adore et qui m'adore..... Ce petit résumé pour te donner un point de vue : et bien il faut te battre pour..... toi-même. Même en couple, même mère ou père, il faut toujours penser à soi, à sa propre vie. Souvent, marié(e), parent, on accorde toute son attention au conjoint et aux enfants et on oublie (ou on a pas le temps) de s'occuper de soi même. Puis,20 ans plus tard, on s'aperçoit que la vie a passé, que l'on a vieillit. Aujourd'hui, pour un couple sur 3, il y a séparation.Les enfants atteignent leur 20 ans et ils faut les laisser prendre leur envol, même si on garde tout de même toujours un oeil discret sur eux.
Bref, on se retrouve seul(e) et si on a totalement oublié de se battre déjà pour soi même, on a du mal à se reprendre en main.La déprime pointe son nez. On a souvent trouvé la force pour conjoint et enfant, mais pour soi même, on ne la trouve pas.
Ce n'est qu'un avis
J'ai trouvé ta question (que j'ai cité au début de ce message) très belle

Avatar du membre
Malo
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 18 juin 2008, 17:45

Message par Malo » 03 juil. 2008, 12:12

Pour répondre de manière générale, oui, je pense qu'il est tout à fait possible de réussir tout en étant asexuel. Je suis asexuel et je pense avoir réussi dans mon travil (je dirige une 50aine de personnes) et dans ma vie privée (j'ai une famille et des enfants).

Après, tout dépend de ce que tu entends par réussir : avoir de l'argent ? avoir une famille ? les deux ? rien de tout ça. Il faut d'abord que tu arrives à savoir ce que tu désires vraiment. Une fois que tu le sais, à moins de vouloir avancer par promotion canapé, pas obligé de passer par la case sexe pour réussir à atteindre les objectifs que tu t'es fixé.

Cela peut effectivement passer par des choses que tu aimes moins (pour moi, ça n'a pas été très simple de faire des enfants mais c'était mon souhait) mais c'est la même chose pour un sexuel. Tu ne crois pas ?

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Message par Hermione » 03 juil. 2008, 12:55

edgar paris a écrit :Je voudrais aborder l’aspect social de la thématique qui nous occupe. Je me demande en effet si le célibat « à vie » n’expose pas à une plus grande fragilité sur le plan matériel ?
J’attire votre attention sur trois points :

1_ Dans la recherche d’un logement décent, (recherche devenue de plus en plus « sportive » vous l’aurez remarqué), n’est il pas handicapant d’être célibataire ? avoir un seul salaire et se présenter à un proprio pour un apart relève de l’opération commando…dans vos chance d’attribution d’un logement social, vous êtes proche du zéro absolu…en plus vous n’aurez jamais d’allocations et vous êtes défavorisé face à l’impôt….vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup ?

2-face à l’instabilité grandissante du salariat et la montée de la précarité, les français se replient vers les solidarités familiales ;ors quelqu’un qui ne construit pas de liens familiaux autour de lui peut il encore espérer survivre ?

3_enfin pour approfondir un peu le propos, l’asexualité est elle compatible avec l’ambition ?
En effet pour aller plus loin que sa situation ,pour faire carrière , il faut prendre des risques, affronter des responsabilités et des stress (de plus en plus intenses à notre époque),etc…
Pourquoi les gens supporte ça ? si ce n’est parce qu’ils se battent pour leur conjoint et leurs enfants, par amour., et sous la pression des besoins financiers que suppose l’éducation des enfants.
Or je croit que ce moteur n’existe pas chez un célibataire à vie….je ne croit pas que l’on puisse faire autant d’efforts et affronter de telles épreuves pour soi TOUT SEUL…..la seule chose dont je ressent le besoin c’est de m’acheter un nouveau vélo….

En résumé pourquoi se battre, si on a personne à aimer et protéger ?

Merci de me dire ce que vous en pensez
Et bon courage à tous

Pour répondre à tes questions :

1 - Je suis célibataire, asexuelle et propriétaire :D

2 - On ne choisi pas sa famille mais on choisi ses amis (les réunions amicales valent autant que celle familiale. J'ai même une fille de coeur de 21 ans) :D

3 - J'ai commencé au bas de l'échelle à 21 ans, j'ai aujourd'hui 37 ans et une situation plus que correcte, j'en suis fière et j'ai fais tout cela pour moi, pour mon plaisir :D

En espérant avoir correctement répondu à tes questions

çaospï
Amibe
Messages : 85
Enregistré le : 08 juin 2008, 22:54

Message par çaospï » 03 juil. 2008, 22:35

On est obligé de reconnaître que la société défavorise les asexuels célibataires sans enfants dans plusieurs domaines cités plus haut ( logement, impôt, ...) :roll: , non ?

çaospï
Amibe
Messages : 85
Enregistré le : 08 juin 2008, 22:54

Message par çaospï » 03 juil. 2008, 22:38

Est-ce qu-on va avoir des relations sexuelles pour des avantages financiers ?

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 03 juil. 2008, 23:38

çaospï a écrit :On est obligé de reconnaître que la société défavorise les asexuels célibataires sans enfants dans plusieurs domaines cités plus haut ( logement, impôt, ...) :roll: , non ?
La société ne défavorise pas l'asexuel en particulier, mais le célibataire en général :?
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 04 juil. 2008, 21:54

Daï a écrit :
çaospï a écrit :On est obligé de reconnaître que la société défavorise les asexuels célibataires sans enfants dans plusieurs domaines cités plus haut ( logement, impôt, ...) :roll: , non ?
La société ne défavorise pas l'asexuel en particulier, mais le célibataire en général :?
Oui, étant donné que la société ignore encore qu'il existe des asexuels. :lol:

(sauf la société qui regarde TF1 :mrgreen: )

:)

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Message par Hermione » 04 juil. 2008, 22:14

Daï a écrit :La société ne défavorise pas l'asexuel en particulier, mais le célibataire en général :?
Et je connais pas mal de célibataires qui ne sont pas asexuels.

Mais quoi qu'il en soit, je ne vais pas me forcer pour une question de déduction fiscale. Se mettre en couple par intérêt, ouah, le calvaire...

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Message par skovyk » 07 juil. 2008, 20:43

C'est plus une question de célibat je suis d'accord, mais évidemment un asexuel a plus de chances de connaître le célibat.

Disons aussi que les célibataires sont un peu considérés comme des gens de moindre importance, ils n'ont pas à charge des enfants et donc le rôle très important d'être père ou mère.
Il y a la vieille rangaine dans le monde du travail "t'as pas d'enfants alors tu peux rester très tard, qu'est ce que ça peut faire"...

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Message par Hermione » 08 juil. 2008, 10:03

skovyk a écrit : Il y a la vieille rangaine dans le monde du travail "t'as pas d'enfants alors tu peux rester très tard, qu'est ce que ça peut faire"...
Déjà entendu, comme si le célibataire n'avait pas de vie à coté du boulot.
:lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité